TRUISMES, de Marie DARRIEUSSECQ

Publié le 11 Décembre 2010

 

Roman - Editions Folio - 148 pages - 5.60 €

 

 

Résumé : "Le directeur a été très gentil avec moi le jour de mon embauche. J'ai eu la permission de gérer ma parfumerie toute seule. Ça marchait bien. Seulement, quand les premiers symptômes sont apparus, j'ai dû quitter la parfumerie. Ce n'était pas une histoire de décence ni rien ; c'est juste que tout devenait trop compliqué. Heureusement, j'ai rencontré Edgar, et Edgar, comme vous le savez, est devenu président de la République. C'était moi, l'égérie d'Edgar. Mais personne ne m'a reconnue. J'avais trop changé. Est-ce que j'avais raté la chance de ma vie ? En tout cas, je ne comprenais toujours pas très bien ce qui m'arrivait. C'était surtout ce bleu sous le sein droit qui m'inquiétait..."

 

 

Tentateur : Réputation et curiosité

Fournisseur : Ma PAL !

 

 

 

 -toile3.jpg

 

 

Mon humble avis  : Quiconque s’intéresse de près ou de loin à la littérature contemporaine a entendu parler de ce titre, roman à grand succès d’il y a quelques années.  L’histoire ne vous est certainement pas inconnue non plus : celle d’une femme qui, peu à peu se transforme en truie.

Longue à la détente, j’ai enfin lu ce livre intriguant. S’il est des auteurs qui font preuve d’une imagination débordante, Marie Darrieussecq en est, c’est indubitable. D’ailleurs, elle place très haut la barre de l’originalité pour ce premier roman, la suite n’a pas du être aisée.

L’écriture est soignée et moderne et ne verse pas dans la vulgarité alors que certaines scènes ne sont pas piquées des vers comme on dit. Mais c’est plus suggéré que réellement décrit. Dès le début, on sait où va nous mener l’auteur (la cause à la médiatisation de ce livre). Mais comment ? Cette question vous fait garder le livre en main jusqu’au bout. Malgré quelques passages repoussants, il faut avouer que le tout est rondement mené, que tout se tient, mais si cela dépasse les « limites de la borne » de toute notion cartésienne.

Ensuite vient la question du pourquoi ? C’est vrai, un livre délivre toujours plus ou moins un message ou autre. Là, chacun aura sa liberté de penser.  Mon interprétation de ce livre est multiple. Un conte à l’envers, où les grenouilles ne se transforment pas en princesse, mais les Cosette en truie. Dénonciation de la femme objet ?  Doigt pointé sur l’intolérance face à la différence physique,  la hideur (comme dirait notre amie Amélie N) ? Mise en scène de la partie animale que l’on a en chacun de nous ? Les conséquences physiques de notre émotionnel alors que la société est de plus en plus exigeante et ne tolère pas le laisser aller ? La difficulté d’être soi ???

A moins que ce ne soit qu’un délire de romancière. Quoiqu’il en soit, c’est gonflé et c’est bien fait.

 challenge ABC

                                                                                                           D

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

keisha 21/12/2010 08:52



Je le lirais bien, par curiosité... D'elle j'ai lu Tom est mort, complètement différent a priori!



Géraldine 25/12/2010 13:13



@ Keisha : La curiosité était aussi mon moteur pour cette lecture, et j'avoue qu'elle a été récompenser. Original, bien fait et gonflé !



coltrane 19/12/2010 19:07



Je suis content que ce roman-choc t'ait plu (je ne suis pas sûr de mon orthographe là !). Je l'ai aussi lu il y a longtemps et comme tu le dis je l'ai trouvé gonflé. Un bouquin en rupture avec le
ronron littéraire, un évênement à l'époque, littérairement (politiquement ?) pas très correct...même si je n'ai pas éprouvé le besoin de lire d'autres livres de l'auteure...mais il y a tellement
à lire et la vie est si courte !  



Géraldine 25/12/2010 13:03



@ Coltrane : Gonflé, c'est exactement le terme qui convient aussi à ce roman. Il fallait oser en faire juste un roman littéraire...



LN 16/12/2010 12:27



Je dois avouer que j'ai vraiment du mal avec cette auteure en général et avec son style en particulier. A chaque fois que j'ai tenté de lire un roman, je n'ai pas pu en lire plus qu'une dizaine
de pages. Ses histoires ne m'intéressent pas beaucoup non plus.



Géraldine 24/12/2010 19:27



@ LN : Ah, un auteur ne peut pas plaire à tout le monde ! De mon côté, je n'ai lu que Truismes, donc pas assez pour me prononcer sur cette auteure. Il faudra que je découvre au moins une autre de
ces oeuvres !



Readpocket 14/12/2010 18:17



Rien que la couverture..j'aime pas...



Géraldine 23/12/2010 16:09



@ Readpocket : Et pourtant, ça vaut le détour. Le sujet et son développement est vraiment intéressant, et puis complètement inédit.



isa 13/12/2010 10:47



Lu à sa sortie donc il il ya longtemps. J'en garde plutôt un bon souvenir.



Géraldine 23/12/2010 15:57



@ Isa : je confirme. Une fois acceptée le concept un peu loufoque mais dont on est averti, ce livre est agréable car assez étonnant.



Constance 12/12/2010 16:44



Lu il y a longtemps, je n'en ai gardé en mémoire que le pitch !! Décevant... car à la lecture de ton billet j'avais le sentiment de ne pas l'avoir lu du tout !



Géraldine 23/12/2010 15:51



@ Constance : En même temps, nombreux sont les livres dont on se souvient que le résumé non ?



sylire 12/12/2010 12:41



Lu à sa sortie et je m'en souviens plutôt bien. A l'époque je l'avais pris pour un délire de romancière sans y chercher de message particulier.



Géraldine 22/12/2010 21:37



@ Sylire :J'ai peut-être cherché là où il n'y avait rien à chercher !!!



Didi 11/12/2010 18:56



Lu en 1997 (j'ai un petit carnet de mes lectures ) et bien je me souviens que j'avais aimé mais je n'arrive plus à m'en souvenir .... Donc pas une lecture impérissable...



Géraldine 22/12/2010 21:29



@ Didi : POurtant, le sujet l'est sacrément non ?!



Irrégulière 11/12/2010 14:21



Je l'avais lu à sa sortie... mouais, je n'en garde pas un souvenir impérissable, et du coup il ne me semble pas avoir lu autre chose de cet auteur depuis !



Géraldine 22/12/2010 21:26



@ Irrégulière : De mon côté, quand j'aurais un peu réduit ma PAL, je n'aurais rien contre le fait de découvrir d'autres livres moins phénoménaux et sans doute tout aussi talentueux de l'auteur.



Violette 11/12/2010 11:06



effectivement, je suis de ceux qui en avaient entendu longuement parlé il y a qq années, ... ce qui fait que le livre ne m'attirait pas!



Géraldine 22/12/2010 21:19



@ Violette : D'où l'intérêt de lire ces livres phénoménaux plus tard, bien au calme, loin du tapage médiatique et critiques. De ce fait, on le lit comme un livre "qui vient de sortir..."



liliba 11/12/2010 10:29



Je crois bien qu'il est sur ma PAL, mais je crois aussi que je l'ai déjà lu... Si je ne suis pas sûre, ça n'est pas bon signe !!!



Géraldine 22/12/2010 20:55



Liliba : Je pense que tu ne l'as pas lu car une telle histoire ne s'oublie pas, même si les détails ne restent pas !



clara 11/12/2010 09:46



Je passe....



Géraldine 22/12/2010 20:42



@ Clara : Et as tu lu d'autres livres de l'auteur ? Je pense notamment à "Tom est mort" où titre du même genre qui pourrait peut-être plus te plaire ?...



Marie 11/12/2010 08:19



J'ai lu ce roman il y a déjà pas mal de temps. Je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable. Ma seule certitude, j'avais détesté...  


 



Géraldine 22/12/2010 20:40



@ Marie : De mon côté, j'ai aimé... peut-être parce que je l'ai lu bien longtemps après tout le monde, après le moment du phénomène littéraire et par curiosité. je savais que ce serait spécial.