COMME SI DE RIEN N'ETAIT, de Maxime COLLINS

Publié le 19 Juin 2010

Roman -  Transit Editeurs - 108 pages - 14.95 €

 

 

Parution Mai 2010

 

 

Résumé : Benjamin, Philippe, Dana et Éric sont amis depuis toujours. Après leurs études, ils sont tous partis vivre à l’étranger, chacun de leur côté, chacun pour vivre une aventure personnelle. Leur histoire est découpée en quatre chapitres qui racontent tour à tour les derniers mois, les dernières semaines ou les dernières heures de ces quatre protagonistes avant leur retour à Montréal, où ils se sont donné rendez-vous. Le livre se referme sur des retrouvailles, durant lesquelles chacun fait mine d’être resté le même, comme si de rien n’était. Comme si ce qu’ils avaient vécu, éloignés les uns des autres, leurs péripéties, leurs drames intimes, n’avaient rien changé à leurs vies.

 

 

 

 

 

                                         -toile3.jpg

 

Mon humble avis : Un premier roman québécois, assez court mais réussi et intelligent.

Quatre portraits, racontés par une cinquième personne dont on ne sait rien. Et quand elle se révèle, on est bouleversé. Les quatre protagonistes ont en commun l'amitié, un rendez vous annuel à l'aéroport de Montréal, leur jeunesse et la difficulté à trouver une place dans la société, dans le coeur des autres, dans leur couple, ou dans leurs propres corps. Et surtout l'inconséquence de leurs actes, qu'elle soit bénéfique ou négative. Benjamin se prostituerait presque pour une barrette de shit, Philippe est d'une timidité maladive, Dana choisit une profession sans en mesurer les risques pour son couple et enfin, Eric est amoureux de son meilleur ami... Un portrait sur le milieu gay, un autre sur l'homosexualité. Le premier m'a déplu, le deuxième m'a émue, car il s'agissait d'amour, de sentiments. Mais c'est le personnage de Philippe qui m'a le plus touchée.

Quoiqu'il en soit, ces quatre jeunes sont plutôt paumés, à la dérive, aux abois. Mais devant les autres, ils gardent la tête haute, enfouissant leur détresse et se comportant "comme si de rien n'était"... Comme cette phrase me parle.... Je suis tellement concernée que les mots me manquent un peu. Ce qui n'est pas le cas de Maxime Collins qui maîtrise très bien son sujet : la détresse d'une certaine jeunesse et l'interdiction que l'on se fait de ne pas laisser paraître notre vérité intérieure. Pour garder valeur aux yeux des autres, de la société et peut-être aussi de soi même... En cachant ses douleurs au monde, on entre dans le déni, et peut-être leur ôte t-on leur réalité...

Tout au long du livre, les mots sont justes et l'écriture soignée. La fin justifie vraiment les moyens et remue les tripes. J'ai relevé quelques phrases désormais cochées dans la marge... C'est avec plaisir que j'en partage certaines ici avec vous... C'est un livre à lire et un auteur à suivre désormais... Un de plus.... D'ailleurs, sur la blogo, nous avons la PAL, la LAL.... je lance officiellement la création de la LAS.... Liste des Auteurs à Suivre.... Qui me suit ?

 

 

"Philippe est seul, invisible...Alors, il relit les mêmes romans, se sentant aspiré dans des histoires où il se croit trouver une place."

 

Télévision, téléphone, internet... "Le cerveau devient un crématorium où des phrases s'entassent et attende d'être transformées en cendres."

 

" C'est une course équitable : la veillesse en forme contre la jeunesse à bout de souffle

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Maxime Collins 25/06/2010 01:43



Un énorme merci pour cette belle critique, c'est très touchant et très apprécié !



Alex-Mot-à-Mots 23/06/2010 21:15



Je te suis pour la LAS, c'est une très bonne idée.



Marie 23/06/2010 07:41



Ce livre a l'air vraiment touchant ! Je note, j'aime bien le thème de la jeunesse qui se construit.


Pour la LAS, c'est bien sûr une super idée ! J'essaierai de te suivre, mais pas sur car je ne suis pas très méthodique. Je ne suis toujours pas arrivée à me faire la liste à jour des livres par
auteur... 


 



Géraldine 30/06/2010 18:34



@ Marie : Pas très méthodique ??? Il suffit de noter au fur et à mesure !!!



Lilibook 20/06/2010 21:21



Je ne connaissais pas du tout ce titre...



Géraldine 30/06/2010 10:14



@ Lilibook : Normal, c'est un premier livre, une nouveauté et un auteur québécois... donc... Mais à suivre assurément !



gambadou 20/06/2010 21:10



ah oui, moi j'ai déjà une LAS, mais je ne l'avais juste pas nommée !!!!



Géraldine 30/06/2010 10:14



@ Gambadou : Et bien voilà qui est fait !



mary 20/06/2010 17:54



Les passages que tu as choisis me touchent,  je crois que ce livre me plairait beaucoup !  Je prends bonne note. Merci .



Géraldine 30/06/2010 11:59



@ Mary : Ce livre a effectivement pas mal d'arguments pour lui !



Edelwe 20/06/2010 11:30



Il me tente bien! je note!



Géraldine 30/06/2010 11:58



@ Edelwe : En plus, il est vite lu, donc il ne fait pas trop d'ombre à ta PAL !



A_girl_from_earth 19/06/2010 14:31



LAS adopté! M'en vais noter cet auteur de suite d'ailleurs, j'ai une tendresse particulière pour les auteurs
québécois.



Géraldine 30/06/2010 11:56



@ AGFE : Et adoptes tu les BL 1 et BL2 ???



clara 19/06/2010 14:04



Bien vu, j'adhère à la LAS !



Géraldine 30/06/2010 10:15



@ Clara : Comme on publie nos PAL, il serait intéressant aussi de publier nos LAS !!!



mango 19/06/2010 11:15



D'accord pour la LAS! C'est une bonne idée! 



Géraldine 25/06/2010 12:04



Mango : Très dangereux la LAS... Une LAL en puissance et une PAL exponentielle !!!



constance93 19/06/2010 10:32



la LAS, très bonne idée !


et ce livre rentre dans ma LAL ! :D



Géraldine 25/06/2010 12:03



Constance : Et la BL 1, BL 2 (blog littéraire 1ère année, 2ème année...) Bonne idée aussi ???!!!