Articles avec #focus sur un blog ! tag

Publié le 4 Février 2011

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas présenté un blog sur lequel j'aime me promener. Voici donc

 

 

Les pages de lecture de Sandrine (SD49)

 

Pour la petite histoire, sachez que j'étais persuadée de "connaître" Sandrine. Elle habitait dans le quartier en face du mien quand j'étais mino et ado. Nous allions à la même école puis au même collège, nous prenions le même bus pour nous rendre en centre ville. Et elle était dans la classe de ma soeur qui s'en souvient bien ! Et bien que nenni !!! Sandrine habitait bien la même métropole que moi, mais pas du tout la même ville. C'est un homonyme qui vivait à 1 km de chez moi ! Trêve de blabla, laissons lui la parole !

 

Quel chemin tortueux ou quelle route toute droite t'a menée à la blogosphère, puis à ouvrir ton blog ?

Bon ça va la première question est facile ! Mes premiers pas sur la blogosphère ont eu lieu en Avril 2008. Une de mes amies qui habite dans la même ville que Brize m’a informée de l’ouverture du blog de celle-ci. Je suis tout d’abord allée visiter ce nouveau blog  ‘en douce’, puis progressivement j’y ai laissé des commentaires, et de fil en aiguille je suis allée sur d’autres blogs au départ du sien…. Et puis, et puis …. Voila le poisson était ferré, j’ai commencé par mettre quelques blogs dans mes favoris et j’y allais tous les jours pour voir si de nouveaux billets étaient parus. Un nouveau monde s’ouvrait devant moi que je ne connaissais pas du tout auparavant. Dans un premier temps je ne me voyais pas du tout créer un blog , j’avais peur de la contrainte que cela représentait. A force de laisser des commentaires un peu partout et assez régulièrement, Brize et Liliba ont insufflé l’idée dans mon esprit de créer le mien. Il n’a pas fallu qu’elles insistent beaucoup (enfin si Liliba a un peu insisté quand même !!!!) et je me suis lancée le 30 Septembre 2009 très précisément. Et pour tout dire je n’ai aucun regret bien au contraire.

 

Te souviens tu de tes lectures à l'époque de l'école Marcel Pagnol ? Etais tu déjà biblivore ou lectrice occasionnelle ?

Bon, contrairement à ce que tu penses Géraldine, je ne suis pas allée à l’école Marcel Pagnol en revanche nous sommes bien allées dans le même collège mais à dix ans d’intervalle ! Comme le monde est petit, c’est drôle. Et petite parenthèse Géraldine habite maintenant tout près d’une de mes sœurs dans une toute autre région.
Bon revenons à la lecture, mes souvenirs de primaire vont vers Oui-Oui pour le début et vers le Club des cinq pour la fin, j’adorais les aventures de ces enfants et mon admiration allait surtout à Claude qui était garçon manqué. Je crois bien que j’ai toujours aimé lire, ça ne date pas d’hier cette affaire là.

 

 Sur ton blog, tes lectures sont classées en fonction de tes impressions de lectures, de "j'ai adoré" à "je n'ai pas aimé du tout". Sais tu nommer les ingrédients qui te plaisent ou t'agacent dans un livre ou au contraire,  ce qui te plaît reste un mystère, comme une potion magique...

Quelle question difficile !  Je n’ai pas de critères vraiment définis, c’est vraiment fonction de ce que je ressens pendant ma lecture. Je lis avant tout par plaisir,  alors si je traîne en longueur pour finir un livre, il est fort probable que je ne l’apprécie pas tellement. Parfois parce que l’histoire n’avance pas, parfois parce qu’il y a trop de descriptions à mon goût et pas assez d’action. Dans tous les cas si vraiment je n’ai aucun plaisir à lire un livre je peux aller jusqu’à l’abandon ou alors à une lecture rapide en diagonale si je veux connaître quand même la chute de l’histoire.
Ce qui m’agace : les livres qui se veulent drôles et qui ne me font même pas sourire.
Mais un mystère subsiste parfois car certains livres qui ne me tentent pas du tout se révèlent parfois de très belles découvertes.

 

 

Y-a-t-il des auteurs vers lesquels tu hésites à aller ou es tu plutôt "peur de rien, prête à toutes les expériences ?"

J’hésite à aller vers les auteurs classiques car ils sont associés pour moi aux lectures obligatoires du lycée, je garde un souvenir terrible de Britannicus de Racine, des petits poèmes en prose de Baudelaire par exemple.  Toutes ces lectures obligatoires ne me laissent pas que de mauvais souvenirs puisque j’avais beaucoup aimé Germinal étudié pour le bac français.

Depuis que je lis des blogs consacrés à la lecture, il m’arrive d’en noter certains pour peut-être les découvrir un jour. Je ne pense pas avoir d’autres hésitations envers les auteurs.

 

  

 Depuis que tu as ouvert ton blog, quel a été pour toi l'événement le plus marquant (un billet ? une rencontre ? un livre ? un comm ? un échange avec un auteur ?...;)

Il est clair que pour moi ce qui est le plus marquant c’est quand je peux concrétiser tous ces contacts virtuels par de vraies rencontres. Cela s’est déjà produit plusieurs fois et bientôt à nouveau pour le salon du livre de Rennes. Ce sont des moments privilégiés, car je rencontre pour la première fois des personnes que je connais déjà et c’est une impression bien particulière qui est une sorte d’aboutissement d’une relation déjà bien entamée sur le net. Je trouve ça vraiment extraordinaire et toujours très sympathique.

 

Le temps que tu passes à bloguer, à quoi ne le passes tu plus ???!!! Et le temps que tu ne passes pas à bloguer ni aux taches ménagères (qui ne nous intéressent pas ici), à quoi le passes tu ?

Vaste question, j’ai pas mal de temps libre puisque j’ai arrêté de travailler pour élever mes enfants et qu’ils ont maintenant grandi (la dernière va avoir 13 ans). Que faisais-je avant de bloguer ? et bien je me pose la question de temps en temps et bien je ne sais pas !!!!!  j’ai l’impression que je faisais les mêmes choses, bon il faut quand même dire que les placards de la maison auraient bien besoin d’un bon tri. En fait je crois que je fais à peu près les mêmes choses mais je dois être drôlement plus efficace pour avoir le temps de bloguer !

 Concernant le temps que je ne passe pas à bloguer,  JE LIS !!!! mais pas uniquement, je fais de la gym, du scrapbooking, de la chorale (j’adore !), je fais partie d’un panel expert en pommes pour un laboratoire qui travaille sur l’analyse sensorielle, je fais aussi partie d’un club de lecture avec des copines, et je suis parent-délégué au collège, et puis tout le reste qui est beaucoup moins drôle.

   

                                                           Laquelle est la meilleure ??!!

 

La blogosphère t'a-t-elle fait découvrir un auteur particulier, qui serait devenu un coup de coeur et dont tu serais passée à côté sans la blogo ?

Dans deux styles différents, j’ai découvert Pierre Lemaître et Jean-Philippe Blondel dont je vais d’ailleurs continuer à parcourir l’œuvre. C’est difficile de n’en citer qu’un seul alors je me limite à ces deux là mais il y en a bien d’autres (Frédérique Deghelt, Anne Delaflotte-Mehdevi par exemple).

 

Tu as des enfants. Parviens tu à leur transmettre le goût et la culture de la lecture ? Est-ce important ou primordial pour toi où est-ce que cela doit être leur propre choix ? Echanges tu sur ta passion au coeur de ton foyer ?

Depuis qu’ils sont petits je les emmène à la bibliothèque et maintenant qu’ils sont ados et qu’ils peuvent y aller par eux-mêmes ils y vont moins. Je les laisse libres mais rien de me fait autant plaisir que quand je réussis à leur faire lire un livre dont j’ai entendu parler sur un blog par exemple. Ils lisent plutôt des B.D que des romans, mais dès qu’il faut lire un roman pour le collège ou le lycée pas de problème. Ils ont participé à J’ai lu j’élis, au prix chronos et en ont souvent lu plus que ce qui était conseillé par leur professeur. Je ne veux surtout pas les forcer, je souhaite que la lecture reste un plaisir pour eux comme pour moi. Il est terriblement évident que l’attrait du net est très fort pour eux aussi ! Le moment où ils lisent le plus maintenant c’est quand nous partons en vacances car en général il n’y a ni télé ni ordinateur. Ce qui est très drôle c’est qu’ils aiment lire et relire les mêmes livres, ils ont déjà lu plusieurs fois la série des Harry Potter par exemple.

 

Nous allons bientôt nous rencontrer au Festival La rue du livre à Rennes. Si tu avais carte blanche pour y inviter l'auteur de ton choix, qui y inviterais tu ?

Je suis super contente de te rencontrer enfin Géraldine, j’ai hâte d’y être .

Je pense que j’inviterai peut-être Ken Follett, car j’admire cet auteur qui peut écrire des romans sur des sujets très différents. J’ai lu un certain nombre de ses livres et  je pense pouvoir dire que je les ai tous aimés.

Il m’en reste encore quelques uns à découvrir dont le dernier qui vient de paraître.

 

 

Si tu devais faire toi même un focus sur un blog, lequel choisirais tu et pourquoi ?

Et bien ce serait certainement celui de Brize car c’est grâce à son blog que je suis là aujourd’hui ! J’apprécie ses billets qui sont toujours bien tournés et ses avis très argumentés. Je ne désespère pas de la rencontrer un jour dans la vraie vie comme on dit.

Un grand merci, Géraldine, pour ce focus sur mon blog, cela me touche beaucoup, et vivement le salon du livre à Rennes au mois de mars !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2010

 Reprenons notre découverte de la blogosphère littéraire, découverte qui a connu une longue pose estivale !!!

Aujoud'hui, nous remontons l'Escaut et la Meuse (ou à peu près !) pour rencontrer Manu et décortiquer son blog que vous connaissez peut-être :

 

logo2.jpg

 Cliquer sur la bannière pour vous rendre chez Chaplum !

 

 

Comment chaplumerais tu ton blog chaplum ?!

Manu : Mon blog est un blog essentiellement littéraire, je n’y parle que de mes lectures, bonnes ou mauvaises. J’ai décidé de tout chaplumer, même les lectures qui ne m’ont pas plu. Depuis bientôt trois ans que j’ai ouvert cet espace, je n’ai passé sous silence que deux lectures, parce que je n’avais vraiment rien à en dire ou parce que j’avais un avis trop négatif alors que l’amie qui me l’avait prêté avait adoré.  J’ai décidé de ne pas chaplumer des films ou des séries que je regarde car je suis très peu cinéphile et j’avoue que sorti "du j’aime ou j’aime pas", je n’ai rien à dire ou très peu. Donc, je n’ai pas envie de me lancer dans ce genre d’exercice même si parfois, j’aimerais partager des coups de cœur mais le blog doit rester un plaisir. Enfin, j’ai à l’occasion parlé de ma vie privée, mais uniquement parce que le besoin s’en faisait sentir, quand un coup très dur m’est tombé dessus et la réaction de soutien qui s’en est suivie m’a vraiment fait chaud au cœur ! Au fait, certains se demandent peut-être d’où vient ce nom chaplum. Tout simplement, du fait que ce blog, c’est moi et mon chat : le chat et la plume ;-)

 

 


 Chaplumes tu depuis longtemps, tes premiers souvenirs datent ils de l'enfance dans ce domaine ?

Manu : D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours chaplumé ! Dès que j’ai pu chaplumer, j’ai toujours eu un livre entre les mains. Mon premier souvenir remonte à mes 7 ans. Ma mère m’avait offert « Oui-oui à l’école » Je l’ai dévoré. Elle m’a ensuite demandé si ça m’avait plu et de lui raconter l’histoire pour vérifier que j’avais compris ce que j’avais lu. J’avais attrapé le virus. Depuis, je n’ai plus jamais arrêté de chaplumer, toujours planquée dans le rayon livres dès qu’on allait dans un magasin ! Ma mère, qui dévorait aussi les livres, a d’ailleurs été une de mes premières fournisseuses de romans. Non seulement elle m’emmenait à la bibliothèque mais sa bibliothèque personnelle recelait de trésors : l’intégrale des Agatha Christie, Orgueil et Préjugé, Les gens de Mogador etc etc.

 

 


 Qu'est-ce qu'y t'a incité à te lancer dans la chaplumerie de ton blog chaplum ?

Manu : Depuis environ 2002, je chaplumais sur des forums tels que critiques libres où je me sentais à l’aise et surtout où je me suis ouverte à de nouveaux horizons littéraires. C’est également à ce moment là que ma PAL a commencé à prendre des dimensions de plus en plus importantes, mais en restant encore dans des proportions assez raisonnables par rapport à sa taille actuelle. J’ai également connu Niki sur un forum. Au fil des années, elle est devenue une amie précieuse et intime. Elle avait ouvert un blog (http://sheherazade2000.canalblog.com/) mais j’ignorais tout de ce monde et le jour où elle m’a proposé de venir voir ce que j’en pensais, j’ai été conquise. J’ai alors commencé à en lire un ou deux autres dont celui de Karine ☺ et tout de suite, l’envie m’est venue de créer le mien. Surtout que je ne me sentais plus à ma place sur les forums que je fréquentais mais que j’avais repris le goût de rédiger mes avis sur mes lectures. Depuis, l’envie ne m’a plus quittée !

 

 

Les blogs littéraires fleurissent non stop sur la blogosphère ? Comment chaplumes tu les blogs sur lesquels tu chaplumes ?

Manu : Je suis étonnée du nombre de blogs littéraires qui ne cessent de fleurir sur la blogo et en même temps, c’est bon signe. On n’arrête pas de dire que les jeunes ne lisent plus et pourtant, je vois plein de jeunes qui créent des blogs de lecture et qui ont des PAL immenses. Malheureusement, je n’arrive plus à suivre. Entre mon travail et ma
maladie qui a malheureusement ralentit le rythme de mes activités, mon google reader explose de plus en plus. Je suis fidèle à mes premières amours mais je ne cesse de découvrir de nouveaux blogs qui valent la peine d’être suivis. J’avoue ne plus chercher de nouveaux blogs mais dès que quelqu’un passe chez moi, je me fais un devoir d’aller visiter son blog et c’est souvent de formidables découvertes. Résultat, j’ai l’impression de passer plus de temps à lire les blogs qu’à lire des romans ou même à entretenir mon propre blog hihi !!!

 

 

 

Il me semble que tu vis de l'autre côté de la frontière. Chaplumes tu  les auteurs belges autant que les français ?

Manu : Alors là, question assez piège lol. Pour tout te dire, je chaplume même plus les auteurs belges que les français car je lis très peu de littérature française ! La littérature française ne me séduit plus, du moins la contemporaine, à quelques exceptions près comme par exemple Valérie Saubade. J’ai l’impression que les français sont devenus trop
nombrilistes et centrés sur leur petite personne et qu’ils n’arrivent plus à regarder autour d’eux. Trop de romans intimistes et je t’avoue ne pas aimer ça ! Je lis essentiellement la littérature anglo-saxonne et japonaise avec un petit peu d’autres nationalités. Dont celle de mon propre pays ! De nombreux auteurs valent le détour en Belgique mais ont
du mal à passer les frontières, comme Xavier Hanotte, Nicolas Ancion ou Daniel Charneux qui ne cessent de séduire le public belge. Par contre, je ne suis pas fan des « stars » telle Amélie Nothomb (désolée Géraldine)

 

 

 Qu'est-ce qui te déchaplume dans un livre ?
Manu : Comme je le disais ci-dessus, je ne supporte pas les romans intimistes dans lesquels un narrateur ne parle que de son ressenti vis-à-vis d’un seul événement pendant 400 pages. Je trouve ça lourdingue, souvent pleurnichard et casse bonbons. Mais bon, c’est mon avis. Je ne chaplume pas trop non plus les romans historiques qui se
déroulent avant le 19ème siècle. D’ailleurs tout se qui se situe avant le 18ème, c’est mort, particulièrement le moyen-âge ou la préhistoire. Je ne suis pas fan non plus des romans trop fleur bleue ou à l’inverse trop gore. Enfin, la poésie et les biographies me défrisent carrément les plumes ;-)

 


Quel est l'auteur pour lequel tu chaplumes le plus ?

Manu : John Irving !!!! La révélation que j’ai eu vers 20 ans ! En général, toutes les romans familiaux américains écrits dans une veine à la Richard Russo, Pat Conroy et consort ont tout pour me plaire aussi. Sans oublier Paul Auster.
Et puis il y a les romancières anglaises : Agatha Christie en tête mais aussi Elizabeth Taylor et Barbara Pym. Et les romanciers comme Jonathan Coe et David Lodge. Mais si je ne devais en citer qu’un et décerner le Chaplum Award, ce serait bien sûr à John Irving !




Chaplumes-tu particulièrement  pour la rentrée littéraire où chaplumes tu les livres de ta PAL, anciens ou nouveaux peu importe !?

Manu : Je ne me suis jamais vraiment intéressée à la rentrée littéraire même si maintenant, je suis davantage informée grâce aux blogs. Mais je ne chaplumes pas plus les livres de la rentrée littéraire, non. La première raison est que je n’achète pratiquement aucun livre broché car je trouve les prix trop élevés. Ensuite, j’avoue ne pas répondre à
toutes les sollicitations qu’on m’envoie car finalement peu sont vraiment intéressantes. Au final, j’essaie de me centrer sur ma PAL, même si je me rends compte que je lis de plus en plus de prêts, de livres voyageurs et de partenariats. Mais la rentrée littéraire, non, j’ai dû en chaplumer un seul jusqu’ici !

 



Et quand tu ne chaplumes pas, que fais tu ?

Manu : Et bien, quand je ne chaplume pas et que je ne travaille pas, j’aime passer du temps avec mon mari et mon chat. Je passe aussi énormément de temps sur internet à lire les blogs des copines, les forums et à chercher les nouveautés. J’aime les séries télé et un peu les films. Par contre, je suis peu férue de télévision. Mon mari et moi sommes aussi très investi pour la cause animale et cela peut aussi pas mal m’occuper.
J’aime aussi les voyages.
Malheureusement, la maladie qui m’a été diagnostiquée il y a un an me contraint aussi à beaucoup de repos. 


 Quels sont les 3 derniers livres qui pour lesquels tu as chaplumé  ?
Manu : Les chats et les livres étant mes deux grandes passions, je suis actuellement en train de lire un livre qui parle de chats prêté par mon amie Niki : « Tant qu’il y aura des chats … dans les familles » de Louis Velle et Frédérique Hébrard. Sinon, je viens de chaplumer L’homme le plus beau du monde de Cyril Massarotto et Parade de Suichi Yoshida , que je dois encore chroniquer.

 

 

 

merci 37

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 25 Juin 2010

Cela fait un petit moment que nous ne sommes pas partis à la découverte d'un blog...

Je vous propose donc aujourd'hui de "rencontrer" ou de faire plus ample connaissance avec Cynthia et son blog "Conte défaits".

 

 

 

logobloga

 

 

La première question, c'est pour te présenter un peu, sans verser trop dans le perso... A priori, tu habiterais dans un pays monarchique.... As tu un métier en rapport avec les livres ? 

Absolument pas mais je cherche en ce sens ! Faire d’une passion un métier, quel luxe ! Je m’avance peut-être un peu trop mais je crois que c’est le seul métier pour lequel je ramènerais volontiers du travail à la maison 

 

 

J'ai cru comprendre que ton blog est ouvert depuis 2008... Ca commence à faire une paie ! Qu'est-ce qui t'a décidé à l'ouvrir ? Et qu'est-ce qui te motive à l'entretenir ? 

Ce blog devait au départ servir à y diffuser mes propres écrits mais il faut croire qu’une sorte de pudeur modeste a fini par m’en dissuader.

Il me fallait trouver un titre qui me résume en quelques mots et dont je ne me lasserais pas facilement.

J’aime beaucoup les textes de Zazie. C’est en écoutant « Doolididam » et le passage « Puisque la fée ne s’est pas penchée sur mon berceau, je fais son boulot »,que m’est venu le nom du blog.

L’année passée, je me suis « réconciliée » avec la lecture que j’avais délaissée faute d’un tas de mauvaises raisons.

Peu de gens lisent beaucoup autour de moi. La curiosité de confronter mes impressions de lecture à d’autres m’a entraînée à publier des billets et à parcourir les autres blogs littéraires. J’aime particulièrement les lectures communes qui permettent les échanges à chaud autour d’un même livre.

J’ai vu tout récemment « The Jane Austen Book club » et je rêverais de pouvoir prendre part à un tel club ! La blogosphère littéraire représente le club de lecture que je n’ai jamais eu. Un monde dont je pourrais difficilement me passer.

Si la lecture constitue une activité initialement solitaire, elle est aussi un excellent prétexte à partager.

 

 

 Qu'est-ce qu'un conte défait ? 

C’est un conte qui a volé en éclats et dont chaque morceau se retrouve quelque part, au détour d’une lecture. Je crois que nous cherchons tous et toutes NOTRE livre, celui qui nous tiendra éveillés jusqu’à la dernière page et nous accompagnera toute notre vie.

Je n’ai pas encore trouvé ce fameux bouquin donc en attendant, je me contente d’une histoire décousue et sans fin. C’était la minute mystique, bonsoir J

 

 

 Il y a quelques semaines, tu as eu des échanges "animés", avec JCD, un auteur peu affable qui n'a pas apprécié la chronique que tu as faite de son livre... Les échanges se sont ils poursuivis hors antenne ? Quelle conclusion tires tu de cette désagréable expérience, es tu remise de tes émotions ? 

Je n’ai plus reçu de courriels de la part de l’auteur et je m’en réjouis ! Sans doute a-t-il compris que ses « interventions » lui avaient suffisamment fait mauvaise presse.

Avant d’en faire moi-même les frais, j’avais déjà eu l’occasion de constater que des lecteurs avaient dû pâtir de la mauvaise foi de certains auteurs. Mais la chose est encore différente quand elle nous arrive personnellement.

Malgré le caractère très personnel des courriels de JCD, je ne me suis pas sentie attaquée « dans mon être ». J’y ai plutôt vu une atteinte à la liberté d’expression, ce qui est à mes yeux tout aussi grave.

Tous les écrivains ne sont heureusement pas de cette trempe-là. Au moment de « l’affaire JCD », j’ai reçu des marques de soutien de la part de plusieurs écrivains qui ne cautionnent absolument pas ce type de comportement.

Quelle conclusion en tirer ? Les orgueilleux investissent tous les milieux, pas seulement le monde littéraire. L’essentiel est de ne pas se laisser déstabiliser, au risque de les voir gagner encore plus de terrain.

 

 

Sur ton blog, y a-t-il un billet que tu affectionnes particulièrement et sur lequel tu aimerais attirer notre attention (merci de mettre le lien). 

Le pitch de mon faux roman paru aux éditions Harlequin que j’ai pris un plaisir fou à rédiger : http://contesdefaits.blogspot.com/2010/04/bordelique-instinct-ou-les-gestes-qui.html

 

 

Je vais être cruelle... Imagine que tu doives choisir un seul genre littéraire ? Puis un seul auteur ? Puis un seul livre et enfin, une seule phrase (pour la phrase, c'est optionnel !!!), quels seraient ils ? 

J’affectionne particulièrement le genre épistolaire. L’année passée, j’ai eu l’occasion de découvrir la nouvelle de Stefan Zweig « Lettre d’une inconnue », une longue lettre adressée par une femme à un écrivain qu’elle a aimé en secret toute sa vie. Un monologue extrêmement touchant mais qui révèle une héroïne pleine de dignité.

Si plusieurs extraits de cette nouvelle ne demandent qu’à être cités, je leur préfère encore plus la première phrase de la préface, une citation tirée de la pièce de Musset « On ne badine pas avec l’amour ».

«  J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui ».

 

 

Ta PAL est particulièrement impressionnante... Comment y choisiras tu ta prochaine lecture ?

J’ai découvert la notion de « Pile à lire » au moment où j’ai commencé à fréquenter les blogs littéraires. Avant, j’achetais un livre et le lisais dans la foulée. Depuis que j’ai pris l’habitude de noter des références lors de mes passages sur les blogs, je ne ressors jamais d’une librairie les mains vides.

Résultat ? Un peu plus de 200 livres qui attendent désespérément que je daigne les ouvrir…

Bien sûr, j’ai une PAL prioritaire en fonction des partenariats avec les éditeurs mais pour le reste, je choisis mes lectures au feeling, selon mon envie du moment.

 

 

Quelle autre passion peut te faire abandonner (momentanément of course) un livre passionnant ? 

La cuisine et le moment sacré du repas ! Il m’est tout simplement impossible de manger et de lire en même temps. J’ai déjà essayé et dans ce cas, soit le livre finit par tomber maladroitement dans l’assiette, soit le repas refroidit le temps que je finisse mon chapitre.

 

 

Ton blog s'appelle Cynthia et ses contes défaits.... Euh, crois tu encore aux contes de fées ?

 Si c’était le cas, je pense que j’aurais intitulé ce blog « Cynthia et ses contes de fées » ;)

Et puis je n’aime pas trop l’idée de ramasser les crottes du canasson dans le salon.

 

 

Quels sont tes 3 derniers coups de coeur littéraires ? 

Cette question m’a permis de me rendre compte qu’il est assez rare que je qualifie un livre de coup de cœur. Néanmoins, je peux citer le premier roman de Victor Rizman, ’40 ans, 6 morts et quelques jours…. » dont j’ai à la fois apprécié l’écriture, l’humour et la construction.

C’est un roman que je conseille d’ailleurs à tout le monde !

« Manhattan » d’Anne Révah m’a beaucoup touchée. Un premier roman dont l’histoire et le personnage ont suscité des réactions mitigées parmi les lecteurs mais qui bénéficie d’une qualité d’écriture saluée à l’unanimité.

Et comment ne pas citer Sagan et son premier roman « Bonjour Tristesse » que j’ai redécouvert avec plaisir il y a peu. Une telle maîtrise pour un si jeune âge et une histoire audacieuse pour l’époque, ça m’a laissée admirative !

 

 

 

                                             

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 21 Avril 2010

Cette fois ci,  notre visite de la blogosphère ne nous mène pas de l'autre côté de l'Atlantique au Canada. Nous restons sur le vieux continents, mais allons tout de même sur les rives de l'océan, chez Clara !

 

clarabanniere.jpg

 

 

J'imagine qu'un jour tu t'es dit : Je vais ouvrir un blog.... C'était un soir ou un matin ? En te levant ou en te couchant !!! Qu'avais tu comme idée derrière la tête ? 
C :J'ai longtemps cogité... des mois entiers. J'avais peur de me lancer dans un blog, à cette période là, je vivais très mal le fait de ne plus pouvoir travailler. Petite précision, en moins d'un an, ma vie a basculé : la maladie, l'invalidité... Un vendredi soir alors que j'en reparlais pour la énième fois, mon mari m'a créé le modèle et m'a dit : "Vas- y !"
A l'origine, mon blog  s'appelait : "Moi, Clara, fibromyalgique : une femme, une maman, une épouse, pas comme les autres ".  Je voulais parler  de mon quotidien et des contraintes de la maladie : des mots pour parler des maux.
 
L'adresse URL de ton blog évoque très peu la lecture comme contenu... Peux tu nous expliquer cela ? 
C : Et oui, "fibro" comme fibromyalqique et "maman" parce que l'impact de la maladie  n' a pas été sans conséquence sur mes filles...
Ce serait  à refaire, il s'appellerait autrement comme  par exemple "lesmotsdeclara"...
 
Le titre de ton blog évoque aussi tes coups de gueules et tes émois... Quels en sont les derniers ? 
C : Mon dernier coup de gueule ? Mon billet de dimanche dernier sur le marché très juteux et lucratif de la cellulite...
Et côté émotions, je suis très sensible ... donc le baromètre est en constante variation !
 
 
Quand es tu tombée dans la potion magique de la lecture ? Le premier livre dont tu te souviennes ? As tu réussi à transmettre le goût de la lecture à tes enfants ? Et enfin, as tu déjà pensé à arrêter de lire ?
C : Dès que j'ai su lire à l'école! Le tout premier?  il me semble que c'était une revue pour tout petits. La lecture doit être un gêne héréditaire ... petite Fifille se  révèle être pire que moi et Fifille Ado lit dès le petit-déjeuner !
Jamais je n'ai  pensé d'arrêter de lire ! ce serait comme arrêter de respirer...
  
  
Quel style littéraire préfères tu, et quel est celui qui est banni chez toi ?
C : J'aime sortir chamboulée ou sonnée d'une lecture. Je suis ouverte sur tout .. hormis la vulgarité. Au bout de deux pages où  reviennent sans cesse des "p*****" ou des "s*****", j'abandonne.
 
 
Quels rapports entretiens tu avec la blogosphère et ses curieux habitants ?
C :Pour  le moment, personne ne m' a mangée ! Comme tout le monde, je suis contente qu'on me laisse des  (gentils) commentaires.  J'ai tissé des liens d'amitié et des contacts. Après, il y a des affinités : on se sent plus proche d'un telle ou d'une autre.
 
 
Y a-t-il un ou une auteur avec qui tu entretiennes une relation particulière (heu en tout bien tout honneur je précise bien). Peux tu nous parler d'elle ou de lui, nous décrire cette relation et ce qu'elle t'apporte. De même, si demain je te livrais ton auteur préféré sur un plateau d'argent le temps d'un dîner au restaurant, qui voudrais tu que je t'amène ? 
C : En fait, j'échange par mail ou par courrier avec plusieurs auteures et pour certaines , depuis pratiquement 2 ans. C'est assez drôle, je les suis d'un livre à l'autre et ce sont des rapports que je considère comme privilégiés. Car quand un auteur vous envoie un mail en disant "tiens, j'ai terminé ce livre.. j'ai pensé à vous, il faut que vous le lisiez !" ou une carte de voeux personnalisée, ça fait chaud au coeur...
Mon auteur préféré? Aïe, il y en a plein !
Bon, pour dîner avec Zweig, c'est trop tard mais j'aimerais bien rencontrer Emmanuel Carrère, Olivier Adam, Delphine de Vigan, Marie Sizun, Anna Gavalda , Philippe Delerm, Jean-Louis Fournier...
 
 
Nous nous sommes rencontrées en mars, avec d'autres blogueurs, lors du salon La rue Des livres à Rennes. Quel souvenir majeur gardes tu de cette journée ? Est-ce que me rencontrer à changer ta vie ??!!! 
C :Les fous rires, la convivialité  ... et le nombre de fois qu'on est passé devant le stand de PPDA !
 
 
 
A part la lecture et la blogoshère, quelles sont les autres passions qui occupent ta vie ? La déco de ton blog fait bien penser à la mer.... Une affection particulière pour celle ci ?
C : Mes journées sont fragmentées par de nombreuses siestes obligatoires et comme je suis obligée de faire tout à mon rythme, le temps passe vite. J'aime être disponible quand mes filles rentrent de l'école pour parler avec elles, écouter leur journée. Je ne peux plus faire un tas de trucs avec elles, donc je me rattrape sur des moments du quotidien. Ma devise est carpe diem !
Quand je suis clouée au lit par les douleurs,  j'essaie de prendre  mon mal en patience...  
Ah, Brest, c'est une histoire d'amour ! J'aime la rade, le port de commerce et son ambiance si singulière. Et puis, regarder la mer me ressource !
 
 
Quels sont tes trois derniers coups de coeurs littéraires ?
C : Léo... soupir , oh mon Léo  ( ou "quand souffle le vent du nord") , "la peine du menuisier" de Marie Le Gall qui m'a bouleversée et dans un autre genre "Trois chevaux"  d'Erri de Luca
 
 Bon, comme je n'arrive pas à combler ma curiosité avec 10 questions, je m'en permets une 11ème.... Je pense qu'écrire est important pour toi... parles nous de ce que représente cette activité, évoques nous tes écrits...
C : C'est en stand-by complet pour le moment. J'ai  cinq ou six nouvelles de bien entamées ( coté rédaction ) mais il faut que je m'y remette. Ce sont  de tranches de vies de femmes... Et puis, il y a des idées qui apparaissent et je note les grandes lignes dans un carnet qui est maintenant pratiquement rempli ...
J'aime faire naître des personnages, leur insuffler un caractère et des émotions. Mais... je manque de confiance en moi et je doute énormément de mes mots. 

 

 

                                                                                                                   

 

                                                                                                                    

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 5 Avril 2010

.... SUR LES IDEES RECUES !

 

                                                            

 

 

 

COUP DE PHILO est avant tout un livre écrit par Julia de Funès, petite fille du célèbre Louis...., qui s'engage dans un contre pied des idées reçues. Un développement philosophique de ces contre-idées, mais rassurez vous, à la portée de tous. Nul besoin de détenir un doctorat de philo pour prendre plaisir à cet exercice.

 

Certains d'entre nous se souviennent encore de leurs cours de philo. Bons ou mauvais souvenirs, peut importe, le temps est venu pour votre esprit de reprendre du service et de réfléchir sur les grands sujets de la vie.... Car depuis vos cours de philo, certains de vos idées et avis ont surement changé radicalement où peut-être se sont ils affinés, ajustés. 

 

Ces sujets et réflexions peuvent s'attaquer à la liberté, au pouvoir, au langage, au temps, à l'identité, à l'amour...

 

Exemples de contre pied pris sur le site Michel Lafon « Non, être épicurien n’est pas cultiver le plaisir », « Non, la liberté ne consiste pas à faire ce que l’on veut, où l’on veut », « Non, le JE n’est pas le MOI », « Si, la mauvaise foi est sincère », « Non, un visage n’est pas qu’une figure ». Quant à « ne pas se fier aux apparences », ça se discute, selon Berkeley.

 

Et pour accompagné la sortie de ce livre, un blog sympa comme tout a été créé pour vous :

 

http://coupdephilo.over-blog.com/

 

Si vous avez lu le livre, il vous permettra de confronter vos avis à celui des autres, et de prendre le temps de mettre noir sur blanc vos pensées.

Si vous n'avez pas lu le livre, rien ne vous empêche, que vous ayez 2 mn devant vous ou une heure, d'aller réfléchir et de discerter ces thèmes. En fait, chaque thème du livre est repris dans un billet que vous pouvez commenter à souhait.

 

Ce blog est une initiative intelligente et ludique, et je ne peux que vous conseiller d'aller y faire un tour, voire plusieurs.... Pourquoi pas un sujet de réflexion en chaque début de journée, ou si vous préférez, le soir, avant d'éteindre votre lumière. Puisque la nuit porte conseille paraît il....

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 23 Février 2010

Nous reprenons notre découverte de la blogosphère. Pour cela, nous repartons dans une contrée qui se trouve de l'autre côté de l'océan Atlantique et qui s'appelle Canada, et plus précisément Québec.... Il s'y trouve là-as une aBeiLLe qui s'est construite une sacrée ruche à livres.... C'est parti !

PS : Pour comprendre l'interview, remplacer tous les termes tournant autour du miel et des abeilles par des mots plus... livresques !

                                                                                                        
Banniere aBeiLLe



 

1/ Bonjour Abeille, peux tu nous dire à quoi ressemble ta ruche réelle et son entourage, bref, ton lieu de vie ?

J'habite au Québec dans la belle région de la Mauricie. J'ai un amoureux depuis 4 ans, nous n'habitons pas encore ensemble mais c'est pour bientôt. Lui habite près de Montréal. Je suis constable sur les chantiers de construction de barrages hydroélectriques à la Baie-James dans le nord du Québec. J'y habite donc 2 semaines par mois! Ce qui veut dire que je suis rarement à la maison! J'adore mon boulot, mais vu ces conditions, je prévois un retour sur les bancs d'école dès cet automne pour faire ma formation d'ambulancière.


2/ Qu'est-ce qui ta donné envie de créer, une autre ruche, pour y entreposer tes pots de miel, sur la blogosphère ?

 

 

Depuis l'adolescence, je notais dans des petits carnets mes impressions et un petit résumé de mes lectures parce qu'il m'arrivait souvent de reprendre un roman à la biblio que j'avais déjà lu. Avant, quand j'allais à la biblio, au lieu d'une LAL, j'avais sur moi une LLL (liste des livres lus)! À ce moment, je ne connaissais pas du tout l'univers de la blogosphère littéraire, je n'étais pas très "ordinateur"! En 2005, j'ai tenté une recherche sur un auteur dont j'avais bien aimé un roman (Haute fidélité de Nick Hornby) et je suis tombée sur le forum Le Monde d'Allie(qui n'existe plus) et sur son blog par le fait même. Là, tout un univers s'ouvrait à moi! De fil en aiguille, j'ai découvert les blogs de littérature. Suite à la fermeture du forum d'Allie, j'ai découvert le Forum des Rats de Biblionet. Ce format me convenait au début, mais à un moment j'ai eu envie d'avoir mon espace à moi. Ne sachant pas trop comment m'y prendre, j'ai demandé conseil à Allie et elle a été très généreuse et m'a expliqué comment faire un blog! La Ruche aux Livres était née!

3/ Quand es tu tombée dans le pot de miel ? Toute petite, grâce à l'école, aux parents, plus tard ?...

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé lire. C'était très difficile chez moi d'aimer les livres parce que cette activité n'était pas du tout valorisée (même pas à l'école!). Pour mes parents, c'était une perte de temps, mes frères se moquaient de moi, le petit rat à lunettes qui avait toujours le nez dans les livres. Mes amies ne lisaient pas, en fait personne de mon entourage. À la maison, il n'y avait pas de livres. À 6-7 ans, j'allais toute seule à vélo emprunter des livres à la biblio, et des piles de livres! J'étais la seule enfant du village à aller à la bibliothèque! Il m'est impossible de dire pourquoi ni comment j'ai commencé à lire, on dirait que c'est inné chez moi. J'ai fait mes études en Communications-Littérature avant de changer d'orientation de carrière après mes études, mais la passion des livres est toujours restée!


4/ J'imagine que tu es toujours à l'affût, où vas-tu butiner ton pollen ?
  

Principalement sur les plus de 300 blogs de mon Google-Reader et sur le forum des Rats de Biblionet où je suis toujours membre. Sinon, il m'arrive encore parfois de me laisser tenter par une belle couverture en librairie. Je reçois aussi par la poste à chaque 2 mois mon "Lire" le seul magazine de littérature que je lis!

5/ Normalement, les ruches des abeilles sont structurées, ranger dans des cellules bâties avec de la cire. Quel est l'état de ta ruche ?

Ma ruche est constituée de 3 belles alvéoles Billy de chez Ikea. Mes livres sont tous bien classés par ordre alphabétique tout genre mélangés. Au fil des ans, j'ai tenté différents classements mais celui-ci est celui qui me convient le mieux. Chez moi, j'ai une pièce entière consacrée à mes bouquins et on y trouve aussi mon ordinateur. Un endroit juste à moi où je me sens bien pour bouquiner!

6/ Selon toi, quel bon nectar fait un bon miel ?

Je suis sensible au style d'écriture plus qu'à l'histoire en elle-même. La poésie des mots choisis avec soin vient me chercher. Ce qui me plaît, c'est le feeling que je ressens à la lecture d'un roman. J'aime aussi voyager à travers les livres, être dépaysée.

7/ Dans la vie de tous les jours, qu'est-ce qui te donne le bourdon ?

Là je vais peut-être en surprendre plusieurs mais je suis quelqu'un qui se fâche rarement! Dans mon métier, on doit savoir garder son sang froid et j'avoue que je ne "pique pas les nerfs" très souvent. Ce qui m'irrite, c'est le manque de respect. Je trouve qu'en général les gens sont très irrespectueux envers les autres, les personnes âgées, les enfants, les démunis en particulier et envers notre belle planète. Ça me révolte!


8/ Quel temps passes tu dans ta ruches aux livres et dans les ruches de tes zot' copines zabeilles ?!!!
  

Mon copain dirait trop! Mais j'ai tellement de plaisir à visiter les blogs et à entretenir le mien! J'y passe plusieurs heures par jour. J'ai la chance d'avoir un travail qui me permet lire et de passer beaucoup de temps sur internet. Quand je suis en congé à la maison, j'y passe beaucoup moins de temps et je laisse mon Google-Reader exploser et je réponds plus ou moins à mes com' mais je me reprends lors des heures perdues au boulot. Ce que j'aime dans la blogo, c'est que je peux partager et échanger sur mes lectures, ce que je ne peux pas faire dans la vie "réelle" n'ayant personne (ou presque) de mon entourage qui lit. Je m'y suis fait un véritable cercle d'amies.

9/ Quand tu ne butines pas et que tu ne te délectes pas de miel, que fais tu ?

Plein de choses! Comme l'abeille, je virevolte au gré de mes envies. Je suis quelqu'un qui bouge beaucoup. J'adore faire du sport en particulier les sports de plein air. J'aime voyager, c'est un secret pour personne. Mais en même temps, je suis quelqu'un de très contemplatif, j'adore regarder et m'émouvoir (ce que je fais facilement!) Puisque je ne suis pas souvent à la maison, quand je reviens du travail au bout des mes deux semaines dans le Nord, j'aime passer du temps avec ma famille et mes amis. Juste être avec eux, papoter, se raconter nos vie, j'adore! Sinon, ben, je suis une véritable series-addict. J'aime presque autant écouter des bonnes séries que lire! Et l'an dernier, je me suis découvert une passion folle pour la couture. J'aime ça! C'est relaxant et coudre me fait oublier les petits tracas du quotidien. C'est très zen comme activité! :o)

10/ Quelles sont les trois dernières gelées royales que tu as dégustées?

Choisir 3 coups de cœur c'est tellement difficile! Je ne choisis pas nécessairement les 3 derniers, mais ceux qui m'ont vraiment marquée. Je dis d'emblée Le Prince des Maréesde Pat Conroy, un roman qui m'a profondément remuée et qui vit encore en moi. Whisky et parabolele premier roman de la québécoise Roxanne Bouchard un roman qui est venu me toucher droit au cœur, un roman qui m'a énormément parlé et que je vais relire prochainement pour faire un billet sur mon blog, j'aimerais le faire découvrir aux autres blogueuses… Et le dernier, Le cœur cousude Carole Martinez qui m'a éblouie et a fait battre mon cœur tout récemment.


Voilà, c'est des petites bribes de moi, celle qui virevolte. Je te remercie Géraldine pour ce petit questionnaire! J'ai pris beaucoup plaisir à y répondre! :o)



                                                                       


                                                                                                         

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 23 Janvier 2010

 
Bonjour chers promeneurs amateurs ou randonneurs confirmés de la blogosphère littéraire. Aujourd'hui, nous prenons la direction du grand sud est, derrière la montagne, puisqu'il m semble que Théoma est... Suisse. Et c'est son blog "Audouchoc" que nous visitons aujourd'hui



audouchoc.jpg

Théoma et Audouchoc, deux noms qui méritent des explications non ???!!!

T : Oh ! Rien de très mystérieux ! J'avais envie de parler de mes lectures mais aussi de mes balades au gré du vent. Je voulais un titre qui me ressemble. J'ai alors décidé de noter ce que j'aime à part lire. Un mot : audace. Des fleurs : les tournesols. Une drogue : le chocolat. Quant au pseudo, je désirais associer mon mari (qui est l'auteur des trois quart des photos publiées sur Audouchoc) et mes enfants car ils participent, qu'ils le veulent ou non, à nourrir ce blog. Theoma est donc un condensé de nos quatre prénoms.

 

La lecture, tu es tombée dedans quand tu étais petite ? As-tu eu des périodes de... Creux ? Si oui, quel livre t'a remis en selle ?

T : Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours eu le nez dans un livre. J'ai eu des périodes plus fastes que d'autres mais je n'ai jamais autant lu depuis que je connais la blogosphère littéraire.

 

Quand as tu crée ton blog et pourquoi ?

T : Il y a quelques années, j'ai créé un blog familial accessible uniquement par mot de passe afin de donner de nos nouvelles lorsque nous sommes en vadrouille. Nous nous sommes pris au jeu. Les enfants y publient leurs dessins, leurs photos, leurs souvenirs et impressions de voyage. Petit à petit, j'ai eu envie de garder une trace de mes lectures et de les partager mais j'ai très vite été frustrée de ne pas pouvoir en parler davantage et surtout d'avoir l'image d'une autiste finie auprès de certains de nos amis. Plusieurs d'entre eux semblaient même m'en vouloir de lire autant. « Comment fais-tu ? Je ne comprends pas ! Moi, je n'arrive pas ! »

Je me suis surprise à trouver dans la blogosphère un véritable hobby qui me nourrit et qui me détend tout à la fois. Fin février 2009, j'ai donc ouvert un blog de lecture public ce qui m'a, entre autres, permis d'échanger, sans tabou ni complexes, avec les redoutables et incroyables blogo-lectrices.

 

Pensais tu qu'il prendrait une telle ampleur ? Quel temps y consacres tu ?
T : Je ne pensais pas que j'y consacrerais autant de temps, c'est certain. Si non, je ne me serais pas lancée ! Rédiger les billets, les mettre en page, répondre aux commentaires, rendre visite aux autres lectrices, poster des commentaires, aller voir leurs réponses, participer aux swaps, concours, challenges... Quelle folie ! Mais J'ADORE ! J'ai un petit chez moi virtuel qui me ressemble. J'ai fait des belles rencontres et découvert des pépites de lectures. Je suis à chaque fois admirative devant certains billets des lectrices et lecteurs tant ils sont brillants, pertinents et percutants. Ce sont eux qui me donnent envie de lire à mon tour des titres dont je n'aurais jamais entendu parler par les canaux standards.

Oui, la blogosphère est chronophage et je dois parfois me discipliner pour éteindre mon écran. Je réponds à chaque commentaire tous les deux jours en moyenne afin de limiter ma consommation...

 

Si tu ne devais choisir qu'un genre littéraire, quel serait il ?

T : Géraldine, c'est une question diaboliquement sadique ! Je crois que mes goûts sont très hétéroclites. J'aime les romans étrangers et français, les polars, les classiques, la fantasy et la littérature jeunesse. Je suis trop curieuse pour pouvoir choisir. J'ai un besoin essentiel, vital de découvrir différents styles. Si je choisis les romans étrangers puis-je y inclure les classiques étrangers (Austen, Brontë, Wilde au minimum), quelques romans jeunesse étrangers et quelques polars étrangers ? ;-)

C'est vrai, tu t'en tires par une belle pirouette !
 

Avec quel auteur aimerais tu partir te promener par les chemins enneigés avec un thermos de thé ?

T : Avec les femmes qui m'ont touchée en 2009 : Frédérique Deghelt, Marie-Aude Murail, Carole Martinez, Myriam Chirousse, Sarah Waters, Benoîte Groult et Eve Ensler. Je sais, j'ai triché, j'ai vraiment un problème pour choisir mais avoue que ce serait plus que sympa !

 

Si tu dois choisir entre un bon livre et une excellente plaque de chocolat, que choisis tu ?

T : Ah ! Là, c'est facile ! Sans hésiter un bon livre car j'ai toujours quatre kilos à perdre depuis ma dernière grossesse. Et puis, le bon livre dure plus longtemps, quoi que le chocolat aussi mais sur les hanches...

 

Quel est ton meilleur souvenir de blogueuse ? Et quels souvenirs espères tu emmagaziner en cette année 2010 ?

T : Mon blog n'a pas tout à fait un an, j'apprends, je découvre... J'ai été très touchée au tout début de recevoir des messages de bienvenue et d'encouragements. Florinette m'a envoyé un livre et ce geste m'a émue car elle fait partie des lectrices que je suivais depuis plusieurs années. J'ai participé à deux swaps et je n'en suis toujours pas revenue de tant d'attentions et de générosité. Je me sens parfois portée par autant de bienveillance.

Pour 2010, je me suis inscrite à un nombre indécent de challenge. J'aimerais faire de belles découvertes et affiner mes échanges avec les blogueuses que j'apprécie. La blogosphère a déjà eu un impact important sur moi puisque je suis en train de réfléchir à une reconversion professionnelle en lien avec la lecture. Je ne sais pas si je réaliserais ce projet qui n'en est qu'à ses balbutiements mais je m'autorise pour l'instant à rêver.

 

La chanson de Bénabar... "J'veux pas y aller à ce diner, l'as tu déjà fredonné en chantant, j'veux pas y aller, j'ai un bouquin à terminer...

T : Oh oui ! Si le livre est bien, je me discipline pour le lâcher au profit des gens que j'aime. Par contre, si le livre est bien et que le dîner fait partie de ceux que l'on doit endurer, je prends mon livre avec et m'éclipse discrètement un moment pour y échapper ;-)


Quel est le dernier livre qui t'ait vraiment estomaqué dans le bon sens et celui que tu as hâte de lire ?

T : Je dirais Le garçon dans la lune de Kate O'Riardan. Il y a des livres qui révèlent des parties de son propre corps que l'on n'imaginait pas. Des endroits en soi insoupçonnés qui se mettent à vibrer ou à saigner. Oui, Le garçon dans la lune est de ceux-là.

J'ai hâte de lire les classiques anglais que j'ai choisi pour le challenge de Karine. Il s'agit pour certains titres de relectures puisque je les ai lu adolescente. Je me réjouis de les aborder avec mon regard dit d'adulte. J'ai hâte également de découvrir deux titres de fantasy dont Laetitia la liseuse m'a parlé ainsi que les deux derniers Murail qui sont également dans ma PAL.

 

Qu'est-ce qui, selon toi, fait la réussite d'un blog ? Quels sont les blogs que tu préfères visiter (sans les noms évidemment !)

T : Des éléments très subjectifs comme le style de la blogueuse : sa plume, sa franchise, son honnêteté, ses goûts... Je suis abonnée à plus d'une centaine de blog de lecture. Avec le challenge que j'organise, il m'est malheureusement devenu difficile de pouvoir les visiter autant que je le voudrais.

Je suis personnellement sensible au visuel, j'ai besoin d'images pour lire un billet comme par exemple la couverture d'un livre pour pouvoir l'identifier. La diversité est importante comme une activité régulière. Quand une lectrice a eu un coup de coeur et qu'elle nous transmet l'envie de le découvrir ou les émotions qu'elle a pu ressentir, c'est pour moi gagné. Certaines ont un véritable talent de comique ou d'auteure. Je suis vraiment à chaque fois épatée par la qualité et l'intégrité de leur billet.

Ce qui fait la force des blogs littéraires est que chaque livre est abordé équitablement. Qu'il provienne d'une grande maison d'édition ou non, qu'il soit écrit par un auteur connu ou non, qu'il soit récent ou non. Je suis souvent navrée de constater qu'une nouveauté dure trois mois en librairie et que la presse ne semble connaître que dix auteurs en tout.

 

Tu as lancé le challenge des coups de coeur de la blogo. Sincèrement, combien d'heures y as tu passé ?

T : Aïe ! Beaucoup de temps c'est certain. Je n'ai pas compté mais je n'aurais pas pu le réaliser et en tout cas pas de cette manière si je n'avais pas eu des ennuis de santé dans le second semestre 2009. J'ai donc dû diminuer mon temps de travail et comme il m'est impossible de rester inactive, j'ai eu besoin d'en faire quelque chose de productif.

J'étais déçue de constater qu'autant de titres méconnus qui semblaient être formidables allaient se perdre dans les méandres des archives bloguesques. L'idée d'en faire un challenge m'est alors venue mais jamais je n'aurais imaginé réunir 132 participants. J'ai été infiniment touchée par les nombreux messages d'encouragements et de reconnaissance. Sans oublier que je m'amuse ! C'est hallucinant pour beaucoup mais oui, ça m'éclate ! ;-)

 

 


                                                                                          

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2009

Dans notre découverte de la blogosphère littéraire, c'est aujourd'hui le blog Liratouva2 que nous visitons et son auteur MANGO dont nous faisons ici connaissance !















Bonjour Géraldine !
Voici donc mes réponses à tes questions


 
Mango, quelle est la signification de ton pseudo ?
M : Mango, c’est tout simplement le nom de mon fruit préféré et celui de mon chat  qui me suit partout et aime aussi  sucer un peu de mangue! A l’origine, il a été déposé chez moi le temps d’un déménagement et il n’a plus voulu  repartir ensuite !
 
                                                               


 
Quand es-tu tombée dans la potion magique de lecture ? Est-ce une découverte que tu as fait seule ou fais-tu partie d'une famille de lecteurs ? Quelle place la lecture tient-elle dans chacune de tes journées ?
M : Dès six ans, j’avais toujours un livre près de moi. C’était le cadeau que j’attendais avec le plus d’impatience avec les sorties au cinéma ! Mes parents n’avaient pas beaucoup de temps pour lire si ce n’est des hebdomadaires ! J’ai commencé à lire dans le livre de cuisine de ma mère.  Je l’ai toujours ! Il est un peu déchiré et très griffonné par endroits mais il me sert encore certains jours !  C’est devenu un livre fétiche!
 
Depuis quand "sévis-tu" sur la blogosphère ? Qu'est-ce qui t'a décidé à tenir un blog ?
M : J’ai ouvert mon premier blog  liratouva en janvier de cette année 2009 mais j’ai dû le fermer très vite  pour des raisons techniques. Je n’ai ouvert l'actuel  qu’en avril,  en reprenant les anciens billets mais en perdant les commentaires.
C’est en tombant sur un petit livret, à la bibliothèque,  qui expliquait de manière très détaillée comment ouvrir un blog  que je me suis décidée à tenter l’expérience

Comment présenterais tu ton blog en quelques phrases ?
M : Mon blog est uniquement consacré à mes lectures. A l’origine, je voulais seulement résumer les livres lus pour ne pas les oublier. J’ai vite réalisé qu’on pouvait aller plus loin grâce aux  échanges avec les autres blogs. J’ai  découvert les listes multiples,  les challenges,  les Tags, les jeux de toutes sortes, l’utilisation des photos et des images en général,  tout ce qui rend si vivante et amusante la blogosphère
 
Quel est ton meilleur souvenir de blogueuse ?
M : Des bons souvenirs de blogueuse, des excellents même, j’en ai plein ! Mais le premier, juste  avant même l’ouverture du blog,  c’était le jeu auquel j’ai participé chez Amanda. Je ne me souviens plus de la date et je ne l’ai plus retrouvé sur son blog  quand je l’ai cherché ; Je n’avais pas gagné mais j’étais quand même très émue de cette première participation  C’était une première fois, quoi ! 
 
As-tu rencontré beaucoup de blogueuses ? Quel souvenir en gardes-tu ? Les personnes rencontrées correspondent-elles aux personnes fréquentées par blogs interposés?
M : Non, je n’ai pas encore rencontré de blogueuses. Les circonstances ne me l’ont pas permis pour l’instant ! 
 
Noël approche... Cette fête va -t-elle être l'occasion de te faire offrir quantité de livres ou au contraire, d'en offrire toi-même ?
M : Je m’offre des livres toute l’année, comme d’autres s’achètent des vêtements.  Ensuite je les échange avec mes amies qui sont toutes aussi de grandes lectrices  mais curieusement je n’en offre jamais  à ma famille. Chacun s’achète ses propres livres, politiques, historiques ou  techniques et je  n’y touche pas ! 
 Justement, l'auteur que tu admires le plus en ce moment sera seul pour fêter Noël... Tu décides de l'inviter. Qui sera donc à table avec toi pour partager la dinde aux marrons ?
M : Sans hésiter, j’inviterais Roberto Saviano, l'Italien menacé de mort par la Camorra, pour son livre "Gomorra". Vivre en permanence avec une escorte policière ne doit pas être drôle tous les jours! . Il a tellement de choses encore à raconter sur la situation actuelle dans son pays!  Et je le trouve si courageux ! Et puis, ayant vécu  quelque temps là-bas, je ne serais pas trop embarrassée pour lui concocter un bon repas, sans dinde aux marrons surtout !
 
A part la lecture, quels sont tes autres centres d'intérêt, tes autres passions ?
M : En ce moment, à part lire et bloguer, je n’ai plus le temps pour grand chose ! J’ai  donc laissé tomber la peinture et la généalogie qui me passionnent aussi mais qui sont également chronophages!
 
Quels sont tes 3 derniers coups de coeur littéraires ?
M : Et voici la question la plus facile ! J’ai aimé le  "Vera Candida" de Véronique Ovaldé,  "Oh, Boy " de Marie-Aude Murail, et  "Matilda" de Roald Dahl que j’ai découvert bien tard mais que pourtant j’ai adoré !
 Mais s'il ne fallait en désigner qu'un seul, je ne voudrais surtout pas oublier le plus étonnant de tous les livres lus cette année,  un livre d’une telle vitalité, si bourré  d’énergie, de folie, d’émotion, d’amour, de misère, de rêve, de réalisme, bref, un concentré de tout ce que j’aime dans la littérature,  un livre qui m’a complètement bluffée et dont je n’entends pas beaucoup parler parce que, s’il est une littérature florissante en ce moment et trop oubliée en France, je trouve, c’est bien la littérature chinoise ! Ce livre, je l’ai choisi pour le challenge « Coup de cœur » de Theoma c’est "Brothers" de Yu Hua, (traduit en français, bien sûr, malgré le titre !)  Un pur chef d'œuvre, choquant et éblouissant à la fois! J'ai vu que Restling  a choisi de le lire bientôt dans le cadre de ce même challenge et j'en suis très contente!  Découvrir les coups de cœur des autres blogueuses, c'est vraiment une bonne idée,  puisqu'aussi bien il faut faire des choix, que ce soit au moins des livres sûrs, déjà choisis par d'autres. Dénicher des bons livres,  c'est aussi une de mes bonnes  raisons de bloguer!
Voilà , Géraldine, j'en ai terminé! 
Je te remercie pour ce focus! 




                                                                                  Merci       


Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2009

Nous poursuivons notre découverte de la blogosphère littéraire. Mais aujourd'hui, nous traversons l'Atlantique pour nous rendre là :

 

 

 

Là, c'est au Quebec où vit Karine du blog "Mon coin lecture"


Partons vite faire sa connaissance !

Avant d'être Karine la blogueuse, qui étais tu ?

K : J'étais la même que je suis maintenant, je crois!! Ca va avoir l'air bizarre, ce que je vais dire parce que j'ai rencontré des gens géniaux sur la blogo (dont des gens qui sont devenus vraiment importants pour moi) et que ça m'a fait me promener en France et en Angleterre (je ne pense pas que sans le blog, je me serais décidée!), mais le blog n'a pas "changé mon quotidien".   En fait, à part ma mère et 2-3 amis, presque aucune personne de mon entourage ne sait que j'ai un blog!!  Donc, avec les vieux amis, la famille, le travail, il n'y a absolument rien de changé !  Ceux à qui c'est venu à l'oreille ont rapidement oublié ce fait et ont sans doute considéré ça comme l'une de mes "lubies" de fille un peu hors-norme !!  Parce que oui, j'en ai plusieurs, de lubies, et je passe quelque fois pour une extra-terrestre... ok... souvent, pour ne pas dire tout le temps !!  J'ai toujours été lectrice boulimique... la nuit, vu que je ne dors presque pas. Ca n'a pas vraiment changé non plus!! 
J'ai toujours adoré la musique (en jouer et en écouter), la danse (en faire surtout), le théâtre, les arts en général.  Un autre côté de moi est une miss Plein Air qui vivrait dehors dans la nature et les montagnes dès qu'il fait beau.  Sportive aussi, je fais de la randonnée, de l'escalade, du volley, du tennis... Et finalement, je suis dans le domaine paramédical donc, scientifique pour le travail (être payée pour jouer avec des enfants, c'est considéré comme "scientifique"??)!!!   J'étais et je suis toujours du genre un peu exalté, très, très enthousiaste quand je découvre un truc!!! 
 

Qu'est-ce qui t'a décidé à te lancer dans l'aventure blogosphèrique ?
K :Je voulais garder une trace de mes lectures, tout simplement.  Je me suis cassé une main en 2007 et je ne pouvais plus écrire "à la mitaine" mes "carnets de lecture", que j'ai toujours tenus.  J'ai mis le tout sur un blog, à l'intention de moi, de ma mère et de 2-3 copains "qui lisent" et qui habitent l'autre bout du monde.  Jamais je n'aurais pensé qu'il y a d'autres gens qui finiraient par lire mes bizarreries, je ne savais pas du tout dans quoi je m'embarquais !  J'ai été la première surprise, surtout que les copains en question ne commentent presque jamais... et n'y vont presque jamais non plus !  Ils ont dû oublier!!   Il faut donc que je remercie une chute tête première dans un filet de volley ball (mais de façon soooo glamourous) pour l'existence de ce blog!!
 
Qui es tu depuis que tu es Karine la blogueuse ?
K : Ben... la même, comme je le disais! J'étais un peu bizarre et je le reste!  Sauf que j'ai une pile beauuuuucoup plus haute, des lectures plus variées, une folle envie de voir le monde - et le courage pour le faire - , des conversations hauuuuutement kulturelles et délirantes sur Facebook, un nouveau grand amour passionné, exclusif et fusionnel en la personne du Doctor Who (he's mine, au fait... ne l'oubliez pas!), des fantasmes sur un certain Ranger et sur son savon Bulgari(lui aussi, il est à moi) et quelques vrais amis supplémentaires !!!
 

Quel est tom meilleur souvenir de blogueuse ?
K :  Il y en a plusieurs... mais c'est sans doute les rencontres.  Les deux éditions de Books and the city sont de formidables souvenirs, hauts en couleur et très marquants et que dire des ballades dans Paris à discuter littérature et de l'accueil tellement, tellement généreux des blogueuses!  Cette générosité apparaît sans limite et m'étonne un peu plus chaque jour!  De plus, impossible de ne pas mentionner les visites des blogueuses chez moi (Pimpi et Yueyin... j'adoooore recevoir de la visite) et certaines ballades livresques dans Montréal, où le salon-bibliothèque de Pimpi est devenu ma résidence secondaire!!
 

L'hiver approche, il va être vigoureux chez toi au Québec. Comme certains animaux font des réserves de nourriture, fais tu des réserves de livres pour affronter l'hiver ?
K :  Ah mais il ne fait pas qu'approcher!!  C'est tout blanc, ici!!  En fait, je pense que je fais des réserves de livres à longueur d'année...  Je pense que j'ai de quoi lire pour 2 ans et demi dans ma pile qui menace d'envahir ma maison... et surtout de s'écrouler!!  Ca fait peur, hein!!!
 

Dans tes billets, tu racontes souvent tes achats de livres, qui semblent souvent une expédition. Comment, où et quand achètes tu tes livres ?
K :  Le problème, c'est justement que mon "quand" est tout à fait aléatoire!!!  Et je n'ai aucun, mais alors là aucun contrôle sur mon hémisphère droit (celui à qui le sens des mots "logique", "raison" et "économie" échappe).  Et le pire, c'est que je m'obstine véritablement avec moi-même dans une librairie... "Je veux ça - c'est trop cher - mais je le cherche depuis looooongtemps - mais tu as de la lecture pour 2 ans chez toi - oui mais il n'est pas cher... ça ne compte pas vraiment... une aubaine, non? - Plus de place toute façon - Bah... une nouvelle biblio, c'est pas si cher - Tu veux l'accrocher au plafond?  - Ben non, je vais jeter des meubles...".  ET ainsi de suite.  Et mon côté fou-fou gagne TOUJOURS!!!  Alors quand j'entre dans une librairie (je ne magasine que très rarement précisément des livres... j'arrive là par hasard et tout me saute dans les mains... c'est même pas ma faute!) avec quelqu'un d'autre, il a droit à ces réflexions.  Les deux hémisphères cérébraux!  Et j'espère fort fort que la personne me convainque d'acheter ou qu'elle se mette elle-même à dépenser... pour me sentir moins coupable!!! 
Quant au "où", j'achète en librairie anglophone, très souvent, en bouquinerie et aussi dans deux librairies indépendantes de ma région, que j'aime beaucoup mais où je dois tout commander, ou presque!!!  Bizarrement, acheter sur la toile en anglais, c'est hyper facile... en français, c'est l'enfer, ici!!!  Ne surtout pas me parler du site d'un certain magasin grande surface parce que je vais devenir méchante!!!

 
Dans tes lectures, quelle place prennent les livres québécois, français et internationaux ?
K : Bon, je vais faire un terrible aveu, je lis relativement peu de québécois.  C'est d'ailleurs un commentaire que je reçois souvent sur mon blog et comme j'ai l'esprit de contradiction très développé, ça fait pire que bien!! (Ah oui, je ne l'avais pas mentionné???  Je n'ai pas dépassé la phase du "non" et du "je veux", je crois... c'est l'influence des enfants de 2 ans que je côtoie tous les jours.  Suffit qu'on me fasse un peu la morale avec un truc pour que je fasse exactement le contraire... je déteste me faire faire la morale!).  Je lis beaucoup de littérature anglo-saxonne (j'aime l'anglais d'amour, pratiquement autant que le français... autre chose que je me fais reprocher au Québec, avec mon charmant "fran-glais"... je sais, c'est mal!) et je tente d'ouvrir de plus en plus aux autres types de littérature.  Je lis aussi beaucoup de jeunesse et les blogs m'ont fait découvrir la littérature française davantage!

 
Selon toi, quel est l'auteur Québécois peu connu qui mériterait une renommée internationale ?
K : Ok, je peux jouer mon joker???  C'est honteux comment je ne connais rien du Québec!!!  Vraiment!!!  Mes derniers coups de coeur ont été "Entheos", de Julie Gravel-Richard et "La route des petits matins" de Gilles Jobidon.  "Aliss", de Patrick Sénécal, vaut aussi le détour!!!
 

Si tu devais passer tout un hiver seule dans un chalet reculé dans le grand nord canadien, quels sont les trois livres que tu emporterais ?
K : Ok...
J'apporterais l'oeuvre intégrale de Dickens (oui oui, ça existe... j'espère juste qu'il y a l'électricité dans ce chalet du grand nord car c'est écrit tout tout tout petit!!!)  Autant en emporte le vent aussi, parce que ça a 1000 pages et que je peux y rêver des heures (Rhett, soupir***  Je jure que moi, je saurais l'aimer comme il le mérite!!) et la série Angélique, parce que je ne l'ai pas finie et que l'idée de certains personnages m'aiderait probablement à me réchauffer un peu (Joffrey, Philippe... je ne suis pas difficile!!)
 

Comme je suis gentille, durant tout cet hiver, je t'octroie la visite d'un auteur avec qui tu pourrais passer une journée. Qui inviterais tu à te rejoindre dans ce chalet ?

K : Charliiiiiiiie!!!!!  *love* J'aimerais vraiment discuter avec Dickens et qu'il me raconte son époque de vive voix, à sa manière que j'aime tant et avec le petit accent British que lui suppose!!  Il paraît que ses lectures étaient géniales.  Mais bon, comme je n'ai qu'à demander au Docteur de m'y amener en Tardis, ça ne compte pas vraiment (oui oui, j'ai une façon toute personnelle de comptabiliser les choses et de concevoir les règlements!).  Comme alternative, je choisirais Jasper Fforde... il me semble qu'avec son imagination débridée et son esprit complètement loufoque, on ne doit pas s'ennuyer!!!  Qui sait, il m'amènerait peut-être un dodo!!!  Je veux un dodo, modèle AVEC ailes!!!
 
Merci pour ces questions, Géraldine!  C'est très gentil de ta part de penser à moi!  J'espère que je n'ai pas trop dérapé!!!  Vilaine habitude, chez moi, que le dérapage!!



                                                  merci        

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0

Publié le 3 Septembre 2009

Continuons notre promenade dans la blogosphère littéraire. Aujourd'hui, c'est à Sylire et à son blog que nous nous intéressons !

                                                             



Le titre de ton blog est "la vie est un roman". Pour toi, que doit promettre un bon roman ? Attends tu les mêmes ingrédients de la vie ?
 

S : Grâce aux romans, j’ai déjà vécu des centaines de vies et je me réjouis à l’avance de celles que je vivrai encore. Sous la couette ou dans une chaise longue dans le jardin, je m’évade à une vitesse record. J’aime aller aux quatre coins du monde, explorer l’âme humaine, faire des voyages dans le dans le passé… Attention, je ne vis pas pour autant par procuration ! Je tiens à vivre pleinement ma propre vie mais pourquoi se limiter à une seule ?  Les écrits des autres éclairent aussi parfois ma propre vie et m'aident à comprendre notre monde si complexe... 

Ton blog existe depuis décembre 2006. Combien de visiteurs depuis ? As tu toujours autant d'enthousiasme pour entretenir ton blog ?

S : Voilà un chiffre que je ne regarde jamais, mais je l’ai fait pour toi : 157 933 visiteurs (je trouve ce chiffre très abstrait…)

Oui, je suis toujours enthousiaste et motivée mais moins « accro » qu’au début, heureusement ! Le seul reproche que je ferais à cette activité est d’empiéter sur mes autres loisirs. C’est une activité extrêmement chronophage !

 

Quand tu as ouvert ton blog, savais tu à quoi il allait ressembler ou celui ci a t-il évolué au fil du temps ?

S : Je souhaitais le centrer sur la lecture, sans trop parler de moi. Je n’avais pas d’ambition particulière, je savais que l’écriture des billets me demanderait de gros efforts, surtout au début. Je n’avais pas eu l’occasion d’écrire beaucoup depuis la fin de mes études.  

Je ne crois pas que mon blog ait évolué tant que cela au fil du temps. Mes lecteurs du début le diraient mieux que moi. Je suis plus à l’aise dans la rédaction de mes billets mais je ne sais pas si cela se ressent. Quant au contenu, il me convient ainsi pour le moment.

 

Quels sont tes meilleurs souvenirs de blogueuse ?

S : Ce sont indiscutablement les rencontres avec d’autres blogueurs. Au salon du livre de Carhaix, la première fois, j’étais toute excitée à l’idée de rencontrer des blogueurs « pour de vrai » (c’est idiot mais j’avais du mal à réaliser que derrière les billets se cachaient de vraies personnes). Et puis il y a eu les rencontres plus personnelles comme celle avec Béatrix ou Anne (Insatiable lectrice). De réelles amitiés sont nées de ces échanges.

 

Te souviens tu du moment ou tu es tombée dans la potion magique de la lecture ? Qu'est-ce qui t'a valu ton premier frisson ?

S :J’y suis tombée très tôt. Enfant, la lecture occupait dans ma vie une place encore plus importante qu’aujourd’hui. J’avais « le nez dans les livres », du matin au soir. J’étais insatiable… Mes premières lectures : la série des « Martine » comme beaucoup de petites filles de ma génération ! 


Quel temps octroies tu à la lecture et quelle place tient-elle dans ta vie ?

S : Malheureusement, mon emploi du temps ne me permet pas de lire autant que je le voudrais. Je lis environ une heure par jour la semaine, le week-end un peu plus. Pendant les vacances, je me rattrape. La lecture m’est indispensable, comme manger ou dormir !

 

Tu es du genre à acheter tes livres, à fréquenter une bibliothèque avec assiduité ou à emprunter à gauche à droite ? Picores tu beaucoup d'idées de lecture sur la blogosphère ?

S : Je fréquente une bibliothèque et je fais partie de son comité de lecture. J’achète un peu, mais pas tant que cela. Grâce au blog je reçois des livres gratuits (éditeurs, opérations diverses…), que je n’accepte que depuis un an environ, et avec modération (pas si simple, c’est tentant !). Je me fie volontiers aux avis des blogueurs pour faire mes choix de lecture.


Si tu pouvais t'asseoir à la terrasse d'un café avec un auteur, qui choisirais tu et que lui demanderais tu ?

S : En ce moment je lis le dernier livre d’Anne Wiasemsky « Mon enfant de Berlin ». Comme dans ses précédents livres, elle y parle de ses proches dont l’histoire est un vrai roman ! (Clin d’œil au titre de mon blog ). M’asseoir à la terrasse d’un café et lui demander de me parler de sa famille me passionnerait, même si j’en connais déjà un bon bout grâce à ses livres.

 

Si tu pouvais choisir un lieu insolite pour lire ton prochain livre (sans limite de raison), où irais tu ?

S : En Lozère, sur la botte de paille de ma copine Anne (L’insatiable lectrice). Je suis certaine qu’elle me ferait une petite place à côté d’elle !

 

N'as tu jamais songé à écrire un livre ? Et si jamais tu en écrivais un jour, à quel genre répondrait il ?

S : J’en ai écrit un à l’adolescence, avec une copine, pour m’amuser. Je n’ai pas pour projet d’écrire un livre, je n’en ressens ni l’envie, ni le besoin. Mais si un jour, si je dispose de plus de temps, qui sait ?


                                   

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost 0