VOUS AUREZ DE MES NOUVELLES, de Jean Paul DUBOIS

Publié le 20 Décembre 2009

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/2/1/9782757800126.jpgNouvelles - Editions Points - 211 pages - 6.50 €

 

Note de l'éditeur : Un psychanalyste devient fou lorsque son patient le quitte ; un mari s'affuble de jupes pour séduire son beau-frère ; assis dans ses toilettes, un homme pense au temps qui manque toujours... Autant de nouvelles humaines et lumineuses, comme une invitation à ôter tous les masques, une promenade tendre et légère dans la folie ordinaire. 













                                                    -toile1.jpg

Mon humble avis :Je le savais déjà... Je n'aurais pas dû... Hum, j'avoue, je ne suis pas bon public pour le format "nouvelles". Mais j'ai voulu tenter au autre essai et surtout, approfondir l'oeuvre de Jean Paul Dubois après la lecture de l'excellentissime "Vous plaisantez Monsieur Tanner".
Ici, c'est un tout autre décors, ou plutôt 28 décors comme le nombre de nouvelles qui composent ce recueil. Histoires parfois très courtes (une page) ou un peu plus longues. De qualité inégale, elles oscillent entre pire et moins pire. Glauques, déviant parfois sur une sexualité malsaine, elles sont somme toutes assez sombres, limite déprimantes et rébarbatives. Le sujet : l'ennui, le temps qui passe, les relations homme/femme, le suicide, la tromperie, la vie qui ne tourne pas rond. Tout et rien en fait. Une salade décomposée. Il ne me reste qu'une impression de vide, de morosité et de non sens après avoir péniblement terminé ce livre. Je veux bien d'un univers maussade s'il y a de la beauté de sentiments ou matière à réflexion. Bref, un peu de noblesse. Mais là, ce n'est pas le cas. Ce livre ne m'a rien apporté, mis à part le sentiment de perdre mon temps, de lire des histoires inachevées... par manque d'inspiration ? Par manque d'intérêt ? Je ne sais pas... J'accepte même d'émettre l'hypothèse que je pourrais être coupable d'hermétisme buté face à ce livre dont le talent me serait passé complètement au dessus de la tête ! Tout de même... L'éditeur informe que "Vous aurez de mes nouvelles" a reçu le grand prix de l'humour noir en 1991. Hum, hum.... L'humour y est tellement bien dissimulé que je n'ai même pas trouvé le cynisme qui aurait pu provoquer chez moi rires ou sarcatisques sourires. Je n'ai pas ri noir, jaune à la limite devant mon peu d'en train à tourner les pages !


DAL PAL 86 - 11
42823900_p.jpg

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Lael 23/12/2009 07:50


ah zut ça commençait bien mais ton billet me dit que je vais passer mon tour et je dis parfois tant mieux car on ne peut pas tout lire, seules les perles le mérite!!!


Géraldine 27/12/2009 21:13



@ Lael : Et oui, d'autant plus que je venais de sortir plus qu'emballée par vous plaisantez monsieur Tanner !



MyaRosa 22/12/2009 22:04


Ben non, pas vraiment... Mais bon, ça m'embête de ne pas terminer des livres que j'ai acheté.


Géraldine 27/12/2009 21:11


@ Myarosa : j'ai souvent aussi le même pb que toi.... je m'accroche et je m'accroche !


Edelwe 22/12/2009 12:42


Vu ton avis, je passe!


Géraldine 27/12/2009 21:09


@ Edelwe : Oui, manifestement, il a écrit beaucoup mieux !


MyaRosa 21/12/2009 11:40


Je l'ai commencé il y a déjà pas mal de temps mais je n'ai pas du tout accroché aux premières nouvelles. Je retenterai surement un jour...


Géraldine 22/12/2009 21:46


@ Myarosa : je ne sais pas si mon billet va t'y encourager !?