LA SEPTIEME FEMME, de Frédérique MOLAY

Publié le 5 Juillet 2008

Résumé : La Crim' ne se repose-t-elle donc jamais, même le septième jour ?
Sept jours pour faire cesser l'horreur !
Le Quai des Orfèvres comme si vous y étiez : le fameux escalier, les filets de protection, la vétusté des murs... Si ces murs pouvaient parler, ils diraient l'esprit de corps, les tensions qui se nouent, les affaires qui se dénouent... et le combat implacable du patron de la Crim' : course contre le monstre, course contre la montre pour sauver la 7e femme !

Frédérique Molay nous emmène à un train d'enfer dans le quotidien des femmes et des hommes de la P.j. comme dans l'univers énigmatique et glacé des praticiens de la médecine légale.


                                                 

Mon humble avis : Depuis 21 ans, je suis fidèle à ce prix littéraire qui couronne chaque année le meilleur manuscrit d'un roman policier inédit et anonyme. Le prix est décerné par un jury présidé par le Directeur de la Police Judiciaire.
A ce titre, on se dit que ces romans restent dans le réalisme.
Je présente ici le crue 2007 car celui de 2008 m'a moins emballée. Mais ce sont toujours d'excellents polars à la française, qui tiennent en haleine. Chaque année, j'attends avec impatience et guette la sortie du nouveau lauréat. Cette attente tourne même en une obsession de renommée... familiale et amicale ! C'est à qui le trouvera en premier dans les magasins, à qui me l'enverra par la poste si je suis à l'étranger cette année là. Obsession quand tu nous tiens ! Donc incontournable !


Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost 0
Commenter cet article

Florinette 15/01/2009 17:45

Je me souviens avoir eu envie de lire ce livre, mais depuis cet enthousiasme est passé et, à ce que tu en dis, je n'ai pas raté grand-chose !

Géraldine 15/01/2009 19:19


En tout cas, le prix Quai des Orfèvres 2009 est un excellent polar. Grand cru que 2009 !


abellion 08/07/2008 15:21

Ah, le polar à la française... Moi j'aime beaucoup, même si je n'en ai pas tant lu que cela. Mon auteur préféré, c'est peut-être Grangé, parce qu'il mélange des tas de sujets, politique, science, religion, et qu'il me semble qu'il renouvelle pas mal le genre (à mon humble avis).

Géraldine 08/07/2008 20:02


J'aime bcp Grangé aussi, j'en parlerai prochainement. Ses intrigues sont à couper le souffle.
Mais je lui reproche parfois un peu trop de complaisance inutile dans l'horreur et le détail sanguinolant...