MA VIE D'ADULTE, BD de BAUTHIAN - SCHMITT ET BLANCHER

Publié le 21 Février 2014

http://img.bd-sanctuary.com/bds/big/ma-vie-d-adulte-bd-volume-1-simple-39108.jpgBD - Editions La boite à bulles - 79 pages - 15 €

 

 

Parution en avril 2012

 

 

L'histoire : Lisa a 30 ans. Elle multiplie les CDD, accumule les kilos, ne rechigne pas devant les illusions et voudrait tout, sauf rentrer dans "le moule". Mais faut il se perdre pour ne pas rentrer dans le moule ou entrer dans le moule pour ne pas se perdre soit même ?

 

 

Tentation : L'ensemble en fait !

Fournisseur : La bib'

 

 

Auteurs :

Couleurs : Virginie Blanchet

Scénario : Isabelle Bauthian

Graphisme : Michel Yves Schmitt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg

 

 Mon humble avis : Cette BD est bien sympathique à lire, et ultra contemporaine. Qui plus est, pour celles qui rechigne devant l'équation format BD / taille sac à main pour lire dans les transports... Soyez ravis, le format de celle ci est petit et la couverture très souple  (clin d'oeil personnel à peine déguisé !)

Revenons en à nos moutons...

Ma vie d'adulte est très actuelle à deux titres.... Cette BD n'aurait pas pu se dérouler dans les années 60 où l'on intégrait une entreprise pour la vie.

Ici, notre héroïne est une trentenaire qui enchaine les CDD, jusqu'à ne pas renouveler le dernier. Doté d'un grand idéal de vie, Lisa rêve d'un super boulot où elle s'éclaterait pour de vrai, qui correspondrait à ses études et où elle ne serait plus le larbin tout juste bonne à subir et à se la fermer. Pourtant, moi, je l'aurais bien enviée puisque son dernier CDD était d'être vendeuse en librairie ! J'en connais plus d'une (dont moi !) qui tuerait pour se poste ! C'est la seule différence entre cette Lisa et moi en fait. Car je me suis plutôt pas mal reconnue dans ce portrait, jusque dans les kilos en trop . Cette BD s'interresse aux trentenaires qui n'ont pas encore trouvé leur voie, qui n'ont pas suivi un chemin tracé d'avance, par curiosité, par rébellion ou simplement, parce qu'ils ont pris la vie comme elle se présentait, au fur et à mesure, sans faire de grand plan sur la comète pour leur 40 années à venir. Lisa fait partie de ceux qui sont persuadés que quelque chose de grand, d'extraodinaire les attend quelque part... Alors leur vie est comme une quête, qui hélas, mène parfois au point de départ, ou à accepté un constat refusé des années plus tôt. Alors on suit Lise dans ces périgrinations de chômeuse, et l'on reconnait le chemin que l'on a déjà emprunté de gré ou de force, un chemin parsemé d'abhérrations toutes plus abherrantes les unes que les autres ... Ne serait-ce que le chemin de croix pour parvenir à s'inscrire aux Assedic, car il manque toujours un papier qui remet en cause votre inscription, donc votre indemnisation. Puis, viennent les désillusions... Pourtant pleine d'enthousiasme, Lisa se cogne contre l'absence d'annonces, les "on vous rappellera" (jamais etc).... Puis, ô joie, elle décroche enfin le job de ses rêves ! D'ailleurs, à ce niveau là, on ne dit plus Job mais Travail !!! Et papatras... Elle s'y ennuie à mourir, même si elle aime ce qu'elle fait et peine à se faire comprendre de son équipe. Elle se retrouve à devoir faire semblant de travailler, trainer à la tâche qui n'est pas assez lourde pour l'occuper toute la journée. Elle passerait bien la moitié de ses 8 heures sur Facebook, mais Lisa s'étonne que cela ne soit pas apprécié par la hiérarchie ! En fait, Lisa se révolte devant les inepsies là où les autres s'inclinent parce que... c'est comme ça ! Pour Lisa, c'est ridicule d'arriver tous au travail à 9h, alors que les transports sont bondés, que les missions n'affluent pas..... Mais voilà, on est dans une époque où la conscience d'une logique pratique hors norme passe pour de la révolte ou de l'immaturité.

Car la grande question de cette BD est là.... Quand devient on adulte ? Quand acquerrons nous une la maturité nécessaire pour gagner le respect d'autuit et ne pas garder l'étiquette d'ado éternelle ? Pourquoi faudrait il forcément marcher dans les rails pour obtenir ce fameux label "maturité/respectable". Au nom de quoi chacun devrait trouver sa destination à peine entamé le chemin ? Pourquoi l'insouciance est elle synonyme d'immaturité banie dans notre système social ? Comment s'intégrer dans le monde sans perdre ses convictions et une relative indépendance ?D'intéressantes questions développées dans cette BD aux couleurs chattoyantes, au graphisme pour moi un peu trop irrégulier (notamment dans l'expression de visage). J'aurais aussi aimé qu'à la dérision, soit ajoutée une touche d'humour plus jovial ! Mais quoiqu'il en soit, c'est une lecture très agréable, quelque part initiatique, que je vous recommande chaudement !

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

Manu 23/02/2014 11:15


Des questions intéressantes mais il en manque une : qu'est-ce que la maturité ? Ce que la société a décidé. Moi, j'ai décidé de mener la vie que j'avais envie et je dois dire que je ne me soucie
plus des autres. Celui à qui ça ne plaît pas, ben tant pis. Mais j'avoue qu'il m'a fallu longtemps pour en arriver là et que mes problèmes de santé ont contribué à me mener à cet état d'esprit.
Je te souhaite de trouver ton équilibre perso (bon ça c'était la parenthèse) La BD a l'air vraiment bien !

Géraldine 28/02/2014 19:03



@Manu : Moi, j'essaie encore, mais avec les hauts et les bas, pas facile



A_girl_from_earth 21/02/2014 23:47


Haha j'ai reconnu le clin d'oeil mais je suis organisée maintenant ! J'ai toujours un sac de courses écolo dans mon sac, du coup je suis prête à le dégainer pour les grands formats maintenant, et
celui-là me tente énormément ! Je crois que je me reconnaitrais bien en elle, ça en est presque effrayant, je croyais être unique. 


Je file vérifier s'il est dans une de mes bib' !

Géraldine 28/02/2014 19:08



@ AGFE : t'es quand même bien V.I.P chez moi, car tu as souvent des clins d'oeil !!! Et je te rassure, tu es unique
à mes yeux !!!