LE JEUNE ARCHIMEDE, d' Aldous HUXLEY

Publié le 3 Mai 2010

Nouvelles - Editions Folio - 114 pages - 2 €

 

Résumé : En vacances en Italie, le narrateur et sa femme font la connaissance du petit Guido, un enfant du village ; il ne sait ni lire ni écrire, mais est incroyablement doué pour la musique et les mathématiques. À six ans, il est capable de démontrer le théorème de Pythagore plus simplement qu'Euclide ! Aldous Huxley fait preuve d'un humour et d'une humanité qui placent ces deux nouvelles parmi les plus belles pages de l'auteur du Meilleur des mondes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     -toile2.jpg

 

Mon humble avis :"Auteur de près de 50 livres, Huxley s'est imposé à la fois comme écrivain (Le meilleur des mondes) et comme l'un des plus grands penseurs du XXè siècle. Il a laissé une oeuvre qui allie profondeur mystique, humour et sens de la formule." La première phrase me laisse dubitative.... je n'avais jamais entendu parler de cet auteur.... que de lacunes dans ma culture littéraire, à moins que ce Monsieur ne soit pas si connu que cela. Ça me rassurerait !

Tout à fait d'accord avec la deuxième phrase.

Dans ce livre,  2 nouvelles... La première est effectivement d'un humour fin et discret fleurant le sarcasme, mais pas moins efficace. Une bigote qui essaie de se comporter comme une pauvre pour gagner en grandeur d'âme, tente d'élever ses enfants dans la même direction. Sa fille, excédée par la méthode éducative de ses parents, lui donne du fil à retordre. Jusqu'à ce que celle ci aille passer quelques mois chez sa tante... Une belle réflexion sur la façon de d'éduquer les enfants, sur les besoins de rempart, d'ordre et de liberté... je ne m'étendrai pas sur le sujet car comme je n'ai pas d'enfant, "je ne peux pas comprendre !"

La deuxième nouvelle, Le Jeune Archimède, m'a beaucoup plus touchée, malgré un début très "contemplatif". Ce début plaira à quiconque aime la Toscane ou s'essaie à la peindre. Il s'agit ici de la découverte du génie d'un enfant. Au début, l'on croit que le sujet de ce génie est la musique.... Mais le narrateur découvre qu'il s'agit des mathématiques.

De belles réflexions et formules sur le génie, la place qu'on lui laisse pour s'épanouir, les chances de devenir génie... Et une théorie non moins négligeable : un génie ne le serait pas forcément devenu s'il était né dans une autre époque. Mais aussi, une deuxième leçon sur l'écoute nécessaire de ce que l'enfant dit de lui même sans le savoir et l'aider à exploiter son don sans en faire une fierté ou un objectif personnel d'adulte.

 

Deux nouvelles qui ne manquent pas d'intérêt mais qui, hélas, s'embourbent un peu trop dans les détails durant les premières pages.... La lectrice que je suis a eu beaucoup de mal à entrer dans ces histoires, même si ensuite, elle n'a pas boudé son plaisir. Et puis un peu de culture vite lue ne peut nuire à la santé !

 

"Il est plus facile d'être  en colère que d'être triste, c'est moins douloureux"

 

"Cet enfant, pensai-je, a eu la chance de naître à une époque qui lui permettra de mettre ses dons à profit.... S'il était né quand se bâtissait Stonehenge, il aurait pu consacrer une vie entière à découvrir les rudiments de ce qu'il pourra maintenant avoir une chance de prouver"

 

"Beethoven né en Grèce aurait dû se contenter de jouer d'aigres mélodies sur la flûte ou la lyre.... il lui aurait été impossible  d'imaginer la nature de l'harmonie."

 

 

 

                                                

                                                               E

 

                                                  

 

 

 

DAL PAL : 116 - 26

42823900_p.jpg

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Cynthia 05/05/2010 23:17



Tu me fais penser que j'ai toujours dit que je lirais "Le meilleur des mondes", comme plein d'autres classiques d'ailleurs ^^


 



Géraldine 06/05/2010 18:33



@ Cynthia : Idem, il y a tellement de classique que je dois lire depuis une éternité. Mais faut dire que la production actuelle est plutôt sympa et la blogo nous incite pas mal à lire tous ces
nouveaux livres que nous ne connaitrerions même pas sans la blogo.



Alex-Mot-à-Mots 05/05/2010 17:52



Tout à fait d'accord avec toi : un peu de culture ne nuit pas à la santé.



Géraldine 06/05/2010 18:29



@ Alex : Yep, par contre, elle ne suffit pas. S'il suffisait de connaître la pleyade pour être en bonne santé, ça se saurait !!!



ulaz 03/05/2010 13:06



Je possède "Le meilleur des mondes" dans ma bibliothèque. Il semble que ce roman soit un des classiques de la littératuire SF et il est souvent qualifié de chef d'oeuvre. Je ne l'ai pas encore
lu... 


Malgré ton avis mitigé, je note pour ces nouvelles car j'apprécie ce genre littéraire.



Géraldine 05/05/2010 18:41



@ Ulaz : Et bien si tu lis un jour "le meilleur des mondes", je serais intéressée par ton avis. Je dis ça pour te motiver à le lire !!!



Bénédicte 03/05/2010 13:05



ça ne me  tente pas plus que ça



Géraldine 05/05/2010 18:43



@ Bénédicte : Mouais, faut dire que je n'ai rien écrit de vraiment enthousiasmant sur ce livre !



gambadou 03/05/2010 11:12



Si ça peut te rassurer, je n'ai jamais  lu  cet écrivain.



Géraldine 05/05/2010 18:44



@ Gambadou : Voui, ça me rassure car des fois, je me sens vraiment inculte... Bon faut dire, c'est pas en emportant du chattam et du nothomb en vacances que je vais combler mes lacunes. Mais
d'ailleurs, ai-je vraiment envie de les combler ou juste de lire ce qui me fait plaisir ??!!!



clara 03/05/2010 10:59



Mouais, ... bon je passe !



Géraldine 05/05/2010 18:45



@ Clara : Faut dire, j'ai rien écrit de super motivant sur ce bouquin !