LA COULEUR DES SENTIMENTS, film de Tate TAYLOR

Publié le 31 Octobre 2011

Synopsis :  Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement...

 

 

Avec Emma Stone, Octavia Spencer, Viola Davis, Jessica Chastain....

 

  

 

D'après le livre éponyme, La couleur des sentiments, best seller de Kathryn Stockett, paru sous le titre original "The Help"

 

 

 

 

  

-toile4.jpg 

 

 

Mon humble avis :Je n'ai pas lu le livre, donc je ne peux me lancer dans une comparaison avec l'oeuvre originale. Par contre, pour une fois, le film me donne fichtrement envie de lire le livre. Alors qu'en général je me dis, "plus la peine de lire le livre, je connais l'histoire". Ce film dure 2h20. Lorsque le générique de fin a assombri l'écran, j'avais l'impression de n'être dans mon confortable fauteuil rouge que depuis une heure. On ne voit pas le temps passer en compagnie de toutes ces femmes d'une autre époque... et pourtant, d'une époque pas si lointaine que ça quand on y pense. Une époque presque contemporaine... Dix ans plus tard ou presque, je naissais... Et c'est ça qui fait froid dans le dos, pas ma naissance (quoique), mais que ces injustices et ce racisme primaire soient si proches de nous historiquement parlant et qu'ils n'aient certainement pas encore complètement disparu de l'esprit de tous... Le racisme était alors légal...et s'appelait le ségrégationnisme. Ne pas l'être pouvait vous mener en prison, ou en tout cas, en gros problème avec la loi et la "justice"

En regardant ce film, j'ai pensé à la chanson de JJ. Goldman "Et si j'étais né en 17 à "Leischentat"... Bref, comment aurais-été si j'étais née à cette époque. J'ose croire que j'aurais été du bon côté, celui des révoltés, des indignés, celui des en colère, des dégoûtés... Puisque c'est ainsi que je suis, même si je l'avoue, ma révolte et mes indignations sont souvent passives et ne dépassent pas une conversation ou quelques écrits sur ce blog...

Ce film parle de la révoltante condition des femmes noires américaines qui étaient "bonnes et nourrices chez les riches". Aucun droit social, aucun respect ni reconnaissance de la part de leurs employeurs, une exploitation pour un salaire de misère, une humiliation et un racisme délirants et le Ku Klux Klan qui n'est jamais loin. C'était encore l'époque où des lieux étaient interdit aux Hommes de couleurs... La couleur des sentiments donnent la parole à ces femmes.

Ce film est magistralement réalisé et interprété. Pas de manichéisme forcé, puisque par quelques personnages exemplaires mais hélas rares, le film montre bien que tout le monde n'était pas à mettre dans le même panier. Il y avait  tout de même des gens qui s'interrogeait sur ce que le monde leur imposait comme système de pensée, d'autres qui ne se posent pas de questions car blanc ou noir, où est la différence ! Hélas, ces personnages sont minoritaires face à ses mégères détestables du Mississippi d'alors. Le sujet est grave mais heureusement, certaines situations permettent des rires sincères qui ne sont pas déplacés. L'humour est présent donc nous ne sommes pas dans un mélo de 2h20 faisant sans cesse appel aux bons sentiments. Non, loin de là ! Et puis il y a les regards malicieux de l'une devant l'inquiétude de l'autre.

Lorsque je parcours les critiques presses, je suis surprise de leur enthousiasme si frileux et surtout, je suis choquée... La plupart d'entre elles encense les actrices... blanches et oublie souvent les véritables héroïnes de ce film, les actrices noires qui donnent toutes les dimensions du film, leurs tripes, leur histoire, leur âme... Peu de ces critiques semblent avoir retenu les noms d'Octavia Spencer et de Viola Davis, entre autre. Il semble qu'au niveau reconnaissance à talent égal, le monde du journalisme rechigne encore à traiter les acteurs de couleurs avec la même admiration que leurs collègues blanches... Il y a encore du chemin à parcourir il me semble. Un président noir à la tête des Etats-Unis d'Amérique, environ 50 après l'époque de ce film est déjà une sacrée victoire, mais la route n'est pas terminée.

En attendant, ce film est à voir. C'est encore un film intense, riche, nécessaire, qui sait émouvoir (hou les yeux rouges des copines !) et amuser aussi. Un film qui révolte mais qui fait passer un grand moment de cinéma. Chapeau !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Yannick 08/11/2011 14:23



Oui un sacré film pas encore vu mais dont le sujet ne peut me laisser insensible.


Le film me rappelle certains sujets de la série "Cold Case" qui ont brillamment parlé de cette plaie pas toujours refermée dans ce grand pays "démocratique". Les noirs sont toujours avec les
hispaniques les grandes victimes de ce pays....


 



Géraldine 10/11/2011 23:35



@ Yannick : Cold Case.... Aurais tu regardé la Télé ?!!!! Alors vu ou pas vu ? J'ai l'impression que tu prends du retard dans les films !!! Moi, je viens de voir contagion !



Alex-Mot-à-Mots 04/11/2011 10:13



Des avis très différents sur ce film, même par celles et ceux qui n'ont pas lu le livre.



Géraldine 07/11/2011 20:44



@ Alex : Allez ! Fais moi confiance !



Marie 03/11/2011 15:40



Je n'ai pas vu le film mais je viens de lire le roman : un coup de coeur (fiche de lecture à venir !)


 



Géraldine 05/11/2011 11:42



@ Marie : Et bien je te conseille aussi vivement le film, ne serait-ce que pour le jeu des comédiennes.



clara 01/11/2011 21:18



pour une fois, je suis passée directement à l case commentaires car je vais aller  le voir (et je veux aller le voir ). Or si tu émets des réserves, je n'irai peut-être pas le voir ... Un
long commentaire pour rien en fait!



Géraldine 01/11/2011 22:44



@ Clara : je n'emets aucune réserve, donc tu peux lire !



Lystig 01/11/2011 17:28



j'irai plutôt voir le film, n'ayant pas lu le livre !



Géraldine 02/11/2011 16:10



@  Lystig : Tu vas te régaler et je pense que comme moi, tu auras ensuite envie de lire ce livre sitôt sa version poche parue !



Joelle 01/11/2011 10:32



J'ai gagné deux places de ciné pour ce film chez Clara qui organisait un jeu sur son blog ... mais je vais prévoir les mouchoirs (flûte, moi qui déteste pleurer au ciné ... on ne peut pas
sangloter tranquillement !!! mdr !)



Géraldine 03/11/2011 23:44



@ Joelle : Euh oui, les mouchoirs pour la fin, sinon, prévois plutôt un truc qui t'empêche de t'énerver devant toutes ces injustices !



A_girl_from_earth 31/10/2011 22:09



Bon, qui suivre... j'ai vu le billet de Dasola qui n'est visiblement pas tombée sous le charme. J'avais prévu de lire le livre depuis un moment, et puis quand le film a été annoncé, c'était trop
tard pour m'y atteler, j'étais partie dans l'idée de zapper le livre au profit du film, mais avec tous ces avis différents, je me dis que je vais peut-être me concentrer sur me programmer le
livre un jour, dans un futur que j'espère pas trop lointain...



Géraldine 03/11/2011 23:46



@ AGFE : Pour t'aider à te décider, sache que nous étions 8 copines, on a tous adoré et été très émues....



Valérie 31/10/2011 20:32



Ta référence à la chanson de Goldman me plaît beaucoup. C'est aussi une chanson qui m'interpelle: c'est si facile de condamner les autres.


Et j'adore ton billet et les questions qu'il pose sur l'inégalité entre actrices noires et blanches. Bravo!



Géraldine 03/11/2011 23:50



@ Valérie : Cette chanson, elle m'est vite venue en tête, car il est très faciile de jeter la pierre dans une autre époque.... Merci pour tes compliments



mary 31/10/2011 20:10



J'ai aimé le livre il ne me reste plus qu'à aller voir le film !



Géraldine 03/11/2011 23:53



@ Mary : et bien je serais intéressée de connaitre ton avis sur le film par rapport au livre.



frankie 31/10/2011 17:14



J'ai très envie de lire le livre mais j'ai tout autant envie de voir le film ! Ça a l'air vraiment bien !



Géraldine 03/11/2011 23:54



@ Franckie : Je pense que le livre peut être tout à fait complémentaire par rappport au film, car je pense que le livre est plus développé !



luocine 31/10/2011 13:38



j'ai beaucoup aimé le livre alors j'hésite à aller voir le film. mais je trouve que ta question est importante aurions nous été du bon côté, je me la pose souvent


luocine



Géraldine 03/11/2011 23:55



@ Lucocine : Oui, je me suis vraiment posé la question car je sais aussi de quel milieu de viens...



christine 31/10/2011 10:05



Très bien, j'ai passé un très bon moment.



Géraldine 03/11/2011 23:56



@ Christine : Bon, on a bien été émues, demain, on est parti pour le rire !



endorra 31/10/2011 09:28



coucou,


moi aussi je le recommande +++++++++++++++++++



Géraldine 03/11/2011 23:56



@ Endorra : Et quand est-ce qu'on arrive à avoir une séance en commun ?!!!



Sandrine(SD49) 31/10/2011 08:20



J'ai hâââââte !!!!!!!



Géraldine 03/11/2011 23:57



@ Sandrine : J'ai cru apercevoir sur GR un titre de billet chez toi qui évoquait ce film... J'irais voir ça demain, ce soir, je réponds à des tas de comm en retard. je suis un peu débordée à
vouloir tout faire en ce moment !