ETE MEURTRIER A PONT-AVEN, d'Yves JOSSO

Publié le 26 Juillet 2008

Résumé : En cet été 1886, Paul Gauguin se rend pour la première fois à Pont-Aven, célèbre village qui accueille depuis longtemps déjà des peintres de tous les horizons. C'est dans cette atmosphère d'émulation artistique que Clémence va passer ses vacances au manoir de Rosmadec. Mais le meurtre d'un jeune modèle de la région vient ternir son séjour, d'autant que le principal suspect se révèle être Gildas, son ami d'enfance. Éprise de justice et certaine de l'innocence de son ami, elle va mener sa propre enquête. La jeune peintre consacrera son temps à rechercher le coupable, mais profitera aussi de son été parmi les siens pour perfectionner son art aux côtés du maître.






                                                     

Mon humble avis :Une cuillère à soupe d'intrigue, quelques doses de meutres montées en neige, un moule beurré de Bretagne, 200 grammes de peintures et une pincée d'Histoire. Voilà les ingrédients qui m'ont guidée dans mon achat, qui avaient tout pour que je me régale !
Amoureuse que je suis de Pont Aven,  j'ai passé de doux moments de lecture qui me menaient presque au bord de l'Aven. Mais je ne me suis pas réellement régalée... Car à mon sens, certaines longueurs perçues n'apportent rien au roman. Rien, mise à part une certaine nonchalance sans doute voulue par l'auteur. Car l'intrigue de ce roman policier ce déroule surtout dans un manoir Breton où les membres réunis d'une même famille se retrouvent pour un été oisif. L'époque et les descriptions de la Bretagne d'alors accentuent aussi cette nonchalance. Mais je reconnais ne pas être fan, à l'origine, des livres qui portent sur des époques historiques. Donc cette critique n'est pas forcément fondée et dépend du goût de chacun !
Par contre, on trouve dans Yves Josso un auteur au service de ses personnages. Aucun d'entre eux n'est remisé dans des demis rôles sans importance. Yves Josso s'évertue à leur donner à chacun une personnalité propre et détaillée, même si parfois un peu caricaturale. A eux tous, ils forment une belle mosaïque de la nature humaine et deviennent très attachants au fil des pages.
Je salue sans hésitation le génie de Josso dans son idée d'inclure des personnalités historiques dans cette fiction. Quel plaisir ainsi de côtoyer un Paul Gauguin pas encore très reconnu, d'assister à sa rencontre avec Emile Bernard, avec qui il créera "L'école de Pont-Aven". Mais vous en saurez plus sur le sujet en lisant l'article suivant !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost 0
Commenter cet article

Karine 03/08/2008 02:53

J'ai ce livre dans ma fameuse pile.  Si je peux passer un quand même bon moment, ça me va!  J'ai surtout hâte de "rencontrer" Gauguin!

pol 29/07/2008 10:51

merci de nous rejoindre et bienvenue dans la communauté Adoptez un mot!@ Bientôt

canelle56 29/07/2008 08:15

alors celui la je l ai lu et tous ceux ecrit par Mr Josso et je me suis regalee... humm tu vois nostalgie ..je suis ou plutôt  j 'etais une accroc de la litterature policiere de la collection10/8 je devais bien en avoir une centaine.....voire plusje viens d'en vendre pour faire un peu de place pour eventuellement accueillr les nouveaux venus  humm pas prête encore bonne journeee et bises