LA FEMME DE NOS VIES, de Didier VAN CAUWELAERT

Publié le 26 Septembre 2013

 

 http://media.rtl.fr/online/image/2013/0325/7759852427_la-femme-de-nos-vies.jpg

 

Roman - Editions Albin Michel - 294 pages - 19.50 €    

 

 

 

Parution le 1er mars 2013

 

 

L'histoire : Voilà près de 50 ans que David n'a pas de nouvelles d'Ilsa, depuis qu'enfant, elle l'a sauvé de l'ignoble barbarie nazie, puis mis dans un avion direction les USA. Puis une alerte internet lui apprend qu'Ilsa est mourante, là où toute à commencer. David revient en Allemagne. Au chevet d'Ilsa, il rencontre Marianne, la petite fille de cette dernière. De sa grand mère, Marianne ne connait que sa réputation encombrante de nazie, mais absolument pas son Histoire. David raconte la vraie Ilsa à Marianne qui verra enfin sa vie chamboulée. Et pendant qu'il y est, David avouera sa véritable identité.

 

 

 

 

 

Tentatrice : L'Irrégulière

Fournisseur : La bib'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

 Mon humble avis : Un véritable coup de coeur, coup de poing dans le ventre et caresse des mots ! Si cet exemplaire n'appartenait pas à la médiathèque, j'en ferais un livre de chevet, pour en relire encore et encore des passages, des phrases, des pages.

Cette histoire est faite de flash back dans la grande Histoire, la 2ème Guerre Mondiale... Et je me suis instruite, beaucoup, sur ce qui se déroulait à l'époque de l'autre côté de notre frontière. A vrai dire, j'en ignorais tout. Je n'avais jamais entendu parlé de ces enfants allemands, juifs, soit disant handicapés, qui échappaient à la chambre à gaz parce qu'ils possédaient un savoir, un génie, que ce soit dans les mathématiques, les sciences physiques ou naturelles etc... Le IIIème Reich les dressaient à devenir les meilleurs, et attendait d'eux qu'ils trouvent la recette de la race parfaite, de la bombe atomique, j'en passe et des meilleurs. David était de ceux là, il est le seul survivant. Survivant de deux massacres. Le premier qui lui a fait endossé l'identité de son copain David 1er, qui a préféré rejoindre sa mère défunte. Le deuxième, parce qu'il a été expédié In Extremis en Amérique pour y rencontrer Albert Einshten et devenir son assistant.

Avec ce roman, nous plongeons donc au coeur de la Résistance Allemande, ultra discrète mais pas moins efficace. Et de découvrir un Hitler encore plus stupide que je ne l'imaginais. J'ignore si la stupidité détaillée ici est historique ou "invention" de l'auteur, peu importe, notre idée est de toute façon faite sur ce fou à moustache. Voilà donc le premier argument qui rend déjà ce livre incontournable. Comme j'aime apprendre, comme j'aime lire !

Vous pensez sans doute que ce livre est dur et larmoyant ? Pas du tout ! Malgré un sujet sensible et douloureux, Didier Van Cauwelaert a fait de son narrateur un personnage alerte, facétieux, taquin, séducteur malgré ses 7 dizaines, aussi émotif que drôle.  Quel sens de l'humour même... Un sacré Papy ! On ne peut que l'aimer et tourner les pages avec lui !

Autre richesse de ce roman si dense : les relations qui se créent dans le passé, qui survivent au temps et au silence, et celles qui naissent dans le présent. Entre David l'enfant puis l'adolescent et Ilsa, sa sauveuse qui doit se montrer rude envers lui. Entre David et Marianne, la petite fille, avocate paumée qui subit la réputation erronée de sa grand mère. Dans ce roman, tout y est écrit, décrit et suggéré à la perfection quelques soient les sujets traités et leur abandonce. Le principal est bien sûr la Résistance, dans toutes ses nuances et sous toutes ses formes, depuis celle des enfants à celles des adultes, même si ceux ci paraissent soumis. Se méfier de l'eau qui dort, de l'Histoire officielle. Le poids des secrets de familles et des schémas, le devoir d'insolence pour échapper à ceux ci, les choix de vie, le pouvoir que nous avons sur nous même. Je ne vous les citerai pas tous, découvrez les ! Il me faut conclure ce billet et je n'ai même pas encore évoqué le style si savoureux, précis, délicat, parfois brutal mais toujours choisi avec soin. Admirable ! Chapeau ! Mille maximes et aphorismes à noter, à retenir et à appliquer pour se débarasser de l'encombrant, l'inutile, le douloureux, l'invisible...Mais aussi des phrases qui claquent, qui glacent, qui font ouvrir les yeux. Je ne peux m'empêcher de vous citer quelques extraits, mais avant... Sans doute vous demandez vous pourquoi ce titre, pourquoi "La femme de NOS vies" ? Parce que David a vécu pour deux, comme il l'avait promis à David 1er, avant que celui-ci ne passe à sa place sous "la douche à gaz" expérimentale... Cette histoire est celle d'un destin extraordinaire, au sens littéral du terme et d'une formidable réhabilitation. Puissant ! Poignant ! Magnifique !

  

"Plus l'intelligence est vaste, moins elle doit se voir, et c'est à cela qu'on la reconnaît"

  

"Tu n'es pas fou du tout, tu as l'intelligence du coeur comme ils disent, la seule qui permettrait de comprendre le fonctionnement de la vie"

  

" La vérité, ce n'est qu'une question de temps. Quand votre milieu vous discrédite au lieu de vous contredire, c'est toujours la preuve que vous avez raison : le tout est de survivre aux censeurs"

 

" Quand les gens ne sont plus que des numéros, il suffit de changer un chiffre pour devenir un autre"

 

" Les gens heureux sont beaucoup plus efficaces, à condition que le bonheur soit pour eux un moyen et non une fin"

 

...

...

 

 L'avis de l'Irrégulière, de Clara, Saxaoul

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

saxaoul 27/09/2013 21:01


J'ai tellement aimé que je l'ai offert à une copine juste après l'avoir lu !

Géraldine 29/09/2013 12:18



@ Saxaoul : j'en ferai certainement autant quand il sera paru en poche : Et oui, je suis une amie radine !!!



lasardine 27/09/2013 09:27


halala! toujours pas lu ce roman, et pourtant j'aime beaucoup DVC!!

Géraldine 29/09/2013 12:17



@ Lasardine : ben alors, qu'est-ce que tu attends ?!!!



Anne 26/09/2013 22:31


J'ai été ravie de retrouver la plume de Didier van Cauwelaert avec ce beau roman !

Géraldine 29/09/2013 12:16



@ Anne : De même et cool, j'ai encore 3 livres de lui dans ma PAL !



keisha 26/09/2013 18:17


Help! C'est où les bilelts pour le challenge? Au même endroit que l'année dernière?


http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2013/09/lart-du-contresens.html


avec le Japon (c'est une ile)

Géraldine 26/09/2013 20:31



Keisha : Oui, je te l'ai déjà dit : à gauche, sous mon logo, le lien mène au nouveau billet saison 2



clara 26/09/2013 08:41


Oui un beau roman !!!!!

Géraldine 29/09/2013 12:16



@ Clara : Oui, c'est un beau roman, c'est uuuuune belle histoire !!!



L'Irrégulière 23/09/2013 17:40


Mouhahaha, avec ta réponse j'ai eu accès à ton article depuis aujourd'hui, poinpoinpoin !


Magnifique article en tout cas !


Et maintenant j'attends l'itw de pied ferme (j'ai chaussé mes escarpins)

Géraldine 29/09/2013 12:12



@ L'irrégulière : Poinpoinpoin.... j'ai oublié l'option intelligence !!! Merci pour le compliment sur le billet. Je m'occupe sérieusement de l'itw cette semaine !



Noukette 21/09/2013 16:20


Ben oui quoi.... C'est quoi cette attente là ? ;-)

Géraldine 23/09/2013 17:24



@ Noukette : Ca vient, ça vient ! Juste une erreur de programmation



L'Irrégulière 20/09/2013 11:47


Comment ça, "billet en préparation" ? Je piaffe, moi !!!!!

Géraldine 23/09/2013 17:26



@ L'irrégulière : piaffe donc, mais fait attention aux chaises !!! Bon, a vient, c'est pour jeudi !