LE PHOTOGRAPHE t3, BD + DVD de GUIBERT, LEFEVRE ET LEMERCIER

Publié le 5 Février 2014

http://www.bdouebe.net/img/lephotographe/lephotographe3couv.jpgBD - Editions Dupuis - 98 pages - 19 € avec le DVD

 

 

 

Parution en janvier 2006

 

 

L'histoire (vraie) :

   
     

Fin 1986. Après trois mois passés avec les MSF en Afghanistan, Didier Lefèvre, le Photographe, décide de rentrer seul en France. Juliette, la chef de mission, s'y oppose ; sans la protection de l'équipe, sans parler la langue, c'est trop dangereux. Didier insiste. Juliette, finalement, lui cède la responsabilité qu'elle exerce sur lui : " Tu es majeur et vacciné. Si tu veux partir, pars ". Et c'est le retour. Un retour riche en péripéties et en rencontres, léger et heureux dans les premiers jours, âpre et pénible à l'extrême les jours suivants. Ses photos et sont récit en témoignent. La mission et le chemin du retour marqueront sa vie à jamais. De la même façon que longtemps encore après avoir refermé ce livre poignant, merveilleusement écrit, photographié et dessiné, les lecteurs auront l'Afghanistan chevillé au coeur, et qu'ils n'oublieront jamais ces hommes et ces femmes qui " tentent de réparer ce que d'autres détruisent ".

    
-toile4.jpg
 
Mon humble avis : Comment ne pas mettre 4 étoiles à ce 3ème et dernier tome de la série, même s'il est un tout petit peu moins intéressant que les deux autres ?
Le 2ème tome terminait alors que Didier venait de décider de rentrer seul au Pakistant, puisque sa mission de photographe au sein de l'équipe d'MSF s'achevait. Ce tome ci est donc plus centré sur le personnage de Didier et son long, plus long que prévu chemin du retour, et bien sûr, sur l'Afganistan, pour le meilleur comme pour le pire, au niveau humain, puisque nous sommes toujours en période de guerre. Il y a des gens qui le raquette, d'autres qui le laisseraient pour mort en bord de chemin, d'autres qui le ramassent, et le sauvent.
Ce tome est "moins" dur à lire, puisque nous n'affrontons "que" les conséquences secondaires de la guerre sur le comportement humain. Mais la nature n'en n'est pas moins hostile et face à cela, même le plus grand homme peut y perdre la raison. C'est ce qui arrivera à notre photographe, pendant quelques heures. La peur, entre autre celle de mourir là alors qu'il voulait juste rentrer, l'amène a faire l'inimaginable. Impossible de juger bien sûr, mais au contraire, on ne peut que demeurer admirative devant la force de ces gens qui vont au fond d'eux même et du monde pour témoigner, sauver, réparer.
Histoire d'alléger un peu l'atmosphère, il y a des passages assez comique lors des rencontres de 2 cultures, avec 2 langues différentes qui ne se comprennent pas. Les Afgans que Didier croisera en chemin lui demanderont, en guise d'introduction, quelle est sa religion. Heureusement, il est chrétien et non juif... Car il est bien expliquer que nos occidentaux assistent alors à l'émergence de deux Islam..... L'Islam radicale et l'Islam nationaliste.... Car au fond de l'Afganistan, en ces temps de guerre, les seules écoles qui restent un tant soit peu ouvertes sont les mosquées. Et Juliette, la chef d'MSF afganistan, de s'interroger sur la possibiliter de reconstruction du pays un fois que la guerre sera terminée. Comment, des gosses qui auront grandi une kalashnikov à la main et des versés du Coran dans l'autre, pourront ils rebâtir un pays ?
Il faut tout de même savoir que Didier ne sortira pas indemne de ses quelques mois Afgans et de se retour très éprouvant. Entre fatigue extrème, effort, manque d'hygiène et sous-nutrition, il perdra par la suite 14 dents....
En post face de cet album, un portrait de chaque personne rencontrée au cours des 3 tomes, ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus... La bande d'MSF a depuis longtemps quitté l'association... Certains sont devenus vignerons dans le Sud Ouest.... Quoiqu'il en soit, c'est une équipe unie pour la vie, qui, loin des horreurs de la guerre, vivent de bons moments ensemble. Ces dernières pages sont une belle bouffée d'oxygène et un sacré gage sur la grandeur humaine.
Ces 3 tomes m'auront profondément marquée. Jamais je n'oublierai ces bénévoles, ces hommes et ces femmes que le mot "admirable" ne suffit pas à décrire.
 
LE DVD : Ce 3ème tome est accompagné du DVD des images filmées pendant cette mission MSF en Afganistan par Juliette Fournot. Il complète extrèmement bien les 3 BD. Déjà, on y voit le vrai visage de cette fameuse Juliette, et des quelques médecins qui l'accompagnent. Le DVD explique aussi parfaitement l'aspect logisqtique et la préparation d'une mission, (ces missions MSF sont clandestines) depuis l'achat de 120 chevaux et mulets jusqu'à l'empaquetage du matériel médical. Dans les 120 bêtes, il est prévu que 10% n'arrivent pas à destination... Une bête de perdue avec son chargement, c'est aussi 2 semaines de soins de moins sur place. Il y a la route aussi. 3 semaines à pieds dans la caillasse, de nuits, des cols dont certains à presque 600 mètres. Et puis il y a les Afgans, depuis les chefs de guerre, en passant par les bénévoles, les Moudjadins, les gamins armés, ceux qui ne le sont pas, les blessés, les morts.
Attention, ce DVD est très dur à regarder. Les images sont terribles, car nettes et réelles (là où les photos noir et blanc des BD ne montraient pas forcément le détail et la couleur.
C'est dur au niveau animal, on voit des ânes tomber dans des torrents et se noyer, ou des chevaus mourir d'épuisement.
C'est dur au niveau humain.... Cette jeune fille qui s'est pris des éclats d'obus dans les vertèbres et qui plus jamais ne rermarchera... Ce gamin dont le bras a été transpersé par une balle et qui ne pleure même pas lors de soin.
C'est dur au niveau médical.... On assiste à une partie de l'opération du jeune homme qui s'est fait arraché la machoire par des éclats d'obus... C'est dur mais mon dieu, comme c'est fort... L'on voit les deux médecins recoudre cette machoire à la lampe frontale, patiemment.... Et la photo du blessé, deux mois après : un bel homme, un miracle de ce que l'homme peut faire. Pas n'importe quel homme j'en conviens, un homme extraordinaire.
Alors malgré la violence morale  et visuelle de ces images, je pense qu'il faut savoir les regarder, pour ne pas oublier la chance que l'on a de ne pas avoir à les vivre et pour que, chacun de notre côté, nous fassions en sorte que "plus jamais cela", même si cela arrive encore bien trop souvent de part notre planète.
Ces BD et ce DVD sur les résultats de la guerre sont un formidable appel à la paix !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

lasardine 28/02/2014 19:23


ce sera ma BD du prochain mercredi


je ne m'en remets encore pas figure toi! j'ai peur que mon billet ne reflète pas à quel point ça a été un vrai choc!


mon mari vient de terminer le tome 3, du coup ça m'a replongé dedans, on en a discuté, il a adoré lui aussi!


quelle lecture, mais quelle lecture!!!

Géraldine 14/03/2014 17:12



@Lasardine : Oui, effectivement, quelle lecture, innoubliable ! Curieux que l'on n'en parle pas plus sur la blogo ?



sylire 20/02/2014 07:03


Un extrait de mon billet :


Emmanuel Guilbert a rencontré, lors d'un séjour à l'île de Ré, Alan Igran Cope, un
américain à la retraite, ancien soldat américain. De cette rencontre est née une solide amitié et deux bandes dessinées : "La guerre d'Alan" (en trois tomes) et "L'enfance
d'Alan" 


Mon billet :


http://sylire.over-blog.com/article-l-enfance-d-alan-emmanuel-guibert-116728988.html


Je l'ai classé dans mes coups de coeur

Géraldine 28/02/2014 19:13



@ Sylire : j'espère le trouver à la bib'!



lasardine 20/02/2014 07:03


j'ai lu les 3 d'affilée oui, et regardé le DVD


je crois que c'est la lecture la plus marquante qu'il m'ait été donné de faire!


mon billet est rédigé, il âraîtra dans quelques jours :)

Géraldine 28/02/2014 19:11



@ Lasardine : Pareil pour moi, ces 3 BD resteront inoubliables !



sylire 07/02/2014 13:14


J'ai très envie de lire cette série un jour ou l'autre car j'avais beaucoup aimé "l'enfance d'Alan".

Géraldine 19/02/2014 23:51



@ Sylire : je ne connais pas "l'enfance d'Alan" ! C'est quoi le sujet ?



lasardine 06/02/2014 20:28


j'ai terminé cet après midi le premier tome :)


je continue!!

Géraldine 19/02/2014 23:52



@ Lasardine : Vu le délais de mes réponses à mes comm, je suppose que depuis, tu as pu lire les 3 tomes !? Alors ???



A_girl_from_earth 05/02/2014 23:47


Tu me donnes envie de relire cette formidable série ! En plus je n'ai pas connu l'édition avec DVD...

Géraldine 19/02/2014 23:53



@ AGFE : Demande le à ta bib, car moi, je ne savais pas non plus qu'il y avait un DVD et c'est ma bibliothécaire qui a bien fait son boulot. Quand elle m'a vu emmener ce tome, elle m'a dit : vous
savez qu'il y a un DVD ? Et elle est allée me le chercher !



Violettte 05/02/2014 20:28


je note mais pas pour tout de suite parce que la mâchoire arrachée, glourp!

Géraldine 19/02/2014 23:54



@ Violette : Le passage est assez court ! Et cette BD est finalement messagère de tant de belles possibilités humaines malgré la guerre !



Hélène 05/02/2014 09:10


J'ai lu ces BD avant le blog, j'aimerais les relire, elles m'avaient marquée !

Géraldine 19/02/2014 23:56



@ Hélène : Je pense aussi que je m'en souviendrai encore dans de nombreuses années !



keisha 05/02/2014 08:42


Lu et aimé, tu me donnes envie de le relire, tiens;.. Et j'ignorais qu'il y eût un DVD...

Géraldine 05/02/2014 15:48



@ Keisha : Le DVD est logiquement glissé en fin du 3ème tome... Vois avec ta bib au cas où...