MOKA, de Tatiana de ROSNAY

Publié le 7 Juin 2012

Roman- Editions Livre de Poche - 272 pages - 6.50 €

 

 

Parution en poche en avril 2009

 

 

L'histoire : Mercredi 23 mai, Justine reçoit un appel. Malcom, son fils de 13 ans est à l'hôpital, dans le coma. Sur un passage piéton, il a été fauché par une voiture qui ne s'est pas arrêtée. Des témoins ont relevé une plaque d'immatriculation incomplète.... Alors que le coma de Malcom se prolonge, Justine n'a plus qu'une idée en tête.... Retrouver celle qui a fait ça (un témoin : elle avait les cheveux blonds) et comprendre pourquoi, pourquoi et comment elle a pu ne pas s'arrêter...

 

 

 

Tentation : L'auteur + ma PAL

Fournisseur : Ma PAL !!!

 

 

 

 

 

 

 

  

 

-toile2.jpg

 

 

Mon humble avis : Et bien il est mitigé. Bien sûr, le sujet est prenant et révoltant. La lâcheté des uns, la douleur d'une mère atteinte dans la propre chair par l'intermédiaire de son adolescent de fils, plongé sans un profond coma.

La souffrance de la mère, Justine est extrêmement bien décrite, tout comme celle de son mari, Andrew et la différence dans laquelle celles ci s'expriment, créant un espace de plus en plus béant entre eux. Chacun s'enferme dans son cauchemar qui est pourtant commun à l'autre. Et puis il y a l'entourage aussi... Celui qui réagit "comme il faut", et l'autre qui baisse les yeux pour ne pas affronter la détresse des blessés. Il y a la vie quotidienne, professionnelle qui prend tantôt l'aspect d'un refuge, tantôt celui d'un envahissement secondaire.

J'ai apprécié aussi la double nationalité francobritanique de cette famille, qui amène de l'espace, une autre langue pour dire l'indicible et qui explique encore un peu plus la disparité des réactions. Et puis cela donne quelques expressions anglaises bien placées (et dieu sait que cette langue m'est savoureuse) et des traductions de chanson que l'on fredonne souvent phonétiquement. Enfin, le personnage de la belle mère Anglaise m'a bien plu.

Pour l'instant, j'encense.... Alors... Alors voilà, c'est la mère, Justine, qui m'a agacée. Ses plaintes, ses doutes, ses révoltes, ses questions, même si légitimes, sont bien trop récurrentes dans le roman que j'ai donc trouvé très redondant dans son ensemble. Son lymphatisme a lâché mon intérêt. Non que je ne le comprenne pas, non que je le juge (toujours l'éternelle question de qu'aurais-je fait à sa place).... Mais la quatrième de couv, décidément souvent coupable m'annonçait "Seule contre tous ou presque, Justine veut découvrir la vérité, jusqu'au bout et à n'importe quel prix"..."Tatiana de Rosnay entraîne son lecteur dans un étourdissant suspens psychologique...". Et bien tout cela, je ne l'ai pas vu, pas ressenti, ce qui fait que je suis un peu restée extérieure à cette histoire, même si, évidemment, je n'étais pas insensible à la fin que l'auteur allait me proposer. D'ailleurs, là aussi... Il y a un coup de théâtre... Je l'ai vu tout de suite, ses conséquences me sont apparues clairement en une seconde, bien avant que les protagonistes ne saisissent l'ampleur de ce qui se passe devant eux. Cela n'ôte rien à l'horreur de la situation, mais cela n'a pas apporté pas beaucoup de frémissements à la lectrice que j'étais et qui reste partagée par cette sensation d'impatience, d'ennui malgré toutes les qualités que ce roman renferme.

Tatiana de Rosnay a fait bien mieux et refera bien mieux, j'en suis sûre. 

 

L'avis d'Esmeraldae, de Stéphie, de Lasardine

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Mélusine 10/06/2012 09:05


Aïe pourtant le sujet est bouleversant...Dommage que tu sois si mitigée. J'ai quand même envie de le lire.

Géraldine 12/06/2012 19:28



@ Mélusine : Avant de l'acheter, j'avais lu pas mal d'avis élogieux sur ce livre, d'où mon achat d'ailleurs !



Philippe D 07/06/2012 21:40


J'ai bien aimé ce roman. J'ai préféré "Sarah" mais j'ai trouvé celui-ci pas mal.


Par contre, "La mémoire des murs" ne m'a pas plu.

Géraldine 08/06/2012 12:08



@ Philippe : Je n'ai pas lu Sarah, par contre j'ai vu le film au ciné.... Superbe.... Je lirai sans doute le livre un jour.



gambadou 07/06/2012 20:49


Je l'ai lu l'année dernière et j'avais un peu oublié... ce n'est effectivement pas le meilleur de cette auteure

Géraldine 08/06/2012 12:14



@ Gambadou : oui, un roman qui ne marque pas franchement pendant sa lecture, donc encore moins dans le temps.



Karine:) 07/06/2012 16:57


Je n'ai jamais encore osé cet auteur.  J'ai toujours peur d'être déçue.  Peut-être que ce n'est simplement pas pour moi vu qu eje ne suis jamais vraiment tentée. 

Géraldine 08/06/2012 12:16



@ Karine : Et bien je te conseille chaleureusement "le coeur d'une autre", j'avais adoré. Ose !!!



L'Irrégulière 07/06/2012 16:33


Celui-là je ne l'ai pas lu, c'est peut-être mon prochain, on verra...

Géraldine 08/06/2012 12:19



@ Li'rrégulière : J'ai bien l'intention d'en lire d'autres aussi.



mary 07/06/2012 10:53


C'est vrai ce roman n'est pas le meilleur de cette auteure . Je l'ai lu je n'ai pas été bouleversée et puis je l'ai oublié. C'est tellement difficile d'être juste quand on aborde un tel sujet .

Géraldine 08/06/2012 12:20



@ Mary : Oui, et puis je pense qu'il n'est pas évident de n'écrire que des bons romans quand on écrit beaucoup comme c'est le cas pour  cette auteure.