SOUS LE TOIT DU MONDE, de Bernadette PECASSOU

Publié le 16 Octobre 2013

http://www.froggydelight.com/images/octobre2013/bernadette_pecassou.jpgRoman - Editions Flammarion - 306 pages - 20 €

 

 

 

Parution le 9 octobre 2013

 

 

 

L'histoire : Celle d'Ashmi, jeune népalaise des montagnes, qui a accès à l'éducation, puis devient journaliste, ce qui est extrêmement rare pour une femme dans ce pays. Mais Ashmi doit faire face à une société sclérosée par les traditions millénaires et le système des castes. Elle finit par déranger...

 

 

 

 

Tentation : La magnifique couv + le pitch

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile2.jpg

 

 Mon humble avis : Un intéressant voyage sur les chemins du Népal ou dans les ruelles de Katmandou, mais une lecture oh combien fastidieuse...

Sous toit du monde nous emmène dans les veines (ce que l'on voit) et les artères (ce que l'on ne voit pas) du Népal. A ce titre, ce roman retient l'attention. La place des femmes dans ce pays, la violence de la guerre (terminée) invisible aux touristes, le système des castes dont on ne se rend pas plus compte lorsque l'on est sur place, voilà quelques uns des nombreux thèmes développés dans cette histoire. Qui plus est, ces sujets sont abordés sous des prismes différents qui en donnent une vision globale : Le népalais qui a grandit en France et qui revient aux pays, l'Anglaise qui a fait sienne cette terre, l'étudiante Népalaise que des fonds humanitaires ont sortie d'une extrème pauvreté, des journalistes, des directrices d'université, des voyageurs. On sent une romancière assez bien documentée sur la société népalaise et ses clivages. Quant à Ashmi, la jeune héroïne, elle est attachante, vraiment.

Mais le bât blesse au niveau de l'écriture, du style. Il fait même plus que blesser, il horripile et a failli avoir raison de mon endurance et de ma patience livresques...

Ce roman est édité par une maison de renom qui possède quelques moyens. Et pourtant, sur les 100 premières pages, j'ai cru que ce texte n'était pas passé par la case correction, ou encore que l'éditeur avait, sans s'en rendre compte, envoyé une mauvaise version à l'imprimeur... Ensuite, soit cela s'est un peu arrangé, soit je me suis "habituée", mais j'ai moins saisi mon crayon à papier pour entourer et souligner en soupirant d'agacement.

Poncifs à la pelle, répétitions tant dans le verbe que le sentiment exprimé, du pathos à noyer un himalayen, présence d'adjectifs systématique et multiple à côté de chaque nom commun, bons sentiments qui dégoulinent enrubannés de miel...

Sans compter que touristes, voyageurs, marcheurs, trekkeurs, grimpeurs se font rhabiller pour l'hiver, et ce de manière métronomique et quasi sans distinction. Toutes les cinq pages où presque, le refrain revient "méchants touristes, grimpeurs inconscients, pollueurs, exploitants, forcément richissimes, irrespectueux et désintéressés de la culture locale, prétentieux, capricieux...."

Fin 2005, je suis allée au Népal, au Camp de Base de l'Annapurna (ABC - 4200m). Et bien non, il n'y a pas que ce genre de personnes au Népal. Je ne doute pas qu'il existe, mais il est minoritaire. Nous accompagnait un himalayiste plus que confirmé, un amoureux du Népal et de son peuple, et je peux vous dire qu'il ne ressemblait à rien aux abrutis de la course aux sommets décrits ici. De la tempérance dans le propos aurait été la bienvenue pour remplacer d'autres incohérences flagrantes.
Dommage, un livre à l'intérêt certain mais desservi par son écriture.

 

 

 

  00490013.JPG

 

 

 

   

                                                                                     7/6 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Aline Tilleul 17/11/2013 13:40


 


Quel beau voyage !  @

Géraldine 25/11/2013 20:29



@Aline Tilleul : Un beau voyage oui, mais franchement desservi par son écriture.



Stephie 26/10/2013 18:04


Argh, non, je ne sais plus

Géraldine 31/10/2013 21:24



@ Stéphie : Bon ben tant pis !



Alex-Mot-à-Mots 20/10/2013 12:10


Dommage.....

Géraldine 23/10/2013 18:36



@ Alex : Oui ! A qui le dis tu ?!!!



Manu 19/10/2013 12:43


Quel dommage ! Le sujet était vraiment intéressant. Et pour les corrections, on se demande si les éditeurs en font encore ???

Géraldine 23/10/2013 18:38



@ Manu : Et bien ils devraient, c'est ce qui fait normalement la distinction entre autre, par rapport à l'autoédition !!!



Yv 18/10/2013 13:51


Mystère, l'attaché de presse ???

Géraldine 23/10/2013 18:46



 @ Yv : pas très délicat. Je ne voudrais pas que l'on donne mon N° de tel comme ça...



Stephie 18/10/2013 06:46


J'aurais pu craquer à cause de la couverture. Mais c'est le 2e avis mitigé que je lis...

Géraldine 23/10/2013 18:42



@ Stéphie : Et le premier avis mitigé, tu te rappelles chez qui c'était ?



A_girl_from_earth 17/10/2013 23:11


La couverture est belle, et le billet (très attendu), un régal. Ça me suffira pour ce livre. ;-)

Géraldine 18/10/2013 13:21



@AGFE : Oui, je pense, comme on en a discuter, que ce ne sera pas trop ta came !



sylire 17/10/2013 07:10


J'aurais été attirée également par la couverture. Méfions nous des emballages !

Géraldine 18/10/2013 13:23



@ Sylire : Oh oui, et c'est pareil pour tout dans la vie ! Méfions nous de ce qui est trop beau... pour être honnête !



Tiphanie 16/10/2013 21:11


oulala le résumé donnait envie de s'yn intéresser de plus près mais euh ton billet m'a complètement refroidie!

Géraldine 18/10/2013 13:25



@Tiphanie : Prends une couverture et lis un autre livre !!!



Yv 16/10/2013 17:14


J'ai eu l'occasion de lire un de ses livres précédents, La dernière bagnarde, bien documenté également, pas déplaisant, mais trop "léger" et caricatural à certains endroits. Sais-tu qu'après mon
article pas forcément négatif d'ailleurs elle m'avait appelé et que nous avions discuté très agréablement sur mes arguments et les siens. ceci étant, ça ne m'a pas donné envie de la relire

Géraldine 18/10/2013 13:26



@ Yv : Et comment avait elle eu ton N° de tel ???



L'Irrégulière 16/10/2013 17:03


En tout cas, la couverture est effectivement magnifique !

Géraldine 18/10/2013 13:26



@ L'irrégulière : Ben oui, si je suis pas prise à mon entretien, c'est ça que je voudrais faire comme métier : couverturiste !



luocine 16/10/2013 11:10


ben voilà qu est dit


merci de ton bon conseil, j'ai trop de très bons livres à lire pour me lancer dans ceux qui ne plaisent pas trop à la blogosphère, surtout pour les raisons que tu avances
Luocine

Géraldine 18/10/2013 13:33



@Luocine : Oui, et pourtant, je suis plutôt bon public !



Claudine/canelle 16/10/2013 09:19


Des livres temoins dont nous avons besoin pour mieux comprendre les choses de l'ailleurs !!


Bises Géraldine

Géraldine 18/10/2013 13:33



@Canelle : Oui, mais dommage qu'il ne soit pas plus soigné et relu !



clara 16/10/2013 08:14


Guimauve, mal écrit: je passe !

Géraldine 18/10/2013 13:35



@ Clara  : Oui, et passe le message à ton voisin !!!