RICHES, CRUELS ET FARDES, d'Hervé CLAUDE

Publié le 11 Août 2009


Thriller - Folio Policier - 249 pages - 6.00 €

Résumé : Luxe, sable et volupté... A la limite de la jungle australienne, face à la Barrière de corail et à des centaines de kilomètres de la première ville, se trouve un hôtel quatre étoiles... Un lieu pour touristes fortunés triés sur le volet, qui savent ce qu'ils viennent chercher et qui veulent la paix. L'isolement pourtant, privilège ultime des riches, peut devenir l'enfer. Un ouragan se déchaîne et les voilà coupés du monde. Les comportements changent. Des crocodiles sortent de l'eau devenue boue. La pluie tombe comme les arbres et un premier cadavre est découvert. Il n'en faut pas plus pour que les solidarités se lézardent. Personne, finalement, ne connaît son voisin... Personne ne sait s'il pourra s'en sortir ni qui sera la prochaine victime...


                                               
Mon humble avis :  Grrrrr, j'en ai assez de me faire avoir ! Que je choisisse mes livres où que je lise ceux que l'on m'envoie, je suis souvent, trop souvent déçue ces temps ci. Mais que je vous explique les raisons de mon ire...

Tout d'abord, lisez avec attention le résumé. Et dites moi si, vous aussi vous étiez en recherche d'un bon polar pour l'été, si vous ne vous seriez pas laissés tenter ??? J'étais donc volontaire pour m'enfermer dans cet hôtel de luxe et vivre un huit clos que j'espérais oppressant. Je me suis retrouvée prisonnière involontaire d'un genre littéraire spécifique mais spécifié nulle part sur le livre (sauf quand on lit le résumé de la vie de l'auteur - Hervé Claude, ancien présentateur du JT de France 2-... et que l'on a déjà acheté le livre grrrr). Il s'agit ici de littérature gay. Ce qui n'est pas du tout ma tasse de thé. L'ambiance y est glauque à souhait et m'a mise très mal à l'aise. Certains détails érotiques, oups, pardon, pornographiques (à ce niveau là) ne nous sont pas épargnés dans cette orgie où on ne sait plus qui C... avec qui, qui S... qui, qui B... qui etc. Je laisse votre imagination remplir les pointillés. Bref, je suis en colère car je pense que ce genre de livre s'adresse à un public averti de ce qu'il va lire.
Outre cela, les personnages sont irritants à tous se regarder en chien de fusil. D'ailleurs, ils s'agacent mutuellement. Tout est flou. Les questions ne sont pas posées jusqu'au bout et les réponses ne nomment pas directement le sujet. On ne sait donc jamais trop de quoi il s'agit. Tout est dans l'hypothèse. Il y a cinq morts qui paraissent accidentelles. Le sont elles vraiment. Chacun y va de son idée, de son observation, sans vraiment dire ce qu'il sait... Ce roman est divisé en récits de plusieurs des personnages, ce qui fait que c'est long, répétitif. L'intrigue aurait pu être intrigante mais elle est ici traité de manière ennuyeuse. Même pas eu peur !

                                                     
                                                          

                                                                  
                                                               

                                                      

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 17/08/2009 00:25

Moi j'aurais plongé à pieds joints, surtout dans ma période de panne de lecture - polar, australie, le titre... bon, merci d'avoir lu pour nous, ça me sauve d'une deuxième panne de lecture certaine si je m'y étais aventurée. mdr ton smiley pas content!

Géraldine 18/08/2009 16:09


@ AGFE : Oui, j'avoue qu'avec mes dernières lectures décevantes, j'ai du mérité de ne pas avoir sombrer dans une panne de lecture !


Thaïs 13/08/2009 05:53

et beh heureusement que tu en parles  car ce pourrait être à la lecture de la 4eme un bon livre pour se détendre ! mais maintenant je me méfie en général des présentateurs qui font des livres même si j'en ai appréciés de PPDA (sur sa fille perdue)

Géraldine 13/08/2009 22:52


@ Thaïs : Ouais, ça t'éviteras une mauvaise lecture !


Ys, de retour 11/08/2009 18:09

Remarque, quand tu es fâchée, ça nous vaut des billets assez drôles !

Géraldine 12/08/2009 12:02



@ Ys : c'est vrai que j'aime bien me lâcher !



Edelwe 11/08/2009 15:05

C'est vrai que le résumé est accrocheur. C'est le genre de mauvaise surprise qui m'énerve moi aussi.

Géraldine 12/08/2009 12:01


@ Edelwe : Surtout que je l'ai acheté sur un salon où l'auteur était présent et qu'il m'a conseillé celui ci


Manu 11/08/2009 14:44

Effectivement, la quatrième n'est pas très explicite sur le contenu réel du livre. Toujours ageant de se faire avoir comme ça !

Géraldine 12/08/2009 12:00


@ Manu : Oui, il va falloir que je mène une enquête avant chaque lecture pour savoir les risques de déception !


belledenuit 11/08/2009 10:07

Ben c'est vrai qu'en lisant le résumé on s'attend à autre chose qu'une littérature gay... Pour te réconforter, lance-toi dans le Coben. Je l'ai lu l'année dernière et je m'étais régalée. Ca c'est une lecture d'été qui fait du bien !

Géraldine 12/08/2009 11:59


@ Belledenuit : je viens de finir le coben ! comme ça fait du bien un livre sans mauvaise surprise !