LA LOI DE LA TRIBU, d'Arthur UPFIELD

Publié le 2 Mars 2010

Policier, Collection 10/18 - 286 pages - 7 €

 

 

Résumé : Au cœur du bush, dans une région qui n'a plus aucun secret pour les aborigènes, comment le cadavre d'un étranger a-t-il pu passer inaperçu ? D'autant que celui-ci est retrouvé dans le Lit de Lucifer, un cratère creusé par un météore bien des années plus tôt. Missionné par le gouvernement fédéral, l'inspecteur Bonaparte doit découvrir ce que l'homme faisait avant sa mort et quelles motivations peuvent bien pousser les Blancs des exploitations voisines, les tribus aborigènes locales et les Noirs sauvages du désert à cacher des informations à la police. Blanc par son père et aborigène par sa mère, Bony semble le plus à même de comprendre les dissensions sous-jacentes entre les habitants de la région, et son excellente connaissance des légendes tribales sera un atout indispensable dans sa quête de la vérité.











                                      -toile3.jpg

Mon humble avis :Un cadavre étranger laissé dans le cratère d'une météorite en plein désert australien... L'inspecteur Bonaparte est dépêché par le gouvernement pour éclaicir le mystère. Celui ci connaît l'identité du défunt, mais ni Bonaparte ni le lecteur ne la connaîtront jamais. Curieux non ? Ce qui importe ici, c'est que faisait l'étranger dans ce coin et comment il a atterri au milieu du cratère sans laisser aucune trace ? Bonaparte (ou Bony pour les intimes), est un héros récurrent chez Upfield (donc vous pouvez devenir intime). C'est aussi un espère d'Hercule Poirot, mais sans moustache. Il n'est pas Belge mais australien, de sang mêlé comme on dit. Il connaît aussi bien les habitudes des blancs, que les coutumes des aborigènes, ou encore les légendes des noirs sauvages. Il observe, se promène, interroge, fouine, expérimente et déduit... Il fait chaud, une certaine langueur se transforme parfois en quelques longueurs dans le texte.
Je dirais presque que l'enquête est en second plan, tant Bony agit dans la discrétion sans paraître agir, ni nous faire part de toutes ses découvertes au fure et à mesure. D'ailleurs, on se demande parfois s'il mène l'enquête où gère les problèmes de relations humaines relatives à toutes communautés ou les deux à la fois....
Je dirais donc que l'intérêt du livre fut pour moi ailleurs. Dans les paysages du bush, dans les légendes aborigènes, dans le déroulement de la vie dans ces fermes reculées, dirigées par des blancs et employant des natifs.  Mais surtout, dans l'équilibre précaire de ces gens d'origines raciales différentes, qui font tout pour vivre en bonne entente et bonne intelligence dans le respect des traditions de chacun : les aborigènes, les noirs sauvages, les blancs, les sangs mêlés, et les assimilés, qui se retrouvent partagés entre des traditions et des instincts millénaires et une instruction "coloniale". Arthur Upfield explique tout cela avec beaucoup de clarté.
Même si l'enquête est en second plan, elle garde son intérêt et son mystère pour faire de ce roman une lecture très agréable et surtout un voyage très instructif dans le bush.
 


                                                                                          challenge ABC
                                                                                                                 U


DAL PAL 96 - 21
42823900_p.jpg

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost 0
Commenter cet article

Dolce Vita 07/03/2010 16:25


Coucou , j'aime beaucoup ton blog , j'adore lire aussi et en matière de thriller , je suis surprise de ne pas trouver NICCIFRENCH , je te conseille : Au Pays des Vivants , j'espère que tu as bien
repris le boulot !


Géraldine 08/03/2010 12:05


@ Dolce vita : merci pour tes compliments. J'ai encore un paquet de thrillers à lire mais effectivement, aucun niccifrench. Je note donc tes conseils !


Alex-Mot-a-Mots 05/03/2010 17:38


Je n'en ai lu qu'un de cet auteur, et je l'ai adoré.


Géraldine 08/03/2010 18:58


@ Alex : Il y a une ambiance sympa, un peu désuette. Et puis un apport culturel indéniable !


Lilibook 04/03/2010 20:10


Rhooo, ça me plaît bien ça, je prend note.


Géraldine 10/03/2010 10:48


@ Lilibook : C'est divertissant et très instructif, donc deux bonnes raisons de le lire.


Pickwick 04/03/2010 16:09


Je note pour mes prochaines envies de "voyages" en Australie ! Merci !


Géraldine 09/03/2010 17:38


@ Pickwick : Oui, l'australie est décidemment un pays qui se prête très bien au romanesque !


Mélopée 03/03/2010 14:00


J'avais entendu parler d'Arthur Upfield avec "La mort d'un lac" qui avait l'air moyennement convaincant. Je ne sais pas si ce type de romans pourrait me correspondre mais le dépaysement du bush
australien me tente bel et bien !


Géraldine 04/03/2010 10:44


@ Mélopée : La seule façon de le savoir, c'est de tester ! Je t'encourage à revenir sur mon blog aujourd'hui, il y a une surprise !


Mango 03/03/2010 00:01


J'ai bien envie de lire au moins un livre de cet auteur! 


Géraldine 04/03/2010 10:43



@ Mango : Oui, on y apprend plein de chose. Et puis, si l'an prochain tu t'inscris au challenge ABC, cet auteur est très pratique pour la lettre U.
Je t'incite  revenir sur mon blog aujourd'hui, il y a une "surprise".



herisson08 02/03/2010 20:08


Je ne suis pas emballée... :) Bises


Géraldine 03/03/2010 22:33


@ Hérisson : C'est pourtant un livre très intéressant culturellement ! Il joint l'utile à l'agréable !


clara 02/03/2010 19:26


A voir pour plus tard...Et, un auteur à découvrir pour moi.

Belle fin de journée,
Clara



Géraldine 03/03/2010 22:32


@ Clara : je ne sais pas si tu participes au challenge ABC, en tout cas, cet auteur est bien pratique pour la lettre U, pas si courrante. Et puis franchement, j'ai appris plein de chose sur les
aborigènes.


keisha 02/03/2010 18:59


j'en ai lu deux, on découvre bien l'Australie, c'est l'intérêt!


Géraldine 03/03/2010 22:31


@ Keisha : Oui, un livre qui te fait faire un sacré voyage ethnique depuis ton canapé et pour 7 € !!!


belledenuit 02/03/2010 17:58


Je n'ai lu qu'un titre de cet auteur mais j'avais beaucoup aimé le dépaysement qu'il procure. Il me faudrait m'y remettre !


Géraldine 03/03/2010 22:30


@ Belledenuit : Même si j'ai beaucoup aimé celui ci, je ne sais pas si j'en relirai d'autres. Dans l'absolu, je recherche un peu plus d'action dans le polars que je lis !