POLISSE, film de MAÏWENN

Publié le 23 Octobre 2011

Synopsis : Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ?

 

 

Drame avec Karine Viard, Marina Foïs, Joey Starr, Maïwenn, Nicolas Duchauvel, Naidra Ayadi, Sandrine Kimberlain,

 

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

 

 

 

 Prix du jury au Festival de Cannes

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Il est des films dont on aimerait qu'ils n'existent pas, tant ils semblent impensables même dans nos pires cauchemars. Et souvent, ces films sont aussi nécessaires et ont un extrême mérite d'exister. Polisse est de ceux là. Vous ne pouvez imaginer comme je suis contente d'avoir ri au éclats 3 jours plus tôt devant le film "Bienvenue à bord". Car avec Polisse, c'est un tout autre voyage, un voyage dans le pire de l'Homme, dans sa perversion consciente ou non, dans les bas fonds de notre monde (quel que soit le milieu socioculturel) et les victimes sont âgées de 0 à 18 ans. Je pense avoir rarement vu un film à la violence psychologique aussi forte, parce que quelque part, il ne s'agit presque pas d'un film, mais limite d'un documentaire, donc de l'effroyable réalité. Peu ou pas de sang, pas de flingues dégainés à tout va. Non, nous suivons le quotidien d'une dizaine de flics, tous membres de la Brigade de Protection des Mineurs. Et franchement, on se demande comment ces hommes et ces femmes font pour ne pas pêter les plombs après ce qu'ils entendent ou voient à longueur de journée. On sent ses flics passionnés par leur métier, investis plus qu'ils ne le faudrait parfois, isolés par le métier et souvent "sur le fil". Car évidemment, lorsqu'on est de la BPM, le soir, on ne raconte pas vraiment sa journée à sa femme et ses enfants.... Alors nos flics deviennent une famille et s'offrent des moments de décompression. Et ces moments nous font du bien à nous aussi, car l'atmosphère est très lourde. L'ambiance dans la salle est étrange. On passe du silence de plomb où chacun se prend de plein fouet la violence des propos (violence réelle ou suggérée, tant dans le sens que dans les mots usités, les images qui se créent dans notre esprit...) à l'éclat de rire devant des échanges complices entre flics. Oui, heureusement que nous avons ces sas de décompressions, même si le cynisme et le drame n'est jamais loin. Et puis, on participe un peu à la vie personnelle des flics, on assiste à la naissance d'une romance... On est tout de même au cinéma.

Entre les moyens dont manque la police et les divers services sociaux, les valeurs qui ne sont plus les mêmes, l'évolution humaine qui se constate dès la cours du collège.... bref, notre monde  prend l'eau, Polisse n'est pas optimiste et met souvent mal à l'aise. C'est un film qui interloque, qui laisse sans voix, qui coupe le souffle comme un coup de point dans le ventre. Mais c'est un témoignage et un outil de prévention à montrer à n'importe quel parent.... Parents, ouvrez les yeux, regardez autour de vous, observer, prévenez, informez, expliquez à vos enfants le vrai et le mal, l'Amour.... Ça parait dérisoire de dire cela et peut-être malvenu de la part d'une célibataire sans enfant....  Mais après quelques exemples, vous ne me trouverez peut-être pas si effrontée.... Une jeune fille de quatorze ans, qui s'est fait voler son portable au collège, a accepté le chantage de sa "copine"... On lui rend son portable si elle fait une fe***tion à ses 4 copains... Autre exemple : Karine Viard pête les plombs car sa collègue lui reproche de surfer sur le net pendant le boulot... : "Et bien figure toi que ce matin, j'ai bu mon thé devant une fillette de 11 mois qui avait le va*in défoncé par son père depuis plusieurs mois alors merde, j'ai bien le droit de penser un peu à autre chose."

Bref, ce film est très dur mais remarquable, tout comme la brochette d'acteurs. Mon seul bémol irait à la présence de Joey Starrs, qui a ici le bon rôle, ce qui détonne avec ses frasques reconnues et récurrentes.....Ca fait un peu "repenti".

 J'espère vraiment que c'est un film qui pourra faire bouger les choses et entre autre, apporter à la police le respect qu'elle mérite. Un film qui nous fait avoir honte de l'ampleur que prennent nos petits tracas perso ou pro lorsque l'on voit ce que ces flics vivent à longueur d'année. Deux mots résument mon ressenti : Effroi et RESPECT. Oui, IMMENSE RESPECT pour ce film qui laisse abasourdi.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Didi 11/11/2011 11:35



Je vais essayer de voir Darling l'adaptation du roman de Jean Teulé avec Marina Fois en actrice principale !


Bisous



Didi 08/11/2011 21:20



Estomaquée, extrèmement triste ...


Marina Fois m'a vraiment touchée dans son rôle d'écorchée vive.


 



Géraldine 10/11/2011 23:38



@ Didi : C'est une excellente actrice, j'aimerai la voir plus, et dans des rôles principaux !



Didi 05/11/2011 17:33



Vu et comme toi film choc à voir !


Bises et bon WE !



Géraldine 07/11/2011 20:47



@ Didi : Comment était tu à la fin : estomacquée, bouleversée, larme, silence  ????



Stephie 28/10/2011 10:30



J'irai le voir même si je n'aime pas Joey Starr. Mais j'ai eu un coup de coeur pour Maïwenn, découverte grâce à Lelouch il y a quelques années



Géraldine 30/10/2011 13:03



@ Stéphie : Il semble que je sois la seule sur terre à ne pas connaître cette fameuse Maïwenn !


Quant à Joe Starr, il est bon en acteur mais en même temps, j'ai l'impression qu'il joue lui même. C'est plus la symbolique de l'homme qui m'a dérangé dans sa présence dans le film.


Bonne séance en tout cas !



Alex-Mot-à-Mots 27/10/2011 19:19



J'avais été scotché par le précédent film sur la police (mais qui date des années 90 : Uquelquechose...), je sais je suis vague. Apparement, rien n'a changé.



Géraldine 30/10/2011 12:59



@ Alex : Le film auquel tu fais référence doit être L627 de bertrand tavernier non ? 


Dans polisse, on est plus dans des préfabriqués, mais les affaires traitées sont très dures, étant donnés qu'il s'agit ici de la Brigade de protection de mineurs.



vonnette 26/10/2011 11:49



Un film dont on parle beaucoup et qui me tarde de voir !



Géraldine 28/10/2011 14:16



@ Vonette : Oui, à voir vraiment, même si d'autres films plus drôles sont aussi à l'affiche !



Didi 24/10/2011 12:19



Il fait l'unanimité ce film j'irais sans doute le voir. Ce qui me bloquais un peu c'est la présence de Joey Starr il m'inssuporte... Bon accordons lui le droit de se repentir alors ...


Entre Bienvenue à bord et Polisse c'est le grand écart mais je suis comme toi j'aime ça. Nous avons assez de
souplesse d'esprit


Bises


 



Géraldine 26/10/2011 17:04



@ Didi : Oui, j'ai besoin de grand écart. Car avec que des films comme polisse, tu finis sous prozac en 3 semaines !



katell 23/10/2011 23:51



J'ai aimé ce film, mais pour autant, je n'ai pas été emportée par lui.


Autant je n'aimais pas du tout Joey Starr en tant que chanteur et en tant qu'homme, autant en acteur, il a une présence énorme et un charisme et un potentiel pour devenir un grand acteur très
importants. Je n'ai pas trouvé que son rôle faisait "repenti".


Un grand merci à Karine Viard et à Marina Foïs, et surtout à Maïwenn pour ce film.



Géraldine 26/10/2011 17:03



@ Katell : Moi, je trouve qu'en tant qu'acteur, j'ai l'impression que Joe Starr joue ce qu'il est. Ce n'est pas son rôle que je trouve "repenti", mais sa présence dans le film. Il ne trouve pas
ça grave de taper dans la gueule de ses compagnes (etc) et après, se présente en défenseur des opprimés alors qu'il y a quelques années, il disait fuck la police...



alain 23/10/2011 18:30



C'est vrai. Un très beau film.



Géraldine 26/10/2011 17:01



@ Alain : Nous sommes d'accord là dessus. je suis allée sur ton blog, j'aime bien. Je t'ai mis dans mon GR, un peu de sang neuf ne nuit jamais !



gambadou 23/10/2011 17:43



j'ai vu la bande annonce et je suis toujours hantée par la phrase "il m'aime trop, papa". Je ne suis pas sure d'être capable de le voir.



Géraldine 24/10/2011 14:50



@ Gambadou : C'est un film très dur sur une réalité... Doit on fermer les yeux ??? Je ne sais pas ...



A_girl_from_earth 23/10/2011 15:07



Oh nonon, besoin de rire et de me détendre au ciné en ce moment, le quotidien, les news, sont déjà pesants, et malgré ça, rien ne change dans ce monde absurde. Hier je suis allée voir (S)ex-list,
c'était plus de mon niveau mental du moment.



Géraldine 24/10/2011 14:49



@ AGFE : Je comprends t tout à fait ça ! Moi, cette semaine, au programme, c'est tintin !



endorra 23/10/2011 12:14



Tout à fait d'accord avec toi


je l'ai vu en avant première et je le recommande +++


je me demande même si je ne le reverrais pas d'ici peu



Géraldine 24/10/2011 14:44



@ Endorra ; Le revoir ? Non merci, pas pour moi. A ce moment, si je dois revoir un film, je fais me payer une bonne tranche de rire avec bienvenue à bord ! Mais merci d'être d'accord avec moi
!



frankie 23/10/2011 11:24



J'ai très envie de voir ce film. J'aime beaucoup Maïwenn Le Besco dont j'ai vu Le bal des actrices avec déjà Joey Starr que j'avais trouvé très bien.



Géraldine 24/10/2011 14:43



@ Frankie : Comme je ne connaissais pa Maïwenn, je ne l'ai même pas reconnue en tant qu'actrice dans le film !



saxaoul 23/10/2011 11:01



Je ne sais pas si j'irai le voir. Il semble très intéressant mais certaines scènes sont difficiles à supporter et ça, c'ets pas trop mon truc !



Géraldine 24/10/2011 14:41



@ Saxaoul : ce n'est pas visuellement difficile, mais émotionnellement ! C'est vrai que c'est vraiment très dur. Ce n'est pas un film divertissant puisque c'est très réaliste.