SEUL LE SILENCE, de James R. ELLORY

Publié le 1 Septembre 2010

Roman - Livre de Poche (Sonatine Editions) - 602 pages - 7,50 €

 

 

 

Résumé : Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée. Une des premières victimes d’une longue série de crimes.
Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient…
Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.

 

 

 

 

 

Inspirateur : blogs et pourquoi pas !

Fournisseur : Salon de St Malo et présence de l'auteur. 

 

 

 

 

     

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Whaou, effectivement, voici un livre que je ne suis pas prête d'oublier. Et pourtant, pas de grandiloquence, ni d'effets spéciaux, ni de tapages nocturnes ou autre dans ces pages. Juste une histoire en Amérique profonde qui couvre plus d'un demi siècle (avec bien sûr, des sauts de puces, voire de géants, dans le temps). En 1939, à 12 ans, Joseph est orphelin de père, la guerre éclate en Europe et les crimes atroces de fillettes commencent dans son village. Joseph découvre lui même un des cadavres, il en sera traumatisé et obsédé à vie. Surtout que le sort s'acharne sur lui et qu'aux yeux du monde, il faut un coupable...

 

Moi qui suis récalcitrante à lire des pavés, j'avoue que celui ci m'a bluffée et engloutie alors que je le dévorais. Ce roman distille un mystérieux magnétisme qui rend tout abandon ou lassitude impossible. Les meutres sont présents, quelques uns décrits de façon raisonnable pour être crédible mais supportable. Mais en même temps, ils ne semblent pas le centre du livre. Le plus important est dans le récit du narrateur Joseph, dans l'atmosphère, le presque huit clos villageois dans la première partie, les conséquences de la 2ème guerre mondiale jusque dans un village isolé de Géorgie, l'évolution ou le surplace de la mentalité du sud des USA, la rigidité du système judiciaire, la manipulation individuelle ou globale. Et puis, il y a aussi la naissance d'un écrivain. Joseph écrit pour lui même, puis pour son institutrice, puis pour un concours local... Y-at-il ici un aspect autobiographique ??? En tout cas, les paragraphes liés à cette chrysalide entre l'enfant/auteur et l'adulte écrivain sont magnifiques, d'une justesse incroyable. Ils donnent lieu à des passages ou des dialogues que l'on ne peut que surligner. Les relations entre les personnages sont finement analysées. Le destin tragique de Joseph ne peut laisser personne indifférent. Ce livre est sombre certes, mais pas plombant. L'écriture est sobre et mélancolique. Le suspens est présent jusqu'à la fin. Mais ici tout est différent. Nous avons ici un livre hors normes !

 

Faute de classer véritablement ce livre dans la catégorie thriller, je n'hésite pas à lui attribuer la médaille de chef d'oeuvre. R.J Ellory fait preuve ici d'un tel talent qu'on en vient même à douter de notre position de lecteur. On ne lit pas un livre, on écoute une histoire, comme si une voix résonnait dans notre tête. On écoute ce qu'Ellory a à nous dire et dans ce cas là, Seul le silence s'impose. Et le silence est souvent signe de respect et d'admiration. C'est le cas ici. Oh oui.  A lire, d'urgence.

 

L'avis de Stéphie et Ys

 

 

                                                  challenge ABC

                                                               E

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost 0
Commenter cet article

michel 25/11/2011 20:42


Je n'ai jamais vraiment recommandé de lire tel ou tel livre Mais celui ci fait exception non seulement je le conseille mais je l'offre , je le prete .... et les autres bouquins de Ellory
sont presque aussi bons  Si vous n'en lisez qu'un par an  n'hesité pas Seul le silence ne vous decevra pas

Géraldine 27/11/2011 01:59



@ Michel : Et bien je viens de finir Vendetta et je pense bien que j'en lirais d'autres. mais seul le silence est pour l'instant mon préféré des deux !



Karine:) 16/09/2010 00:05



Ce que j'ai pu aimer.  Quelle atmosphère!  J'en garde un souvenir très fort.



Géraldine 25/09/2010 21:16



@ Karine : Ah oui, je pense que ce livre sera l'un de plus marquants de cette année pour moi.



Manu 10/09/2010 10:57



Je suis d'accord avec toi, c'est un chef d'oeuvre et je l'ai adoré, dévoré !



Géraldine 25/09/2010 21:34



@ Manu : Oui, me reste à traduire mon billet et à l'envoyer à l'auteur pour essayer d'obtenir une interview !



Readpocket 03/09/2010 21:20



J'etais sure que tu aimerais, je l'ai beaucoup aprécié moi aussi.


 



Alex-Mot-à-Mots 03/09/2010 20:16



Voilà un bouquin qui ne m'a pas plu. J ene suis pas arrivée à rentrer dans la narration. Tant pis....



Marie 03/09/2010 13:03



J'ai vraiment beaucoup aimé ce polar, noir et atypique...


 



Lystig 03/09/2010 12:00



je vais le commander, maintenant qu'il est en poche !



keisha 02/09/2010 08:22



Une lecture forte, mais je viens de relire mon billet, je n'ai pas dit chef d'oeuvre, il manque un petit quelque chose. dévoré quand même, hein!



Cynthia 01/09/2010 22:31



Mazette j'ai trop à lire, je ne peux pas l'emprunter à ma maman pour l'instant. Mais il est déjà noté et réservé !



A_girl_from_earth 01/09/2010 22:26



Ah ben dis donc, j'avais déjà noté ce roman chez les autres en notant qu'a priori c'était bien mais ton billet est hyper méga convaincant, on se jetterait dessus tout de suite! Heureusement qu'il
est 22h25 et que les librairies et bib' sont fermées!



DeL 01/09/2010 21:36



Il est prévu que je le lise pour le 27 sept. (lecture commune). Merci pour ton avis, il me tarde de commencer cette lecture !



isa 01/09/2010 10:25



Un roman, un thriller ... en tout cas un petit chef-d'oeuvre !!!



canelle56 01/09/2010 10:10



Je cherchais un livre pour deux fois 11h de train la semaine prochaine et bien voilà .., j'espere que je le trouverais à la bibliotheque....


en plus c'est un auteur que j'aime beaucoup


bises et bonne rentrée



ys 01/09/2010 10:07



Tu as bien raison, c'est un grand livre, cette voix résonne encore dans ma tête un an après.



Joelle 01/09/2010 09:01



Difficile effectivement de le considérer seulement comme un roman policier ... c'est mille fois plus que ça ! Et le rythme est envoûtant ... je crois que c'est ce qui marque le plus tous les
lecteurs : on n'arrive plus à lâcher ce livre une fois qu'on l'a commencé et c'est comme si le narrateur était face à nous à nous raconter son histoire !