L'APPEL DE L'ANGE, de Guillaume MUSSO

Publié le 2 Août 2011

Roman - XO éditions - 382 pages - 20.90 €

 

 

 

Parution en Mars 2011

 

 

L'histoire : A l'aéroport JFK de NYC, Jonathan et Madeline se bousculent. Dans la cohue, en ramassant leurs affaires, ils se trompent de téléphone portable... Rentré chez lui à San Franciso, Jonathan réalise qu'il est en possession du portable de cette inconnue foldingue de NYC... A Paris, Madeline reçoit les appels.... destinés à Jonathan...

Chacun va se mettre a fouiller dans la vie de l'autre, sans en imaginer une seconde les conséquences.

 

 

   

   

Tentatrices : Mes collègues !

Fournisseur : Ma collègue Cindy, merci pour le prêt !

 

 

 

 

   

 

 

-toile4.jpg

 

 

 Mon humble avis : Excellent cru ! Très futé Guillaume Musso, qui sait surprendre ses lecteurs tout en leur restant fidèle ! Guillaume Musso qui va certainement acquérir à sa cause quelques réfractaires à son label en allant les chercher sur leurs plates bandes.... les amateurs de thriller.

Car, même si j'ai classé ce roman dans ma catégorie "Littérature Française", L'appel de Lange mériterait aussi une place de choix dans ma catégorie Polars, Thrillers.

Le début se lit comme les autres oeuvres de l'auteur. L'échange malencontreux de téléphones portables laisse imaginer une relation épistolaire format SMS et l'on pense à Léo et Emmie.... On s'attend à une belle romance entre San Francisco et Paris. Et bien non. Enfin oui un peu, mais ce n'est pas si simple ni si rapide, car Madeline a un fichu caractère.

Et surtout, chacun fouille dans le portable de l'autre et y fait des découvertes terribles. On remonte dans le passé des personnages pas si lisses que l'auteur le laissait croire au premier abord. On se retrouve près de Manchester, où la jeune Alice est portée disparue et même déclarée morte depuis 3 ans, un enlèvement sans doute... 

Quel rapport entre cette Alice d'il y a 3 ans, Madeline la Parisienne et notre Jonathan.... Il vous faudra lire ce livre pour le savoir.

Dans "L'appel de l'ange" aucune trace ni même aucune allusion à un éventuel paranormal auquel l'auteur nous a habitués. Non, dès le 2ème tiers du livre, Guillaume Musso nous emmène dans une atmosphère de thriller, avec l'enquête, le rythme, et le suspens qui vont avec le style. Un style que l'auteur maîtrise sacrément bien. Bien sûr, il y a la dose de romantisme et de "comme par hasard" nécessaire à ces lectures estivales et légères que l'on affectionne tant. Mais cela est vraiment remisé au second plan. Au premier plan, ce sont plutôt des personnages mafieux, des flics, le FBI, les cartels mexicains. Il est même question du MI6, les services secrets de lèse majesté in England...

Mon seul reproche irait aux trop nombreuses descriptions météorologiques lors de la tempête de neige à New York. En même temps, cela m'a rappelé des souvenirs... En 1994, quand je débarquais à NYC en provenance de Floride, la mégalopole subissait l'une des pires tempêtes de neige depuis....

Concluons : Une intrigue superbement construite, très travaillée et surprenante, digne des grands thrillers (avec les descriptions "hémoglobiniques" en moins, ce qui est un plus pour moi",) Guillaume Musso signe là un livre aussi divertissant que captivant, foisonnant. Les rebondissements ne manquent pas et le dénouement vous laisse exsangues !

 

haha, comme je plains les refractaires, ceux qui rien qu'à l'évocation du nom Musso haussent les épaules. Ils passent à côté de sacrés bons moments de lecture ! Sur 6 livres lus, je pense que celui ci est mon préféré ! Je l'ai dévoré !!! 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

DUPONT 24/02/2015 09:09

Une amie vient de me donner une pile de Musso. J'en lis un de temps en temps et plutôt dans les transports en commun. Il est de bon ton de faire la fine bouche lorsqu'on parle de Musso et bien moi je maintiens ma position. Certes, c'est toujours la même recette et on pourrait parfois se lasser. Il faut choisir le bon moment pour les lire. Celui ci est excellent. Pas de paranormal. Un très bon thriller, des personnes bien construits. Un réel plaisir de lecture.

Luna 08/12/2011 14:59


Jolie, la couverture ! C'est toi qui l'a créé où c'était l'une des couvertures possibles ?


 


J'ai beaucoup aimé ce roman mais quelque chose me chagrine : il ressemble à tout ces autres romans. Des personnages qui ne se connaissent pas, qui ont un lourd secret, ils se rencontre et BOum,
ça explose !


L'appel de l'ange m'a fait penser à des tas d'autres romans : tous les autres qu'à écrit Musso en fait... Il ne se renouvelle pas et c'est bien dommage parce que là je suis en train de me dire
que moi aussi, ça va finir par le lasser, comme beaucoup d'autres de ses lecteurs qui l'affirment déjà depuis quelques années...

Géraldine 09/12/2011 15:04



@ Luna : Ben non, j'ai pas choisi cette couv. A l'origine, j'ai pris l'autre, mais comme je copie le lien URL de l'image depuis un autre site, il suffit que le site ait changé de photo.... Perso,
je préfère la première couv, avec la fille dans le grand fauteuil. Moi, j'ai justement trouvé que Musso se renouvelait dans ce roman en penchant franchement dans le genre thriller !



A_girl_from_earth 05/08/2011 00:51



Pas de risque pour le cassage de gu... pour un livre, c'est surtout si tu me fais pas vite trouver ta destination de dans un mois!


Moi là où je passe mon chemin généralement c'est pour les couvertures austères, ou du moins trop sobres, comme les éditions de Minuit, ou certains Gallimard. A tort souvent car ils valent le
détour, mais du coup j'attends les avis, plus parlants.



Géraldine 06/08/2011 14:11



@ AGFE : Ah oui, c'est vrai que les couv gallimard ne sont pas très attrayantes. Quand on voit la différence entre la couv gallimard de LA délicatesse et la couv Folio du même livre...



A_girl_from_earth 03/08/2011 22:48



Ben oui mais faut pas s'étonner qu'il y ait des réfractaires alors. Ça, en tant que lecteur, on n'y coupe pas. Quand on
fouine en librairie, on est attiré par un livre suivant sa couverture, son titre, selon des critères propres à chacun, et ce que m'évoque cette enveloppe extérieure ne me tente pas c'est clair.
Après côté politique éditoriale, ils savent visiblement ce qu'ils font. Ce n'est pas une poignée de réfractaires qui vont ruiner leur commerce.


Par contre pour le lecteur qui apprécie l'univers de l'auteur et qui estime qu'on ne lui rend pas justice, convaincre le réfractaire de ne pas s'arrêter à cette image n'est pas chose aisée, c'est
sûr. C'est plus le lecteur qui en souffre d'ailleurs, que l'auteur ou l'éditeur, je pense.


Cela dit, quand on me dit que c'est bien ou qu'on me recommande un livre, j'ai tout de même la curiosité d'aller voir (bonjour PAL!) malgré mes a priori. Alors Géraldine, et c'est pour faire honneur à ton ouverture récente à la BD , je le
lirai ce roman, foi de moi!:)



Géraldine 04/08/2011 23:21



@ AGFE : Yes ! Bon, si t'aimes pas, viens pas me casser la Gue... après hein


C'est clair que la couv, c'est important. Moi, les couv qui sont rédibitoires chez moi, sont celle de la collection poche babel, surtout toute la collection de litt jap.



Anne(De poche en poche) 03/08/2011 21:47



J'ai lu, il y a peu, "La fille de papier" et comme cela faisait un petit moment que je n'avais rien lu de cet auteur, j'ai trouvé l'histoire et le style agréables. D'après plein de copines, celui
que tu viens de lire semblerait encore meilleur, j'attends donc avec impatience sa sortie en poche...!!



Géraldine 04/08/2011 23:21



@ Anne : C'est aussi avec la fille de papier que j'ai renoué avec l'auteur, après deux ans d'abandon !



Mélusine 03/08/2011 10:48



J'adore ta présentation et comme toi, j'adhère à Musso .
Je me suis régalée de cette lecture !



Géraldine 04/08/2011 23:33



@ mélusine : Ah : Merci !



Bénédicte 03/08/2011 01:16



je n'ai jamais rien lu de l'auteur



Géraldine 05/08/2011 00:00



@ Bénédicte : Il n'est jamais trop tard pour bien faire, passer un bon moment et se faire sa propre opinion !



A_girl_from_earth 02/08/2011 21:45



Ça m'a l'air plus palpitant que mon dernier thriller de PD James pourtant réputée dans ce rayon. Le concept de l'intrigue en tout cas est bien pensé. Mais au fait, je pensais que Musso était déjà
catégorie thriller! Non? Bon... (non, c'est clair, je ne connais pas son univers )


Ouep, moi je fais partie des grosses réfractaires, avec un grand R même, mais aussi s'il choisissait d'autres titres, et l'éditeur, d'autres couvertures, ça changerait un peu l'image qu'ils
veulent lui coller à la peau.


Bon en tout cas, si je devais lire un Musso, ce serait celui-là! Je le vois déjà bien adapté au cinéma ce roman, tiens.



Géraldine 03/08/2011 16:45



@AGFE : Pourquoi changer les choses qui gagnent. POurquoi Musso changerait de titres, de couv etc alors que chaque année son succès est encore plus grand. Après, un auteur n'écrit pas pour la
terre entière. l'essentiel est d'avoir son public, de le satisfaire tout en prenant du plaisir. Je pense que l'image qui lui colle à la peau ne le dérange pas du tout, il s'en explique d'ailleurs
dans son livre de l'an dernier.


Bon, pour être une réfractaire justifiée, essaye !



Philippe D 02/08/2011 20:48



J'aime Musso et j'ai très envie de lire celui-ci mais, comme ma PAL est énorme, j'attendrai sa sortie en poche pour le lire. Je ne m'ennuierai pas en attendant.


Bonne soirée.



Géraldine 03/08/2011 16:41



@ Philippe : Ce sera donc une lecture à projeter pour l'été prochain, sur la plage !



Emma 02/08/2011 14:00



Je passe toujours un moment agréable avec Musso !



Géraldine 03/08/2011 16:39



@ Emma : oui, de bons moments qui collent parfaitement à nos envies estivales et pourtant, un Musso en plein hiver, ça doit être bien aussi !



Noukette 02/08/2011 13:19



J'en avais lu un certain nombre et j'avais fini par me lasser... Je vais peut-être réviser mon jugement avec ce titre alors ! ;-)



Géraldine 03/08/2011 16:33



@ Noukette : Idem, surtout que la blogo m'a d'un seul coup fait découvrir une foule d'autres auteurs. Du coup, j'ai manqué 2 Musso, avant de m'y remettre l'an dernier, pour mon plus grand
plaisir, entre autre grace à mes collègues !



Moka 02/08/2011 11:27



Je n'ai toujours pas testé Musso !



Géraldine 03/08/2011 16:30



@ Moka : Tu sais ce qu'il te reste à faire alors !!!



canelle56 02/08/2011 10:19



Et bien merci à toi ..je ne vois sur les gondoles de librairie ou autre que  ce Monsieur Musso , que je n'ai jamais lu , et je me demandais si je devais m' y interesser ..je crois que je
peux donc me lancer à sa découverte


bises Geraldne



Géraldine 03/08/2011 16:23



@ Canelle : Ah oui, c'est décidement un auteur à découvir. Après la décision de le suivre ou pas revient à chacun. Mais je trouve que plutôt que de bouder les phénomènes médiatiques et
commerciaux, mieux vaut se demander pourquoi ils marchent aussi bien, lire leurs livres (ou écouter leurs disques....) et se faire sa propre opinion, loin de tout préjugé. Car ce n'est pas
parce que c'est "commercial" qu'on ne peut pas aimer, il ne faut pas oublier que la lecture est avant tou un plaisir !



Sandrine(SD49) 02/08/2011 08:55



J'ai aimé lire Musso mais pas tous, tu me redonnes envie avec celui-là ;-D



Géraldine 03/08/2011 16:21



@ Sandrine : Il est vraiment prenant, le scénario tient franchemet la route !