Publié le 1 Juillet 2008

Résumé : Le témoignage fascinant, parfois cruel, toujours émouvant d’une
enfance unique. Lorsque Sabine découvre la Jungle, c'est la coup de foudre. Elle apprend à tuer des araignées venimeuses avec son arc et à allumer des feux sans allumettes. A la place des frites, elle mange des insectes grillés. Elle apprend aussi ce que signifient la guerre et la haine dans cette tribu Fayou, autrefois cannibale. Et jusqu'à l'âge de 17 ans, elle ne connaît ni les voitures, ni la télé, ni les magasins...
Un livre traduit dans le monde entier






                                                                                      
                                         

Mon humble avis : Ce livre est magnifique et incontournable. Sabine nous invite à grandir avec elle au fond de la jungle de Papouasie. Oui, pour elle les années passent, pour nous la terre s'agrandit. Comme on s'attache à cette enfant devenue adolescente, on l'accompagne dans son retour à la civilisation européenne. Et pas pour la même raison, on se pose aussi la question de l'importance de toutes les futilités qui nous entourent. On envie Sabine pour sa double culture, mais on la plaint aussi pour les douleurs que cela engendre. De notre côté, nous ne pouvons pas vraiment regreter ce que nous ne connaissons pas. Mais du sien, c'est une autre histoire. Bref, ce livre ce lit très facilement et devrait être lu par tous, ados et grands... pour un juste retour à la nature !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost 0

Publié le 30 Juin 2008

 

 Au secours ! L'été est arrivé accompagné des programmes télé estivaux habituels... au niveau intellectuel proche de celui de la moule (L'île de la Tentation, Secret Story... ). Berk !

Heureusement, il existe quelques poches de résistance dans la grille de programmation. Parmi elles, USHUAÏA NATURE nous promet comme d'habitude un peu d'air dans cette morosité ambiante.
De l'air oui, mais aussi un voyage depuis notre fauteuil, de la découverte !

Cette émission me fascine depuis toujours, comme le firent ses aïeules (Opération Okavango, Ushuaïa...).
Quand à son présentateur, NICOLAS HULOT,  je l'admire profondément et l'envie férocement !

Depuis mon BTS, (donc depuis 17 ans !), je rêve de rencontrer Nicolas Hulot. Mes 2 tentatives n'ont pas abouti mais je ne désespère pas.... Ma mère étant "voisine du même village" que lui... Il me suffira cet été d'aller au marcher du dimanche à 8h00 du matin au lieu de midi !

En attendant, je ne manquerai pour rien au monde l'émission USHUAÏA NATURE de cette semaine, dont je vous livre ici le programme, pour vous mettre en appétit ou attiser votre curiosité :

Ushuaïa Nature

Prochaine diffusion le : 02/07/2008
Producteur délégué : Pascal Anciaux
Coproduit par TF1 et Yagan Productions
Présenté par Nicolas Hulot

Cap sur l'Amazonie, cœur de l'humanité !

Pour Nicolas Hulot et Laurent Ballesta tout commence par une plongée étonnante dans les eaux troubles du Rio Negro, flirtant avec les anacondas, les piranhas, et autres espèces sous-marines impressionnantes comme venues d'un autre temps !
Plus tard, les deux aventuriers s'immergent dans la luxuriante forêt d'Amazonie, découvrant un monde riche et sauvage où cohabitent toutes sortes d'espèces animales : singes, perroquets, jacaras, serpents, mygales, fourmis et sauterelles, etc. Un royaume naturel duquel émane un puissant brouhaha, à la fois impressionnant et envoûtant. Originel… A bord de son parapente à moteur électrique, Nicolas survole enfin ces paysages magnifiques, goûtant ainsi de purs instants de liberté avant de prendre, plus tard, un bain de bonheur au milieu de dauphins joueurs !
Mais après bien des aventures, le périple de Nicolas Hulot en Amazonie va se clore sur une rencontre d'un autre type… Au milieu des indiens Zo'és, tribu primitive en parfaite harmonie avec la nature, Nicolas et l'anthropologue Erling Söderström vont découvrir le paradis sur terre. Un ilôt de liberté où nulle place n'est accordée à l'artifice, où aucune hiérarchie sociale n'est imposée, où nature rime avec humanité.
Il semblerait que le secret du bonheur se trouve du côté de ces derniers hommes libres…

 

Et pour infos...
www.fondation-nicolas-hulot.org/

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Quizz - tags et vrac !

Repost 0

Publié le 29 Juin 2008

résumé : Judith, jeune adolescente, pourrait être la petite sœur d'Alice, l'héroïne de Lewis Carroll, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés. Avec son frère aîné, Sébastien, elle voyage beaucoup : leurs parents sont séparés et vivent chacun d'un côté de l'Atlantique. Un jour, leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.

C'est une promenade dans la ville des mots, pleine d'humour et de poésie, où les règles s'énoncent avec légèreté. Les tribus de verbes et d'adjectifs, les horloges du présent et du passé s'apprivoisent peu à peu, au rythme des chansons douces de Monsieur Henri.

 
 

                                                 

Mon humble avis
: Ce livre m'a été conseillé par Liza, blogeuse plus qu'émérite de Bibliza... que je ne remercierai jamais assez ! Erik Orsenna, de l'Accadémie Française. J'avais vu cet auteur lors d'émissions littéraires, mais je ne l'avais jamais lu... Comportement impardonnable ! Que vous ayez quelques problèmes avec eux ou que vous les vénériez, les mots s'expriment dans ce livre pour le plus grand plaisir des petits et des grands. C'est un roman, c'est une fable, c'est un mythe... où l'on retrouve, plus ou moins déguisé, feu Monsieur Henri Salvador.
Bref, ce livre ce déguste comme une Barbe à Papa ou une glace ! C'est doux, c'est sucré, c'est fantaisiste, c'est tendre, c'est tellement vrai mais beaucoup trop court !  Incontournable ! Dépêchez vous, ça fond !!!

La suite de ce livre sont :
Les Chevaliers du Subjonctif ! et la Révolte des accents

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0

Publié le 29 Juin 2008


La Cours des Miracles, près de la place Sainte Anne à Rennes...

J'ai découvert ce lieu par le biais d'un speed booking qui y est proposé chaque dernier vendredi du mois...

Le Speed Booking, un concept assez unique, ouvert à qui aime lire et partager. 10 mn, c'est le temps que vous passez avec la personne assise en face de vous. Vous lui parlez d'un livre qui vous est cher, ou simplement de vos dernières lectures. Et lui ou elle fait de même. Ensuite, retentit la trompette qui vous fait changer de table, rencontrer une autre personne, donc d'autres auteurs, d'autres styles, d'autres histoires ! Ainsi va la soirée...




La Cours des Miracles, c'est aussi un petit bar et un libraire. Il y a une terrasse,  une salle des Enfers (au sous sol comme il se doit) et un paradis (à l'étage bien sûr !).
Comme il se doit, tous les styles fréquentent cette cours des miracles : étudiants, bobos, piliers de bars ou simplement amoureux des livres !
Les consommations, les délicieuses tartines ou gâteaux que l'on peut y manger, s'orientent vers le bio et le commerce équitable... pour les convaincus !

Bref, une adresse que j'aime, où je me sens bien, simplement parce que j'y suis entourée de livres et de lecteurs ! Découverte récente, je pense que mes pas vont souvent me mener vers cette Cours des Miracles ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost 0

Publié le 29 Juin 2008

LILI d'Aarron

Plus q'un coup de coeur, c'est un coup de foudre que j'ai eu pour cette chanson. Quelques secondes télé en auto promo pour les victoires de la musique m'ont suffit pour savoir que j'achèterais l'album et qu'il tournerait souvent en boucle chez moi. Lili... j'aime le nom de cette chanson, la voix me transperce, la musique m'hypnotise et les paroles... me parlent....

A propos des paroles, les voici (en Anglais, puis en Français):

Lili,take another walk out of your fake world
please put all the drugs out of your hand
you'll see that you can breathe without no back up
so much stuff you've got to understand

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide

lili,you know there's still a place for people like us
the same blood runs in every hand
you see it's not the wings that make the angel
just have to move the bats out of your head

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide

lili,easy as a kiss we'll find an answer
put all your fears back in the shade
don't become a ghost without no colour
cause you're the best paint life ever made

for every step in any walk
any town of any thought
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide


FRANCAIS:

Lili fais un autre pas hors de ton monde illusoire,
S'il te plaît pose toutes les drogues que tu as dans la main,
tu verras que tu peux respirer sans assistance
Tant de choses que tu dois comprendre

A chaque pas de chaque trajet
Dans chaque ville de chaque rêve
Je serai ton guide

Dans chaque rue de n'importe quel lieu
Dans tous les endroits où tu n'es jamais allée
Je serai ton guide

Lili, tu sais, il reste une place pour les gens comme nous
Le même sang coule dans toutes les mains
Tu vois que ce ne sont pas les ailes qui font l'ange
Tu dois seulement faire sortir les chauves-souris de ta tête

A chaque pas de chaque trajet
Dans chaque ville de chaque rêve
Je serai ton guide

Dans chaque rue de n'importe quel lieu
Dans tous les endroits où tu n'es jamais allée
Je serai ton guide

Lili, aussi simple qu'un baiser nous trouverons une réponse
Mets toutes tes peurs dans l'ombre derrière toi
Ne deviens pas un fantôme sans couleur
Car tu es la plus belle peinture que la vie ait jamais faite

A chaque pas de chaque trajet
Dans chaque ville de chaque rêve
Je serai ton guide

Dans chaque rue de n'importe quel lieu
Dans tous les endroits où tu n'es jamais allée
Je serai ton guide


L'article précédent vous offre la vidéo, donc la mélodie et cette fameuse voix !
Bonne écoute !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #musique - chanson

Repost 0

Publié le 29 Juin 2008

Rédigé par Géraldine

Publié dans #musique - chanson

Repost 0

Publié le 26 Juin 2008

Sex and the City, le film


Les quatre amies les plus branchées et décomplexées de New York débarquent sur le grand écran ! Pour écrire sa chronique Sex and the City, Carrie s'inspire de ses histoires et de ses rencontres, mais aussi de celles de ses amies Samantha Jones, Charlotte York et Miranda Hobbes.
Quatre ans après la fin de la diffusion de la célébrissime série sur HBO, les quatre amies continuent de jongler entre travail, obligations sociales et relations humaines, naviguant entre la maternité, le mariage et l'immobilier à Manhattan !

Réalisé parMichael Patrick King
AvecChris Noth, Cynthia Nixon, Kristin Davis, Kim Cattrall, Sarah Jessica Parker


                                  
Mon humble avis : Sans aucun doute, on retrouve avec grand plaisir les 4 célèbres célibataires New Yorkaises !
On se rassure même : nous ne sommes pas les seules à prendre un petit coup de vieux !
J'ai découvert la série tardivement, à l'époque des rediffusions... et en suis bien sûr devenue inconditionnelle !
Le film ne m'a ni déçue, ni surprise, puisqu'il respecte l'esprit de la série. Il est cependant plus grave. Notre sensibilité émotionnelle est assez sollicitée. C'est normal, nos héroïnes ont acquis de la maturité, ont pris du recul...
On ri beaucoup bien sûr, et heureusement ! Mais on est très émue, surtout devant la similitude (sans ce pencher sur les détails financiers, géographique) de la vie sentimentale de Carrie et la notre, si l'on est célibataire il va de soit !
Mais il paraît que tout change, que la roue tourne. D'ailleurs, Carrie va t-elle épouser BIG ? Pour le savoir, il faut aller voir le film sans hésiter !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0

Publié le 26 Juin 2008

En 1958, Françoise Sagan n'a pas 30 ans. Ses premiers romans l'ont rendue riche et célèbre. Elle mène une vie légère et tapageuse, entourée de sa bande d'amis. Le 8 août de cette année-là, au casino de Deauville, elle mise ses derniers jetons sur le 8 et rafle la somme de 8 millions de francs avec laquelle, quelques heures plus tard, elle achète la maison qu'elle a louée pour l'été près d'Honfleur. Sans l'avoir prémédité, elle devient propriétaire et jure que personne, jamais, ne viendra la déloger de cet endroit. Pourquoi 40 ans plus tard, n'est-elle plus que l'invitée des lieux ? Quels événements la jeune prodige de la littérature a-t-elle traversé pour se retrouver ruinée et loin de tous ceux avec qui elle a brûlé ses années ?

Réalisé parDiane Kurys
AvecArielle Dombasle, Sylvie Testud, Pierre Palmade, Lionel Abelanski, Jeanne Balibar


                                                                          
                                               


Mon humble avis : Je connaissais Françoise Sagan par la lecture de certaines de ses oeuvres (comme Bonjours Tristesse, Dans un mois dans un an, Les faux fuyants, Aimez vous Brahms ?...). Mais j'ignorais tout de sa personne, à part quelques ragots lus dans une certaine presse...
J'ai donc découvert un personnage et pas des moindres. Je ne serais dire si je l'aime ou la déteste. En tout cas, Françoise Sagan me fascine comme tous ceux qui sont entiers, écorchés vifs et talentueux.
Car pour moi, Françoise Sagan possédait un indéniable talent, tout comme le sens de la répartie, di sarcasme, ce qui donne lieux à des dialogues jubilatoires dans le film.
Le texte en voix off est très agréableà écouter, plein de vérité, de sensibilité, de révolte et de douleur. Il reprend moulte citations de Françoise Sagan.
J'ai donc passé un excellent moment de cinéma et de littérature. J'ai été émue, mais j'ai ri aussi.
Je garde le meilleur pour la fin.... Mention plus que particulière, je dirais même félicitations à Sylvie Testud pour son interpretation de l'écrivain. Inouï, bluffant. De la même veine que Marion Cotillard dans "La Mome".
Film à voir, même à revoir pour le déguster, avant de se replonger avec envie dans les oeuvres Sagan !

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0