JE LE FERAI POUR TOI, de Thierry COHEN

Publié le 27 Mars 2009

Résumé : Que seriez-vous prêt à faire par amour ? Et jusqu'où pourrait vous mener la haine ?
Quand son fils Jérôme meurt dans un attentat, Daniel perd ses repères et retrouve les instincts guerriers d'un passé qu'il croyait oublié. Entre ses conversations avec Jérôme à travers l'au-delà et les silences qui le séparent de sa femme et de Pierre, son autre fils, il élabore un plan fou : se venger. A-t-il une chance d'y parvenir ? Jérôme lui apportera-t-il son aide ? Lui-même peut-il échapper à son destin ? Quand un groupuscule extrémiste kidnappe Jean, SDF, l'opinion se passionne. Et lorsque les terroristes, comme seule revendication, demandent «Quelle est la valeur de cet homme», on s'interroge : pourquoi enlever un clochard ? Et que signifie vraiment ce message ? Deux histoires étranges, deux vies qui basculent, deux existences qui changent, se perdent, flirtent avec la mort et le mystère. Mais une seule quête : savoir si, en oubliant les survivants pour venger les morts, on ne passe pas à côté de sa vie.
Thierry Cohen a déjà publié un roman très remarqué, J'aurais préféré vivre, qui lui a valu le Grand Prix Jean d'Ormesson et a été traduit en neuf langues


                                           

Mon humble avis: Et bien je l'avoue, j'ai été on ne peu plus bernée jusqu'à la pré-fin. Et oui j'ai décidé qu'il existait des pré-fins. C'est là que le dénouement commence ! Mais rien indique encore la vraie fin qui, elle est tout aussi bluffante. Bien sûr je ne vais pas dénaturer le suspens de ce roman tellement bien ficelé qu'il peut se gargariser de contenir trois suspens différents, bien mis au secret tout au long des pages et menés tambour battant.
En fait, ce livre conte trois histoires en parallèle :
Celle de Daniel qui vient de perdre son jeune fils Jérôme dans un un attentat terroriste. Entre deuil, désespoir et désir de vengeance, jusqu'où ira-t-il ? (Suspens N°1) Ces pages sont très sombres tant la peine de cet homme, peine dans laquelle il s'isole pour conserver sa haine intacte et protéger les siens, est palpable. Mais pas de voyeurisme ici. Le voyeurisme, c'est quand on regarde de l'extérieur. Là, les mots sont si justes et les sentiments décrits tellement fort qu'on ne peut être qu'à l'intérieur, dans le coeur de Daniel.

Pendant le premier tiers du livre, ces moments graves sont allégés par une deuxième histoire : celle de la rencontre improbable de Daniel avec Betty, qui deviendra son épouse et la mère de ses enfants. Ces pages là sont pleines de joie, de fraîcheur, le combat pour le triomphe de l'amour malgré les différences sociales. Bien sûr ce récit du bonheur rejoint l'histoire de Daniel, le narrateur, et prend fin avec l'explosion de la bombe qui tue son fils et, effet, secondaire, semble faire voler son couple en éclat. Vont ils parvenir à surmonter l'épreuve ? (Suspens N° 2)

Enfin, tout au long du livre, il y a l'histoire de Jean. Un SDF qui serait enlevé par un réseau islamiste. Même les caractères d'imprimerie de ces chapitres diffèrent. Là aussi, on retrouve des scènes très dures dans la captivité de Jean. Heureusement, le lecteur peut reprendre son souffle en se retrouvant dans une rédaction de JT et les bureaux du ministre de l'intérieur. Les uns sont se retrouvent mêles à leur insu à cette histoire d'enlèvement et en fond leur choux gras. Les autres tentent de démêler cette histoire et d'en trouver une issue honorable pour tout le monde.(Étant donné les dates approximatives du déroulement de l'histoire et les quelques allusions particulières, on s'amuse beaucoup à mettre sur le ministre de l'intérieur les traits de notre président actuel !)  D'ailleurs, quel lien avec celle de Daniel ? Quand les 2 histoires vont elles se rejoindre ??? Suspens N° 3

Ce livre captivant et touchant n'est pourtant pas un thriller, ni un " livre saga et romans sentimentals" (c'est dans cette catégorie  - écrite ainsi- que l'enseigne Cultura le classe. L'ont-il lu ????)
C'est un roman très fort, très bien construit et écrit qui mène le lecteur par le bout du nez. Ce roman est à mon avis plus grave que le précédent de Thierry Cohen. Il traite de thèmes très engagés et dénonciateurs qui nous touchent tous pour certains, et dont personne n'est à l'abri pour d'autres : le terrorisme, l'extrémisme religieux, la perte d'un enfant lors d'un acte immonde. Le tiraillement de celui qui, victime se sent aussi coupable est développé avec finesse. Ensuite d'autres sujet comme le deuil, les actions et les discours des politiques et des médias face au terrorisme, l'importance de l'amour et de l'amitié tiennent une part importante aussi. Mais le point central se trouve surtout dans cette question : l'utilité, la légitimité, et les conséquences d'une vengeance personnelle ? Un livre qui pose nombre d'interrogations, qui donne certaines réponses et vous poussent à chercher les vôtres au fond de vous même. Indubitablement un livre à lire, un livre qui mérite un énorme succès et d'être bien mieux classé dans les magasins professionnels !

Et enfin, l'anecdote dingue que je me retiens de ne pas vous dévoiler depuis quelques jours...
Lors d'une pause "remplissage de mon verre de Cola", je tombe par hasard sur la page des remerciements, la dernière. Y sont remerciés des amis, membres de la familles, l'éditeur... Puis "les lectrices et lecteurs de la première heure pour leur message enthousiastes et souvent touchants et leur volonté de partager mon aventure. Suis une liste... dans laquelle j'aperçois mes prénom et nom ! Dingue non ?!!!
2ème raison de lire ce livre ! Un auteur aussi disponible, qui n'attrape pas une citrouille un guise de tête, qui respecte et prend tant soin de ces lecteurs... Avouez, ça fait extrêmement plaisir ! Un grand merci Monsieur Cohen pour le plaisir de lecture et celui de voir mon nom édité chez Flammarion !! Si c'est pas le début de la gloire ! lol



Du même auteur sur ce blog : "J'aurais préféré vivre" et une interview exclusive !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Christine 07/06/2009 23:02

J'aimé ce livre. L'histoire est passionnante, et boulversante à la fois. Ce livre nous tient en haleine jusqu'à la fin. C'est un livre à lire.

Géraldine 08/06/2009 12:51


@ Christine : Contente que ce livre t'ait plu ! Je t'en refile ce soir si tu veux !


Karine :) 06/04/2009 00:33

Tu m'intrigues avec ce livre... je vais voir si je peux le trouver!!

Géraldine 06/04/2009 11:31


@ Karine : Tu peux y aller les yeux fermés, ce livre est superbe. Si tu ne le trouve pas à Montréal, tu peux aussi le commander par internet sur le site de la FNAC !
Tiens moi au courant si ce livre rejoint vite la première place de ta PAL qui se rebelle


A_girl_from_earth 01/04/2009 21:34

Je te laisse en archive mon billet dont je te parlais, tu pourras le consulter tranquillement plus tard : http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-29680648.html

A_girl_from_earth 29/03/2009 15:25

MDR! Ca ce serait du scoop! Non, c'est mon écrivain québécois qui m'a fait un chouette cadeau mais pour l'instant... chuuuut!

Géraldine 29/03/2009 15:26


AGFE : Ok, je vais faire preuve de patience !


A_girl_from_earth 29/03/2009 13:25

Ben je m'attendais à un truc de dingue mais certainement pas à cette histoire! (au passage moi aussi il vient de m'arriver un truc de dingue génial avec un auteur, mais j'en parle plus tard, bien plus tard )

Géraldine 29/03/2009 13:44


@  AGFE : J'ai pas droit à un  petit indice ? Ne serait-ce que la date approximative du billet concernant ton truc de dingue, ou le nom de l'auteur.... J'ai peut-être une idée : l'un
d'eux t'aurait demandée en mariage ?!!!


Manu 28/03/2009 08:30

Trop triste pour moi en ce moment. Par contre, je trouve très attentionné ton anecdote et tu as raison, un tel écrivain mérite qu'on s'y attarde !!!

Géraldine 28/03/2009 11:24


@ Manu : Tu as tout a fait raison sur l'attention que mérite l'auteur, tant pour sa propre attention envers ses lecteurs que pour son talent. Je ne connais pas ton histoire personnel, aussi, je me
permets de préciser que pour moi, je n'ai pas un une impression de tristesse en sortant du livre. Il a du triste inévitable, mais ce n'est pas ce qu'on retient et ce n'est qu'une petite partie du
livre. Car c'est bourré de suspens, de stratégie de tous les côtés qui rendent des moments très faciles à lire, limite drôle.  Si ce sujet te fait peur, tente son premier livre !


A_girl_from_earth 28/03/2009 00:29

Ah oui effectivement ça a dû te retourner, pour un truc de dingue, C'EST un truc de dingue! Je ne m'attendais pas du tout à cette anecdote! C'est génial quand même! Belle surprise! Et ton billet m'a bien donné envie de découvrir ce livre! Hop LAL! (je file vite voir tes autres billets tant que j'ai de la connexion qui a l'air de tenir! )

Géraldine 28/03/2009 00:43


Ah, ça marche  Ouais, trop dingue et bouquin top bien, tellement top que je ne suis pas très contente de mon
billet. Je songe à le remanier pour le rendre plus percutant ! En fait vu les histoires en parallèle, difficile de de parler du livre sans trop en dire etc ! Tu t'attendais à quoi comme truc ??


Cyril 27/03/2009 15:56

Alors Géraldine,Ce petit moment d'éternité... ça réchauffe le coeur ?Et pour Mary, je confirme, la crèperie était bien sympa, comme France notre hôtesse, malgré les "complètes" fantômes... (sourire)bisous

Géraldine 27/03/2009 16:47


Ah ben oui, tout de même, figuré sur une page d'un livre édité chez Flammarion, ça n'arrive pas tous les jours


Florinette 27/03/2009 10:59

Tu le mérites bien !!   Félicitations Géraldine !!

Géraldine 27/03/2009 11:01


@Florinette : Merci, mais c'est surtout l'auteur qui mérite les félicitations et les remerciements de penser ainsi à ces lecteurs !!


Midola 27/03/2009 08:58

Quel succès !

Géraldine 27/03/2009 10:58


N'est-ce pas, c'est la début de la gloire ! lol


Nina 26/03/2009 23:45

Je ne connais pas du tout cet auteur, je le note donc.

Géraldine 27/03/2009 00:21


Tu peux le noter sans problème, je pense que le lecteur ne peut pas ne pas être pris par ses histoire !


mary 26/03/2009 13:21

Cet écrivain est vraiment sympa, je me souviens de son humour au cours de ton interview, de sa disponibilité, de sa modestie aussi ! je vais découvrir ses livres dès que possible ( je pense les trouver à ma biblio )Alors cette soirée à la crêperie bretonne ? Bisous et bonne journée !

Géraldine 26/03/2009 17:32


@Mary : Oui, auteur et livre à découvrir. Soirée crêperie s'est bien passée, mais très fatiguante pour moi et mon élocution car très bruyante. Mai sympa comme tout tout de même !


belledenuit 26/03/2009 13:08

Ah j'arrive enfin à lire ton avis. Depuis ce matin, ton blog bloquait  Bon ben maintenant que ma lecture est faite, tu me vois ajouter un titre de plus dans ma LAL.

Géraldine 26/03/2009 17:35



@ Belledenuits : a bon, ça bloquait ? Mince, cette nuit aussi ça a bloqué un moment, quand je suis rentrée... Bon j'espère ne pas avoir perdu trop de lecteurs pour ce billet qui me tient à coeur.
Euh, pas besoin de passer dans LAL. PAL directe !!!