LES FIGURES DE L'OMBRE, film de Theodore MELFI

Publié le 14 Mars 2017

 

Les Figures de l'ombre : Affiche

Film de Theodore MELFI

Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monaé, Kevin Costner

 

Synopsis : Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. 

Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

 

 

Mon humble avis : Les figures de l'ombre, ce sont autant les figures mathématiques qui permettent d'envoyer des fusées dans l'espace, que les femmes qui créent ces fameuses figures !

Je vous rassure de suite, inutile d'être un génie des maths pour apprécier ce film à sa gigantesque juste valeur !

Quel film ! A tous les niveaux. Déjà, il nous ramène quelques décennies en arrière, à l'époque où Américains et Russes se disputaient la suprématie dans la course aux étoiles... La première fusée "habitée" d'un chien, puis habitée d'un humain, le premier vol orbital etc. Le film s'arrête bien avant le 13 juillet 1969, date des premiers pas de l'homme sur la lune. Si je connais cette date par coeur, c'est parce que c'est aussi la date de naissance de ma soeur aînée !

Mais surtout, "Les figures de l'ombre nous rappelle l'ère peu glorieuse, même si pas si lointaine, où la plupart des Etats Américains vivaient encore sous la règle de la ségrégation. Et là, qu'est-ce que ça fait mal au coeur de constater autant de bêtises et de haine de la part des blancs... Les Afro-Américains de l'époque étaient vraiment traités comme des sous-hommes plus que négligeables. Et comme dans ce film, on parle de 3 femmes au destin incroyable, inutile de vous dire que femme + afro-américaine = sous merde dans cette société machiste et raciste à un niveau inimaginable. Je pense que ce film a évidemment la bonne idée, à l'entrée de l'ère Trump, de rappeler un  pan peu fameux de son Histoire, afin que celui-ci ne se renouvelle pas.

Les figures de l'Ombre, c'est donc aussi le portrait de 3 femmes extraordinaire ! Joyeuses et courageuses dans la vie personnelle et dotées d'un savoir, d'une intelligence, d'une mémoire et d'une persévérance hors normes, 3 femmes à qui la Nasa doit les débuts de ses aventures couronnées de succès. Trois femmes qui, pour cause de couleur et de sexe, restèrent dans l'ombre à leur époque, ne bénéficiant de la reconnaissance que de quelques personnes plus ouvertes que les autres. Trois femmes qui malgré tout, ont réussi à s'imposer, à devenir même indispensables à la NASA !

Le film est dynamique, prenant, et laisse régulièrement la place à un certain suspens, même si dans notre mémoire personnelle, chacun connait l'issue de film. Même s'il dure 2h17, on ne ressent pas une minute d'ennui lors de la projection !

Et que dire de l'interprétation ! Formidable ! Ce film étant inspiré de faits réels, on peut dire qu'il révèle au monde entier tant les personnages d'origine, que leurs trois brillantes et très attachantes interprètes !

Un film à voir absolument pour l'Histoire, les personnages mais aussi parce qu'il donne la banane, qu'il prouve une fois de plus qu'il ne faut jamais se sous-estimé et croire en ses rêves !

Petite anecdote de moi que cela à amusée : Au début des années soixante, à la NASA, les calculatrices sont humaines. C'est un métier d'être calculatrice ! Alors que maintenant, dès l'entrée au collège, chaque élève possède une calculatrice dont il ignore les 3/4 des capacités !

 

Allez les cinéphiles, bonne séance avec "Les figures de l'Ombre"

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 15/03/2017 00:19

Aaah enfin un avis sur ce film ! J'étais très curieuse et attirée par ce film, thématique oblige, mais je craignais que ce soit un peu "cliché" sur l'époque, les conditions des Noirs, des femmes de surcroît, le tout un peu chargé quoi, mais le traitement du sujet à l'air réussi. Je note dans mes projets ciné !

keisha 14/03/2017 13:37

Après avoir vu la bA (à la télé) cela m'a donné très envie (après, pour que ça passe par chez moi...)