PARS VITE ET REVIENS TARD, de Fred VARGAS

Publié le 16 Mars 2014

http://www.decitre.fr/media/catalog/product/3/3/5/8/9/5/0/0/3358950000449FS.gif   Policier - Editions Magnard - 9h16 d'écoute - ??,?? €

 

 

Parution d'origine en janvier 2001   

 

 

L'histoire : Le commissaire Adamsberg vient d'être muté à la Crime de Paris. Voici qu'une "affaire" se présente à lui avant même d'exister. Une femme s'inquiète, car des 4 à l'envers sont peints sur certaines portes dans son immeuble. Adamsberg découvre que ce n'est pas un immeuble mais plusieurs qui sont "touchés" par ce rituel curieux...

En même temps, sur une place de Paris, le retour de la peste dans la capitale est annoncée par un crieur...

Quelques jours plus tard, les premiers cadavres apparaissent, avec certains symptômes qui ne sont pas sans rappeler la terrible maladie noire..

 

 

 

 

Tentation : La renommée de ce titre !

Fournisseur : La bib'

 

 

étoile3etdemi

 

 Mon humble avis :  J'ai beaucoup aimé ce polar, et je vais finir par croire que Fred Vargas est une auteure pour moi, alors que j'avais royalement détesté ma première lecture : Debout les morts. Comme quoi, la persévérance peut payer !

L'installation des personnages est certes un peu longuette, et ceux ci assez nombreux au point de perdre un peu mon attention et de me faire oublier leur position réelle dans cette histoire.

A la moitié du livre, Adamsberg a comme une illumination et comprend "où" et à quel "instant" il a failli dans cette enquête. Mon regret est que Fred Vargas n'ait pas cité et explicité ce moment, car j'ai eu l'impression d'être un peu laissée de côté. Voici les seuls reproches que je peux adresser à ce roman policier.

Le reste, c'est du pur bonheur. Je commence à m'attacher réellement pour ce commissaire atypique Adamsberg. J'ai aimé rencontrer toute cette petite communauté de personnage singulier, depuis le "conseillé en affaires de la vie" très érudit, jusqu'à Joss, le fameux crieur. Oui, marin Breton sacqué de la marine quelques années plus tôt, suit les pas de son aïeul, crieur sur les ports bretons. Sauf qe Joss s'installe à Paris et contre menues rétributions, il énonce sur la place public les messages que des anonymes glissent dans la boite mise à disposition à cet effet. Cela va de la déclaration d'amour, à la mise en vente de 3kg d'haricots verts, jusqu'à ces étranges messages qui, en fait, annonce le retour du fléaux pesteux sur Paris.

Alors, cette peste justement ? Réalité ou foutaise ? C'est Adamsberg qui vous le dira au terme d'une longue enquête, fichetrement intéressante. Même si ce n'est plus très utile à la survie dans notre époque actuelle, on apprend une multitude de chose sur cette fameuse maladie, qui de tout temps, a été sujet de panique collective et follement meurtirère, il n'y a pas si longtemps que ça encore... Et oui, l'Etat Français aurait caché au peuple le retour de l'épidémie dans les années 1920... Heureusement, celle ci n'a pas pris trop d'ampleur.

Pars vite et reviens tard est donc un roman policier bien divertissant, superbement original dans son intrigue et le modus operandi du tueur et instructif : Et oui, je connais désormais l'origine de la tradition de la bague de fiancaille ! A l'époque médiévale, celle ci était toujours en diamant... Et le diamant est le meilleur protecteur contre la peste !!!

 

 

free-road-trip-games-audio-book

                                                                      Chez Val

 

Challenge régions Aspho 2013_2

 

 

  0 Challenge Thrillers & Polars 2014 Liliba 3 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost 0
Commenter cet article

Yv 19/03/2014 13:15


Vu en film avec José Garcia en Adamsberg et Olivier Gourmet en crieur, pas mal du tout

Géraldine 28/03/2014 17:28



@Yv : Faudrait que je le vois, j'ai jamais vu d'adaptation film de Vargas !



Manu 19/03/2014 09:16


Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai jamais attirée par les romans de Fred Vargas.

Géraldine 28/03/2014 17:28



@Manu : je pense qu'il faut commencer par le bon ! Ce qui ne fut pas mon cas. Mais je me rattrappe. J'en relirai de temps en temps !



Tiphanie 17/03/2014 21:09


C'est le premier Fred Vargas que l'ai lu et si j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire j'ai ensuite beaucoup aimé!!

Géraldine 28/03/2014 18:06



@ Tiphanie : Donc même impression que moi sur ce roman, même si c'est mon 3ème !



L'Irrégulière 17/03/2014 16:50


Ce texte ne m'a pas laissé un souvenir impérissable !

Géraldine 28/03/2014 18:07



@ L'irrégulière : Moi, je pense que le mode opératoire et cette histoire de peste me resteront bien en tête car en fait plutôt bien originaux !



Alex-Mot-à-Mots 17/03/2014 12:43


Mon préféré de cette auteure. J'avais trouvé les autres moins bons.

Géraldine 28/03/2014 18:09



@ Alex : Mon préféré des 3 aussi que j'ai lu, même si l'armée furieuse était pas mal non plus !



hélène 17/03/2014 09:14


Je me disais récemment que je relirais bien ses romans, lus avant le blog, que is-je dévorés avant le blog !

Géraldine 28/03/2014 18:09



@ Hélène : Et bien pourquoi pas celui ci ?!



sylire 17/03/2014 07:15


J'ai bien aimé mais comme tu le soulignes, il y a tout de même quelques longueurs.

Géraldine 28/03/2014 18:11



@ Sylire : Surtout que les longueurs, dans un polar, sont vraiment évitables. On lit avant tout un polar pour l'enquête, pas pour les détails sur la vie des enquêteurs etc....



A_girl_from_earth 16/03/2014 22:06


Mon premier Vargas ! Lu il y a un moment maintenant. J'en garde un plutôt bon souvenir. 

Géraldine 28/03/2014 18:12



@ AGFE : Tu m'étonnes ! On y parle encore en Francs, on évoque la disparition progressive des cabines téléphoniques !!!! Ca m'a fait tout drôle !



keisha 16/03/2014 14:19


Bon, overblog permet les commentaires...


J'ai eu ma période Vargas, j'aimais bien. J'ai un peu arrêté, mais franchement, celui ci est très bon!

Géraldine 28/03/2014 18:14



@ Keisha : C'est curieux, j'ai l'impression qu'on change plus facilement d'auteur de polar/thriller, que d'auteurs de romans.... peut-être que les auteurs de polar/thriller se renouvellent moins
(par exemple, il y a dix ans, je lisais tous les Coben, maintenant, je ne peux plus envisager d'en ouvrir un !



Valérie 16/03/2014 10:02


Je me demande si je l'ai lu, il faut que je vérifie. Mais tu me donnes envie. 

Géraldine 28/03/2014 18:16



@ Valérie : Normalement, une histoire de peste en plein Paris, cela ne s'oublie pas dans sa globalité, mêmê si les détails ont pu passer à la trappe !



enna 16/03/2014 09:00


C'est mon premier Vargas et j'en garde un excellent souvenir! Et les autres Vargas que j'ai lu en livres audio m'ont fait pensé qu'elle était une auteur totalement adaptée à ce ce
support...Peut-être qu'un jour je le relirai en audio du coup!

Géraldine 28/03/2014 18:17



@ Enna : Tout à fait d'accord avec toi, auteure très adaptée à la narration audio !