DES CORNICHONS AU CHOCOLAT DE...

Publié le 7 Mars 2009

Résumé : Stéphanie a treize ans, un chat confident nommé Garfunkel, du culot, des problèmes - parmi lesquels ses mauvaises notes à la Ferme (le lycée) et la mésentente de ses parents - un goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat, une vision dérangeante sur les adultes et un style, une verve inimitables qui font de son journal un événement littéraire, un document sans précédent, authentique parce que non tronqué, sur le monde de l'adolescence. Le texte original de ce livre a été consigné sur des cahiers d'écolier par Stéphanie X.















Mon humble avis :
Bon là, les garçons, vous sortez, c'est une histoire de filles  !
Qui n'a pas lu dans ses années collèges "Des cornichons au chocolat de Stéphanie X". En tout cas, je fais partie de la génération de ces adolescentes qui ont lu ce livre sorti en 1983. J'imagine que comme la plus part d'entre vous, j'avais trouvé dans ce livre : une soeur, une meilleure amie, un journal intime remis clés en main, une bible, une confessionnal... Une révélation : non, je ne suis pas seule à penser tout cela. Comme Stéphanie, j'avais mes listes "A faire, à ne pas faire, à ne surtout pas faire", les histoires avec les copines, l'école était un jour l'enfer et le lendemain le paradis si un certain Benjamin m'avait parlé... Bref, nous étions toutes des Stéphanie, à ne pas comprendre l'évolution de monde, à rêver d'être Sophie Marceau dans la Boum, à attendre ou vivre notre puberté, à penser aux garçons. Voilà un souvenir de lecture d'adolescente que l'on garde toute sa vie.

Et voici qu'hier, je me promène sur le blog d'Eldweve et que j'y trouve
cet article. Et là, c'est stupeur, ahurissement, stupéfaction....
Car dorénavant, la couverture de ce livre est celle ci :
Et l'auteur aussi a changé. Certes, cela mériterait une enquête plus profonde, mais il semblerait que ce soit Philippe Labro (l'écrivain journaliste) qui ait écrit ce livre à partir du journal de Stéphanie X.

Si j'avais quinze ans et découvrait cette supercherie, je me sentirais flouée, trahie, humiliée d'avoir "fait confiance" à Stéphanie, qui avait mon âge alors que derrière elle, se cachait Philippe Labro, qui avait 40 ans de plus que moi... Là, avec vingt ans de plus, je suis bluffée que ce soit un auteur alors âgée de la cinquantaine et non une ado qui ait écrit ce roman.
J'avoue qu'hier soir, cette nouvelle pourtant dérisoire m'a un peu déboussolée et c'est pour cela que j'en écris billet.


Pourquoi ce changement maintenant, 20 ans après.... Pour un coup de pub, pour recréer ce qu'on appelle maintenant un buzz (mot très à la mode) autour de ce livre... Pourquoi sortir de l'anonymat ?
Mais au fait, j'y pense, si ça se trouve, c'est une écrivaine célèbre qui aurait pu écrire "l'herbe bleue"....
Et "Moi Christiane F, droguée, prostituée".... Ça pourrait être une célébrité allemande de l'époque ?...

Bref, qui écrit quoi ? Qu'en pensez vous ?

Notre amie blogueuse Schlabaya a mené une enquête et à trouvé
ceci qui explique cela...
Bref, pour moi, j'ai tout de même un goût amer de manipulation de lecteurs dans la bouche...

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

Lehoux 25/07/2013 01:48


ça ne me choque même pas ! L'écriture était celle d'un homme ,j'en aurai mis ma main au feu , me voilà donc assurée ! 

Géraldine 29/07/2013 19:03



@ Lehoux : En tant qu'adulte peut-être, mais si vous aviez lu ce livre à 12 ans, y auriez vous vu la plume d'un homme ?



Liza 11/03/2009 07:10

Ah oui, je me souviens avoir lu ce roman jadis, quand j't=étais jeune ;)Etonnant oui, qu'en fait, ce soit Philippe Labro... J'aime bien cet auteur mais cette "manipulation", un peu moins...

Géraldine 11/03/2009 11:12


Effectivement, je trouve aussi cette manipulation des lectices très décevante...


Armande 10/03/2009 21:13

"Purée, c'est nul !" Moi aussi, "Stéphanie et ses cornichons au chocolat" a marqué mon adolescence. Dans ma grande naïveté, je pensais effectivement que l'auteur était une fille de mon âge. Le pire du pire, c'est que ma mère m'avait offert le livre parce qu'elle trouvait génial qu'une adolescente puisse écrire ainsi et qu'elle voulait m'en faire profiter. Même elle était tombée dans le panneau. Double désillusion : Stéphanie n'est pas Stéphanie et le jugement littéraire de ma génitrice est pris en défaut... Snif !

Géraldine 10/03/2009 21:18


Ouai, y'a vraiment tromperie de lecteur là !


Callophrys 08/03/2009 18:40

mais je n'ai jamais dit que tu n'etais pas normale!!!!

Géraldine 08/03/2009 18:46


Oh, c'est moi qui me pose la question !


Callophrys 08/03/2009 14:19

comme toi je serais deboussolee si je l'avais lu et apprecie adolescente.....Comme certains enfants qui reprochent à leurs parents de leur avoir menti au sujet du Pere Noel...mais est ce que du point de vue plaisir de la lecture tu y perds quelque chose? je trouve que si c'est bien P.Labro qui en est l'auteur c'est que quelque part il a un sacre talent d'ecrivain pour convaincre ses lectrices qu'il a leur age ...et puis sans doute s'est il inspire de quelqu'un ,d'une soeur,cousine....que sais je? Sachant cela maintenant le conseillerais tu à une ado?

Géraldine 08/03/2009 15:50


Oui, c'est toujours à conseiller et je tire mon chapeau au talent de labro... Mais je pense que les ado de maintenant n'y trouveront plus la même chose " un journal intime clé en main" sachant
qu'il est écrit par "un vieux" de 50 ans.... Ce sera à lire comme un roman et plus comme un témoignage, ce qui risque de moins marqué les lectrices. Oui, il n'y aura pas ce côté, Stéphanie pense
comme moi, je suis normale....


Edelwe 08/03/2009 12:35

L'explication donner en préface de la nouvelle édition est que après des années Labro à penser que Stéphanie était finalement la première étape, la petite soeur, de ses autres romans mettant en scène une femme :  Manuela et "Franz et Clara". l'explication vaut ce qu'elle vaut. N'yant pas lu le livre à l'époque, je ne suis pas plus choquée que ça, mais je comprends que les adolescentes de l'époque se sentent flouées.

Géraldine 08/03/2009 12:45


Ouaich... comme tu dis, l'explication vaut ce qu'elle vaut. Mais comme moi, c'est Franz et Clara que je n'ai pas lu, je ne peux me faire une idée... La tromperie reste tout de même bien dans ma
tête...


ficelle/sauf 08/03/2009 11:45

ça c'est la belle version ! Je me fixe des objectifs plus simples : la différence entre à et a… ;-) Mais si au passage, ils ouvrent un peu les yeux sur autre chose, oui, ça sera bien !

Géraldine 08/03/2009 12:10


Même si ça n'a pas l'air de faire effet maintenant, cela peut- être des effets à retardement. Quand ils auront muri et grandit un peu... Peut être qu'un jour ils tomberont sur un livre qui les
émerveilleront ou qu'ils se souviendront d'une prof qui un jour leur avait dit...


ficelle/sauf 08/03/2009 11:38

Pas tout à fait prof… Formatrice avec des jeunes en alternance (bac pro & BTS), plutôt dans la catégorie de ceux qui n'aimaient pas l'école donc. Et j'ai justement parlé des cornichons au chocolat la semaine dernière pour leur donner un exemple flagrant de l'auteur n'est pas le même que le narrateur. Mais la littérature n'est pas toujours aussi simple à expliquer…

Géraldine 08/03/2009 11:42



Oui, mais quel défi ! Si tu parviens à leur faire aimer la littérature, tu "sauveras" plein d'âmes, de l'ennui en tout cas !!! et peut-être un jour te remercieront ils de les avoir ouvert à ce
monde merveilleux que sont les livres...



ficelle/sauf 08/03/2009 11:20

oh oui, j'avais adoré aussi cette lecture, et quand j'ai su, j'ai carrément appelé ma copine d'enfance pour lui dire "tu sais quoi ? stéphanie, des cornichons au chocolat, c'est philippe Labro !" Comme toi, sentiment de haute trahison ! En même temps, c'est un bel exercice d'écriture et ça me fait un bel exemple pour expliquer aux élèves la différence entre un auteur et un narrateur !

Géraldine 08/03/2009 11:31


Le sentiment de trahison semble magoritaire à la lecture de cet article. Et bon courage pour l'explication à tes élèves. je suppose que tu es donc prof de français ? De quelles classes t'occupes tu
??


Midola 08/03/2009 09:26

Je n'ai pas lu non plus ce livre. Mais j'espère que personne n'a utilisé ce livre pour illustrer ses rédactions comme on a pu le faire avec le Journal d'Anne Franck...

Géraldine 08/03/2009 11:22


En même temps, ce n'était pas le même genre de littérature ni de témoignage.  Par contre, honte sur moi, je n'ai pas lu le Journal d'Anne Franck...


keisha 08/03/2009 08:17

Ben si j'ai été ado, mais c'était bien avant la (première) sortie de ce livre, il y a prescrition!Snif, je n'ai pas le livre de Mrs Dollinger... Si elle était au salon, ce serait bien.Dis donc, les editions Michel Lafon me proposent des livres (et j'accepte !!!) serait-ce l'effet-géraldine ??? Si oui, gros merci !!!

Géraldine 08/03/2009 11:18



Tu n'as pas recu le livre de Mary ??? Curieux, pourtant, tu étais en bien haut de liste !
Il y a bien un effet Géraldine derrière Michel Lafon. Comme j'ai fait copine avec une attachée de presse via messagerie, mail et blabla; je me suis dis que vu qu j'avais passé 3 heures à composer
cette liste d'une trentaine de blog (je pensais que ça m'aurais pris 1/2h mais bon!) Je me suis dit, autant qu'elle soit utile et l'ai donc envoyée à ma copine attachée de presse en lui disant :
voici une liste de bon blogs littéraires et assez, voire très actifs en ce moment !



Karine :) 07/03/2009 22:22

J'avais adoré ça, étant ado!  Je pensais aussi que c'était un vrai journal d'une vraie Stéphanie!  Il faudrait que je relise, pour voir!  Et bon, ça ne me dérange pas que ce soit de la fiction, finalement... mais j'aurais préféré ne pas savoir, en fait!!  Garder mes illusions!

Géraldine 07/03/2009 22:56



Oui, je ne vois pas l'intérêt de l'auteur de révéler cette supercherie... Vraiment, je ne comprends pas !



A_girl_from_earth 07/03/2009 20:15

(j'ai pas fait un peu long là? )

Géraldine 07/03/2009 20:50


Oh ben non, tu t'exprimes du fond du coeur !


A_girl_from_earth 07/03/2009 20:14

Wow! Voir cette couverture et ce titre m'a ramené des années en arrière, à l'époque de Diabolo menthe & co! J'en ai un souvenir vague aujourd'hui mais ça a clairement marqué mon parcours de lectrice ado.Concernant l'histoire avec Labro, perso, ça ne me choque pas vraiment, sans doute parce qu'à l'époque, pour moi ça restait de la fiction, même si on pouvait s'y identifier etc, à la différence de Christiane F, L'herbe bleue, etc, qui pour moi étaient des témoignages tragiques de personnes qui ont réellement existé.Mais comme je dis, mon souvenir est vague et je ne sais plus s'il était indiqué quelque part que Stéphanie était une personne réelle. Il faudrait mettre la main sur l'ancienne édition.Je ne sais pas si cette nouvelle édition touchera les nouvelles générations comme nous à l'époque. Perso, j'aurais 13-15 ans aujourd'hui, en voyant le nom de l'auteur associé à cette histoire d'ado, je m'attendrais à un truc prise de tête... A mon avis, il aurait mieux fait de rééditer ce livre avec le même titre, même pseudo, quitte à indiquer à la toute fin que c'est lui l'auteur...Je trouve ça très fort personnellement qu'il soit l'auteur de cette oeuvre et qu'il ait caché son identité pendant 20 ans. C'est un peu normal qu'il veuille en assumer la paternité aujourd'hui peut-être... (comment ça a dû le démanger pendant ces 20 ans ) Il aurait déjà pu le faire à l'époque alors que son livre était déjà un succès, pour qu'on lui en attribue le mérite.Mais bon, je comprends que la révélation bouleverse quelque peu, c'est vrai que c'est assez inattendu!

Géraldine 07/03/2009 20:49


Ok, chapeau pour le talent, je le reconnais. mais pour le reste, je trouve que c'est de la manipulation de lectrices. Pour moi Stéphanie était aussi vrai que l'herbe bleue ou christiane F, en bien
moins tragique bien sûr ! Mais ça restait un témoignage et non un roman...


Leiloona 07/03/2009 18:55

Merci encore !

Géraldine 07/03/2009 19:16


Welcome !


Leiloona 07/03/2009 17:35

Je ne l'ai pas lu non plus. En revanche, je trouve cela étrange de publier ce livre sous son vrai nom. Quel intérêt y trouve-t-il de le faire maintenant ? Pff(NB : Je voulais te remercier en t'envoyant un mail, mais je ne trouve pas de lien pour t'écrire. Grâce à ta recommandation, j'ai reçu un livre de Dollinger.)

Géraldine 07/03/2009 17:43


Effectivement, je ne vois pas l'intérêt de découvrir son identité maintenant, à moins que ce soit par marketing...
Pour ce qui est du livre de Dollinger, de rien , j'espère qu'il te plaira. Sans doute recevra tu aussi une demande des editions michel lafon, puisque j'ai donné la même liste de bons blogs
littérairaires aux deux éditeurs. Faire cette liste m'a pris du temps, alors autant qu'elle soit doublement utile !


keisha 07/03/2009 14:19

Comme je n'avais pas lu le livre de "Stéphanie", je m'en remettrai vite...

Géraldine 07/03/2009 16:34


Ben, t'as jamais été adolescente alors ??!!


mary 07/03/2009 12:31

Que s'est-il passé au juste ? Philippe Labro a-t-il écrit un livre à partir du journal d'une ado Stéphanie ou s'est-il mis lui-même dans la peau d'une ado ?En tout cas je trouve le procédé un peu moche...ça brise la magie..Ce n'est pas comme Romain Gary, Emile Ajar ( ça c'était assez génial )Là c'est vraiment de la tromperie ! Heureusement Anne Franck a vraiment écrit son journal et Salinger s'est mis dans la peau d'un ado Holden, eux ils n'ont pas triché !bisous !

Géraldine 07/03/2009 13:38


Effectivement, il y a "foutage de gueule du lecteur" et gros coups marketing vingt ans après.... Je viens de rajouter un lien sur le billet qui mène à une petite interview de labro.
Je suis dégoûtée du procédé. Même si je m'en remettrais, je pense bouder les autres écris de labro. nananère...


Anne 07/03/2009 11:04

J'ai lu ce livre il y a longtemps et j'avais beaucoup aimé. En découvrant la supercherie de l'auteur, je m'étais sentie "trahie". Maintenant, je crois que je me fiche de tout ça. L'important pour moi est de prendre plaisir à lire un roman. Ce qui existe autour m'importe peu finalement.Bien sûr, c'est différent pour tout ce qui n'est pas fiction. Un faux témoignage, un récit truqué est inacceptable.Bisous. Bon week-end!

Géraldine 07/03/2009 13:36


Je trouve effectivement qu'il y a "foutage de gueule du lecteur" et gros coup marketing, surtout comme tu le dis pour un livre qui est sensé être une témoignage... Mais bon, je m'en remettrai...
Par contre, ayant un goût amer, je bouderais sans doute les autres écrits de Labro. Nananère !


canelle56 07/03/2009 10:34

je crois que tu as raison de le dire haut et fort!!!!! c'est inadmissible ce genre de choses , mais nous ne sommes pas dans le secret des dieux ....et pourquoi comment on n'aura pas vraiment la reponse.. bises Geraldine , j'espere que tu vas mieux gros bisous

Géraldine 07/03/2009 13:34


Je viens de rajouter un lien avec interview de labro sur le billet.
Pour moi, c'est "foutage de gueule" et coup marketing, bref, histoire de fric...


virginie 07/03/2009 10:19

Celui-ci, je l'ai pas lu...J'ai lu l'Herbe bleue et Christiane F. C'est vrai que c'est pas cool de nous faire ça. On peut en croire en rien finalement...On a été encore baffoué....Ah la la....Pour tout c'est comme ça!!!!

Géraldine 07/03/2009 13:32


Je viens de rajouter un lien sur le billet avec une courte interview de labro...
Si ca se trouve, christiane F, c'est claudia Schiffer non ?!!!


Schlabaya 07/03/2009 10:19

je viens de faire une recherche, c'est bien Labro. L'art et la manière de vendre un bouquin et de refaire un scoop 20 ans après... http://www.grandlivredumois.com/blog/index.php?2007/03/16/46-des-cornichons-au-chocolat-de-philippe-labro&cos=1

Géraldine 07/03/2009 13:25


Ah et bien merci pour l'info, je vais ajouter le lien sur le billet. Merci pour l'enquête, comme tu peux le voir, je réponds aux com "du plus bas au plus haut" !


Schlabaya 07/03/2009 10:12

Alors, j'avais lu ce bouquin aussi à l'adolescence (plutôt en 87-88), et je me rappelle que dans la préface, l'éditeur disait qu'il avait fallu réécrire l'histoire avec Stéphanie elle-même, qui avait grandi entretemps. Mais si le travail de réécriture a été fait par Labro et que maintenant il se considère comme l'auteur, je ne sais plus quoi en penser. T'es-tu renseignée là-dessus ? Est-ce une mystification ? Comme Boris Vian avec Vernon Sullivan, mais en plus cynique...Pour l'herbe bleue, je ne sais pas, pour "Christiane F" il me semble que l'histoire est attestée.

Géraldine 07/03/2009 13:22


Non, il faudrait que je mène une enquête pour savoir pourquoi, d'un seul coup, la palme revient à Labro !