ALCESTE A BICYCLETTE, film de Philippe Le GUAY

Publié le 14 Janvier 2013

http://fr.web.img1.acsta.net/medias/nmedia/18/93/83/71/20357209.jpgSynopsis : Au sommet de sa carrière d’acteur, Serge Tanneur a quitté une fois pour toutes le monde du spectacle. Trop de colère, trop de lassitude. La fatigue d’un métier où tout le monde trahit tout le monde. Désormais, Serge vit en ermite dans une maison délabrée sur l’Île de Ré… Trois ans plus tard, Gauthier Valence, un acteur de télévision adulé des foules, abonné aux rôles de héros au grand cœur, débarque sur l’île. Il vient retrouver Serge pour lui proposer de jouer «Le Misanthrope» de Molière. Serge n’est-il pas devenu une pure incarnation du personnage d’Alceste ? Serge refuse tout net et confirme qu’il ne reviendra jamais sur scène. Pourtant, quelque chose en lui ne demande qu’à céder. Il propose à Gauthier de répéter la grande scène 1 de l’Acte 1, entre Philinte et Alceste. Au bout de cinq jours de répétition, il saura s’il a envie de le faire ou non. Les répétitions commencent : les deux acteurs se mesurent et se défient tour à tour, partagés entre le plaisir de jouer ensemble et l’envie brutale d’en découdre. La bienveillance de Gauthier est souvent mise à l’épreuve par le ressentiment de Serge. Autour d’eux, il y a le microcosme de l’Île de Ré, figée dans la morte saison : un agent immobilier, la patronne de l’hôtel local, une italienne divorcée venue vendre une maison. Et l’on peut se prendre à croire que Serge va réellement remonter sur les planches…
 
 
Avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa
 
 
 
 
 
 
-toile4.jpg
 
  Mon humble avis : Dur pur bonheur, avant, pendant, après... je m'explique pour le "avant" et le "après"... J'ai vu ce film en avant première, il y a un moment déjà, en décembre... En présence de Fabrice Luchini et de Philippe Le Guay. Les deux compères étaient présents avant et après le film. Avant, nous avons eu droit à du grand Luchini qui nous a présenté le film à venir... Et après, des questions, des réponses et une déclaration de Luchini à moi, après ma 3ème question : et bien jeune dame, il y a un lien entre vous et moi !  (Bon pour le "jeune dame", j'étais en fond de salle, il n'a pas du bien voir). J'étais toute chose, moi qui m'étais lancé le défi de questionner Luchini mais en "flippant grave", car Luchini, c'est tout de même une sacrée pointure !
Bon le film. Un régal pour de multiples raisons...
L'ïle de Ré hors saison mais plutôt par beau temps
La rencontre de deux grands acteurs de théâtre : Lambert Wilson et Fabrice Luchini
La (re)découverte d'une partie du Misanthrope de Molière... A la fin du film, on est prêt à déclamer certains extraits à voix haute et par coeur, à la perfectiiiiiion ! Le scénario est un reflet actuel de l'histoire réelle du misanthrope
Un film où nous (en tout cas moi) profanes devant le temple théâtrale classique, découvrons la rigueur nécessaire à l'apprentissage de ces textes, et les mille et une versions qui peuvent d'écouler d'une variation d'un timbre de voix, du déplacement d'une virgule etc.
Philippe La Gay (à qui l'on doit l'assez récent et savoureux "Les femmes du 6ème étage", mélange ici les genres avec un talent admirable : le théâtre classique et le cinéma contemporain. Il offre à son comédien fétiche (Luchini), un rôle à la mesure de sa démesure, un personnage que l'on aime et qui sait se faire détester, un personnage qui dit tant d'un simple sourire (narquois ?) ou d'un roulement d'yeux. Luchini montre ici les deux facettes du métier de comédien qui maîtrise : homme de théâtre et de cinéma. Personnellement, j'adore. Qui plus est, on rit beaucoup dans ce film. Tourner une comédie sur fond de Misanthrope tout en respectant l'oeuvre et en rendant hommage à la langue française, en voilà une idée judicieuse ! Alors se cultiver et rire en même temps, il faudrait être fou pour échapper à cette punition !!!
 
          
 
 
 
 
     
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Lilibook 21/01/2013 21:44


Je ne suis pas allée le voir mais il me tente bien comme plein en ce moment mais je manque de temps...

Géraldine 23/01/2013 16:20



@ Lilibook : Ce film vaut vraiment la peine que tu te libères un peu de temps, quitte à lire un demi livre de moins !



mary 20/01/2013 18:25


Super ton avis sur un film qui me tente beaucoup !


je vais y courir !!!

Géraldine 23/01/2013 16:24



@ Mary : Alors, depuis 3 jours, y as-tu couru ou y es tu allée à bicyclette ?



Didi 20/01/2013 17:22


Un lien entre toi et Luchini waou !


Il me tente bien ce film !


Bisous et bon dimanche

Géraldine 23/01/2013 16:25



@ Didi : Oui, ce qui est dommage, c'est que ces liens ne durent que quelques instants ! Enfin, ils restent bien plus longtemps dans ma tête !



clara 16/01/2013 08:27


J'ai envie d'aller le voir Monsieur un peu moins...

Géraldine 17/01/2013 10:36



@ Clara : Et bien vas y avec fifille ou avec copines ! C'est vraiment un film délicieux !



A_girl_from_earth 14/01/2013 22:07


Ah ben ça ne me parle pas du tout ce film ! A croire qu'il n'est pas sorti sur Paris.

Géraldine 14/01/2013 23:40



@ AGFE : C'est parce qu'il n'est pas encore sorti  Sortie ce mercredi ! Et à voir !!!



Philippe D 14/01/2013 21:17


Je n'en ai pas encore entendu parler.


Je retiens...


Bonne semaine

Géraldine 15/01/2013 17:37



@ Philippe : C'est parce qu'il ne sort en france que demain. Mais à voir, vraiment !



sylire 14/01/2013 20:53


J'ai entendu Luchini en parler et je me demandais ce que cela pouvait donner... Tentant !

Géraldine 15/01/2013 17:38



@ Sylire : Plus que tentant, un vrai régal !



Valérie 14/01/2013 12:15


En voyant les extraits, j'avoue que l'envie me manquait mais tu me fais changer d'avis.

Géraldine 15/01/2013 17:38



@ Valérie : Je me suis régalée et l'on sent le plaisir des acteurs à travers l'écran !