NOS SEPARATIONS, de David FOENKINOS

Publié le 30 Janvier 2012

Roman - Edition Folio (Gallimard) - 218 pages

 

 

Parution en format poche : Janvier 2010

 

 

L'histoire : ll suffit parfois d'un geste ou d'un prénom pour tomber amoureux. C'est ce qui arrive à Fritz et Alice. Mais aimer ne suffit pas pour assurer une compatibilité éternelle. Alice et Fritz sont bien placés pour le savoir.... Ils passent leur temps.... et leur vie à se séparer. Car entre eux, il y a toujours des parents antagonistes, les attentes de l'un, les rêves de l'autre, les faiblesses, les erreurs et beaucoup trop d'amour...

 

 

 

 

 

 

Tentation : Mes deux autres lectures de l'auteur

Fournisseur : Ma CB, achat lors d'une rencontre avec l'auteur, donc exemplaire collector car dédicacé !

 

 

 

 

 

  

-toile3.jpg

 

Mon humble avis : Si vous avez lu mon petit résumé de l'histoire ci dessus, peut-être vous dites vous "oui bon, encore une histoire d'amoureux qui se séparent, rien de bien nouveau". Oui, sauf que je vous promets que racontépar David Foenkinos, un tel sujet prend une toute autre saveur, une saveur délicieuse, qui se déguste. A des millions d'années lumières de ce que l'on peut lire ailleurs.

Je suis heureuse que David Foekinos n'ait que 38 ans (c'est wiki qui dit). Cela veut dire qu'il a encore une longue vie devant lui pour écrire une bibliothèque entière et que, pour rattraper mon retard sur ces écrits parus, quelques mois d'alternance vont me suffire. Légèrement plus âgée que lui, je n'aurais donc pas le regret d'être passée à côté d'un tel auteur toute ma vie durant. Ouf, j'ai échappé à cette catastrophe irrémédiable ! Car ce qui me plaît tant chez lui, à part ses lunettes et sa façon de croiser les jambes, c'est son style narratif, inimitable. Hilarant. Moderne. Désuet. Rêveur. Aérien. Décalé. J'ai l'impression que ses personnages marchent à 1 cm du sol, donc pas tout à fait sur terre. Que ce soit dans les dialogues ou dans les réflexions en voix off de Fritz, les déductions ou réponses qui semblent n'avoir aucun rapport de causes à effets foisonnent et donnent à l'ensemble un aspect très proche du loufoque, du burlesque, mais non. On imagine très bien l'auteur nous relater tout cela très sérieusement, comme Paul qui raconte cette histoire de saumon à laquelle j'ai cru aussi, bien sûr !!!

David Foekinos assaisonne le quotidien et transforme le sel en sucre, même s'il ne fait pas oublier le vinaigre. Et ce mélange sucré salé donne naissance à un univers que je pense désormais pouvoir reconnaître entre mille, un univers Foekinosien. Un univers et un style qui me mènent en apesanteur, en légèreté, qui me font rire, qui m'attendrissent, le tout avec finesse, sans mièvrerie, avec humour, avec.... Euh, délicatesse ? on peut le dire où le mot est il déposé ? Magnifique transition pour évoquer le métier de Fritz d'ailleurs. Fritz travaille chez Larousse. Il remet à jour les définitions du dictionnaire et rédige le résumé de vie des célébrités entrantes.... L'occasion pour l'auteur de glisser un exercice de style qui semble devenir sa signature (on retrouve ceci dans les deux prochains romans) : quelques définitions de mots ou courtes bio de célébrités ou de personnages du roman sont disséminés ici et là, comme on retrouve des souvenirs d'anonymes ou de personnages historiques dans "Les souvenirs"...

Aux yeux d'une femme Fritz n'est pas toujours sympatique et manque parfois de caractère. Alice est plus discrète dans le roman, malgré la place immense qu'elle prend dans le coeur du narrateur.

Un livre divertissant, qui muscle les zygomatiques, qui fait du bien pour tout ceux qui aiment, comme l'auteur, jouer avec les mots, avec les faux non sens. J'ai plus aimé le style que l'histoire en elle même, alors que pour "Les souvenirs", j'avais tout aimé. Je vais donc poursuivre ma remontée dans le temps et dans l'univers Foekninien ! Mon prochain livre sera Lennon, dont j'ai lu le plus grand bien !

 

 Et dans deux jours, ici même, une interview exclusive de l'auteur !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Violette 04/02/2012 20:58


j'ai détesté La Délicatesse, ce n'est donc pas demain la veille que je lirai un autre de ses livres... :-/ bon, un jour peut-être, tout de même! -je ne suis pas têtue!

Géraldine 07/02/2012 22:31



@ Violette : Et bien je suis sûre que si tu lisais "Les souvenirs", tu changerais d'avis et serais touchée par ce livre !



Christine 04/02/2012 15:03


Comme beaucoup j'ai adoré "La délicatesse" un moins "Les souvenirs". Après la lecture de ton billet j'ai bien envie de noter "Nos séparations"

Géraldine 07/02/2012 22:28



@ Christine : Curieux, moi, j'ai préféré les souvenirs, plus personnels quelque part, tout le monde pouvait se retrouver dans un passage, un personnage. Mais ce qui est clair, c'est que c'est un
auteur au style inimitable et très attachant que l'on a envie de mieux connaitre.



Philippe D 01/02/2012 19:33


Après la déception totale lors de la lecture de "La délicatesse", je n'ai plus aucune envie de lire Foenkinos et je me méfie encore plus du succès de masse.


Passe une bonne soirée.

Géraldine 02/02/2012 11:08



@ Philippe : Et bien je te conseille chaleureusement de lire "Les souvenirs" et suis prête à parier que tu changeras d'avis...



Malika 31/01/2012 14:11


Je suis d'accord sur tout !!!! Son style est un vrai régal, une bouffée d'air frais. On ne s'ennuie jamais avec lui et il n'a pas besoin d'en faire des tonnes pour nous surprendre.


Tu vas te régaler avec Lennon, même si comme moi tu n'es pas spécialement fan des Beattles ou de Lennon.

Géraldine 02/02/2012 11:15



@ Malika : Non, effectivement, pas particulièrement fan des beatles, mais assez curieuses devant les légendes !



Stephie 31/01/2012 06:36


Je l'ai acheté il y a peu, j'aime vraiment son écriture !

Géraldine 02/02/2012 11:23



@ Stéphie : Oui, c'est un régal ! Il faut que je regarde à ma bib s'il en ont d'autres !



Noukette 31/01/2012 00:19


Sûrement celui avec lequel je continuerais ma découverte de l'auteur !

Géraldine 02/02/2012 11:24



@ Noukette : Et bien pour découvrir l'auteur, viens donc lire l'interview de l'auteur que j'ai publié hier !



A_girl_from_earth 30/01/2012 23:50


Aaah toi quand t'aimes un auteur, tu ne fais pas semblant! J'ai bien ri à la première phrase de ton avis, car oui, c'est ce que j'ai pensé! Mais tu en parles bien, si je n'avais déjà lu La délicatesse, je fonçais dessus. Mais là, je commence à voir le style
Foenkinos, plaisant, détendant, qui transporte un peu ailleurs l'espace d'un instant (j'ai bien aimé l'image des personnages qui marchent à 1 cm du sol), on y retourne avec plaisir mais sans
urgence pour moi.

Géraldine 31/01/2012 14:02



@ AGFE : Et oui, que veux tu, je suis quelqu'un d'entier qui ne peut rien contre son enthousiasme débordant !



Mélusine 30/01/2012 17:51


J'aime beaucoup le style de cet auteur. j'avais repéré le livre dont tu fais une jolie présentation et bien sûr tu me donnes vraiment envie de le lire !

Géraldine 31/01/2012 14:05



@ Mélusine : Et bien reviens demain, son interview exclusive pour mon blog te permettra de faire plus ample connaissance avec lui et d'avoir encore plus envie de foncer en librairie !



L'Irrégulière 30/01/2012 11:55


J'adore, évidemment !

Géraldine 31/01/2012 14:08



@ L'irrégulière : Et bien si tu adores, renvient donc faire un tour chez moi demain : interview de Foekinos programmée !



Manu 30/01/2012 11:27


Bon, j'ai compris, je dois sortir cet auteur de ma PAL :-D

Géraldine 31/01/2012 14:08



@ Manu : Evidemment, quelle question ! Et demain, un interview de l'auteur sur mon blog achèvera de te convaincre !



Emma 30/01/2012 09:40


Pourquoi pas, je n'ai lu de lui que La délicatesse et j'avais beaucoup aimé.

Géraldine 31/01/2012 14:10



@ Emma : Ah oui, il y a donc matière a avoir encore de nombreuses lectures bien chouettes !



canelle56 30/01/2012 08:16


Rien que de voir la couverture de ce livre je ne m y serais pas interessée ..comme quoi !!!


Merci pour ton avis


Bises

Géraldine 31/01/2012 14:13



@ Canelle : Et oui, comme quoi, il faut aller au dela des apparences et se fier aux avis des copines !