VALERIAN ET LA CITE DES MILLE PLANETES, film de Luc BESSON

Publié le 1 Août 2017

Film de Luc Besson

Avec Dane Dehaan, Cara Delevingne, Clive Owen, Alain Chabat

 

Synopsis :  Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.

 

 

Mon humble avis... commence par Valérian et la cité des mille planètes en chiffres ! 

  • 197 471 676 euros de budget
  • Plus de 6 000 dessins pour le storyboard
  • 3 350 propositions de costumes reçues dans le cadre du concours
  • 2 547 plans avec effets visuels
  • 2 206 personnes impliquées sur le tournage (dont 115 acteurs et 552 figurants)
  • 1 371 personnes impliquées sur la post-production (dont 1 266 sur les effets visuels)
  • 600 costumes créés
  • 500 kilos de confettis lâchés le dernier jour de tournage
  • 420 personnes sur le tournage
  • 200 espèces d’aliens et de créatures créées pour le film
  • 100 jours de tournage
  • 96 musiciens et un chœur de 40 chanteurs pour la bande originale
  • Jusqu'à 80 caméras pour la performance-capture chez WETA
  • 65 décors
  • 50 ans entre la parution du premier album et la sortie du film
  • 7 plateaux occupés à la Cité du Cinéma

 

Valerian est donc le film français de toute la démesure et forcément, on obtient un résultat de diiinnnnngue !

Ce film est inspiré d'un album de la BD Valerian, qui paraissait dans les années 70. BD que je n'ai pas lue ! Nous avons donc une histoire qui allie à la perfection aventure et science-fiction, le tout mêlé à l'univers de Luc Besson. C'est donc un pur régal visuel !

On a l'impression d'être un spectateur "au pays des merveilles" ! Notre regard est sans cesse sollicité dans chaque centimètre carré de l'écran, c'est peu dire ! L'univers visuel est si riche qu'il est impossible de tout voir, de tout déceler,  de tout remarquer en une seule séance. Pour preuve, j'ai découvert en rentrant chez moi que Matthieu Kassovitz faisait quelques apparitions... je ne l'ai ni vu ni reconnu... Car tout va très vite !

Je suis archi fan et archi admiratrice de toute cette créativité et imagination nécessaires pour réaliser un tel film. Vraiment chapeau ! Bien sûr, les clins d'oeil à la filmographie de Luc Besson ne manquent pas, notamment la dernière scène qui n'est pas sans rappeler celle du Cinquième Elément ! Car bien sûr, toujours aux yeux de Besson, l'essentiel est l'AMOUR... Sans amour, rien de possible !

Pas une minute d'ennui en voyant ce film, surtout pour le plaisir des yeux, le scénario étant quant à lui assez classique. Mais le spectacle est vraiment on ne peut plus grandiose, lumineux, onirique ! Pour atteindre les paradis artificiels, nul besoin de drogues, juste un bon Besson, et voilà on plane, on semble avoir des hallucinations, des créatures aux formes étranges apparaissent à l'écran ! Le trip total !

Et puis, il y a aussi l'actualité, à qui se film colle parfaitement même s'il se déroule au 28ème siècle...

Les quelques peuples encore isolés, qui vivent en harmonie et en respect de la nature, en lui rendant ce qu'elle leur donne.

Et cette fameuse cité des mille planètes, peuplée d'habitants venus de tout l'univers, avec leurs richesses, leurs us et coutumes, leurs différences et leurs connaissances, et qui coexistent dans l'intelligence et le partage. Comme une petite leçon de bien vivre ensemble, en mode SF !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

sylire 11/08/2017 22:23

Je vais guetter les programmes car voilà un film qui me plaire à la fois à mon mari et à moi (il n'y en a pas tant que cela).

Rebecca G. 02/08/2017 21:24

Un truc de dingue!! Trop hâte de le voir!! :D

dasola 02/08/2017 17:41

Bonjour Géraldine, quel enthousiasme mais malgré tout, je n'irai pas voir le film, la BA m'a suffi. Désolé. Bonne fin d'après-midi.

keisha 02/08/2017 09:13

Bon, les deux acteurs au physique d'ado, ça m'agace au départ.
De plus j'ai chez moi plein de BD de Valerian, ben oui, lues et relues. Alors les idées de Besson, elles ne viennent pas de nulle part (même s'il doit quand même avoir des idées, c'est sûr)(j'avais bien aimé le 5ème élément)
En fait j'ai plutôt envie de les relire (mais tu es franchement tellement enthousiaste que... ^_^)

A_girl_from_earth 01/08/2017 21:46

Ah je ne sais pas, je ne sais pas... J'avoue qu'au départ, j'étais assez agacée par l'idée d'un film qui misait énormément sur les effets spéciaux & co, Besson c'est quand même beaucoup ça, avec un scénario classique, sans surprise, et puis je ne connais pas l'univers de Valerian donc pas particulièrement motivée, mais tout cet enthousiasme, c'est intriguant tout de même !

Frankie 01/08/2017 18:59

Tu l'as vu en 3D ?

Géraldine 02/08/2017 09:57

Oui, vu en 3D !

Pauline 01/08/2017 08:14

J'ai passé un super moment aussi. Et je me suis aussi dit qu'il allait falloir quelques visionnages pour apprécier tout ce qu'il y a à l'écran. Je n'ai pas repéré Kassovitz non plus !