MELANCHOLIA, film de Lars VON TRIER

Publié le 16 Août 2011

Synopsis : À l'occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre...

 

 

Drame et SF avec Kristen Dunst, Charlotte Gainsbourg, Willian Hurt, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling

 

 

 

 

 

Kristen Dunst a reçu le prix d'interprêtation au dernier festival de Cannes pour ce rôle.

 

 

 

-toile3.jpg

 Mon humble avis :D'après Allociné, "En sortant d'une projection de Melancholia, Thomas Vinterberg (le réalisateur de Festenet co-fondateur du Dogme 95 avec Lars von Trier) a affirmé non sans humour : "Comment faire un film après ça ?". ....

Et bien moi je dirais, comment parler d'un film après ça ? Ce film est tellement "bizarre", dixit Charlotte Gainsbourg, Lars Von Trier se dit content du film, mais prêt aussi " à rejeter ce film comme un organe transplanté par erreur." Lars Van Trier se dit mélancolique, et considère la mélancolie comme une valeur : "dans les situations catastrophiques, les mélancoliques gardaient plus la tête sur les épaules que les gens ordinaires, en partie parce qu’ils peuvent dire : ’Qu’est-ce que je t’avais dit ?’ Mais aussi parce qu’ils n’ont rien à perdre."(extrait allociné)

 

Le titre donne déjà pas mal d'indice sur l'atmosphère du film. On se doute qu'on ne s'installe pas dans un fauteuil rouge pour 2h10 de franche rigolade. En fait, on ignore dans quoi on s'embarque, on ne sait même pas vraiment où le réalisateur veut nous mener. Mais comme on se pose la question à longueur de film, et bien il s'installe un relatif suspens. On a beau être déroutés, désorientés, on garde le cap tout de même. Comme entre deux planètes... Il y a quelque chose de magnétique dans ce film. Je le classerais bien dans la catégorie des films hypnotiques. Pas ennuyeux mais lent, très lent. On sent vite que quelque chose ne tourne pas rond chez la mariée, mais il faut du temps pour comprendre ce que c'est.  Le visuel et le changement de caractères des personnages nous font nous demander : sommes nous dans un songe, un conte, un rêve, la réalité, un cauchemar... L'ambiance est lourde, accentuée par l'effet huit clos. Le film entier se déroule dans un magnifique château en Suède, isolé, même s'il bénéficie d'un domaine immense transformé en Green de golf.

Les actrices sont splendides de naturel, sans fard ni maquillage exagéré. Kristen Dunst en dépressive ressemble vraiment à une dépressive. (tout le contraire de ma révolte concernant le film Itinéraire Bis) !

Mélancholia vous conduira à vous interroger (et débattre peut-être si vous y aller à plusieurs) sur l'éternelle question : qu'est-ce que tu ferais si.... Non pas si tu gagnais au loto ! Mais si la fin du monde était pour demain....???

En fait, je pense qu'il serait judicieux d'aller faire un tour sur le site allociné, rubrique secret de tournage, afin d'appréhender plus facilement ce film...que je suis allée voir sans même avoir lu le synopsis. J'avais juste vu la bande annonce.

Pour ma part, j'aurais préféré que certaines choses soient plus claires, moins nébuleuses. Mais bon....

Mélancholia est un film a voir soi même, à apprécier ou pas en fonction de votre propre émotionnel. Je suis incapable de dire si je trouve ce film bon ou mauvais. Je pense qu'il y a de bonnes choses dedans qui en font un film atypiques dans la programmation ciné estivale actuelle. On est loin du film grand public.La perfection esthétique rend un film beau mais pas forcément bon.  Mais je pense que j'ai aimé, même si je ne saurais vraiment dire pourquoi.  En fait je ne suis pas sûre. Il va me falloir encore du temps pour me décider. Mais assurément, ce film me marquera. Ce doit être l'effet hypnotique que je citais plus haut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Tioufout 26/08/2011 15:07



Les hommes ne sont pas à la fête dans ce film! Un marié mièvre et fataliste, un patron cynique, le mari de Claire, scientifique, qui face à son erreur préfère abandonné les siens. Est-ce de la
lâcheté, peut-être ou bien de l'égoïsme!
Reste le père des 2 soeurs, bon vivant et ingambe, aux bras de ses Bettys, tornade de vitalité dans un monde en décomposition. 



Géraldine 28/08/2011 23:58



@ Tioufout, : c'est clair que les hommes et leur lâcheté en prennent pour leur grade. On en a discuter en sortant du ciné. Dans notre groupe, un mec trouver la réaction justifiable et preuve
de liberté, quand nous femmes, trouvions cette réaction d'un égoisme énorme surtout en tant que parent !



Yv 18/08/2011 19:09



tenté, mais je ne sais pas si je franchirai le pas. 



Géraldine 19/08/2011 22:41



@ Yv : Faut pas réfléchir trop longtemps, car ce n'est pas ce qu'on appelle un film "grand public", je doute qu'il reste longtemps sur les écrans face à la concurrence des block busters
américains !



A_girl_from_earth 16/08/2011 23:32



L'univers de Lars Von Triers m'a toujours semblé space et nébuleux, du coup pas tenté malgré le choix des actrices qui pesaient pourtant lourd dans la balance - et la BA était plutôt intrigante.
Mais je passe. Je vais me faire une dose de comédie et films fantastiques bien lourdingues plutôt.:)



Géraldine 17/08/2011 13:38



@ AGFE : Idem, ce soir, finalement, je renonce à la planète des singes pour Captain América !!!!



luocine 16/08/2011 15:46



J'attendais ton avis avec impatience, je trouve que tu "bottes un peu en touche" , mais je comprends bien pourquoi et je suis  assez d'accord c'est captivant MAIS ...


depuis je repense à ce film je trouve aussi qu'il montre assez bien la dépression


comme je le dis dans mon article , ce qui me gène c'est la morale contenu dans ces propos et dans son film.


amicalement


Luocine



Géraldine 17/08/2011 13:41



@Luocine ; j'avoue que ce film m'a désarsonnée et que je ne savais pas par quel bout le prendre pour rédiger un billet !



antigone 16/08/2011 15:27



Je suis très intriguée par ce film malgré la polémique autour de Lars Von Trier à Cannes. Merci pour ton billet qui en apprend juste assez, et qui prévient sans décourager... j'attendrai sans
doute la sortie DVD cependant. ;)



Géraldine 17/08/2011 13:42



@ Antigone : Oui, des fois, mieux vaut être prévenue... Comme cela, on y va par curiosité ou parce qu'on aime ce genre de film.


Par exemple pour the tree of life, je ne m'attendais pas à ça du tout et j'ai détesté au final.



Midola 16/08/2011 11:40



J'ai très envie de le voir !!! Ok, pour un déjeuner ensemble mais plutôt la semaine prochaine 



Géraldine 17/08/2011 13:42



@ Midola : On se calle ça durant ce WE via mail !



Sandrine(SD49) 16/08/2011 08:57



J'ai vu la bande annonce quand on est allés voir Killing Bono, et bien je n'irai pas voir ce film cela ne me tente pas du tout



Géraldine 17/08/2011 13:44



@ Sandrine : C'est effectivement très spécial. j'y suis allée par curiosité et parce qu'ai mon abonnement illimité !



endorra 14/08/2011 15:02



un peu idem...moi en voyant la lune je me dis..."ah, elle n'est pas bleue Ouff"



Géraldine 17/08/2011 14:23



@ Endorra : Et ça continue pour moi. Finlement, film peut-être bien plus marquant qu'il n'y parait !!!



endorra 12/08/2011 13:13



coucou miss,


j'ai lu ton "billet" et je crois que j'aurais dit la même chose à peu de phrases près.


lent, hypnotique, bien joué, bizarre...


j'ai presque failli partir au milieu du film tellement c'était long et lent et au final, je suis bien contente d'être restée jusqu'à la fin car c'est beau et poignant.


au final, je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas. mais je conseillerais malgré tout (comme toi) à chacun de le voir pour se faire son opinion, se poser certaines questions.



Géraldine 14/08/2011 11:21



@ Endorra : Je pense que ce film m'a marquée car figure toi que depuis, la nuit, je regarde combien il y a de ronds dans le ciel !!!