JOURNAL DESESPERE D'UN ECRIVAIN RATE, de Mary DOLLINGER

Publié le 21 Janvier 2009

Résumé : Difficile, la condition d’écrivain classique. De nos jours, ni Balzac, ni Stendhal, ni George Sand ne trouveraient facilement grâce aux yeux des éditeurs.
Pas plus que tout autre écrivain contemporain...
Vous vous demandez pourquoi ?

Mary Dollinger, avec son humour et son (faux) flegme britanniques vous fournira certaines clés de ce mystère...
Mais qui peut bien être cet écrivain raté ?...




                       


Mon humble avis : J'ai reçu ce livre ce matin dans ma boite aux lettres. C'est Alain, blogueur et époux de l'auteure qui me l'a envoyé, suite à nos multiples échanges de commentaires alors qu'Alain se déchaînait pour me soutenir dans mon objectif "Mode Privilège" !
Ce roman est édité dans une collection que je ne connaissais pas : "En attendant le bus". Des livres qui ne dépassent généralement pas les 80 pages et qui peuvent donc se lire lors d'un trajet en transport en commun, dans une salle d'attente....Bref, une collection qui souhaite vous distraire et vous emmener loin de là où vous êtes.
"Journal désespéré d'un écrivain raté" est donc un livre aussi petit par la taille que grand par l'excellence !
En effet, le lecteur est transformé en petite souris qui se glisse dans le bureau de grands éditeurs parisiens actuels. Ces éditeurs du 21ème siècle reçoivent leurs "poulains", à savoir Victor Hugo, Maupassant, Musset, Zola, Georges Sand et quelques autres encore du 19ème siècle. Et bien figurez vous que ces grands auteurs devenus on ne peut plus classiques et incontournables s'en prennent plein la figure par les éditeurs : "Le titre est mauvais", "C'est bien trop long", "Vous devriez rester dans la poésie, le roman n'est pas pour vous".... Certains de ses auteurs étouffent, s'écroulent, d'autres partent en claquant la porte.
Et pendant ce temps, nous avons Mary, que l'on suppose notre auteure, qui lutte sur un sujet douloureux : mieux vaut être édité à compte d'auteur que pas du tout...
Le tout est formidablement bien écrit par cette anglaise qui s'obstine, d'après son mari, à écrire en Français. C'est drôle, c'est cynique et très ironique... L'explication CQFD que sans doute dans la multitudede manuscrits refusés chaque année, les éditeurs passent sans doute à côté de talents exceptionnels.
En tout cas, du talent, Mary Dollinger en a beaucoup. Une pépite d'or cachée par son éditeur.  Lisez là, vous passerez un court mais excellent moment de lecture !

Ce livre n'est pas son unique roman. Retrouvez l'univers de Mary Dollinger sur son
blog
Et l'avis truculent de AGFE ICI  et de Sylire LA et enfin d'Aifelle ICI et LA

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

sylvie 02/04/2009 13:38

J'ai bien aimé lire ce petit texte plein d'humour aussi:)

Géraldine 02/04/2009 14:23


@ Sylvie : Moi j'ai adoré, le préférant même à l'autre que j'ai lu aussi "Et le bébé était cuit à point". Car effectivement, ces rencontres entre auteurs classiques et éditeurs contemporains sont
jubilatoires


sylire 07/03/2009 23:27

On a vraiment envie de faire découvrir cette plume !

Géraldine 07/03/2009 23:55


Et l'auteure est des plus sympatique. j'entretiens une relation quasi quotidienne avec elle via les mails... Beaucoup d'humour, de talent et bcp de gentillesse !


christine 08/02/2009 09:30

Je suis désolée de l'écrire mais je n'ai pas accroché à  la lecture de ce livre. L'écrivain a certainement du talent mais ce genre de livre ne me correspond pas. Bonne lecture à ceux qui le liront.

A_girl_from_earth 29/01/2009 13:11

J'ai beaucoup aimé (bien sûr! ), j'ai trouvé ça très original de confronter écrivains classiques et éditeurs contemporains. Je publie mon billet demain, j'ai enfin pu lire ton commentaire en détail, excellent appetizer! :)

Géraldine 29/01/2009 13:54


Bon et bien vivement demain alors !


A_girl_from_earth 28/01/2009 23:05

Au fait ayé, je viens de le finir! Pas encore rédigé de billet par contre du coup je dois lutter contre ma curiosité pour ne pas lire ton commentaire ni l'interview en détail encore! Dur dur!

Géraldine 29/01/2009 10:09



Quel suspens ! Alors, qu'en as tu pensé ???!!!



Karine :) 24/01/2009 22:34

Il me tente définitivement, ce livre!  Comme j'aime bien les classiques, je risque de mourir de rire devant les réponses des éditeurs!

Géraldine 25/01/2009 00:57


Effectivement ! C'est par moment à mourir de rire !


Midola 22/01/2009 13:12

On n'ouvre qu'à partir de 15h30 cet après-midi, moi je serai à l'étage à la section jeunesse. Viens me voir que je te persuade de t'abonner, rien que pour que tu puisses te mettre à la BD

Midola 22/01/2009 13:04

Alors un éditeur, une collection et au moins un auteur à découvrir... Pas mal le bilan pour un seul billet !

Géraldine 22/01/2009 13:07


N'est-ce pas ! Je suis passée tout à l'heure à la bib à midi une pour te faire un coucou. C'était fermé ! Mais par les petit carreau carré, j'ai vu ta petite tête blonde qui poussait un
charriot.
Je repasserrai soit cet aprem soit demain aprem.
Dans tous les cas, je vous attends samedi 20H. Je vais remettre en MP sur OVS pour raffraichir la mémoire de seb !


keisha 22/01/2009 09:22

Mary D est déjà notée dans mon "pitit" carnet, et pour un autre titre. Tu confirmes. Et puiqu'elle écrit en anglais, je pourrais même le lire aussi en VO, en plus c'est court !Dis donc il va y avoir plein de trucs bien dan ton blog, bravo, en plus tu soutiens les gens, c'est bien ! je visite aussi des blogueuses trouvées dans tes comm, cela ne fait pas de mal, sauf sur mon temps de lecture !

Géraldine 22/01/2009 10:12


Attention, Mary ne n'écrit qu'en Français, pas de VO
C'est vrai que si je peux, à mon petit niveau, soutenir les gens c'est cool. Dans un sens, plein de monde m'ont soutenue et me soutiennent encore, à leur "petit niveau", en visitant mon site.
C'est vrai aussi que je visite pas mal les blog de mes visiteurs et aie aie, mon temps de lecture s'en trouve bien réduit !!!


alain 22/01/2009 08:56

alors ou en est le challenge,j'étais peu présent hier,pas pu mettre des coms,sorry

Géraldine 22/01/2009 10:13


Et bien il est gagné Alain ! Allez voir l'article précédent celui sur votre femme, il cmporte un merci géant ou chaque personne est remercier individuellement !


alain 22/01/2009 08:52

many thak's pour mon Anglaise

Géraldine 22/01/2009 10:14


De rien, merci pour l'envoi et à bientôt pour l'interview !


tante christine 21/01/2009 23:35

c'est une bonne idée de faire des romans courts, genre nouvelle.moi qui ne prend pas suffisamment le tps de lire, ça me convient très bien

Géraldine 22/01/2009 00:22


C'est pas cher, c'est drôle bien écrit et surtout, ça rentre dans un sac à main !!!


Schlabaya 21/01/2009 22:09

Heu je pars pas au taff, je suis RMIste ! C'est aussi pour ça que je mets de la pub sur mon blog et que j'espère percer...Je mettrai ça demain, oui, merci beaucoup pour ton soutien !Et 5 euros c'est pas cher, mais son bouquin se trouve où ?

Géraldine 21/01/2009 22:22


J'ai trouvé la photo de la couv et le résumé sur le site de la FNAC...
Moi, je suis à nouveau en arrêt maladie pour un mois pour commencer.... Mon chef m'a dit gentillement qu'il ne fallait pas que je revienne tant que je n'étais pas cmplètement guerrie. Et comme les
médecins ne me donnent aucun délais...
T'as raison de mettre de la pub et d'essayer de percer. Tu as une plume assez cynique. Tu devrais voir pour placer des articles au canard enchainé ou des trucs comme ça. je pense au canard enchainé
car si tu veux, j'ai un petit contact là-bas, c'est à dire l'auteure de "Petits désordres au château", roman chroniqué + interview de l'auteur sur mon blog...


Schlabaya 21/01/2009 21:54

Ah oui, ça a l'air super sympa. Et c'est parfois appréciable de lire des textes courts, pour souffler unpeu.Là je lis un putain de chef-d'oeuvre hallucinant, "Le coeur cousu" de Carole Martinez, après j'attaquerai "Le film va faire un malheur" de Georges Flipo, un auteur que j'aime bien. Et je vais lire le navet affligeant de Thomas Lélu "Je m'appelle Jeanne Mass", histoire de rire un peu et d'en dire du mal... Cela étant, le bouquin de Mary Dollinger me tente BEAUCOUP.

Géraldine 21/01/2009 22:03


Il ne coute que 5 € et je pense que c'est le genre d'auteur qui mérite un peu d'aide. je pense qu'à notre petit niveau, on peut aider les auteurs doués, méconnus et peu aidés par les médias ou même
par leur éditeur !
Quand à je m'appelle Jeanne Mass, connais pas. j'attends ton billet avec impatience.
Demain mat', si t'as le temps avant de partir au taff, tiens nous au courrant sur ton blog de ton BR !!!


A_girl_from_earth 21/01/2009 20:53

J'avais découvert par hasard le blog de cette auteure l'année dernière et noté ce titre dans ma LAL. Très tentant! Mary Dollinger a l'air en effet très talentueuse!

Géraldine 21/01/2009 21:10


Voui voui, beaucoup de talent. Et je pense qu'elle sera prochainement victime d'une de mes interviews ! En plus, ça ce lit très bien et très vite, ce qui peut faire du bien entre 2 pavés... Tu te
souviens quand tu lisais 100 ans de solitude... !!!


cannelle56 21/01/2009 20:15

Merci Geraldine , pour cet article tres interessant , information a suivre bonne soirée bises