LES OLIVIERS DU NEGUS, de Laurent GAUDE

Publié le 25 Février 2012

link  Livre audio - Editions Thélème - 2h30 d'écoute - 21.78 €

 

 

Parution de l'oeuvre originale en mai 2011Les oliviers du Négus

 

 

 

L'histoire : 4 nouvelles, 4 récits d'homme face à la mort, 4 récits de leurs dernières paroles, de leur dernier jour...

Un homme qui revient de la guerre en Ethiopie, un soldat romain, un autre de la guerre 14 -18 et enfin, un juge qui lutte contre la Mafia, en Sicile.

 

 

Tentation : Pourquoi pas ?

Fournisseur : Babelio et l'éditeur, merci pour l'envoi !

 

 

 

 

-toile3.jpg

 

 

Mon humble avis :Quatre nouvelles, lues merveilleusement bien par leur auteur. Le casque sur les oreilles, je m'installe sous couette et plaids pour écouter ce livre. De suite, la qualité d'écriture me marque. La langue est belle, majestueuse. Elle berce.... et je m'endors. Alors le sujet de la première nouvelle m'échappe, la voix de l'auteur se mélange avec mes rêves naissants, sans doute parce que l'histoire ne me captive pas. Mais dans cette histoire, je dirais, comme l'auteur, que "La mort convoque"

Mon intérêt et tout mon corps se réveillent au cours de la deuxième nouvelles, qui amène un centurion romain à prendre un fort et à tuer celui qui le tient, son père inconnu sans doute. Ici, la mort s'immisce finalement dans le corps de celui qui pensait bien faire, qui pensait obéir à son devoir... Une atmosphère étrange s'installe, qui n'est pas sans me rappeler celle de certains récits de Maupassant. On entre dans le fantastique.

La troisième histoire nous mène en Artois, dans la guerre des tranchées. Et là, j'aime beaucoup l'idée de cette terre qui se venge de toutes les meurtrissures infligées, qui tue et qui n'a pas fini de tuer comme l'annonce le narrateur dans une nouvelle qui tient autant de Maupassant que de l'anticipation écologique... Le suspens et là, on tremble. La mort rode. Le Golem, connaissait vous ?

La quatrième histoire nous ramène en Sicile, terre chère à l'auteur. C'est le récit qui m'a le plus touchée. Un juge anti mafia parle à son frère tout juste assassiné et chronique sa mort annoncée et inéluctable. Que faire ? Alors qu'il suffirait de fuir pour échapper à la mort, d'abandonner le combat, notre juge ne peut s'y résoudre. Ce combat, c'est sa vie.

En fait, par des symboles très forts, Laurent Gaudé met en scène la lutte intestine de chacun contre sa propre mort, où l'acceptation de celle ci quand elle est évidente. La mort qui fait partie d'une vie, une conclusion logique. La mort qui prend l'aspect d'un monstre et fait perdre la raison.

Malgré un intérêt inégal pour ce qui m'était conté, je retiens de cette lecture écoute une force narratrice exceptionnelle, une atmosphère qui nous fait vivre les mots et des destins qui nous forcent à nous interroger. Des qualités que je cherche dans toutes lectures et que j'ai trouvé dans 3 histoires sur 4 !

Mener aux portes de l'enfer est un art, que Laurent Gaudé maîtrise. Ca c'est une certitude... a approndir pour ma part ! Premier contact avec cette plume, et pas le dernier !

 

 

Lu dans le cadre de

 

 

 

L'avis de Gambadou, Stéphie

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Noukette 27/02/2012 23:44


Cet auteur est un de mes chouchous toutes catégories avec Benameur, je me régale de sa plume ! Il faut à tout prix que tu découvres ses autres titres ! Ce titre m'attend dans ma PAL, mais comme
c'est mon dernier, j'attends un peu...

Géraldine 01/03/2012 13:39



@ Noukette : je n'en entends que du bien ! j'ai encore Eldorado dans ma PAL !



Philippe D 26/02/2012 21:24


Je ne connaissais pas ce titre-là. Ca, c'est sûr, je vais me laisser tenter.


Un livre audio? Je n'ai jamais essayé.


Bonne semaine.

Géraldine 01/03/2012 13:45



@ Philippe D : Et bien voici un texte idéal pour se frotter au livre audio. Des nouvelles et 2h30 d'écoute, c'est bien !



Melusine 26/02/2012 16:34


C'est sûr que l'Audio c'est bien je suppose parce que tu peux écouter en faisant autre chose. En version numérique et Pc j'aime pas du tout, parce que je n'aime pas rester des heures devant le
pc....et puis j'aime bien annoter mes lectures.

Géraldine 01/03/2012 14:02



@ Mélusine : Et bien pour l'instant, j'ai choisi d'utiliser le livre audio en ne faisant rien d'autre justement qu'écouter et me reposer !



mary 26/02/2012 15:39


J'aimerais découvrir le livre audio je crois que ça doit être vraiment agréable d'écouter une histoire ! Je vais essayer.

Géraldine 01/03/2012 14:02



@ Mary : Il me semble au tu es abonnée à une  médiathèque, ils doivent en avoir quelques uns, tente donc !



alain 26/02/2012 14:10


Encore un auteur que je n'ai pas lu...

Géraldine 01/03/2012 14:01



@ Alain : Allez, en peu de courage, plus que 150 000 auteurs à découvrir !



Mango 26/02/2012 12:26


J'ai appris à aimer les livres audio en les écoutant dans la voiture. La voix et la manière de lire est alors décisive. J'ai écouté Proust lu par deux acteurs différents, c'était le jour et la
nuit. L'un m'agaçait, l'autre m'enchantait. 

Géraldine 28/02/2012 22:48



@ Mango : Pour l'instant, toutes les voix que j'ai écouté mon enchantée ! par contre, pas possible en voiture pour moi. Les 3/4 des livres audio ne sont adapté qu'au format MP3 et mon autoradio
antedilluvien ne l'est pas du tout !



A_girl_from_earth 25/02/2012 11:32


En fait les livres audio, c'est comme quand on nous lisait une histoire petit avant de dormir. Enfin je dis ça mais
je n'ai pas souvenir d'avoir bénéficié de ce privilège, du coup aujourd'hui (enfin, je ne sais pas si c'est lié), le concept du livre audio ne me tente pas. Il faudrait que j'expérimente une fois
quand même. 

Géraldine 28/02/2012 22:44



@ AGFE : C'est tout à fait ça. Moi, ca me fait du bien, ça m'emmène dans le côté conte. J'aimerais prendre le temps de écouter plus, je pensais que mon nouveau Mp4 m'inciterait à mettre des
bonnes chaussures et à partir marcher avec un casque sur les oreilles, mais l'hiver est passé par là !!!



Lystig 25/02/2012 08:44


jamais "écouté" un livre !!! je pense que ce doit être plus simple de se repérer dans le livre avec des nouvelles !

Géraldine 28/02/2012 22:42



@ Lystig : Non, en fait, les livre audios sont découpés en plages. Bon maintenant, pour être honnête, je ne ¨me suis pas encore aventurée dans l'écoute de gros livres, genre les polars nordiques
!!!



Melusine 25/02/2012 08:28


Des nouvelles et qui plus est sur la mort voilà qui fait deux raisons pour que je note ce livre.
J'aime les nouvelles, art difficile.
J'ai toujours pensé que c'est la souffrance qui m'effraie parce que je l'ai cotoyée de très près et non la mort. Merci à toi pour cet enthousiasme.

Géraldine 26/02/2012 12:35



@ Mélusine :  je ne suis perso pas fan des nouvelles. mais là, c'était l'occasion de découvrir l'auteur et de me refrotter au livre audio, format que j'apprécie bien.  Et puis
franchement, j'ai beaucoup aimé certaines histoires.