CAPITAINE PHILLIPS, film de Paul GREENGRASS

Publié le 22 Novembre 2013

http://fr.web.img2.acsta.net/pictures/210/407/21040713_20130919122153669.jpgSynopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
 
Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au cœur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…
 
Avec :  Tom Hanks, Catherine Keener, Barkhad Abdi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
-toile4.jpg
 
 
Mon humble avis : Quel film ! Non mais quel film !!! Quelle interprêtation ! Quelle réalisation ! Quelle tension ! Quel suspens ! Quelle histoire ! Waow !!! A VOIR !
Et pourtant, j'ai l'impression que les médias n'ont pas tant parlé de ce film tout juste sorti ce mercredi. Sans doute ça ne saurait tarder, le monde va se réveiller !
C'est écrit en rouge sur l'affiche, mais je le répète, au cas où vous n'auriez pas assez regardé.... Ce film est inspiré d'une histoire vraie. La seule différence, c'est que Greengrass le fait commencer un peu avant, afin que l'on situe chacun des protagoniste dans son environnement habituel. Le capitaine (Tom Hanks), dans une Amérique bien propre et bien pensante, et les somaliens, dans des bidonvilles écrasés de chaleur. Vu ainsi, cela peut paraitre manichéen, mais non. Ca pose parfaitement les différences culturelles, sociales, financières des deux camps...
Ensuite, nous voici embarqué pour 2h15, qu'on ne voit pas passer !!! Ne vous laissez pas rebuter par la VO, qui est à mon sens indispensable pour apprécier ce film à sa juste valeur, et être tout à fait englouti dans l'atmosphère. Pas d'inquiétude, les dialogues sont cours et l'anglais africain et parfois hasardeux des somaliens se laisse très bien comprendre.
J'ai été fascinée par cette "initiation" au monde de la marine marchande : ses codes, ses lois, la mentalité des hommes, le fonctionnement de cet immense navire, les procédures, les réflexes des uns et des autres. Fascinée aussi par tout le système de protection marin et/ou militaire mis en place pour, c'est le cas ici, tous ces navires marchands qui longent la corne de l'Afrique, région du monde la plus infestée de pirates. Et malgré ce système et les efforts de chacun, les piratages sont courant et menés par des Somaliens dont l'équipement pourrait presque prêter à rire, s'il n'était cette situation dramatique pour tout le monde. Ces Somaliens qui ont la rage et la folie au ventre, on ne peut plus déterminés, pas toujours organisés et qui n'hésitent pas à s'attaquer à dix fois plus grand qu'eux, même si, par la suite, la situation les dépasse.
Au delà des personnages creusés et passionnants, de l'étrange relation qui se noue et se dénoue entre le captain Somalien et le captain Phillips, au delà du suspens et de la tension croissante et fatale pour nos ongles, ce film montre avant tout le pourquoi de la piraterie et son fonctionnement. Il ne l'excuse pas, mais l'explique... Et cela, je ne le savais pas. Un doigt est mis sur la complexité de la chose... Les somaliens se font voler leurs poissons par les pêches industrielles "occidentales"... Alors ils se vengent, quelque part pour manger... et détourne des porte-containers qui souvent, transportent entre autre de l'aide alimentaire pour des pays africains. J'ai vraiment beaucoup appris avec ce film très humain pour le meilleur et pour le pire, et qui, au delà du thriller implacable, décode le monde réel pour nous autres spectateurs plutôt ignards. Je suis sans doute cruelle, mais on apprend et on prête beaucoup plus attention en se "divertissant" ainsi qu'avec des grandes leçons au JT du 20h.
Bien entendu, on ne peut que remarquer et saluer le sang froid, puis l"héroïsme  de ce Captain Phillips, et toutes les ruses mises discrètement en place pour protéger son équipage. Un homme qui a vraiment les compétences et le courage de ses galons. Chapeau, certains hommes méritent un sacré salaire, en supplément de celui de la peur.
Bon, je réalise que mon discours est bien plat comparé aux émois suscités par ce film....
Je vais juste redire que les acteurs sont TOUS, mais TOUS excellents... Qu'ils soient tête d'affiche (Tom Hanks qui retrouve ici toute sa démesure) ou illustrement inconnus, comme c'est le cas des 4 gars qui incarnent les pirates somaliens. J'ai oublié que j'étais au ciné, je les ai vraiment crus somaliens, fous, camés, hystériques, dangereux car non maitrisables. Vraiment chapeau à toute l'équipe de ce film, tourné pour les 3/4 en conditions réelles !
Capitain Philipps, c'est l'histoire vraie du piratage d'un supertanker, la prise d'otage du capitaine et les moyens déployés pour sortir de cette crise. Le tout d'un réalisme stupéfiant. Non, ce n'est pas le cuisinier Steaven Seagall qui sauvera l'équipage avec sa batterie de cuisine... Ici, on a affaire à des hommes, des hommes de tous les jours... ou presque.
 
 
 
 
 
 
 
  

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Kty 25/11/2013 20:20


Ce WE nous étions en Normandie, donc pas de ciné. Ceci dit, je lis assidument tes comentaires, j'ai ainsi vu ton passage à Paris. Je croise les doigts pour toi... Je ne dis rien mais je lis !


merci à toi et bravo pour toutes ces informations.

Géraldine 02/12/2013 20:45



@ Kty : Tu peux décroiser les doigts, la réponse négative est tombée il y a déja un mois ! Merci pour ta fidélité !



A_girl_from_earth 24/11/2013 13:07


Moi j'ai peur que ton avertissement en 1ère ligne ne s'applique à moi. Je suis assez sensible et cardiaque, et les extraits que j'avais vu au ciné m'avaient semblé très suggestifs de beaucoup de
violence, alors...

Géraldine 25/11/2013 12:51



@ AGFE : Tu es une grande fille, tu supporteras. L'avertissement est pour décourager les trop jeunes publics, je dirais moins de 13 ans.



Kty 22/11/2013 19:29


Ca fait longtemps que je lis tes commentaires sans jamais rien écrire.


Merci de m'éclairer au milieu de la foule des nombreuses sorties cinéma. Aujourd'hui j'écris...


Ce film me tentait, tu m'as convaincue... (j'aime beaucoup Tom Hawks)

Géraldine 25/11/2013 20:07



@Kty : Merci, je suis très touchée par ton message ! Alors, es tu allée voir le film e weekend ?



Tiphanie 22/11/2013 17:04


J'ai bien envie de le voir aussi, j'ai vu la bande annonce ça a l'air vraiment bien, ton billet me conforte dans mon impression.

Géraldine 25/11/2013 20:13



@Tiphanie :Oh oui, vas y, il est magistral ce film !