HOTEL PARTICULIER, BD de Guillaume SOREL

Publié le 12 Avril 2014

http://bd.casterman.com/docs/Albums/44333/9782203057753.jpg BD - Editions Casterman - 1044 pages - 17.00 €

 

Parution : le 29 mai 2013

 

Le ptich : De nos jours, une jeune femme se suicide dans son appartement… mais ce n’est que le début de son histoire. Sous le regard d’un chat complice, manifestement capable de continuer à la voir, elle se met à hanter l’immeuble où elle a vécu, témoin involontaire mais intéressé du quotidien intime de ses anciens voisins

 

Tentation : L'auteur

Fournisseur : Ma CB, pour mon anniv'

 

 

-toile3.jpg

Mon humble avis : Je me suis offerte cette BD en sortant de ma rencontre avec l'auteur Guillaume Sorel, le jour de nos anniversaires ! Nous avions évoqué durant celle-ci cet Hôtel Particulier, Guillaume Sorel précisant que c'était sa BD la plus personnelle.

Une couverture en couleurs, un intérieur en noir et blanc, avec parfois l'impression de sépia. Le graphisme est somptueux, soigné, j'y reconnais maintenant le pinceau de l'auteur ! L'absence de couleur accentue l'atmosphère mystérieuse régnant au fil des planches. Et puis les saynettes étant principalement vécues de l'au-delà, le noir et blanc se révèle vraiment propice à cette histoire de fantôme.

On retrouve le chat qui figuera aussi dans le Horla, qui n'est autre que feu le chat de Sorel lui même. Le chat, qui perçoit ce que l'humain ne voit pas... Parce qu'il est un mystère lui même depuis la nuit des temps, et parce qu'il erre discrètement un peu partout !!

L'immeuble où vivait Emilie, cette jeune femme qui se suicide dans les premières pages, semble on ne peut plus banal. Pourtant, au fur et à mesure qu'Emilie, invisible, s'invite chez ses anciens voisins, et bien l'on réalise qu'il n'est occupé que de gens particuliers. La symbolique est assez forte. Guillaume Sorel semble nous dire que si l'on prend le temps de se pencher sur chacun, on remarque que personne n'est commun. Ainsi, nous découvrons un homme qui invite chaque soir à sa table d'illustres personnages de la littérature ou de l'Histoire, un peintre malheureux qui cache ses biens dans une armoire secrète pour leur éviter l'huissier, un couple soit disant adultérin mais avec un mari mateur, une vieille folle qui met les chats dans une casserole... Bref, finalement tout un petit monde bien étrange, qui vit côte à côte sans ce soucier de l'autre tant que celui ci ne le dérange pas.... Tiens tiens, cela résume bien notre "art" de vivre au XXIème siècle...

Le sujet principal cette BD, c'est bien sûr le miroir. Le miroir dans lequel a plongé Alice, le miroir sans teint, le miroir qui nous renvoie notre image et l'image que les autres nous donnent d'eux même, voire de nous. Des images à chaque fois biaisées. Je pense que dans cet oeuvre, Guillaume Sorel nous dit d'une façon originale, poétique et à renfort d'allusions littéraires, qu'il ne faut pas se fier aux apparences, voire qu'il faut ce méfier de notre façon de les interprêter.

  http://www.bdgest.com/prepub/Planches/1294_P9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

Géraldine 13/04/2014 21:09

Test

Liliba 13/04/2014 15:55

Oui, je sais il FAUT que je me mette à la BD...

Géraldine 13/04/2014 19:31

@Liliba : C'est clair ! Tu verras, c'est un univers tellement riche et surprenant ! Et puis de toi à moi, une BD, c'est souvent vite lu, donc quand on manque de temps pour blogguer.....

gambadou 13/04/2014 14:50

Très attirée par le graphisme. Je note

Géraldine 13/04/2014 19:30

@Gambadou : Tu ne seras pas déçue ! Dommage que Sorel ne fut pas au salon de Rennes, lui qui est du coin ! Mais bon, il n'est pas fan des dédicaces priori !

Manu 13/04/2014 14:49

J'aime bien l'idée de rentrer dans l'intimité de chacun :-)

Géraldine 13/04/2014 19:29

@Manu : Oui, faute d'être une petite souris, on peut voir le monde différement à travers le regard de nos amis félins !

A_girl_from_earth 13/04/2014 01:07

Bon je sens qu'il va falloir que je le lise un jour cet auteur de BD ! Je le vois partout sur la blogo... Euh par contre, 1044 pages ??

Géraldine 13/04/2014 19:28

@AGFE : Euh non, 144 pages suffisent je pense !!! Ah, a doit être l'émotion de la nouvelle version OB !
Mais oui, il faut absolument que tu découvres cet auteur, je pense qu'il a plein d'arguments pour te plaire !

Anne 12/04/2014 13:45

Il est dans ma PAL BD... qui est un peu en souffrance en ce moment.

Géraldine 13/04/2014 19:27

@Anne : Et bien justement, lire une BD est une bonne solution pour attaquer sa PAL efficacement !

luocine 12/04/2014 11:47

beau billet et BD intéressante apparemment!
Luocine

Géraldine 13/04/2014 19:26

Un auteur et un homme intéressant aussi ! A découvrir !

Noukette 12/04/2014 11:06

C'est l'album qui m'a fait découvrir Sorel... Un coup de cœur !

Géraldine 13/04/2014 19:25

Noukette : Oui, j'ai cru comprendre ! De mon côté, j'ai préféré le Horla, ma révélation !