LES AMANTS DU SPOUTNIK, d'Haruki MURAKAMI

Publié le 16 Septembre 2013

http://p6.storage.canalblog.com/64/38/520512/73214870.jpgRoman - Editions Thélème - 5 h d'écoute - 21.85 €

 

 

 

Parution chez Thélème en 2011, sinon 2003 (dispo en format poche)

 

 

L'histoire : Un triangle amoureux au Japon et sur une ile grecque. K, le narrateur aime Sumire qui est aussi sa meilleure amie. Sumire n'aime personne, ni elle même, jusqu'à ce qu'elle rencontre Miu, une femme d'origine coréenne, plus âgée et d'un autre milieu. Miu aime bien Sumire, mais ne l'aime pas, puisqu'elle ne peut plus aimer....

 

   

Tentation : Amélie N !!!

Fournisseur : Enna, merci pour le prêt 

 

 

 

 

  -toile3.jpg

 Mon humble avis : Première incursion pour moi dans la littérature Japonnaise et donc aussi dans l'oeuvre du célèbre Haruki Murakami... auteur fêtiche de ma romancière favorite, Amélie Nothomb !

J'ai aimé, oui, les personnages m'ont touchée. Maintenant, je n'ai pas adoré non plus, je ne suis pas tombée en amour pour la célèbre plume niponne.

L'atmosphère du livre, bien rendue par le lecteur, est assez austère. Peu de description de lieux, de couleurs, de sons... Peu de personnages. Seulement trois, qui taisent tous quelque chose.

K, le narrateur, cache son amour pour Sumire pour ne pas gâcher l'amitié qui les lie.

Sumire tait son amour pour Miu. Miu qui la révèle a elle même sans le savoir. Miu qui transforme Sumir tant physiquement que psychologiquement. Pour la première fois, Sumire est sûre d'Aimer.

Miu vit avec son secret depuis le traumatisme... elle ne peut plus Aimer...

Ces trois âmes vivent proches, se tournent autour, comme des satellites. Cela ne les empêche pas d'évoluer dans une certaine solitude, celle qu'impose l'Amour quand il n'est pas partagé.

Murakami parle ici à pas mal de monde... Ah, le meilleur ami confident mais qui vous aime, ou vis et versa, et le gâchis quand il y a révélation. La souffrance de voir l'autre en aimer un(e) autre, mais se taire, faire comme ci ça n'avait pas d'importance, l'amitié plus fort que tout pour ne pas perdre le sujet de votre amour...

Même si je n'ai pas ressenti l'asmosphère "Fantastique et délire" de ce roman, j'ai aimé le style, les questionnements et l'introversion auxquels cette histoire invite. Murakami parle magistralement de la littérature, de l'écriture, de l'incapacité à terminer celle d'un roman. Il est surtout très souvent question du rêve d'écriture, qui résonne ici aussi comme un amour en sens unique. Sumire ne rêve que de devenir écrivain et s'y consacre tout entière... sauf que l'écriture ne lui rend pas tout ce que celle ci lui donne. C'est sans doute ce que j'ai préféré dans ce roman : les excellents passages traitant de la création littéraire.

Je sais, c'est succint, mais c'est tout ce que je suis capable de dire sur ce roman

 

 

 

 

 

 

 Les avis d'Enna , de Keisha, d'AGFE, Vallit 

 

 

ILE-DESERTE2

 

 

 

 

 

free-road-trip-games-audio-book

 

 

 

 http://2.bp.blogspot.com/-4_WRxD-ZCtg/UX6WBOuDyiI/AAAAAAAAAVI/Vd3a-Q9WPvU/s400/TourMonde8ans.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Manu 22/09/2013 09:34


J'adore Haruki Murakami et j'en ai lu pas mal et pourtant, de tous ceux que j'ai lus, c'est celui qui m'a le moins plu.

Géraldine 23/09/2013 17:24



@ Manu : Ce qui m'embête, c'est que ses autres livres ont l'air de pavés !



Philippe D 19/09/2013 05:37


Je ne suis pas tenté par la littérature japonaise. Peut-être ai-je tort puisque cet auteur a pas mal de succès. Un jour peut-être...


Bonne journée. 

Géraldine 26/09/2013 20:59



@ Philippe : Je ne l'étais pas plus que cela et puis je me suis dit que ce serait bien pour ma culture ! Et je ne regrette pas !



A_girl_from_earth 16/09/2013 21:46


Ben dis donc, 3 étoiles, c'est pas mal pour un des romans que j'ai le moins préféré de mon auteur chouchou et pour lequel je m'attendais à ce que tu mettes un deux étoiles. Perso je lui aurais
mis 3 aussi mais surtout en comparaison avec ses autres romans et parce que je le connais. Je ne le connaitrais pas, j'aurais pu mettre un 2. Mais bon, en même temps, je ne note jamais mes
lectures donc ce monologue est vain. 


Bon, ravie que tu aies enfin lu Murakami même si ce n'est pas celui que je t'aurais recommandé ! Je trouve ton ressenti plutôt positif, donc tu pourrais apprécier l'auteur au meilleur de sa
forme, c'est plutôt pas mal.:)

Géraldine 19/09/2013 16:15



@ AGFE : J'avoue, j'ai hésité entre 2 et demi ou 3 étoiles. Mais comme je suis de bonne humeur... Non, en fait, y'a
des passages que j'ai vraiment apprécié, notamment lorsqu'il est question d'écriture.... Ce n'est pas l'histoire qui m'a le plus plu, mais les relatives digressions en fait ! Bref, ça n'a pas du
tout été un cauchemard ni même une déception, donc ... !



gambadou 16/09/2013 21:37


Amusant, je viens de le finir en audio. J'ai été gênée par le ton monocorde .

Géraldine 19/09/2013 16:12



@ Gambadou : je l'ai écouté en voiture, donc en attention soutenue par mon environnement. Maintenant, si je l'avais écouté dans mon lit, probable que je me serais ennuyée, voire endormie !



Valérie 16/09/2013 20:17


Il est étrange ce roman, comme tous ceux de l'auteur je suppose. J'ai aimé cette version audio. 

Géraldine 19/09/2013 16:05



@ Valérie : Pour l'instant, ma seule mauvaise expérience littéraire dûe au format audio est un livre d'Alexaddre Jardin lu par lui. Sinon, ça me convient bien !



Alex-Mot-à-Mots 16/09/2013 14:48


J'aime bien cet auteur à l'univers à part.

Géraldine 19/09/2013 16:04



@ Alex ; POur l'instant, l'originalité de l'auteur vanté sur la blogo et par réputation ne m'a pas sauté au yeux...



keisha 16/09/2013 14:14


Surtotu ne lis pas 1Q84, tu vas t'endormir! Celui ci est bien, dans les Murakami, mais Les chroniques de l'oiseau à ressort bien meilleures (hélas, un pavé...)

Géraldine 19/09/2013 16:03



@ Keisha : je n'en avais pas l'intention ! Ce n'est pas parce que j'ai testé Murakami que je vais lire toute sa biblio ! Effectivement, tu me connais, le côté "pavé" me rebute.



sylire 16/09/2013 13:25


Même commentaire qu'Enna lis donc Kafka sur le rivage. C'est génial...

Géraldine 19/09/2013 16:02



@ Sylire : Et bien même réponse que pour Enna : je fuis les pavés !



L'Irrégulière 16/09/2013 12:56


Mouais... étant assez mal à l'aise avec la culture nippone, c'est peu probable que ça me plaise !

Géraldine 19/09/2013 16:01



@ L'irrégulière : Ca a été l'occasion pour moi d'y faire une incursion sans trop de risque ni pavé !



Luocine 16/09/2013 10:11


et tu ne dis rien de l'effet livre lu


tu l'as écouté sur quel support?


Luocine

Géraldine 19/09/2013 16:00



@ Luocine : Je dis dans mon billet que la voix monocorde représente assez bien l'atmosphère du livre. Je l'ai écouté dans ma voiture, lors de mes périgrinations de fin août !



enna 16/09/2013 08:51


Pour trouver vraiment l'univers de Murakami, je te conseille vraiment "Kafka sur le rivage"

Géraldine 19/09/2013 15:59



@ Enna : Oui, mais il me semble que celui que tu me conseilles est un énorme pavé non ? J'aime pô les pavés



clara 16/09/2013 08:31


je note  mais en version papier pour moi ! 

Géraldine 19/09/2013 15:59



@ Clara : Je pense que cela devrait te plaire, notamment lorsqu'il est question de création littéraire.