LE CHEMIN DES SORTILEGES, de Nathalie RHEIMS

Publié le 30 Novembre 2008

Résumé : Un jour, il est parti.
Lui qui l'avait vue naître et accompagnée depuis toujours, il s'est retiré dans la solitude. Dix ans plus tard, elle retrouve sa trace et le rejoint pour comprendre ce qui s'est passé. Dans une maison aux apparences trompeuses commence un huis clos où les cauchemars se confondent avec le réel. Les souvenirs ressurgissent à travers les contes de fées qu'une main invisible dépose chaque soir à son chevet.
De l'éveil de La Belle au bois dormant au crépuscule de La Petite Marchande d'allumettes, elle franchit les étapes d'une étrange initiation qui la mène à un secret bouleversant. Aura-t-elle la force d'aller au bout de la vérité, de sa vérité. Sur le chemin des sortilèges, le destin attendait son heure.

 

                                    
 

Mon humble avis : Nathalie Rheims a écrit ici un très beau livre, aussi intime et boulversant que douloureux, avec une fin inattendue. Ce roman se lit dans un lieu confiné, au calme. Ainsi, on perçoit sa subtile caresse et l'on entend ce qu'il a à nous dire, ce qu'il nous murmure en douceur. Avec un style soigné et poétique, l'auteur nous prend par la main et par le coeur pour un voyage aux pays des songes. Elle utilise avec émotions quelques contes célèbres pour nous parler de sujets personnels qui peuvent tous nous concerner : l'abandon, les relations parentales, la recherche de la reconnaissance du père. Mais il me semble que le sujet principal soit le deuil en général... et en particulier, celui de notre enfance, de nos chimères, de nos actes manqués, de nos illusions, de nos chers disparus. De Cendrillon au Petit Poucet en passant par le Petit Chaperon rouge, l'héroine entraîne le lecteur à la lisière du rêve, du cauchemar et de la réalité, de la folie. L'histoire est celle d'un huit clos tantôt rassurant et réconfortant, parfois étouffant, toujours envoûtant. Le lecteur est pris dans ces sortilèges. C'est comme une thérapie qui  conduirait à affronter nos démons et à se confronter à la réalité, voire à l'accepter pour enfin tourner la page, à moins que...?  Le chemin des sortilèges, un premier pas pour un nouveau départ ?

 

Je remercie Suzanne de "chez-les-filles.com" et les éditions Léo Scheer de m'avoir permis de découvrir ainsi ce magnifique roman. (Blog des Editions Léo Scheer)

                                                               

L'avis de Julien ICI et de ThaïsLA

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

chris89 16/12/2008 09:45

Te voilà donc plus enthousiaste que moi !!! J'ai été plus sensible à la vision énigmatique du visage sur la couverture Mdr.

Géraldine 16/12/2008 11:08


C'est vrai que Nathalie Rheims joue beaucoup sur son image. ll n'y a qu'à aller voir son site internet, le visuel est très proche de celui de Mylène Farmer !


Liza 12/12/2008 06:13

Je l'ai reçu également, mais je ne sais pas, il m'attire moins que d'autres. Pourtant ton résumé donne envie !

Géraldine 12/12/2008 11:53


C'est un très beau livre, mais à lire dans le calme. Pas le genre de livre à lire dans le métro ou sur la plage !


Anne-Sophie 07/12/2008 12:06

Il ne me tente vraiment pas celui-ci... Comme quoi !...

Géraldine 07/12/2008 13:08


Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature !


Mary 01/12/2008 16:56

Ton article m'a donné envie de me laisser emporter sur ce chemin des sortilèges.. Peut-être trouverai-je ce livre à la biblio.
 
 

Géraldine 01/12/2008 19:29



Bonjour Marie,


Effectivement, j'ai aimé ce livre. Mais je préfère te prévenir que si tu es en période de deuil, ce livre peut être aussi douloureux à lire.



keisha 30/11/2008 17:06

Tu fais donc partie de ceux qui ont aimé. Non, je ne l'ai pas lu mais je lis les articles ...

Géraldine 30/11/2008 22:09


Oui, j'ai aimé, même si je conçois qu'il faille être concentrer pour apprécier et se laisser prendre par l'atmosphère confinée. De +, la fin m'a vraiment surprise !