MAIN DANS LA MAIN, film de Valérie DONZELLI

Publié le 18 Décembre 2012

 http://fr.web.img2.acsta.net/medias/nmedia/18/94/18/92/20349906.jpg  Synopsis :  Quand Hélène Marchal et Joachim Fox se rencontrent, ils ont chacun des vies bien différentes. Hélène dirige la prestigieuse école de danse de l’Opéra Garnier, Joachim, lui, est employé d’un miroitier de province.
Mais une force étrange les unit. Au point que, sans qu’ils puissent comprendre ni comment, ni pourquoi, ils ne peuvent plus se séparer.
 
 
 
Avec Valérie Lemercier, Jérémie Elkaïm, Valérie Donzelli
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
étoile3etdemi 
Mon humble avis : Ce fut lors d'une avant première, épique du début à la fin !
Pour commencer, la bande son ne fonctionnait pas bien, les personnages parlaient d'une voix "héliumisée", de ce fait, nous avons vu 4 fois les 5 premières minutes du film, ce qui a déjà donné une ambiance de franche rigolade dans la salle. Ce film est réalisé et interprêté par la même équipe que "La guerre est déclarée". N'ayant pas vu ce film, cela ne m'a donc point avancée, mais si vous l'avez vu alors, vous voilà avancés et éclairés !
Malgré une idée de scénario qui frôle le burlesque (dont il faut accepter le postulat de départ et se laisser aller !), j'avoue que la bonne humeur de m'a pas quittée de la séance. Les scènes comiques, cocasses suivent d'autres plus touchantes, plus intimes, plus émouvantes. Un film en équilibre, mais qui penche plus sur la comédie, sans forcément oublier le sérieux. Car souvent, derrière des idées abracadabrantesques, se révèlent souvent des sujets qui nous touchent en plein coeur, même si ce n'est pas flagrant à première vue.
Le sujet du film ? Les relations fusionnelles, celles que nous entretenons pour nous protéger de l'extérieur et qui en fait, nous enferment dans notre propre prison. Relations fusionnelles, et exclusives, qu'elles soient amicales, amoureuses ou fraternelles. Exclusivité et fusion, tout comme addiction : attention, danger. Et puis que se passe-t-il lorsque une élément extrieur vient perturber cette fusion. C'est alors qu'apparaissent les mots jalousie, rejet, solitude...Mais tout cela est dit avec le sourire. Ce que le film nous rappelle également, c'est qu'il est très difficile de se faire comprendre lorsque l'on vit quelque chose d'extraordinaire, de peu courant, ou de dramatique. La différence vous éloignent des autres pour un replis sur vous même, quand elle ne fait pas fuir l'entourage.
Alors oui, on a bien rit, le support de la comédie est très subtil pour évoquer ces sujets... Et puis les rôles sont délicieusement et énergiquement portés par une Valérie Lemercier fidèle à elle même(  une drôle blessée) et par un Jérémie Elkaïm que je ne connaissais pas, mais que je n'oublierai pas !
En effet, suite à la diffusion du film, Jérémie Elkaïm et Valérie Donzelli sont venus dans la salle pour échanger avec le public. La comédie a continué, car les deux acteurs étaient déchaînés, complices et très drôles. Du pur bonheur !
Après quelques questions/réponses, Jérémie Elkaïm demande : "qui dans la salle, rêverait d'être applaudi par une foule pendant 1 minutes ? Nous sommes plusieurs à lever la main, et suis la seule à oser descendre dans la fosse... Où je me retrouve seule, face à une salle de 300 personnes débout, qui m'applaudissent. Ne sachant pas quoi faire, je me suis mis à applaudir aussi. Et puis, une minute, c'est long, surtout quand tous les regards sont tournés vers vous. Alors j'ai eu le temps de penser... De penser que même si ces personnes m'applaudissaient juste par jeu et parce qu'on leur demandait de le faire, j'avais au moins une raison intime de mériter ces applaudissements. J'ai ensuite remercier le "superbe public rennais"! et remercier Jéremie Elkaïm en lui disant : "merci de m'avoir offert ce moment là, car je ne le revivrais sans doute jamais. " Et à la sortie du Gaumont, il m'a demandé ce que j'en avais pensé, car c'était la première fois qu'il faisait ça. Je lui ai dit que j'avais beaucoup aimé, que c'était émouvant, que l'on sentait une réelle communion avec les gens. Et encore une fois, merci pour ce moment. Et lui de me répondre : vous savez, vous aviez mille raisons d'être applaudi.
Une ou deux me suffisent ! Maintenant, ce moment restera-t-il unique dans ma vie ou fera t-il office d'entrainement pour le jour où l'on me remettra le Prix Goncourt... Seul l'avenir le dira !!!
 
Petite photo souvenir de ma minute de célébrité avec Jérémie Elkaïm
  DSC00418.JPG
 
 
 
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Christine 21/12/2012 18:33


Très belle photo avec l'acteur. Ce film me tente bien, il va failloir que j'aille le voir

Géraldine 25/12/2012 20:30



@ Christine : Avec toutes ses photos, un de ces 4, il va falloir que je me fasse un book !



Yannick 21/12/2012 10:41


J'étais dans la même salle que toi et hormis les problèmes de bande son qui m'ont fait rire, j'ai trouvé ce film raplapla, émotionnellement vide. Quant au débat, je l'ai trouvé poussif, Jérémie
Elkaïm en faisait des tonnes, était ce pour cacher la faiblesse du film...


Autant j'ai adoré la bande annonce, autant le film m'a profondément déçu.

Géraldine 25/12/2012 20:28



@ Yannick : Le film, comme le débat, m'ont mise de bonne humeur et m'ont donné la pêche !



clara 20/12/2012 16:37


Après les auteurs,  les acteurs ! Fichtre, mais où t'arrêteras tu ? . 

Géraldine 21/12/2012 13:58



@ Clara : je m'arrêterai le jour où un seul homme m'aimera pour de vrai, passionnement, jalousément !



endorra82 20/12/2012 12:16


Coucou,


le film...j'sais pas, y en a pleins que je rate en cemoment à cause du boulot et de dives impondérables (comme on dit )
et ce film là ne me tentait pas plus que çà à voir la bande annonce...bon à voir finalement vu les coms.


Sinon, lui comme acteur : J'aime et moi, j'ai vu "la guerre est déclarée" - super film à mon avis. Complice ces deux là ? tu m'étonnes...si ils sont complices tous les 2 car ...extrait : "Ils se
connaissent depuis plus de dix ans, ont tourné et écrit ensemble, ont partagé leur vie et donné naissance à un enfant dont la maladie est au coeur de La guerre est déclarée, en salles ce mercredi. Retour sur leur destin intimement mêlé."


ahah...je t'aurais ênfin appris qq chose


et pour finir...BRAVO Géraldine (bon je n'écris pas ce mot pendant une minute entière mais bon...l'intention y est )


byzz

Géraldine 21/12/2012 14:00



@ Endorra : Je savais pour leur complicité passé, mais moi, je suppute qu'elle soit encore présente


Merci pour les applaudissements, je les ai bien ressenti, y'avait du vent hier !



sylire 19/12/2012 22:16


@Géraldine : te connaissant un peu maintenant, je ne suis pas surprise que tu aies


osé quand les autres se sont dégonflés ! Tu ne
manques pas d'audace !


Pour ce qui est du film, pourquoi pas...

Géraldine 22/12/2012 13:01



@ Sylire : C'est que dans l'euphorie du moment, je ne réfléchis pas. Je pense que je suis une jouisseuse du moment présent quand il m'empêche de penser !



Yv 19/12/2012 13:42


Je t'applaudis également pour les mille raisons. 


On les voit et les entend beaucoup en ce moment les trois du film et contrairement à beaucoup d'autres ils ne me lassent pas. Je rigole en les entendant faire les imbéciles avec un grand plaisir
tant pour eux que pour nous. Je n'ai pas vu La guerre est déclarée, par contre j'ai vu La reine des pommes, le premier film de Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm qui m'a beaucoup plus : décalage,
humour parfois absurde, toujours sur le fil de l'émotion. Très très bons tous les deux !

Géraldine 23/12/2012 15:44



@ Yv : je n'ai vu aucun de leurs 2 premiers films mais j'ai effectivement bien apprécié leur pêche tant dans le film, que dans la promo. Autant d'humour, ça fait du bien !



Valérie 19/12/2012 10:22


Telerama aime beaucoup ce film. C'est génial ce moment! Enfin, pour toi qu ien avait envie, moi, je n'aurais pas aimé. 

Géraldine 23/12/2012 15:46



@ Valérie : Au ciné, il faut parfois se méfier de ses intuitions, dans un sens comme dans l'autre !



A_girl_from_earth 19/12/2012 00:02


C'est la période films en ce moment ou je me trompe ? :) Bon, a priori j'irai voir celui-là, la bande-annonce m'avait pas mal intriguée. Très chouette photo souvenir aussi (tes cheveux ont poussé
!!), et j'ai adoré ton anecdote célébrité ! Excellent ! Quand j'y pense, je n'ai jamais été applaudie par 300 personnes ! Ça doit être quelque chose !

Géraldine 23/12/2012 15:48



@ AGFE : Mes cheveux poussent toujours avant de partir en vacances au soleil, cela permet de les attacher. Mais là, ils ont raccourci à nouveau, comme à chaque approche de fête.... et quand les
racines descendent jusqu'aux oreilles ! SInon, oui, c'était une grosse période ciné pour rattraper mon manque du à
la réunion. Et oui, se faire applaudir par 300 personnes, c'est quelque chose tout de même !



Lilibook 18/12/2012 12:59


Il me tente pas mal ce film, et puis J'ADOOORRREEE Valérie Lemercier !!!!! ;-)

Géraldine 22/12/2012 13:32



@ Lilibook : Pareil, c'est une actrice que j'adore, qui a une grace naturelle sans être une beauté fatale et qui peut tout jouer !