GROENLAND MANHATTAN, BD de Chloé CRUCHAUDET

Publié le 18 Novembre 2013

http://a51.idata.over-blog.com/1/83/30/54/BD-3/Groenland-Manhattan-01.jpgBD - Editions Delcourt - 128 pages - 16.95 €

 

 

Parution en mars 2008

 

 

L'histoire : En 1897, l'explorateur américain Robert Peary n'a pas encore réussi à planter son drapeau au Pôle Nord malgré l'aide de ceux qu'on appelle encore les Esquimaux. Histoire de ne pas rentré bredouille au pays, il ramène une famille de "sauvages polaires, dont le jeune Minik. Une fois en Amérique, cette famille va être le sujet de toutes les "attentions".... Curiosité, science....

Une histoire vraie, qui a encore des répercussions à notre époque.

 

 

 

Tentation : Pitch

Fournisseur : la bib'

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile3etdemi

 

 Mon humble avis : Encore une BD ô combien instructive et passionnante !

Groenland Manhattan retrace l'histoire vraie d'un petit garçon Inuit sur une vingtaine d'années, à compter de 1897. Cette BD est donc aussi une leçon de la grande Histoire. Minik est emmené avec sa famille à New York par Robert Peary, qui, année après année, a bien du mal à planté la drapeau américain sur le Pôle Nord. Inutile de dire que Peary et les siens considèrent les Esquimaux comme des sous hommes, des primitifs, des inférieurs, des sauvages. Arrivés à New York, Minik et sa famille deviendront donc objet de curiosité malsaine tant de la part des citoyens que de la part de scientifiques : moqueries, mesures du crane etc... Bien entendu, le climat et les microbes newyorkais vont mettre à mal la famille Inuit. Recueilli par la famille du directeur de Muséum, Minik n'aura de cesse que de rentrer, un jour chez lui.

Bien sûr, l'étonnement est réel devant le confort, les lumières et les habitudes des américains, ce qui donnent quelques scènes qui pourraient prêter à sourire si nous n'étions pas dans un drame historique et hélàs toujours présent.

Cette supériorité des occidentaux est on ne peut plus détestable et ridicule dans les faits. Les américains ne montrent aucun respect pour les coutumes Inuit. D'ailleurs, ils considèrent ce peuple comme inculte, sans culture, sans art etc... Mais ne tarde pas à emplir leur musée d'objets divers et variés venant du grand nord.... Ainsi que des squelettes Inuit, dont celui du père de Minik. Cette découverte rendra Minik fou de rage et de tristesse. Pour la petite histoire, sachez qu'après qu'un décret soit voté, ces squelettes ont été rendu à leur terre et leur peuple cent ans plus tard, et on pu ainsi bénéficier de tombes dignes de ce nom.

Groenland Manhattan est une BD sur le déracinement. Malgré les années passées à New York, Minik sera toujours "l'indien" ou "l'esquimaux" ou le sauvage. Et une fois rentré chez lui, il sera l'américain.... Donc toujours l'étranger, où qu'il aille. C'était vrai il y a 100 ans, et hélas, force est de constaté que pour les exilés, c'est trop souvent encore vrai.

Cette BD est tout simplement magnifique, et peut être lu par un public non adulte (bon, pas à 3 ans non plus), mais je pense que vers 10 ans, un enfant se trouvera enrichi de cette histoire et s'ouvrira à une prise de conscience qui sa vie ne lui donne peut-être pas.

Juste un petit bémol concernant les dessins. Même s'ils sont globalement splendides (paysages, rendu d'atmosphère et d'époque), il m'a fallu un certain temps pour situer des personnages ou les reconnaitre.

A noter, une post face très intéressante également avec des données historiques et des explications sur les enquêtes menées pour aboutir à cette BD.

 

 

 

 http://www.bdgest.com/prepub/Planches/GROENLANDMANHATTAN07.jpg

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 24/11/2013 13:02


Je n'ai plus assez de temps pour rester lire à la bib' - j'y vais en semaine, pas le week-end, et c'est généralement sur le coup des 18h30.

Géraldine 25/11/2013 12:52



@AGFE : T'as jamais pensé à te faire enfermé un soir dans une bib' pour pouvoir lire à loisir toute la nuit ?



Noukette 19/11/2013 11:52


C'est avec ce titre que j'ai découvert le travail de Chloé Cruchaudet. Si tu as aimé celui-ci, tu adoreras Mauvais genre, le dessin y est beaucoup plus abouti je trouve !

Géraldine 25/11/2013 20:25



@ Noukette : Merci du conseil, je vais voir si je le trouve à la bib' !



A_girl_from_earth 18/11/2013 21:28


Arf, il faudrait vraiment que je le lise ! Mais problème de format encore une fois - j'évite d'emprunter les gros A4 et plus à la bib car encombrant et j'ai de la route en transport en commun,
puis après faut penser à les ramener... compliqué...

Géraldine 19/11/2013 00:25



@ AGFE : Vu que c'est une BD et que ça se lit vite, pourquoi ne la lis tu pas sur place, à la bib ?? Il doit bien y avoir des fauteuils au calme non ?



keisha 18/11/2013 14:55


Aimé, aimé!!!Et sa dernière BD ma fait envie

Géraldine 22/11/2013 17:01



@Keisha : Tu m'étonnes que t'as aimé ! C'est quoi sa dernière BD, sur quel sujet ??



Alex-Mot-à-Mots 18/11/2013 14:34


Une BD qui a l'air très documentée.

Géraldine 22/11/2013 17:02



@Alex : Oui, tout comme j'aime ! Comme j'aime m'instruire sans efforts apparents



Midola 18/11/2013 13:50


Je l'ai lu il y a quelques temps et je me rends compte que je n'en garde presque pas de souvenirs...

Géraldine 22/11/2013 17:03



@ Midola : Tu l'as lu à l'époque où tu travaillais près de chez moi ? Parce que dans ce cas, ça commence à faire. Je pense qu'elle me restera en mémoire, maintenant, RDV dans quelques mois pour
vérifier !



Manu 18/11/2013 11:57


L'homme occidental ne sort pas grandi mais n'est-ce finalement pas l'homme tout simplement ?

Géraldine 22/11/2013 17:04



@ Manu : Oh que si. L'humain, pour le meilleur et pour le pire... Comme dans le film dont je viens de publier le billet.



Hélène 18/11/2013 08:32


Je l'avais déjà repéré, tu insistes...

Géraldine 25/11/2013 20:29



@ Hélène : Et je signe même !