MAL DE PIERRES, de Milena AGUS

Publié le 8 Mars 2009

Résumé : Milena pleine de grâce. Avec ce court roman, l’écrivaine sarde a réalisé un des plus beaux contes de fée de l’édition de ces dernières années. Souffrant de calculs rénaux, une femme en quête du grand amour finit par épouser un homme sans l’aimer. C’est au cours d’une cure pour traiter son «mal» qu’elle tombe enfin amoureuse. Elle consigne tout dans un carnet… que sa petite-fille trouvera des années plus tard. Un véritable bijou servi par une écriture délicieusement irrévérencieuse.






              
                                            

  Mon humble avis : Hum, je reste coi et pourtant, il va bien falloir que je me lance mais pas à pas, sans trop de violence...
Déjà, la 4ème de couverture évoque l'écrivaine sarde dont les personnages sont sardes... Ce qui n'est pas d'une évidence première pour tout le monde. Être sarde signifie habiter en Sardaigne...

Ce livre est curieux, au début on ne sait même pas qui est le narrateur. Il semble jeune et dès lors, le style assez littéraire de convient pas vraiment à mon goût même s'il peut correspondre à une histoire qui se déroule entre 1940 et 1963 environ. En apprend enfin que c'est une jeune fille prête à se marier....et qu'elle nous parle de sa feu grand mère, soit disant "folle" du village", mariée à un homme sans amour réciproque. Pour qu'il économise ses virées aux maisons closes, la grand mère accepte de devenir la putain de son mari. Et là, je rejoint Belledenuits, blogueuse qui dans cet
article, évoquait la vulgarité et les scènes obscènes et crues qui semblent devenues nécessaires à la littérature contemporaine.

Encore une fois, j'ai été gênée à moult reprises par des descriptions très crues que la petite fille transcrit sur les rapports sexuels de ses grand parents dans les années 40. Vous pensez que je suis prude et me plains pour peu.... Voici un exemple que j'ai relevé et que les yeux mineurs ne lirons pas : "Il la palpait et la malaxait partout, et avant de goûter les aliments, même la saucisse sarde extra de pays, il les enfonçait dans la chatte de grand mère..." Bref, c'est répugnant, inutile, impudique et transforme un livre qui possède un bon sujet en un très mauvais moment de lecture. Traité autrement, ce roman aurait pu être touchant, car certains passages ne manquent pas de délicatesse et d'émotion comme par exemple lors de la rencontre de la grand mère, en cure, avec le Rescapé.

D'ailleurs, je me suis posée la question de l'intérêt de ce livre et de sa présentation. Personnellement, je n'ai pu m'y retrouver entre des noms de lieux que je pensais être des noms de familles, entre les différentes générations, entre les belles familles, les personnages (dont presque aucun ne possède de prénom). Il règne dans ce livre un désordre chronologique, hierarchique, géographique, temporel... Bref, un imbroglio qui fait que moi lectrice, j'ai passé mon temps à me dire : "Bon, qui c'est celle ci et lui, de quelle génération"....Bref, je suis passée tout à fait à côté l'intérêt de cette histoire. Peut-être n'étais-je pas assez concentrée ? Qu'est-ce qui peut déconcentrer à ce point. L'ennui ?

Histoire d'achever ce billet sur une petite note positive, je précise qu'en fin de livre, l'auteure nous explique en quelques pages son plaisir d'écrire et la magie qui en découle.
Et la, enfin, une petite perle qui mérite d'être recopiée : "...
l'écriture rachète le réel. Prenez quelqu'un que personne n'aime dans la réalité : si vous le transformez en personnage, vous pouvez le faire aimer beaucoup. J'ai écrit sur des gens qui n'avaient ni chance ni amour dans leur vie, en espérant qu'ils trouvent au moins auprès de mes lecteurs".

                                                                              
   livre du dans le contexte
                                                                                     
Un avis qui ressemble au mien, celui d'
Anne
L'avis intermédiaire de Sylire
Et cependant, les avis très positifs de Belledenuits , d'AGFE et de Edelwe !
Comme quoi il ne s'agit que de mon humble avis !


Léethé vous parle d'une nouvelle "Mon voisin", de la même auteure


Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

sylvie 05/04/2009 11:21

j'insiste pas ;)

Géraldine 06/04/2009 11:19


@ Sylvie : Non, pour l'instant, cette lecture est trop proche et m'a trop déplu. Mais le livre reste dans ma bibliothèque alors qui sait, dans 3 ou 4 ans ??? Tout dépendra de ma PAL à cette époque
!


sylvie 04/04/2009 11:20

oh! j'ai beaucoup aimé ce livre ! je n'ai pas été génée par l'écriture, bien au contraire, et moi aussi, j'ai beaucoup aimé la fin, qui nous suggère de le relire avec un nouvel éclairage. L'imaginaire plus fort que la rélité... Qui se transmet le plus surement...

Géraldine 05/04/2009 10:45


@ Sylvie : Ah, je n'ai pas vu à la fin l'idée de suggérer la relecture du livre avec un nouvel éclairage...Cela m'aiderait peut-être à apprécier ce livre. Mais j'avoue ne pas être du tout motivée
pour l'instant pour une relecture


Callophrys 16/03/2009 14:31

je viens de le lire et de le "critiquer" ....j'ai adoré! comme quoi les gouts ,les couleurs..Et heureusement!Non?

Géraldine 16/03/2009 15:03



Absolument. Si nous avions tous le même avis sur les livres, la blogosphère littéraire serait d'un ennuyeux !



tante christine 11/03/2009 15:15

Comme tu peux sans doute le supposer, je ne suis pas tentée par ce livre...Je profite de cette petite reprise de nos échanges pour te souhaiter un "bon salon du livre" ! Jespère que tu y trouveras plein de choses passionnantes !

Géraldine 11/03/2009 16:47


Merci. J'avoue que j'y vais avec autant de joie que de crainte à cause de mon élocutio,. Mais je préfère les remords aux regrets si le cas devait se présenter alors...
Je sais que pour toi ça n'a pas été facile ces jours ci et que tu te sens mieux en toi même.
Bises


Brume 09/03/2009 11:32

J'ai lu ce roman à sa sortie et j'avais beaucoup aimé... Mais avec le temps difficile pour moi de me justifier ...

Géraldine 09/03/2009 16:36


Il est vrai que plus on lit,plus on oublie vite... Parfois, je me dis mince, comment finit le bouquin que j'ai lu il y a 10 jours...


Lael 09/03/2009 05:28

c'est bizarre mais ce roman ne me dit pas trop!! sans trop savoir pourquoi!!

Géraldine 09/03/2009 11:05


Pourquoi ? Certainement parce qu'à mon humble avis, il est désordonné dans l'écriture et ennuyeux !!! Et puis peut-être tu n'aimes pas les histoires de grand mère !


sylire 08/03/2009 22:36

C'est un livre que j'ai bien aimé, mais pas autant que d'autres. J'ai été un peu déçue. Je m'attendais à mieux après tant de louanges.http://sylire.over-blog.com/article-6146357.html

Géraldine 08/03/2009 22:54


Je vais mettre ton lien sur mon billet. Moi aussi, en ouvrant ces pages, je pensais entrer dans un chef d'oeuvre. Quelle déception !


Anne 08/03/2009 16:22

Non tu n'es pas la seule à être passée à côté de ce livre, pas vraiment aimé moi non plus http://insatiable-lectrice.over-blog.com/article-6943298.html

Géraldine 08/03/2009 16:45


Ah, ben comme pour le Parfum de Susking, ça me rassure. Je vais pouvoir mettre ton lien sur mon billet ! et aller le voir par la même occasion !


A_girl_from_earth 08/03/2009 15:29

Tous les avis ne peuvent pas aller dans le même sens - on n'est pas des clones

Géraldine 08/03/2009 16:00


et puis surtout, on s'ennuierait !


Callophrys 08/03/2009 14:50

Je viens de perendre mon billet pour le Salon du livre..mon 1er!!! ce serait temps!!!

Géraldine 08/03/2009 15:59


Et quel jour y vas tu ???


Isa 08/03/2009 14:17

Je ne sais pas si je suis passée à côté de ce roman ou pas ??? en tout cas, je n'y ai rien trouvé de formidable ...

Géraldine 08/03/2009 15:47


Donc, on est assez d'accord !


Callophrys 08/03/2009 14:14

comme je viens de decouvrir "mon voisin" et que j'ai beaucoup aime,j'ai achete "mal de pierre..."A la lecture de ce que tu en dis ....je me pose des questions.....mais comme je l'ai....rendez vous sur mon blog dans quelques temps....enthousiaste ou degoutee? on verra...

Géraldine 08/03/2009 14:18


Pour te rassurer, mon avis est le seul avis mauvais que j'ai trouvé sur différents blog... Et je le rappelle, ce n'est que mon humble avis !
Bonne lecture !


A_girl_from_earth 08/03/2009 13:18

Yep, j'en reviens pas! Voilà: http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-21488700.html

Géraldine 08/03/2009 13:30


et voilà, c'est fait !


A_girl_from_earth 08/03/2009 12:48

Je me souviens très bien de ces moments crus dont tu parles mais pour le coup ça ne m'a pas dérangé vraiment - un peu déstabilisée car on ne s'y attend pas de la part de cette auteur au style plutôt sobre et poétique (c'est pas comme si on avait un San-Antonio entre les mains lol) mais de ce fait, ça m'avait plutôt amusée que ce soit aussi cru. Bon aussi ça ne ponctuait pas toutes les pages.J'avais beaucoup aimé ce court roman.Ah! Les goûts et les couleurs... Je te rajoute en lien dans mon billet!Bon dimanche!

Géraldine 08/03/2009 12:57


Oh ben dis, si tu me donnes le lien de ton billet, je le rajoute aussi sur le mien  Dingue non ?


Léthée 08/03/2009 12:26

Je viens justement ce matin de lire Mon voisin, du même auteur... c'est mignon mais sans plus, je n'ai pas été très emballée. JE me demande même si je vais faire un message blog... :(

Géraldine 08/03/2009 12:46


Oh ben si, bien ou pas bien, chaque bouquin vaut un billet. C'est d'ailleurs à ça que sert un blog, à donner un avis positif ou négatif sur un livre (ou autre chose) et ainsi d'informer, d'orienter
les lecteurs ! Allez, juste quelques lignes !!!


Edelwe 08/03/2009 12:25

Moi aussi j'ai trouvé ce passage cru. Mais comme ça n'occupe qu'une partir mineure du livre, ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

Géraldine 08/03/2009 12:47


Moi, j'ai vraiment trouvé ça déplacé et inutile. On aurait pu rester dans la douceur, même désordonnée, du reste du livre.


canelle56 08/03/2009 11:22

bonne journée Geraldinebises

Géraldine 08/03/2009 11:32


Merci, à toi aussi.... Balade de prévue aujourd'hui ? Avec futur reportage photos sur le blog ??


keisha 08/03/2009 10:48

Avec l'Eglise des pas perdus, tu vas changer d'ambiance ! Un beau livre, et pour autant que je me souvienne, pas de passages crus (mais bon,j'ai une mémoire à très court terme heureusement)Comme toi je n'aime pas le "cru" juste pour pimenter la lecture. Quand on sent que c'est pour appater le lecteur potentiel; cela me fait fuir. Le lecteur est assez grand pour imaginer certaines scènes, sans qu'on les décrive en détail.Ceci étant, mon prochain article (demain) est sur un livre qui contient plein de gros mots et des détails durs sur la drogue et autres, mais là il s'agit d'un témoignage et cela peut se comprendre (même si j'ai parfois lu en diagonale et aurais préféré moins de détails). Pourquoi je suis allée au bout? Parce qu'il s'agit d'une histoire autobiographique sur un thème intéressant dont j'ignorais tout. Bon, j'arrête là je commence à commenter chez toi !Excuse moi.

Géraldine 08/03/2009 11:29


Quand c'est un témoignage, c'est différent car en temps que lectrices, tu c'est que tu va lire une histoire vraie et en général pas celle d'alice aux pays des merveilles (ou alors, des merveilles
artificielles...), tu es donc prévenu que tu auras des scènes dures. Mais dans Mal de Pierre, ces scènes sont inutiles, n'apportent vraiment rien sauf le malaise et le dégout au lecteur. Quel
intérêt ?


Leiloona 08/03/2009 10:20

Oui, il y a quelques moments très crus, mais ils ne m'ont pas dérangée car ils n'occupent pas non plus énormément de pages.(NB : tu risques d'avoir ces prochains jours  des visites assez orientées, vu les extraits choisis. :P)

Géraldine 08/03/2009 11:26


Justement, ces moments très crus n'apportent rien à l'histoire, on aurait pu rester dans la douceur (certes désordonée à mon avis), mais douceur tout de même du reste. Ces moments font vraiment
tâches.
Et effectivement, je n'avais pas pensé à l'orientation des visites suite à l'extrait... Mais bon, suis habituée, tous les jours, y a un ou deux pervers qui espèrent trouver de quoi combler leur
appêtit sur mon blog !


belledenuit11 08/03/2009 10:08

J'ai également commencé hier soir "L'église des pas perdus". J'en suis à la moitié quasiment. Vivement ton avis dessus voir si on est totalement (encore !) ou pas du tout en désaccord dessus.

Géraldine 08/03/2009 11:23


Ben dis donc, tu lis à une vitesse folle !!!


belledenuit11 07/03/2009 20:55

Ton avis est très pertinent en ce sens qu'effectivement certains moments sont très crus. Cependant (et pour une fois pour moi), on ne les trouve pas à toutes les pages (comme pour le Beigbeder ou "A moi pour toujours"). En cela, ça ne m'a pas plus dérangée que ça. Mais j'avoue tout de même que sur la citation que tu as faite, je m'étais dit : "quand même, l'auteure y va un peu fort sur ce coup là." Quant à la deuxième partie du livre, effectivement, elle est très belle. Repose toi bien et bon dimanche.

Géraldine 07/03/2009 21:07


Merci ! Là, je vais commencer L'eglise des Pas perdus. J'ai assez hâte car j'ai déjà lu pas mal de bon avis dessus avant de savoir que ce livre était dans la sélection. J'ai vu que tu avais déja lu
mort aux cons, je le garde en dernier. Donc je n'ai pas lu ton avis dessus bien entendu.

Bon WE à toi