LE VOLEUR D'OMBRES, de Marc LEVY

Publié le 29 Mai 2012

Roman - Editions Pocket - 292 pages - 7 €

 

 

Parution en pocket en mai 2011

 

 

4ème de couv : Et si l'adulte que vous êtes devenu rencontrait l'enfant que vous étiez ? Enfant, il vole les ombres de ceux qu'il croise... et chacune de ces ombres lui confie un secret. Malgré lui, il entend les rêves, les espoirs et les chagrins de deux qu'il aime. Que faire de cet étrange pouvoir... ? Quelques années plus tard, le « voleur d'ombres » est devenu étudiant en médecine... Est-il encore capable de deviner ce qui pourrait rentre heureux ses proches, comme Sophie avec laquelle il étudie la médecine, ou Luc, son meilleur ami, qui voudrait changer de vie ? Et lui, sait-il où le bonheur l'attend ? Amour d'une mère. Inoubliable premier amour. Amour qui s'achève... Amitié longue comme la vie... Le voleur d'ombres est une histoire d'amour au pluriel.

 

 

 

 

Tentation : La 4ème + envie de légèreté

Fournisseur : Achat compulsif de moi même !

 

 

 

 

 

étoile1etdemi

 

 

Mon humble avis :La douceur de la couverture, la 4ème de couv, l'approche des vacances et l'envie d'un livre doudou furent autant d'arguments pour acheter ce livre et vite le glisser dans mes valises.

"Et si l'adulte que vous êtes devenu rencontrait l'enfant que vous étiez ? Enfant, il vole les ombres de ceux qu'il croise"...

L'introduction de cette 4ème était si prometteuse de rêve, d'un soupçon de paranormal, de rencontre entre l'adulte et l'enfant.... Je pensais retrouver l'originalité, l'onirisme, la fantaisie et le suspens des premiers Levy qui avaient été vraiment source de plaisir pour moi.

Comme vous le voyez, je m'exprime à l'imparfait.... A quelques passages près, ma lecture ne m'a pas captivée. Il y avait pourtant matière à une chouette histoire et bien non. Rien n'est exploité, approfondi, abouti. Aussi, j'ai lu une histoire d'une platitude assez agaçante, sans rebondissement, ni coup de théâtre final. Rien. Au point que la 4ème de couv m'est parue publicité mensongère (vous me direz, ce n'est pas une première). A part pléthore de bons sentiments, je n'ai pas trouvé beaucoup de vraies émotions, ni même la légèreté recherchée. Quelques jours après, j'ai l'impression que même l'auteur ne croyait pas plus que ça à son histoire pour ne pas l'avoir plus travaillée. C'est une suite d'ingrédients sensés efficaces (ceux de Marc Levy sont tout de même reconnus), sans sauce ni cuisson. Bref, je suis déçue et je pense que je vais reprendre ma distance envers Marc Levy. Autant en lisant le Musso de l'an dernier, j'avais décelé le véritable respect et le plaisir de l'auteur d'écrire pour ses lecteurs, autant ce voleur d'âmes me fait l'effet d'une imposture. En tout cas, il m'a franchement volé mon temps !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Morgane 01/06/2012 08:51


Il faut reconnaitre ce n'est pas son meilleur mais j'ai quand meme beaucoup aimé meme si j'ai été déçu par la fin 

Géraldine 08/06/2012 14:32



@ Morgane : C'est clair, je regrette l'époque de ses débuts et notamment, un livre hors norme dans sa bibliographie : les enfants de la liberté !



divorce 31/05/2012 10:45


Bonjour, je lis énormément et je suis toujours à la
recherche de bon roman, “Le voleur d’ombres“ me tente beaucoup. Merci pour vos conseils. 

Géraldine 09/06/2012 16:48



@ Divorce : De rien, n'hésitez pas à revenir faire vos emplettes lectures par ici !



Philippe D 30/05/2012 21:31


Ben, tu vois, moi, j'ai beaucoup aimé ce titre. J'y ai trouvé tellement d'émotions que j'ai pardonné tout le reste comme l'abandon (ou presque) du véritable sujet du livre en cours de route.


Par contre, je me suis fortement ennuyé avec "Le voyage de Mr Daldry" que je viens de terminer.


Bonne soirée.

Géraldine 09/06/2012 16:49



@ Philippe : Oui, bcp de gens ont aimé ce livre, j'ai même une amie qui a versé quelques larmes. Mais du coup, moi j'ai à priori décidé d'en rester là avec levy, donc je n'ai pas lu le Voyage de
Mr Daldry. Par contre, je continue à suivre Musso avec plaisir !



A_girl_from_earth 29/05/2012 23:45


J'aime quand on ose ne pas aimer une valeur sûre (pour soi).

Géraldine 09/06/2012 16:53



@ AGFE : To be honest until I die, that's tue purpose of my life !



Sandrine(SD49) 29/05/2012 17:47


Je n'ai même pas réussi à le terminer, c'est pour dire ....

Géraldine 09/06/2012 16:54



@ Sandrine : Je comprends. C'est que de mon côté, j'ai une facheuse tendance à m'obstiner quand ça me plait pas car j'espère toujours que la balance s'inverse par un petit détail !



Anne Sophie 29/05/2012 11:22


bon bah je passe

Géraldine 09/06/2012 16:55



@ Anne Sophie : Je ne te contredirais pas, mais reviens quand même !



canelle56 29/05/2012 09:42


Je ne l'avais pas encore lu ..sourires


Bises Geraldine

Géraldine 09/06/2012 16:56



@ Canelle : Pas essentiel pour être en bonne conscience !