CHAQUE FEMME EST UN ROMAN, d'Alexandre JARDIN

Publié le 19 Décembre 2010

Roman - Editions Grasset - 297 pages - 19,80 €

Existe aussi en Poche 6.50 €

 

 

Parution en avril 2008

 

 

4ème de couv' : Parfois, il me semble que les femmes sont des tremplins vers le fabuleux. Écrivaines pour la plupart non pratiquantes, elles produisent de la prose intérieure destinée à tromper leurs déceptions et à soigner leurs rêves. Changent-elles de métier, d'amant ou d'opinion ? C'est d'abord une césure, un rebond de style, un chapitre qui se tourne. Adressent-elles une oeillade à un passant ? C'est un best-seller qui débute. Depuis mon plus jeune âge, je sais que chaque femme est un roman. Voici en quelque sorte mes études littéraires, blondes et brunes.

 

 

 

Tentation : Ma PAL (depuis plus de 2 ans )

Fournisseur : Ma PAL suite à un don de Bibliza  (merci !)

 

 

 

-toile4.jpg

 

 Mon humble avis : Quel point commun réunit la 9ème Symphonie de Beethoven et "Chaque femme est un roman" ? (je sais, je vais faire grincer des dents avec cette comparaison, mais c'est le fun qui compte !!!)

Un sous titre commun éventuel : L'hymne à la joie ! C'est en tout cas l'impression qui fut mienne durant ma lecture. Alors si le coeur vous en dit, lisez ce billet en musique en cliquant !

 

 

 Voici un  livre initiatique à la mode Jardin ! Un livre très drôle qui vous incite à ouvrir ou à fermer les yeux selon l'envie, un livre qui vous donne envie de sortir de vos carcans, d'ouvrir les portes à la fantaisie, de vous alléger des lourdeurs de la vie, des bienséances inutiles. Métamorphosez vous en observant les autres ! Interrogez la légitimité de votre propre fonctionnement ou de celui de votre entourage !Appliquez quelques consignes et vous verrez, la vie changera de couleur !  Bref, Alexandre Jardin vous propose un programme pour que l'allegresse soit de moins en moins invitée occasionnelle dans votre vie... et de plus en plus résidente permantente.

 

Pour cela, Alexandre Jardin dresse une savoureuse galerie de portraits hors du commun. Ces personnages hauts en couleurs et forts en caractère, des femmes qu'il a croisées ou avec qui il a partagé des moments de vie, ont, par leurs comportements, poussé l'auteur à s'interroger, à se façonner, à devenir ce qu'il est... n'est pas... où aimerait être... Ces femmes sont toutes trucculentes à leur façon. Les situations dans lesquelles elles sont entrées dans la vie de l'auteur et l'ont influencée sont souvent cocasses, parfois réalistes ou tragiques, amusantes ou sérieuses. Toutes sont mises en scène avec un brillantissime romanesque, digne de cet auteur à l'imaginaire débridé, à l'enthousiasme et à "l'utopisme" contagieux... Alexandre Jardin maîtrise toujours parfaitement l'art de rendre la vrai improbable et le faux probablement vrai. Il manipule son lecteur avec une telle dextérité que celui ci ne sait plus ce qu'il doit croire ! et prendre pour vérité !. Peu importe, le lecteur a envie d'y croire et accepte l'invitation de l'auteur : entrer dans une réalité où l'on choisit ce que l'on devient, même si le crédo est : no limite, rien d'impossible !

 

Le tout est servi par une écriture jubilatoire, soignée, exaltante, facétieuse. Tout au long de ma lecture, j'étais ébahie devant ces envolées littéraires et légères et je me disais : comme le français est délicieux, drôle, enivrant, chantant, théâtral quand il est manié avec tant de grandiloquence et d'audace... et de talent ! 

 

Ma concentration s'est légèrement érodée sur les dernières pages. C'est que l'on n'est plus habitué à autant de dynamisme et d'optimisme dans un livre et un tel afflux de ces qualités fatigue un peu, comme un grand bol d'air !

 

Ce livre euphorisant est donc à lire, of course ! Même s'il ne change pas la vie, il vous ouvre un 3ème oeil, celui qui permet de considérer la vie d'un autre angle et d'y croire, au moins le temps d'un livre !

 

 

ABC

                                                                J

 

 

Jules n'a pas du tout aimé, Canel pas beaucoup plus, et Amanda Meyre partage totalement mon enthousiasme !!!

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

lasardine 30/12/2010 17:39



tentant!!


je n'ai encore jamais lu l'auteur, je dois en avoir un ou deux dans ma PAL pourtant...



Géraldine 31/12/2010 11:07



@ Lsardine : C'est un auteur très dynamique, enthousiaste et utopiste ! De très bonnes lectures qui changent dans la morosité souvent ambiante !



Constance 20/12/2010 20:30



Pas sûre d'être assez jardinophiile pour aimer !!



Géraldine 25/12/2010 13:10



@ Constance : Le risque n'est pas énorme non plus ! Et puis, il faut cultiver notre jardin !!!



Moka 20/12/2010 08:30



Cela fait pas mal de temps que je n'ai pas lu un Jardin... Merci pour le rappel !



Géraldine 25/12/2010 13:06



@ Moka : C'est vrai que ces dernières années, l'auteur a un peu perdu de sa supprématie médiatique... mais rien de sa fameuse plume !



Mary 19/12/2010 20:27



je ne connais pas cet auteur et ton article si bien écrit me donne envie de le lire !!!


Je te souhaite de bonnes fêtes, des moments légers et joyeux et je te retrouve bientôt ! Bisous. J'espère que ton voyage s'est bien passé.



Géraldine 25/12/2010 13:04



@ Mary : Un de mes meilleurs souvenirs de cet auteur : l'île des gauchers, à lire et relire !



Irrégulière 19/12/2010 13:37



C'est très tentant, un peu d'optimisme, ça me changerait !



Géraldine 25/12/2010 13:02



@ Irrégulière : C'est vrai qu'après quelques lectures bien pesantes, ce livre m'a fait un bien fou !



clara 19/12/2010 10:00



Lu et pas aimé...j'avais tenté un autre de ses livres et même résultat !



Géraldine 25/12/2010 12:58



@ Clara : De mon côté, je suis assez bonne cliente pour ce genre d'auteur, débordant d'enthousiasme et facile à lire !



Lystig 19/12/2010 09:58



cela fait longtemps que je n'i pas lu un Jardin...



Géraldine 25/12/2010 12:57



@ Lystig : Et n'oublie pas, dixit Voltaire, il faut cultiver son jardin !!!! lol



**Fleur** 19/12/2010 09:14



C'est le seul Alexandre Jardin que j'ai lu pour le moment, et il ne m'a pas vraiment enthousiasmée...



Géraldine 25/12/2010 12:55



@ Fleur : En même temps, c'est un Jardin pas comme les autres. Essaye "L'île des gauchers", tu m'en diras des nouvelles !"



Manu 19/12/2010 08:50



J'ai lu tout Alexandre Jardin pendant un temps jusqu'à ce que je me lasse. Je n'ai pas encore envie de m'y replonger malgré ton enthousiasme.



Géraldine 25/12/2010 12:55



@ Manu : je pense qu'il est des auteurs qui provoque, à bon escient, notre enthousiasme soudain. Et il faut savoir faire des pauses, les abandonner un peu pour mieux les retrouver plus tard.
Chaque auteur a souvent un style bien particulier que la répétition peut rendre lassante, sans pour autant lui ôter sa qualité !