JEUNE & JOLIE, film de François OZON

Publié le 23 Août 2013

 http://fr.web.img4.acsta.net/pictures/210/059/21005923_2013051510325393.jpg Synopsis :     Interdit aux moins de 12 ans
 
Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.
 
C'est succint, alors à titre informatif, j'ajouterais que cette jeune fille de bonne famille qui étudie à Henri IV se prostitue... auprès d'une clientèle fortunée.
Et je dirais plutôt, déconseillé au moins de 15 ans....
 
 
Avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
étoile3etdemi
 
 Mon humble avis : Du François Ozon, qui ne met pas tout à fait à l'aise. Jeune et Jolie n'explique pas, mais pose des questions et surtout fait le constat d'une triste réalité : la prostitution des ados ou des jeunes adultes, étudiantes souvent. Ici, l'héroïne Isabelle n'est pas motivée pas l'argent puisqu'elle ne manque de rien dans sa famille. On a d'ailleurs du mal à déceler ce qui l'incite, tant cela nous dépasse je pense. Ce personnage m'a fait penser, dans certaines limites, à Mersault, le narrateur de l'Etranger de Camus que je viens de lire. Elle semble ne rien ressentir, ne posséder aucun état d'âme ou presque, une inconscience totale des conséquences et du sens de sa conduite. Etrangère elle aussi Le plaisir n'est même pas franchement visible... Un mystère, dont on aurait aimé qu'Ozon nous donne un peu plus de clés...
Les images comme les propos, qui peuvent paraître choquants, ne sont en rien provoquants. Pas de gratuité ou de voyeurisme exacerbé, même si ce film est réservé à un public averti.
François Ozon distille beaucoup de pudeur, de douceur et de brutalité dans la froideur de son héroine. Mais l'ensemble sonne très juste même si tout à fait déconcertant. Il a au moins le mérite de dénoncer et de d'inciter les discution entre amis à la sortie du cinéma. Ce film ne laisse vraiment pas de glace devant cette adolescente qui découvre la sexualité par le sexe et non l'amour, qui passe de l'ado insouciante à l'adulte inconsciente... Ado et adulte dans un même corps, un même esprit.
Marine Vacth, jeune actrice repérée par Ozon en couverture d'un magazine, est on ne peut plus rayonnante et sublime. Fascinante aussi. Elle émet un magnétisme qui explique parfaitement son succès auprès des clients. Douce, froide, provocante, manipulatrice ? Elle a des airs de Laetitia Casta, c'est dire. Même si on l'a déjà vu dans quelques films (La part du gâteau, Ce que le jour doit à la nuit), j'espère que Marine Vatch, qui irradie ici l'écran, ne se laissera pas piégée dans ce type de rôle qui, on l'a déjà vu, peuvent coller à la peau. (Je pense notamment à Jane March, qui, en 1992, explosait dans l'Amant de Jean Jacques Annaud, pour bien vite disparaitre ensuite...)
Un film beau, dérangeant, qui ne juge pas, mais ne répond pas non plus aux questions.
 
 
 
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Sudisine 28/08/2013 07:25


J'ai lu une critique sur ce film et il ne me tente pas du tout ! J'ai comme l'impression (ici bas) que les femmes sont souvent représentées par de la frivolité.

Géraldine 30/08/2013 15:41



@ Sudisime : Il n'est pas question ici de frivolité, mais de décalage, d'une jeune fille qui n'a aucune conscience de ce qu'elle fait, qui semble étrangère face à soit même.



Tiphanie 26/08/2013 21:45


Très beau billet! Je suis allée voir le film samedi et j'ai apprécié, ce film aurait vite pu devenir un peu glauque mais le choix de l'actrice le rend presque beau. En effet la question qu'on se
pose en sortant de la salle c'est mais pourquoi si ce n'est ni pour l'argent, ni pour le plaisir?

Géraldine 30/08/2013 15:58



@ Tiphanie : oui, presque beau. En tout cas, au niveau esthétique, car pour le sujet,  comme tu dis, rien n'explique cette motivation....



L'Irrégulière 23/08/2013 13:37


Il me tente assez !

Géraldine 30/08/2013 16:19



@ L'irrégulière : En bas de chez toi, à droite, tu remontes sur 5 km et à droite !



Valérie 23/08/2013 09:48


L'actrice ve devoir apprendre à répondre aux interviews car c'est vraiment un calvaire de la voir se faire interviewer. Mais elle est jeune, ça viendra.

Géraldine 30/08/2013 16:20



@ Valérie : Ah peut-être, je ne sais pas, j'ai pas vu. Mais comme ça, j'ai l'impression qu'elle est timide non ?