LA PEINE DU MENUISIER, de Marie Le GALL

Publié le 1 Juillet 2010

Roman - Editions Phébus - 283 pages - 20 €

 

 

Résumé : Son père est une ombre solitaire. sa maison bruisse de silences et les murs de pierre suintent le mystère... La narratrice grandit clans une atmosphère lourde de non-dits. Pourquoi celui qu'elle appelle le Menuisier est-il si lointain ? Pourquoi sa famille semble-t-elle perpétuellement en deuil ? Elle aimerait poser des questions. ruais on est taiseux dans le Finistère. Livrée à ses doutes et à ses intuitions., elle écoute les murmures, rassemble les bribes. Tisse patiemment une histoire. Des années lui seront nécessaires pour percer le secret de son ascendance. mesurer l'invisible fardeau dont elle a hérité. D'une plume à la fois vibrante et pudique. Marie Le Gall décrypte l'échec d'une relation père-fille et touche au coeur.

 

 

 

 

 

 

  

 

                                      -toile3.jpg

 

Mon humble avis :  Un livre qui a remporté le prix du roman Breton, souvent chroniqué avec enthousiasme sur la blogosphère et enfin, une auteure présente au salon des Etonnants Voyageurs de St Malo... Donc 3 bonnes raisons de l'acheter et de le lire dans les plus brefs délais !

Ce livre est un véritable chef d'oeuvre ! L'écriture y est magnifique, maîtrisée, soutenue sans être inaccessible. Douce, envoûtante, mélancolique, intimiste. Les mots semblent choisis avec précision pour décrire les sentiments qui lient, même dans le silence, des êtres proches que tout sépare. L'humour n'est pas absent non plus, lorsque l'auteur évoque "ses encadrés" (les innombrables défuns encadrés en sépia). C'est toute une époque de la Bretagne qui se déroule sous nos yeux, la Bretagne, la vraie, celle que je connais très peu, voire pas du tout. La Bretagne des paysans du Finistère. Outre la qualité littéraire de "la peine du menuisier", l'attrait culturel de ce texte est indéniable. Enfin, c'est un livre qui touche profondément, surtout lorsqu'il évoque la "folie" de la grande soeur", la relation manquée entre un père et sa fille et surtout, ces non-dits, vicieux, qui rongent petit à petit votre vie... et vous empêche de vous épanouir.

Alors, pourquoi 3 étoiles ( et non 4 ) attribuées comme ce livre le mériterait ? Parce que j'ai ouvert ce roman comme si j'ouvrais un écrin, sûre d'y trouver un bijou. Le bijou était bien là, mais il m'a fallu une bonne centaine de pages pour le voir briller. Il était comme trop précieux pour que je puisse l'apprécier pleinement, pour que je sache comment le tenir, comment le porter sans l'abîmer... Une rivière de diamants peut être "lourde" à porter et  ne pas convenir à tout le monde...  Même s'il traite de la paysannerie, ce livre était un peu trop noble pour moi. Un livre peut-il être trop bien ??? Peut-être pas. C'est sans doute moi qui ne suis pas assez...

Alors, j'adresse toute mon admiration à Marie Le Gall. Un premier roman aussi remarquable, cela force le respect.

 

 

Les avis de Sylire, d'Aifelle, de Gambadou

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

denis 14/07/2010 09:33



bien noté


j'aime beaucoup ce que fait Phebus



Alex-Mot-à-Mots 12/07/2010 21:12



Un livre que je qualifierai d'étrange, par son atmosphère.



Leiloona 06/07/2010 09:07



Un livre qui fut pour moi un coup de coeur !



Géraldine 09/07/2010 12:42



@ Leiloona : Je reconnais qu'il est admirable !



A_girl_from_earth 04/07/2010 16:20



Très intrigant ton commentaire! Un livre trop bien? Véritable chef d'oeuvre? Mmmh je note!



Géraldine 05/07/2010 12:00



@ AGFE : Je te conseille d'aller lire d'autres billets, notamment celui de Clara et les mots ou les mots de clara, un truc comme ça !



Thaïs 03/07/2010 19:01



je le note même si ce n'est pas un joyau c'est un bijou :)



Géraldine 05/07/2010 12:01



@ Thaïs, oui, c'est vraiment un très bel écrit et un magnifique témoignage de la Bretagne à une époque pas si lointaine.



sylire 02/07/2010 22:08



J'ai connu ce monde-là, celui de mes grands-parents. Une raison de plus pour moi pour le classer dans mes coups de coeur.



Géraldine 05/07/2010 12:27



@ Sylire : Ah oui, tu as du retrouver le passer de ta famille et sans doute comprendre encore mieux ton héritage familial.



esmeraldae 02/07/2010 09:40



je n'avais pas aimé cette lecture



Géraldine 05/07/2010 12:28



@ Esmeraldae : je peux le comprendre, moi il m'a fallu presque 1/3 du livre pour l'apprécier à sa juste valeur.



bladelor 01/07/2010 10:18



Magnifique billet ! Je vais peut-être le sortir de ma PAL, tiens !



Géraldine 02/07/2010 10:47



@ Bladelor : Oui, c'est un livre qui mérite de ne pas prendre la poussière trop longtemps !



clara 01/07/2010 08:17



Un coup de coeur ! Une lecture qui m'a bouleversée...


 



Géraldine 02/07/2010 10:48



@ Clara : oui, je me souviens de ton billet, qui n'est d'ailleurs pas étranger à mon achat !