LA MARCHE DANS LE CIEL : DE POUSSIN ET TESSON

Publié le 6 Février 2009

5000 km à pied à travers l'Himalaya

Ils sont partis du Bouthan un jour de mai, se sentant tout petits devant l'immensité des montagnes qui les attendaient. Six mois et 5 000 kilomètres après, Alexandre Poussin et Sylvain Tesson entraient au Tadjikistan, mission accomplie : la traversée intégrale de l'Himalaya, à pied, d'est en ouest, en serrant au plus près la ligne imaginaire qui relie les quatorze plus hauts sommets du massif.
On découvre l'Himalaya comme une multitude d'Himalayas, la diversité de ses peuples, des Lepcha aux Kohistani en passant par les Tibétains, la richesse de ses reliefs, des vastes plateaux fleuris aux glaciers crevassés... Les deux aventuriers se sont lancés dans ce pari sans préjugés ou certitudes. Ils se sont refusé les tentes, les réserves de vivres, les porteurs : ainsi, dans cet Himalaya très peu peuplé, ont-ils dû rencontrer chaque soir des hommes, pour se nourrir et s'abriter. Car, au-delà de l'exploit physique, ce livre raconte aussi la lenteur et le dénuement de l'homme privé de technique, la naissance d'un rapport d'échange oublié entre l'étranger et ses hôtes. Et l'on retrouve l'esprit d'aventure qui animait les grands pionniers.

                                             

                                    Livre lu dans le cadre de ce challenge
 
                                     dans la catégorie "Récit de voyage"



                                                        
Mon humble avis : (j'aime faire court habituellement, mais là impossible !)

C'est un formidable récit d'une aventure extraordinaire, d'un défi défiant l'imagination, d'une épopée presque surhumaine menée avec succès par deux fous furieux de l'aventure, Sylvain Tesson et Alexandre Poussin. Ils n'en n'étaient déjà par à leur première expérience des challenges genre "la folie des grandeurs, "Impossible n'est ni Tesson ni Poussin"...


Ces pages ont donc un réel côté passionnant car on suit nos deux compères dans leur quotidien, dans les joies, les peines, les difficultés, les peurs, la faim, les euphories, les rencontres, les dangers nombreux étant données les zones frontalières militarisées traversées. Et l'on se dit, à la vue de toutes les difficultés administratives vaincues parfois avec une mitraillette entre les 2 yeux, que l'Homme est capable du pire comme du meilleur. En effet, on ne doute jamais de la motivation et des capacités de nos deux compères à réussir leur incroyable entreprise. Mais on ne compte pas les fois où un visa, un poste frontalier, un militaire borné ont failli faire capoter cette épopée. On admire aussi la solidarité, la confiance et l'amitié sans borne que se vouent nos deux marcheurs. Chapeau !

J'avais déjà lu
"Africa Trek 1"de Poussin (Alexandre et Sonia, qui fait une petite apparition dans ce livre sans être encore Mme Poussin).Et j'ai retrouvé avec plaisir la poésie, l'humour et l'auto-dérision dont Alexandre fait preuve dans son écriture (de même que Sylvain Tesson d'ailleurs, mais dont je n'ai pas lu d'autres oeuvres encore). De nombreux passages m'ont fait rire de bon coeur, même si la situation était plutôt... tendue dirons nous. Mais la façon de la raconter est telle que, dans son canapé, le lecteur ne peut s'empêcher de rire. Mais... et oui, il y a un mais !

Mon reproche (relativement illogique je le reconnais) irait dans le fait que ce récit est très bien écrit... même trop bien écrit pour permettre une lecture fluide et l'émotion de nous pénétrer facilement. Je ne compte pas  les mots que j'aurais dû aller chercher dans le dictionnaire....si j'en avais eu le courage. Les paysages sont souvent décrits, ce qui est normal, mais avec des termes géologiques ou montagnards trop professionnels pour la lectrice non initiée à ce milieux que je suis.(pas question d'alpinisme dans ce livre : juste marche et montagne en résumé !) Cela donne par moment un style limite présomptueux et qui n'aide pas du tout le lecteur à visualiser et à comprendre ces fameuses montagnes aussi hautes que lointaines...Telle est mon impression alors que j'ai eu la chance de participer à un trek au Népal... Alors, je me suis fait mes images à moi avec mes propres photos et les quelques unes qui entrecoupent le livre. Peut-être qu'un lexique aurait changé cette appréciation.

Enfin, il y a certaines longueurs, voire répétitions. Mais elles me semblent incontournables. Nos deux héros marchent pendant 6 mois. Dans ce type d'expédition, des événements se répètent, des longueurs, voir des langueurs peuvent apparaître. Les éluder aurait été une erreur. Ces longueurs prouvent que ce type d'expéditions extraordinaires implique un engagement, du temps et que l'on marche au rythme de l'homme tout simplement. Un exploit ne se réalise pas en 2 jours, donc ce type de livre ne se lit pas au pas de charge ! Avec La marche dans le ciel, on comprend bien que rien n'est facile, qu'il y a des joies et des peines, mais qu'avec une obstination, du courage et un grain de folie, on arrive au bout d'un sacré chemin !

Enfin, je reprécise qu'il ne s'agit que de mon humble avis de non initiée à ce milieu et que je reste admirative avant tout devant l'exploit sportif et la tenue de ce récit parfois imparfait, mais incontournable pour qui aime les défis, le voyage, l'évasion, le dépaysement,la montagne, la marche, l'Asie, l'Himalaya, les différentes peuplades de ces régions, le fromage de Yak et qui se demande toujours si le Yeti existe !!!... Ce qui doit représenter un bon paquet de personnes

J'ai eu la chance de rencontrer brièvement Alexandre Poussin et donc d'obtenir une dédicace de ce livre que je partage ici avec vous :
                                                          


Enfin,  j'évoquais les descriptifs des paysages par du vocabulaire un peu compliqué, n'aidant pas à ce faire une idée de cette univers extraordinaire. Il y a quelques années, j'ai participé à un trek au Népal... Voici quelques photos de l'Himalaya Népalais, histoire de vous aider à visualiser, à vous évader, à voyager, à rêver...









                                                                                                          
















 

 

 

 

 

 

 

 Crédit photos : Géraldine BUSSON. Toutes ces photos sont donc mes propriétés, non ultilisables, non copiables par un tiers, ce qui serait une action illégale.

 

 

 

 

                                                                                                           

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost 0
Commenter cet article

Pour.inn.over 02/01/2010 12:38


Bonjour à tous !
Cela fait pas mal d'années que je suis les aventures de nos deux jeunes voyageurs aux longs cours, à travers leurs livres et les émissions radiophoniques auxquelles ils participent.
Je suis d'accord avec Géraldine pour dire que parfois quelques longueurs ou répétitions émaillent le récit de nos aventuriers. Mais, cela ne m'a pas du tout choqué tellement tout le reste est
captivant.
Par contre, je ne suis plus en accord parfait avec Géraldine et une de ses amies sur la technicité que revêt régulièrement la narration. Il ne faut pas oublier que nos deux héros sont aussi (et
peut-être même avant tout) des scientifiques pour lesquels rien ne doit échapper à leur observation des êtres et des choses. Je crois que l'un est géographe et l'autre je ne sais plus :
http://chasseurdaventuriers.over-blog.com/90-index.htmlIls ont donc le souci du détail et l'obsession de trouver le mot
juste pour parler d'une roche, d'une plante ou d'un instrument culinaire autochtone. On peut donc juste leur reprocher de ne pas avoir trouvé un éditeur assez riche pour se permettre de fabriquer
une édition avec un index.
Je suis étonné que personne n'attire notre attention sur le rôle que joue aussi la musique dans leurs aventures. La musique d'un instrument comme celle des mots. Plus grave, personne ne semble se
rendre compte de la foi de ces jeunes gens. Du feu sacré qui les anime. Pour ma part, c'est ce qui m'a le plus frappé à travers tous leurs récits.
C'est hommes là sont vraiment d'une trempe exceptionnelle à tout point de vue.
Bonne relecture, chers amis ! 


Géraldine 03/01/2010 20:31



@ Pour Inn Over : Je suis aussi une grande adminatrice de ces globes trotteurs dont j'ai encore deux livres à lire. Mais j'ai préféré Afrika Trek, peut-être plus accessible !



anna blume 06/05/2009 22:03

ah le Népal ! j'y ai fait deux treks aussi. Fabuleux pays. J'ai d'ailleurs lu ce livre (que je n'ai pas trouvé extraordinaire d'ailleurs) pdt un trek. Mais cela allait bien avec l'ambiance "marche", bien évidemment !!!

Géraldine 07/05/2009 13:22


@ Anna blume : Je vois qu'on a à peu près le même avis sur ce livre, sauf que je l'ai lu au chaud sous ma couette. C'est sympa aussi d'avoir le corps dans son lit et son esprit à l'autre bout du
monde ! Et tout à fait d'accord, le Népal est un pays magnifique et bouleversant


floriane 22/02/2009 10:28

très attirée par le NEPAL et  habituée à la randonnée, j'ai très envie d'acheter et de lire ce livre, mais j'en profite aussi  pour te remercier d'avoir répondu  à mes interrogations en tant que non initiée sur ce qu'était une P.A.L.  et une L.A.L   J'avais bien compris qu'il l s'agissait des livres ... mais ????MERCI DONC

Géraldine 22/02/2009 11:10


Je pense que tu dois confondre, ce n'est pas moi qui t'ai expliqué... Sur mon blog, dans les pages à droite, il y en a une qui s'intitule PAL et qui explique bien la différence.
En résumé ;PAL ; Pile de livres à lire (livre que tu as déjà chez toi) et LAL, liste de livres à lire (donc à acheter, en emprunter, bref en projet ).

Bon dimanche et bon voyage au népal via la lecture, c'est déjà un bon départ ou de bon souvenirs qui reviennent !


J-C 08/02/2009 11:13

Ta critique me donne (méchamment) envie de me plonger dans ce voyage que je ne ferai sans doute jamais. J'avais bien aimé Afrika trek (le film) et ne m'étais pas donné la peine de lire les livres pour ne pas refaire 2 fois le même voyage. Je pense que ce bouquin sera l'occasion de découvrir le style de l'auteur et d'apprendre de nouveaux mots (aurai-je le courage d'ouvrir un dico?).

Géraldine 08/02/2009 11:33


Ben voilà, tout vien à point à qui sait attendre ! Magnifique commentaire, tu es très doué pour ça. N'hésite pas à en planter un peu partout, en tout cas, à chaque article qui t'inspire.
Si tu veux, le bouquin, je pourrais te le prêté (si tu en prends grand soin car il est dédicacé !). Mais ce sera vers mars où, si mon idée et mon reste la même, je compte lancer une sortie :
resto littéraire pour mon anniversaire !


A_girl_from_earth 07/02/2009 15:32

Ah oui quand même c'est des gros tomes? Gloops! Mais ça me motive assez le côté "basé sur des rencontres", ça doit vraiment être passionnant.Bon de toute façon pour l'instant ce n'est que dans ma LAL.

Géraldine 07/02/2009 15:48


Garde toi ce genre de livre pour une bonne semaine de vacances sur la côte... Plage, bouquin, apéro, BBQ !


A_girl_from_earth 07/02/2009 00:30

Les photos font rêver!Je crois que je comprends ton reproche lié au style du récit, c'est vrai qu'on peut avoir ce sentiment de "pas adapté au contexte" et que ça gâche plus que ça ne sert le récit. Enfin tu parles d'humour donc a priori on passe un bon moment malgré tout. Je comparerai bien cette aventure masculine contemporaine à celle de ma marcheuse du Tibet, mais faut d'abord que je lise Afrika Trek, j'ai l'impression que ça me plairait plus!

Géraldine 07/02/2009 09:56



Ah oui, commence par Afrika Trek (be careful, y'a 2 gros tomes !). je n'en ai lu qu'un. Mais Afrika trek est plus basé sur les rencontres. Et comme c'est un coupe qui marche, il y a une femme, ce
qui change et facilite les rapports. Beaucoup plus d'émotions (à mon goût) et toujours autant d'humour dans Afrika Trek



Aifelle 06/02/2009 18:09

Ton billet démarre bien, et puis après, je me dis ai-je vraiment envie de me lancer dans l'aventure ? En tout cas, merci de partager avec nous des photos du Népal.

Géraldine 06/02/2009 18:20


De rien ! Cela reste tout de même une aventure exceptionnel, avec des moments intenses et des longueurs !


Ys 06/02/2009 17:25

J'ai déjà lu un texte des deux compères, partis je ne sais plus où, au bout du monde, à vélo : très dépaysant...

Géraldine 06/02/2009 17:52


Ben il me semble justement que ce tour du monde à vélo, ils l'on fait à 2 !


Schlabaya 06/02/2009 15:51

Cela doit être passionnant à lire, en effet, par contre ce que tu dis sur l'aridité du vocabulaire me refroidit un peu...Sinon, tes photos sont superbes et je t'envie d'avoir participé à un trek dans une si belle contrée !

Laetitia la liseuse 06/02/2009 11:33

J'ai pu voir à la télé le périple du couple à travers l'Afrique. c'était fascinant de découvrir ce continent et ses habitants de cette manière. Un superbe voyage. Jolie dédicace !

Géraldine 06/02/2009 12:16


Et bien ce coup ci, ils étaient entre mecs et en Himalaya. J'avoue que le récit Afrika Trek 1 m'avait plus captivée que celui ci, car Sonia aussi était là et cela ajoutait les relations entre
femmes européennes et africaines.
Le film aussi est bien entendu magnifique !