COMME LES CINQ DOIGTS DE LA MAIN, film d'Alexandre ARCADY

Publié le 6 Mai 2010

Synopsis : Ils sont cinq frères semblables et pourtant différents, élevés par une mère devenue veuve trop tôt. L'un d'eux s'était éloigné de la famille, lorsqu'il réapparaît, poursuivi par un gang de trafiquants, il se réfugie parmi les siens en leur révélant un secret. Les cinq, ensemble, vont trouver l'énergie de se défendre et le moyen de venger la mémoire de leur père assassiné...

 

 

 

Polar/thriller avec Patrick Bruel, Vincent Elbaz, Pascal Elbe, Eric Caravaca, Matthieu Delarive, Françoise Fabian, Michel Aumont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                      -toile4.jpg

 

Mon humble avis :Je vais être moins drôle que sur ma chronique précédente puisque j'ai adoré ce film. J'avoue, quand je lis "film d'Alexandre Arcady", j'y vais les yeux fermés. Une fois de plus, Arcady m'a scotchée à mon fauteuil et a encore réussi à me surprendre... Le sujet du film est plutôt grave, mais Arcady et son équipe ont glissés dans les dialogues des répliques qui font mouche et qui font rire et détende l'ambiance, se moquant gentiment de ses personnages et de la religion que les unis plus ou moins : le judaïsme. Arcady n'a d'ailleurs pas son pareil pour décrire ce milieu, avec ses rites, ses ambigüités et ses forces. La force, on la ressent énormément dans cette famille, la force, l'amour, l'union, le un pour tous tous pour un. On admire la loyauté et le respect qui habite cette fratrie, que ce soit dans la sérénité ou dans l'adversité. Pour un peu, on se croirait presque faire partie de cette famille.

Le scénario est excellent. Il commence par la mise en place tranquille de l'atmosphère et de chacun des personnages... jusqu'au retour du fils "prodigue" pour les uns, "maudits" pour les autres. Là, tout bascule, plus aucun temps mort ni pour les acteurs, ni pour les spectateurs. L'intrigue captive et se dénoue de façon relativement inattendue. En passant, je cite une petite invraissemblance qui m'a dérangée au début.... Vincent Elbaz entre "par effraction" dans une maison manifestement abandonnée depuis presque deux décennies. Et comme par miracle, l'abonnement EDF assure toujours l'électricité et la télévision fonctionne toujours....

 Parlons des  et acteurs... Quel casting magnifique, harmonieux. Toute une équipe qui semble bien soudée comme les 5 doigts de la main, menée par un Patrick Bruel toujours aussi brillant dans ce genre de rôle, mais qui ne fait d'ombre à personne. Chaque acteur peut ici montrer son talent et ne s'en prive pas parce qu'ensemble, ils ne font qu'un !

Vous l'aurez donc compris, entre Iron Man 2 et Comme les 5 doigts de la main, le choix est vite fait. J'espère vous avoir un peu aidé dans votre choix cornélien du samedi soir !!!

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

anjelica 14/05/2010 22:59



Cela me tente bien mais j'attendrais sa sortie en DVD.



Géraldine 19/05/2010 00:09



@ Angelica : Sa sortie DVD sera sans doute cet été et là, tu seras sur la plage ! File donc au ciné pendant qu'il en est encore temps !!!



clara 06/05/2010 20:20



J'ai été au ciné le week-end passé et jen'ai vu aucune affiche pour ce film !


Génial ! Un film dont le thème m'intéresse !



Géraldine 17/05/2010 23:26



@ Clara : Me revoilou ! Alors, as tu réussi à aller voir ce film et l'apprécier ?



christine 06/05/2010 13:42



J'ai passé un très bon moment et ce film m'a beaucoup plu.



mary 06/05/2010 12:43



Ce film me tente beaucoup et ton billet me donne vraiment envie de découvrir cette histoire ! Et puis mes origines pieds-noirs me rendent encore plus proches des films d' Alexandre Arcady
...



Géraldine 17/05/2010 23:21



@, Mary : Alors, as tu réussi à voir ce film ??