L'ENFANT DE NOE, d'Eric-Emmanuel SCHMITT

Publié le 15 Juin 2013

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782356410047.jpgRoman - Audiolib - 2h45 d'écoute - 15.30 €

 

 

 

 

Parution en février 2008

 

 

L'histoire : En 1942, Joseph, garçonnet juif de 7 ans, est caché et recueilli avec d'autres enfants par le père Pons, dans un pensionnat catholique. Ce prête qui, tel Noé, fera tout pour protéger ces enfants d'un déluge de violence et surtout, qui les encouragera à conserver leur indentité et à en être fiers. Une affection particulière le liera à Joseph. Il lui ouvrira la porte du monde et l'instruira, pour que rien ne disparaisse.... Et pourtant, de toute son âme d'enfant, Joseph souhaite devenir chrétien.

 

 

 

Tentation : L'occasion qui fait le larron !

Fournisseur : la compagnie aérienne Corsaire !

 

 

 

 Lu par Eric-Emmanuel Schmitt lui même !!!

 

 

 

 

étoile3etdemi

 

 Mon humble avis : Loin de moi l'envie de faire de la pub... mais quelle bonne surprise ! La compagnie aérienne Corsaire a renouvelé sa flotte en direction des DOM TOM et lors de mon récent voyage pour la Guadeloupe, j'ai pu jouir d'un écran individuel. Habituellement, je boude ce genre d'équipement pour préférer mes livres mais là, quelle ne fut pas ma surprise  de constater qu'une dizaine de livres audio étaient proposés à l'écoute individuelle. Entre ceux qui j'avais déjà lus et ceux qui duraient trop longtemps, mon choix s'est porté volontairement sur L'enfant de Noé. Lors de mon écoute des Deux Messieurs de Bruxelles, j'avais déjà admirer le talent de lecteur et de narrateur de l'auteur. Aussi, imaginez mon plaisir, à 15 000 pieds au dessus de la terre, de me laisser bercer par ce grand conteur qu'est Eric Emmanuel Schmitt. Bon, ça, c'était pour l'anecdote. Qu'en est il du livre maintenant ?

Sur le moment, j'ai bien évidemment été transportée, fascinée, captivée, émue par cette histoire magnifique qui prone avant tout l'ouverture d'esprit, la curiosité pour la culture de l'autre, l'importance de la survie de cette (ou ces) cultures, qu'elles aient traits à la religion ou non. C'est une histoire sur la tolérance, le respect.

Le père Pons, qui recueille Joseph et bien d'autres petits garçons de sa condition, est un fabuleux personnage de roman. Comme il m'a plu, ce prêtre qui, sous sa chapelle, a construit une synagogue dans laquelle il lit la Torah, la Kabbal et autres textes de culture juive parce qu'il sent celle ci en danger. On apprendra en fin de livre qu'ensuite, ce père s'est consacré à la survie d'autres cultures menacées. J'ai aimé la façon que ce prêtre catholique a d'initier ces enfants juifs à leur culture et leur religion à une époque où l'horreur les éloignait de leur famille, de leurs origines, de leur identité. Cette notion d'adulte qui transmet à l'enfant un savoir, une croyance, même si ceux ci ne sont pas siens, juste pour leur survie est une magnifique leçon de grandeur d'âme. Apprendre et transmettre, au delà de nos croyances et de nos confessions, pour que le monde garde la richesse de sa diversité.

Et puis il y a Jospeh, ne l'oublions pas, ce petit garçon, personnage central de cette belle histoire. Au contact du père Pons, il souhaite de tout coeur devenir chrétien... et ce père Pons qui fera tout pour que ce garçon reste juif, manquant presque une bonne occasion facile d'évangélisation ! Peut-être parce que la sagesse voudrait aussi que toutes les religions se ressemblent et ne soient qu'une : l'humanisme.

Une très belle histoire, émouvante. Maintenant, pour être honnête, plus de 15 jours après ma lecture écoute, c'est une impression et une sensation générales qu'il me reste. Les détails seront sans doute plus vite oubliés. A suivre... Puisqu'en écrivant ce billet, certains d'entre eux me reviennent. D'où l'utilité de tenir un blog !!!

 

 

free-road-trip-games-audio-book

                                                         Challenge chez Val

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Tioufout 23/06/2013 23:21


Je me suis mis il y a 2 ans à écouter des livres en voiture, chaque jour entre 15 et 20 minutes. Je choisis surtour des romans anglais en V.O., policiers pour la facilité du vocabulaire; Je viens
d'emprunter un Didier Van Cauwelaert; il remplacera bientôt 'The shadow of your smile' de Mary Higgins Clark 

Géraldine 30/06/2013 12:52



@ Tioufout : Je ne suis pas encore équipée pour écouter les livres audio en voiture : vieille voiture, vieil auto radio, à l'époque le MP3 n'existait pas.... Va falloir que j'étudie la question !



lasardine 19/06/2013 00:41


je suis fan de l'anecdote! grande classe!

Géraldine 22/06/2013 11:12



@ Lasardine : N'est ce pas ?!



Alex-Mot-à-Mots 18/06/2013 10:48


Une déception pour moi, j'ai trouvé ce roman un peu trop convenu.

Géraldine 22/06/2013 11:14



@ Alex : Ca ne m'a pas frappé de mon côté.



kikine 17/06/2013 21:59


Des livres audio dans l'avion ? wouah, quelle bonne idée!


J'ai adoré cette petite histoire qui prône vraiment la tolérance et la différence.

Géraldine 22/06/2013 11:15



@ Kikine : Effectivement, si la culture arrive à 10 000 mètres au dessus de la terre, c'est qu'elle n'est pas morte !



Liliba 16/06/2013 18:55


Il suffit d'une !!! mais tu as sans doute raison, sûrement peu d'adeptes...

Géraldine 22/06/2013 11:19



@ Liliba : Il faudrait que la compagnie aérienne fasse remplir une enquête par les passagers pour se rendre compte.



gambadou 16/06/2013 17:34


oui, une très belle histoire à découvrir

Géraldine 22/06/2013 11:18



@ Gambadou : E.E Schmitt a le secret des belles histoires....



Liliba 15/06/2013 21:31


ah c'est sympa de mettre des livres audio dans les avions !!!!

Géraldine 16/06/2013 18:42



@ Liliba : Oui, une très chouette initiative ! Maintenant, il serait intéressant de savoir combien de personnes, sur les 400 environs, ont écouté un livre pendant le vol de 8h, au lieu de
regarder un film ou de faire des jeux....



keisha 15/06/2013 13:08


Mais c'est une superbe initiative chez Corsair! (avec eux j'avais déjà eu droit à des consignes sécurité sur le mode décalé, je m'en souviens encore...)

Géraldine 16/06/2013 18:41



@ Keisha : C'est clair, j'ai trouvé ça génial !



Valérie 15/06/2013 11:24


Tu as une journée d'avance mais qu'importe! ;)


Moi aussi, j'ai fait une traversée avec une compagnie qui proposait ce type de détente (Open Skies): vraiment sympa!


 

Géraldine 16/06/2013 18:40



@ Valérie : C'est bien ce qui me semblait ! J'avais un doute sur la date. Bon ben maintenant, c'est bien rerentré dans ma petite tête que c'est le 16 !