JACQUES D'AMOUR, d'Emile ZOLA

Publié le 29 Décembre 2009

Nouvelles - Scolaire/Universitaire - 3.33 €


Résumé : La mort d’Olivier Bécaille, Un mariage d’amour, Jacques Damour : trois nouvelles sur le thème du retour du disparu. Pour voyager dans les grands thèmes du XIXe siècle et découvrir l'univers de Zola.





Nous sommes dans la rubrique "L'avis des ados". C'est donc ma nièce Camélia qui s'est intéressée à la nouvelle Jacques d'Amour









 
L'avis de Camélia, 13 ans : Cette nouvelle se passe vers de 1871 et raconte l'histoire d'un homme nommé Jacques DAMOUR manipulé par un peintre : Berru. Il prend donc parti pour la Commune. Elle fut férocement réprimée par l'armée versaillaise : 20 000 Communards trouvèrent la mort et 7 000 autres furent déportés. C'est ce qui arriva à Jacques DAMOUR qui partit pour la Nouvelle-Calédonie... Ce dernier étant marié à une certaine Félicie et avait deux enfants dont Eugène qui mourut pendant la Commune.  Jacques promit de le venger, et Louise qui était réstée avec sa mère jusque là se sépara difficilement de ses proches et après deux ans de solitude il prend une barque avec d'autre anciens communards sur un coups de folie afin de retrouver les siens. La barque est retrouvé et tous ceux qui s'y trouvaient sont portés disparus. Des actes de décès sont écrits. DAMOUR, lui avait survécu. Il était donc le seul à savoir son éxistence. N'osant pas se faire reconnaître vivant comme il s'était enfui de Nouvelles-Calédonie. Il part pour les Amérique afin d'y faire fortune. Lorsqu'il apprit que l'amnistie venait d'être voté il rentra en France plus pauvre que jamais. Par le hasard il y rencontre Berru qui le mene à Félicie remarié avec des enfants. DAMOUR décide donc de lui laissé son heureuse vie et de rejoindre sa fille Louise qui lui donne une de ses résidences secondaires. Jacques reprend une vie équilibrée sans oublier qu'il avait promis à son fils de le venger !

        J'ai apprécié ce livre grace aux thèmes originaux : le retour du disparu, mais la fin est énigmatique alors que l'on attend la vengeance qu'il doit à son fils.

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Marie 30/12/2009 10:44



J'aime beaucoup Zola mais je ne connaissais pas ce titre ! Merci pour cet avis !




Géraldine 31/12/2009 10:58


@ Marie : De mon côté, ma culture de zola se limite à Germinal... Peut mieux faire !!!


A_girl_from_earth 29/12/2009 21:46


Ah ben complètement passée à côté au collège, et pourtant je suivais de près Zola. On m'aurait dit que Jacques Damour avait été écrit par lui, je n'y aurais pas cru!


Géraldine 31/12/2009 10:58


@Agfe : Et ben moi, je ne connaissais même pas Jacques d'Amour. Jamais entendu parler avant que ma nièce ne m'envoie sa chronique ! La honte !


Edelwe 29/12/2009 18:59


Ce recueil est dans ma PAL!


Géraldine 30/12/2009 10:28


@ Edelwe : et dans tout ça, ta PAL comment se porte -t-elle ? Plus légère ou encore alourdie ?


Moka 29/12/2009 12:56


Ce genre de nouvelles plaît bien aux ados !


Géraldine 30/12/2009 10:26


@ Moka : Oui, mais je suis tout de même étonnée que l'on fasse lire Zola à des élèves de 4ème !


Schlabaya 29/12/2009 12:26


J'aimais bien Zola quand j'étais au bahut, mais je ne connais pas ces trois nouvelles ! Il y a tellement de classiques.
Elle a un bien joli prénom, ta nièce.


Géraldine 30/12/2009 10:25


@ Schlabaya : De mon côté, la seule incursion que j'ai faite au niveau de Zola, c'était pour Germinal !