L'AFFAIRE GIDEON, de Russel ANDREW

Publié le 15 Juillet 2008

L'AFFAIRE GIDEON de Russel ANDREW


Résumé : C'était une proposition incroyable ! Carl Granville n'en revenait pas. Maggie Peterson, l'éditrice la plus célèbre de New York - et sans doute la plus sexy -, lui offrait la publication de son manuscrit et deux cent mille dollars s'il acceptait de servir de nègre à un personnage important. L'ouvrage paraîtrait sous la signature Gideon. Ce serait un gros coup. Tirage prévu : un million d'exemplaires...
Impossible de refuser. Carl commence à écrire sous la surveillance d'un homme qui lui fournit chaque matin la documentation nécessaire et la remporte le soir. Les conditions sont déplaisantes mais le travail avance. Jusqu'au jour où il apprend que Maggie Peterson a été assassinée. Personne ne semble au courant du projet Gideon. Le même jour, l'appartement de Carl est cambriolé, sa voisine égorgée et la police tente de l'éliminer. Le cauchemar vient seulement de commencer...




                              

Mon humble avis : ... et ne se termine que dans les toutes dernières pages !
Il est très rare que je lise des livres que l'on me prête, car j'aime garder ce que je lis. Mais un ancien collègue avait tant vanté les mérites de ce livre que je me suis dit : pourquoi pas ! Et aucun regret ! Deux personnages que rien ne semble rapprocher. D'un côté, un éminent américain.... de l'autre, un petit auteur à la recherche d'un premier cachet....
Un récit qui pourrait aboutir à un scandale politique énorme, qui secouerait les Etats -Unis et bousculerait pourquoi pas l'ordre du monde. Un THRILLER,  un vrai, un pur. ! Voici quelques conseils si vous commencez à lire l'affaire Gidéon : décrochez votre téléphone, remplissez votre frigidaire, prévoyez des rafraîchissements (car pas mal de coups de chaud !), barrez tousles rendez vous sur les 2 prochains jours de votre agenda.... Bref, assurez vous que rien ne viendra troubler votre lecture ! Et c'est parti pour une course contre la montre, contre la mort, contre "on ne sait pas qui" depuis New York jusqu'à la maison blanche, en passant par le vieux sud américain ! Complètement machiavelique  ! Et ici, original rime bien avec génial !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers

Repost 0
Commenter cet article