L'AMOUR DURE 3 ANS, de Frédéric BEIGBEDER

Publié le 10 Janvier 2009

Résumé : Les boires et les déboires de Marc Marronnier. Déçu par la vie, par l'amour, par ses amis... par le monde, il ne peut supporter l'idée de divorcer d'une femme qu'il n'aimait plus vraiment et se doit chaque jour se battre pour trouver un sens à son existence.
«La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre.»






                                      

Mon humble avis :C'est un constat presque statistique, l'amour dure 3 ans, même si, dès les premiers jours, chaque protagoniste veut croire qu'il durera pour l'éternité. L'amour serait il le plus grand mensonge de tous les temps... en tout cas, c'est ce que semble penser le personnage principal, aussi touchant qu'irritant.
J'ai lu ce livre sous les tropiques,  il y a un an et demi. J'en garde un excellent souvenir, surtout celui d'avoir dévoré la fin, quitte à bacler les quelques clients qui se présenter sur mon lieu de travail !
Ici, Beigbeder nous explique avec justesse, nous dévoile le mécanisme de l'éloignement, du refroidissement, de l'indifférence, voire de la haine qui guette les couples. Il nous dévoile les pièges et les illusions de l'amour dans lesquels nous tombons tous pour la plupart d'entre nous.La théorie de Beigbeder est que l'amour dure 3 ans. Moi je dirais s'il pouvait au moins durer 3 ans. Mais bon, c'est un autre sujet !!!
Ce  "couple mode d'emploi" se lit très vite, même s'il est parfois,très souvent d'ailleurs, il est  cruel de s'y reconnaître,  de retrouver des souvenirs difficiles vécus. Mais rassurez vous, on sourit, voire on rit aussi beaucoup de situations cocasses ou des maladresses mignonnes que l'on s'attribue. Malgré une légèreté d'apparence, ce roman offre une véritable réflexion sur les sentiments. Vraiment, ce fut une lecture plus que plaisante, légère dans le sens positif du terme, pleine d'ironie et d'humour, de bons mots ou de belles citations sur l'amour, le bonheur. J'ai lu quelque part que ce livre est "une hsitoire simple sur le plus compliqué des sentiments.". Ah l'amour, qu'il dure 3 jours, 3 ans ou toute la vie ou qu'il brille par son absence, quel vaste sujet !


Sébastien a écrit un billet intéressant sur "le cas beigbeder"! en se penchant sur plusieurs de ces oeuvres dans le même article.

L'avis de Mademoiselle Swan

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Commenter cet article

Bénédicte 22/02/2010 12:45


j'espère que tu passeras me rendre visite à bientôt


Géraldine 23/02/2010 12:21


@ Bénédicte : C'est fait, j'ai laissé quelques commentaires !!!


Bénédicte 21/02/2010 14:05


je n'ai pas lu ce livre seulement Un roman français sorti en 2009 que j'ai trouvé très bien écrit, drôle et sincère Bon dimanche


Géraldine 22/02/2010 10:17


@ Bénédicte : L'amour dure 3 ans est à lire, il déborde de vérités, enfin, selon moi !


Mademoiselle Swann 24/03/2009 13:38

Je n'ai ni adoré ni détesté, j'ai bien aimé ni plus ni moins...

Géraldine 24/03/2009 13:48


Bonjour et merci de ta visite ! Belle invitation d'ailleurs à aller faire un tour du côté de chez Swan. A première vue, ton blog me plait bien. Je t'ai donc mis en lien dans ma liste de mes blogs
préférés pour retrouver le chemin  Et puis j'ai mis en lien ton avis sur ce billet de l'amour dure 3 ans. Comme il
est assez souvent visité, les gens seront sans doute tentés d'en savoir plus, cliquerons et arriverons chez toi ! Bref, t'a pas perdu ton temps en venant chez moi !
A très bientôt


alain 16/01/2009 17:11

en fait je connais quand même,mon com avait pour but de déclencher la polémique.Je suis déjà obligé de supporter sa chronique dans "LIRE" tous les mois

Géraldine 16/01/2009 23:01


Ah ben voilà ! On y arrive !!!! Vous pouvez aussi ne pas lire sa chronique. Dans un magazine, on reste libre de lire les pages qui nous intéresse.
Mais tout de même, j'aimerais comprendre pourquoi ce personnage divise autant. Il va falloir que je mène une enquête !!


angélique 16/01/2009 14:15

Ca semble être le même personnage que 99F, je le retiens. J'aime bien. Même si je pense qu'il ne faut pas baigner trop longtemps dans ce cynisme pas très positif. Le temps d'un bouquin, un peu mais pas trop.

Géraldine 16/01/2009 22:49


C'est effectivement le même personnage que dans 99FF ,que je n'ai pas encore lu d'ailleurs. Merci de ta visite et de tes commentaire Angélique.
A bientôt

Bises


hannelore 16/01/2009 14:11

Eh oh ! Il était temps que je vienne fouiner par ici, je suis membre du comité de defense de l'horrible Beigbeder !!Bon ok, il est crado dans tous les sens du terme, mais ça change du club des gentils Levy et Musso non ??J'ai beaucoup apprécié ce livre, selon moi ce que decrit l'auteur c'est l'amour vache, la trahison, et tous les pieges que nous nous tendons les uns les autres dans notre sociedad impitoyable.Et j'ai trouvé cela particulierement realiste et donc marrant, si si.Après l'Amour, le veritable, le beau, le bon, il existe aussi ... il se cache aussi parfois; et quand on l'attrappe ... c'est une bien belle maladie qui peut durer toute la vie non ?

Géraldine 16/01/2009 22:51


Quel beau message romantique ! Tu sais que je l'ai lu chez toi, quand j'avais fouiné dans ta réserve de livres là haut, dans l'espèce de Grenier sauna !!


alain 16/01/2009 11:49

Beigdbeder,C'EST QUI?

Géraldine 16/01/2009 11:59


L'un des écrivains, l'un des chroniqueurs littéraires, l'un des peoples français qui divise le plus l'opinion j'ai l'impression. C'est lui qui a écrit 99 Francs


Papillon 15/01/2009 19:45

Voilà un roman que j'ai vraiment détesté et qui m'a dégouté de lire à nouveau beigbeder !

Géraldine 15/01/2009 20:04


comme quoi, tous les goûts sont dans la nature ! C'est dingue comme beigbeder divise les gens !


Isa 14/01/2009 18:47

merci bcp.

Géraldine 14/01/2009 20:08


de rien !


Isa 14/01/2009 14:34

j'ai beaucoup aimé ce livre et l'analyse assez juste des relations de couple. Le début donne un peu le cafard mais finalement tout s'arrange.

Géraldine 14/01/2009 15:08



Oh ben dit donc, avec un titre pareil, ton blog va direct en lien dans mes blogs favoris. Comme ça, je connaîtrai le chemin et pourrai revenir facilement quand je serais moins à la bourre !!



Sandokan 14/01/2009 09:53

Et bien, moi je l'ai lu pendant mes vacances. J'ai trouvé çà pas trop mal. C'est pas spécialement positif mais au final, cela se termine plutot bien ! Il y a des passages assez réaliste comme : "On ne devrait pas dire, je pense donc je suis, mais je suis seul donc je pense"

Géraldine 14/01/2009 10:26


Tout à fait d'accord avec toi. Merci pour ta visite et tes prochaines visites. Et surtout encore merci pour l'ENOOOORME coups de main pour le pneu !


Héléna 12/01/2009 10:17

Je ne connaissais pas ce livre de Beigbeder, mais ayant apprécié 99F et suite à ton avis, je le mets dans ma PAL.

Géraldine 12/01/2009 10:30


Merci pour ton commentaire, héléna que je reconnais maintenant, et à bientôt pour l'impro !!


Gambadou 11/01/2009 21:47

J'ai lu deux livres de cet auteur et je n'ai pas vraiment accroché, alors j'hésite....

Géraldine 11/01/2009 21:54


Celui là est vraiment bien ! Mais bon, les goûts et les couleurs affichées sur ce blog n'engagent que moi !!!!


miss rose 11/01/2009 19:42

Je l'ai lu il y a quelques années déjà, je ne m'en rappelle plus vraiment en détail, mais dans l'ensemble j'en garde également un chouette souvenir! Un bon Beigbeder, cynique à souhait!

mary 11/01/2009 15:15

 Ah l'amour, l'amour !! Je crois qu'il peut durer toute la vie ou juste nous accompagner un petit bout de chemin , partir et revenir, mais il reste le plus important non ? Il peut prendre tant de formes, amour passion, amour de fille, de femme, de mère, amitié.. Ce qui importe, c'est de laisser toujours la porte ouverte en nous...Pas de formules toutes faites comme " l'amour dure trois ans"Ah non !!!

Karine :) 10/01/2009 23:56

J'ai tenté de lire un livre de cet auteur mais j'ai rapidement abandonné... il y a quelque chose qui me déplait.  Tant mieux si celui-ci t'a fait passer un bon moment... si je m'y réessaie un jour, je choisirai peut-être ce titre!

A_girl_from_earth 10/01/2009 22:08

mdr ta réflexion "s'il pouvait durer au moins trois ans". Je te rejoins là-dessus . C'est le seul livre de Beigbeder que j'ai failli lire, car comme les autres, j'ai un peu de mal avec le personnage Beigbeder et j'ai plutôt tendance à fuir ses romans, mais celui-là, à cause du thème, me tentait assez et me semblait un bon medium pour aborder les écrits de cet auteur. Il est toujours dans ma PAL, j'attends le moment propice pour me lancer. :)

Julien 10/01/2009 20:44

J'ai prévu de lire ce livre (mais en quelle année ? :) ). C'est vrai que l'auteur a quelque chose de repoussant... Il faut essayer de faire abstraction de cette part là, mais ce n'est pas facile.J'avais déjà lu "99 francs" et, même si le livre n'était pas génial, je ne l'ai pas non plus trouvé mauvais. J'y ai même trouvé un certain potentiel.

Géraldine 11/01/2009 01:43


99 francs, maintenant 14,99 € est dans ma PAL est devrait être lu prochainement. A voir !


Leiloona 10/01/2009 19:52

J'ai du mal avec Beigbeder : je n'aime pas du tout son style.

Géraldine 10/01/2009 19:57



On ne peut, hélas et heureusement, pas plaire à tout le monde !



Ys 10/01/2009 19:41

Je n'ai jamais lu cet auteur et j'avoue qu'il ne me tente pas... le personnage public qui me déplait sans doute...

Géraldine 10/01/2009 19:56


C'est vrai que c'est un personnage qui divise énormément. Ne l'ayant pratiquement jamais vu à la TV, je n'ai pas d'idée réconçue sur lui !


Schlabaya 10/01/2009 19:19

Mouais... alors je n'ai pas lu ce bouquin, mais j'ai entendu parler de cette théorie (pas très neuve) selon laquelle l'amour durerait trois ans. C'est une théorie qui s'appuie sur la "biologie des sentiments", et qui réduit donc l'amour à un simple phénomène biochimique. Rien que ça, ça me laisse très dubitative. Sinon, je ne supporte pas le personnage de Beigbeder pour d'autres raisons, mais effectivement ça n'empêche pas de lire ses livres. Je pense que celui-là va m'agacer, tout de même. Comme si personne n'avait jamais été amoureux plus de trois ans ! Faut arrêter avec ces théories à deux balles...

Géraldine 10/01/2009 19:33


Ah, mais comme le cinéma reste du cinéma, la littérature reste de la littérature ! Chacun y prend ce qu'il veut et tout dépend de l'emballage !