L'IMMORTEL, film de Richard BERRY

Publié le 2 Avril 2010

Synopsis : Charly Matteï a tourné la page de son passé de hors la loi. Depuis trois ans, il mène une vie paisible et se consacre à sa femme et ses deux enfants. Pourtant, un matin d'hiver, il est laissé pour mort dans le parking du vieux port à Marseille avec 22 balles dans le corps. Contre toute attente, il ne va pas mourir... Cette histoire est inspirée de faits réels, mais où tout est inventé, au coeur du Milieu marseillais.

 

 

Thriller avec Jean Reno, Marina Foïs, Jean Pierre Daroussin, Kad Mérad.

 

 

 

 

 

 

 

 

  

   

                                                                                                                    

                                    -toile4.jpg

 

Mon humble avis : L'immortel est l'adaptation du roman homonyme de Frantz Gibert, lui même adapté de faits réels. Si l'on ignore cela, il est de notre droit de trouver le début de ce film gros, si gros qu'il en devient énorme. En fait,  c'est vrai, à la fin des années 70, l'un des derniers parrains de Marseille survécu à une attaque de 22 balles. Ensuite, il paraît que Richard Berry ait pris quelques libertés pour nous compter ces histoires de gangsters, de mafieux. En tout cas, ce film est parfaitement réalisé et les images sont maîtrisées. Certes, on pourrait reprocher quelques clichés,mais les hommes mafieux de cette époque là (je n'ai pas le plaisir d'en connaître aujourd'hui), ne sont ils déjà pas les clichés d'eux mêmes. Je ne pense pas que Richard Berry ait abusé de ce côté là, cela se passait bien comme cela dans ce milieu, d'autres films nous l'ont déjà prouvé. Et comme dans ces autres films, il nous faut un certains temps pour nous habituer à la confusion qui provient de tout ces personnages à la même démarches, qui ont tous la gueule de l'emploi. Qui est avec qui ? Je me suis posé la question à mainte reprises !

Mattei reçoit donc 22 balles : dans la voiture 8 personnes, donc 5 tireurs. Une fois recousu de partout et remis sur pieds, celui ci prendra temps et patience pour parfaire sa vengeance, sans dépasser les limites de son code d'honneur.  Les occupants de la voiture sont donc "dégommés" chacun leur tour au film des mois....  Alors bien sûr, le film n'est pas Alice aux pays des merveilles, mais plutôt au pays de la vengeance, des armes et de la tortures. Beaucoup de scènes de violence ou les plus sensibles se prépare à plonger la tête sous leur manteau, fermer les yeux très forts et puis aussi, il faut se boucher les oreilles, ou autre solution bondir se protéger au creux de l'épaule de son voisin, que celui ci soit surpris ou volontaire. Vous espérez une épaule forte pour vous rassurer !

Mais rassurez vous, la caméra coupe dévie toujours de trajectoire avant l'insupportable.

Et la police me dirait vous ? Que fait elle ? Son commissaire en chef a tendance à penser : "tant mieux, qu'ils se tuent entre eux, cela en fera moins à arrêter. Mais le lieutenant Marina Foïs (grandiose de distance dans ce rôle) ne l'entend pas ainsi. Elle veut faire son métier, surtout que dans ces hommes qui s'entre-tue, ce trouve celui qui a tué son mari policier quelques mois plus tôt;

Kad Mérad est inattendu mais très crédible en parrain mafieu. Un tel film pour lui tombe à pic afin de redorer son blason quelque peu pâli par certains navets récents.

Quant à Jean Reno, il n'a plus rien a prouvé, il est impeccable comme d'habitude. Déjà, lorsqu'il parle, sa voix si profonde fait trembler les murs. Alors imaginez lorsqu'il est en colère ! C'est le cinéma complet qui vibre !

Pour conclure, l'immortel est un film certes violent mais très efficace, sur la mafia, sur la rédemption, sur la vengeance, sur l'immoralité, sur l'envie de tourner la page. Mais le sang que l'on a sur les mains ne sèche pas.

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

L'Hikikomori 10/04/2010 00:54



Au départ, j'avais un bon a priori sur ce film. Je suis donc allé le voir. J'adore Jean Reno, c'était d'ailleurs la raison principale de mon déplacement, moi qui suis généralement plutôt
casanier.


Néanmoins, j'ai trouvé que ce film manquait de crédibilité. Certes il est tiré d'une histoire vraie, mais après l'effroyable "accident", voir Jean Reno dans une telle forme relève de
l'imaginaire, et ça continu durant le passage entier sur la "vengeance".


M'enfin, j'ai tout de même passé un bon moment



Géraldine 11/04/2010 21:13



@ L'Hikikomori : Assez d'accord avec toi, mais le film ne spécifie pas combien de mois, voir d'années se sont écoulés entre l'accident et la fin de la vengeance...



calypso 09/04/2010 19:33



C'est possible !



calypso 07/04/2010 19:37



Je n'habite pas en RP et j'ai également reçu des invitations :)



Géraldine 08/04/2010 11:11



@ Calypso : bon, j'étudierai la chose. peut-être qu'ils ont tout de même moins d'invit pour la province ?



Stephie 07/04/2010 14:34



Oui, tu devines bien ;)



Stephie 04/04/2010 18:18



J'ai eu des invitations grâce à Ulike. J'irai donc bientôt ;)



Géraldine 07/04/2010 14:31



@ Stéphie : Tu habites en région parisienne alors pour avoir de telles invitations ???



Constance 03/04/2010 13:20



je consulte mes sources cinéphiles en plus pour savoir si j'attends impatiemment son passage TV !!



Ellcrys 02/04/2010 19:40



Même si ça a l'air d'un bon film, il ne me tente pas trop... je verrai bien, en somme.



Géraldine 03/04/2010 11:07



@ Ellcrys : je te sens bien partie pour attendre la sortie DVD, voire le passage TV !!!



Christine 02/04/2010 18:34



J'ai passé un très bon moment. J'ai trouvé ce film excellent.



Géraldine 03/04/2010 11:06



@ Christine : Yep, mais tout de même, on se dit qu'on est tranquille en Bretagne !



clara 02/04/2010 08:22



Je ne l'ai pas aimé.... j'ai trouvé qu'il était truffé de clichés.



Géraldine 03/04/2010 10:59



 @ Clara : De toute façon, tous ces hommes mafioso sont déjà des caricatures d'eux mêmes !