MOUCHE', de Marie LEBEY

Publié le 18 Janvier 2013

    41cJjU7CnML__SL500_AA300_.jpg 

Roman - Editions Léo Scheer - 125 pages - 18 €

 

 

 

Parution le 16 janvier 2013

 

 

 

L'histoire : La narratrice évoque sa mère, avec la tendresse que celle ci n'a jamais eu vraiment à son égard, avec des mots plus doux que ceux qu'elle a reçu. Mouche', c'est le surnom de cette vieille femme, n'a pas été épargnée par la vie, mais l'auteur manie un humour qui repousse le pathos. 

 

 

 

 

 

 

Tentation : Gilles Paris

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile2.jpg

 

 Mon humble avis : Il est des livres qui n'ont pas de chance, qui n'arrivent pas chez nous au bon moment sans doute. Mouche' a débarqué chez moi peu avant les fêtes, époque où l'on court partout avant de passer quelque temps en famille et de lire... en pointillé. C'est le sort qu'a subi Mouche' chez moi, malgré sa faible épaisseur, je n'ai pu le lire d'une traite. Est-ce la raison pour laquelle je n'ai jamais vraiment pénétré dans l'intime de cette famille et que les personnages ne sont restés que des personnages, et non comme des gens que j'ai l'impression de connaitre, d'aimer ou d'être à force de les lire. Les débuts m'ont pourtant semblés prometteurs, et c'est armée de mon crayon à papier que j'ai entamé et annoté de petites croix dans la marge ce roman. Hélas, les pagesne m'ont pas apporté de fil conducteur, ni d'ordre chronologique, malgré un arbre généalogique un peu trop complet qui me perdait en route... avec une impression que tout partait dans tous les sens, que trop de sujets étaient vite avortés, et les portraits inachevés. Finalement, dans mes souvenirs de ce livre que j'ai terminé il y a deux jours (chronique écrite le 26/12), le personnage principal ne m'est pas parue être Mouche' mais la narratrice, comme si celle ci, voulant rendre hommage à sa mère, s'en éloignait et s'octroyait la place que Mouche' ne semble pas lui avoir laissée en temps voulu... même si l'on peut en comprendre le "pourquoi" en partie. Mais là, je me tairai, car chaque roman garde ses soupçons de surprise et de révélation... ou d'événement déclencheur.

Par contre, je reconnais que Marie Lebey possède une sacrée plume, bien agréable à lire, et maitrise l'humour à bon escient, ce qui évite le pathos et apporte tout de même des sourires mérités et une admiration pour ce rythme et cette écriture que je trouve très enviable. Alors si vous aimez les bonnes plumes et que, dans ce genre de sujet, vous êtes prêts à oublier une certaine Delphine, cette Mouche' pourra sans doute vous séduire.

 

 

Ce roman entre dans le cadre de ce challenge, catégorie "Nom, Surnom"

 

     

 

                                                                                            

  L'irrégulière a beaucoup aimé 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Sophielit 23/01/2013 20:45


Une de mes prochaines lectures... (à part ton avis, j'en entends surtout dire du bien, mais je te rejoins sur le fait que notre jugement sur les livres dépend aussi du moment où on les lit...)

Géraldine 27/01/2013 14:51



@ Sophielit : comme tout dans la vie : un film, un repas, une soirée entre amis, tout dépend de notre humeur et de nos envies du moment.



Yv 22/01/2013 13:22


Je suis allé au bout de ce livre malgré un manque  d'intérêt pour ces personnages. pour la manière de les raconter, pour tout en fait

Géraldine 23/01/2013 16:12



@ Yv : J'ai aimé le style, l'écriture, mais n'ai pas été touchée par les personnages. Il y a sans doute une certaine maladresse dans ce livre.



L'Irrégulière 18/01/2013 16:38


Effectivement, ce n'était sans doute pas le bon moment !

Géraldine 19/01/2013 23:38



@ L'irrégulière : En fait, dans des périodes comme cela, il faudrait lire des nouvelles !



luocine 18/01/2013 09:44


je connais bien cette impression que le roman vaut peut-être plus que l impression qu'il nous laisse au moment où on le lit..


à bientôt pour d'autres lectures


luocine

Géraldine 19/01/2013 23:40



@ Luocine : Oui, et c'est dommage pour le livre. Ensuite, le pb, c'est que vu le sujet, il y a risque de comparaison avec d'autres titres, très sacrés...



gambadou 18/01/2013 08:24


Pourquoi pas... c'est aussi le surnom de ma mère !

Géraldine 19/01/2013 23:40



@ Gambadou : Alors dans ce cas là, effectivement, il y a presque obligation !