MEA CULPA, film de Fred CAVAYE

Publié le 7 Février 2014

http://fr.web.img3.acsta.net/pictures/13/12/18/12/43/406041.jpgSynopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
 
Flics sur Toulon, Simon et Franck fêtent la fin d'une mission. De retour vers chez eux, ils percutent une voiture. Bilan : deux victimes dont un enfant. Franck est indemne. Simon, qui était au volant et alcoolisé, sort grièvement blessé . Il va tout perdre. Sa vie de famille. Son job de flic. Six ans plus tard, divorcé de sa femme Alice, Simon est devenu convoyeur de fonds et peine à tenir son rôle de père auprès de son fils Théo qui a désormais 9 ans. Franck, toujours flic, veille à distance sur lui. Lors d'une corrida, le petit Théo va être malgré lui le témoin d'un règlement de compte mafieux. Très vite, il fera l'objet de menaces. Simon va tout faire pour protéger son fils et retrouver ses poursuivants. Le duo avec Franck va au même moment se recomposer. Mais ce sera aussi pour eux l'occasion de revenir sur les zones d'ombre de leur passé commun.
 
 
Thriller avec Gilles Lellouche, Vincent Lindon, Nadine Labaki
 
 
étoile3etdemi
 
 
  Mon humble avis : Quel film ! J'ai l'impression que cela fait une éternité qu'un film ne m'avait pas autant scotchée à mon siège ! Une fois l'action en route, plus moyen de l'arrêter, pas un temps mort !  Pourtant, la fameuse scène qui déclenche l'ensemble tarde un peu à venir. Le premier quart du film sert donc à installer les personnages, leurs failures, leur passé. Ce n'est pas sans intérêt, loin de là, et déjà, on apprécie le jeu formidable, même si ce n'est pas une réelle surprise, des acteurs : Gilles Lellouche, Nadine Labaki, Vincent Lindon (qui ose un timide sourire à la fin ) et enfin, l'adorable jeunot de la bande : Max Baissette de Malglaive, qui du haut de ses 13 ans, se hisse largement sur la même marche du podium que ces collègues adultes et confirmés. Ce gamin, on l'a vu il y a quelques mois, déjà brillant, dans le film "Une place sur terre", avec Poelvoorde. Ici, il est tout aussi brillant et craquant, sauf que... j'ai trouvé que le gamin, sensé avoir 9 ans dans le film, agissait avec une maturité parfois peu crédible pour son âge. Les scénaristes auraient mieux fait de lui laisser son âge véritable.
Le film devient stressant à souhait, et même assez violent physiquement comme moralement. Moralement, parce que la cible est un enfant, et il est donc tout à fait répugnant que la mafia s'en prenne à un enfant témoin... Physiquement, car il y a pas mal de combats corps à corps, ça flingue sans hésiter, ça fait tout pour survivre dans les pires situations. Et puis les méchants ont vraiments des gueules de très méchants qui sont, qui plus est, du genre increvables !
Mise à part l'action, l'autre grand intérêt de ce film est la profonde amitié, même si devenue taciturne, entre deux hommes (Lellouche et Lindon), qui formèrent un tandem de choc dans la police toulonnaise avant qu'un terrible accident de voiture conduise l'un d'eux à la perte de tout (boulot, famille, mariage....) L'un soutient l'autre envers et contre tout, quitte à se remettre hors la loi. Ces deux personnages sont touchants et intéressants. J'imagine que Lellouche et Lindon n'ont pas du être difficiles à convaincre pour endosser de tels rôles.
Le titre ? Et bien il prend tout son sens dans les dernières minutes du film. Quelle révélation ! Inattendue ! Elle donne le vertige, et vous amène à voir le film, les personnages et même l'humain d'un oeil encore différent. Où se situe l'inhumanité, et jusqu'où l'amitié peut elle aller ?
Un chouette film, vraiment, si on lui pardonne d'avance ses quelques contradictions ou improbabilités.
 
 
      
 
 
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Tiphanie 10/02/2014 18:00


Ayéééééééé je l'ai vu!! Et comme toi j'ai beaucoup aimé, scotché à mon siège est l'expression appropriée. Il faut dire que c'était quasiment gagné d'avance, j'aime beaucoup Lellouche et Lindon,
donc les réunir dans un même film c'était pour moi une brillante idée, d'autant plus que ce sont des rôles qui leur collent à la peau! La fin est en effet très surprenante, et nous fait voir le
film sous un autre jour. La question qui est soulevée, tout au long du film est de savoir jusqu'où l'Homme (avec un H parce qu'il y a aussi une mère dans ce film) est prêt à aller pour protéger
les siens, avec quelle hargne et quelle violence... 

Géraldine 19/02/2014 23:42



@Tiphanie : Oui, une autre question soulevée par le film à mes yeux : Ce à quoi l'amitié peut survivre, malgré une trahison de haut niveau tout de même !



dasola 09/02/2014 09:47


Bonjour Géraldine, j'ai vu ce film jeudi soir dernier: quelle violence!. Le TGV ne s'en ait pas remis. Les acteurs sont bons mais trop vraiment trop pétaradant à mon goût. Bon dimanche.

Géraldine 19/02/2014 23:49



@ Dasola : Disons que les acteurs sont par moments un peu trop "invincibles", mais on est au ciné, donc j'accèpte !



Tiphanie 07/02/2014 14:44


Je viendrai lire ton billet plus tard, je vais voir le film demain, j'ai hâte!