LE ROI BANAL, BD d'OZANAM et KYUNG-EUN

Publié le 30 Juillet 2013

http://img.bd-sanctuary.com/bds/big/le-roi-banal-bd-volume-1-simple-8553.gifBD - Editions KSTR - 136 pages - 15 €

 

 

 

Parution en septembre 2009

 

 

 

 

Le pitch : "J'ai l'honneur de déclarer la naissance du Royaume de Georgettia, et devant cette assemblée, je me sacre Roi Miao, premier souverain de la royauté"

 

 

 

 

Tentation : La couv' et le pitch

Fournisseur : La bib

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg

 

 Mon humble avis : Louis est veuf depuis des années, voire au moins deux décennies. Il vit de solitude avec son chien et observe sa voisine du coin de l'oeil. Sa fille se montre accariâtre et son gendre insipide. Quant à ses petits enfants, ils ont dépassé depuis longtemps les rêves de leur grand père qu'ils ignorent superbement.... Alors, est-ce par jeu, par ennui, par amour pour sa défunte femme ou par sénilité, Louis se crée un royaume, celui de Geogettia. Avec son chien, il en est le seul habitant... Mais autour de lui, tout prend une apparence de conte. Sa voisine devient même une inaccessible princesse, il y a des monstres et des chevaliers. Louis va même jusqu'à se créer une pièce d'identité unique, un cachet de poste etc... Par un concours de circonstance, Gilles, son gendre, va découvrir les manigances de son beau père. C'est alors que dans cette famille qui manque plutôt de communication et d'empathie, chacun va se révéler et découvrir l'autre.

La lecture de cette BD me fut bien agréable. Je la trouvais aux premiers abords très simple et naïves, pour la considérer au fil des pages comme subtile et très symbolique. Dessins et couleurs m'ont bien plu. Vivants et expressifs avec parfois des moments enfantins lorsque les auteurs nous emmènent dans le royaume de Louis, avec châteaux forts et autres. Les visages ressemblent à des visages, sauf quand ils prennent la forme du sentiment exprimé. Ainsi, certains deviennent des têtes de serpents et autres.

Le roi banal, c'est l'histoire d'un amour qui va au delà de la mort. Les thèmes traités sont forts : le deuil, le manque de communication, l'ignorance des profondeurs et de la réalité de l'autre et surtout, les rêves... Que l'on réalise en rêvant éveiller, ou ceux dont la vie nous a éloigné et nous fait le cadeau de nous offrir une nouvelle chance. Cette BD fourmille de tendresse et en génère autant.

 

 

http://www.delitoon.com/images/episodes/images/1179/roibanal1ip097p120fr101h.jpg

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 01/08/2013 22:28


Ça m'a l'air d'être une jolie petite trouvaille ça ! (moi dès que je vois des noms d'auteur un peu étrangers, tendance asiat', ça m'attire déjà  - et le titre aussi me parle). Bon, hé bien à ma prochaine virée bib' !

Géraldine 02/08/2013 16:55



@ AGFE : Par contre, l'un des deux auteurs à fait ses études en Belgique, dans la même école que mon père. Dingue non ? !



Coccinelle 31/07/2013 11:19


Une BD lue à sa parution, j'avais bien aimé les dessins, les couleurs et l'histoire

Géraldine 02/08/2013 16:59



@ Coccinelle : Comme moi. BD pas extraodinaire, mais bien sympathique